Tous les conseils Ootravaux pour la réussite de vos travaux

Trouvez un artisan de confiance proche de chez vous
  • Gratuit
  • Rapide
  • Sans Engagement
Décrire mon projet
Estimez rapidement le prix de votre projet avec les simulateurs Ootravaux
Estimer mon projet

L'assainissement a plusieurs objectifs : la collecte et l'évacuation et le traitement des eaux usées via des canalisations. Les eaux vannes (issues des WC) et les eaux grises (provenant de la cuisine, du lave-linge...) ne peuvent, en effet, être rejetées dans la nature. L’assainissement est donc une étape essentielle - et obligatoire ! - à la protection de l’environnement contre le rejet des polluants et à la préservation de votre santé. Quelle solution d'assainissement pour votre maison ? Assainissement collectif ou individuel ? Quelles normes prendre en compte ? Quel équipement et quels travaux cela implique-t-il ? A quel prix s’attendre sur les devis ? A qui faire appel pour des prestations d’installation ? Retrouvez dans les pages conseils d’Ootravaux toutes les informations nécessaires à la réussite de votre projet d’assainissement.

Assainissement collectif ou individuel : quelle système pour votre maison ?

Il existe 2 méthodes d'assainissement : 

  • le tout-à-l'égout, soit l’évacuation des eaux usées dans un réseau d'assainissement collectif,
  • l'assainissement individuel qui permet la récupération des eaux par un équipement d'assainissement non collectif (micro-station, fosse septique ou fosse toutes eaux). 

Alors, collectif ou individuel pour votre maison ? Le choix s’impose de lui-même : quand le réseau public d’évacuation des eaux usées existe, vous avez l’obligation de vous y raccorder. Si en revanche, votre terrain ne peut être relié au réseau d’assainissement collectif pour assurer le traitement des eaux usées, vous devez mettre en place un assainissement individuel. Sachez enfin que dans chaque commune, il existe un service public d’assainissement (SPAC) qui contrôle la conformité des installations, leur entretien, et le respect des normes, quel que soit le mode d’assainissement. Vous devrez d’ailleurs remettre ce document du Spanc attestant de la bonne conformité de votre installation au potentiel acheteur dans le cadre d’une éventuelle vente de votre maison. 

Fosse septique, micro-station d'épuration : les différents types d’assainissement individuel

Les systèmes d’assainissement individuel sont regroupés en 2 catégories : les filières traditionnelles et les filières agréées. Dans les filières traditionnelles, on peut citer la fosse toutes eaux qui remplace aujourd’hui l’ancienne fosse septique. La fosse toutes eaux traite les eaux usées grâce à l'épandage, un filtre sable et un bac à graisses. Système d’assainissement autonome et individuel, elle représente cependant des travaux d’installation et des coûts importants. Demandez des devis pour évaluer le coût. 

Parmi les filières agréées, la micro-station d’épuration semble la favorite. Ce dispositif tout-en-un traite les eaux usées grâce à un processus d’épuration bactérienne. Rapide à installer, la micro-station d’épuration nécessite cependant un raccordement électrique. 

Mise en garde aux propriétaires : vous êtes responsable de votre choix de filière d’assainissement ! Alors avant de choisir votre système d’assainissement et de commencer vos travaux, Ootravaux vous recommande de réaliser un diagnostic et une étude de faisabilité, confiée à un bureau spécialisé. N’hésitez pas à contacter le Spanc de votre commune. Ce service peut vous accompagner dans le choix de votre système jusqu’à son installation et son entretien (notamment la vidange tous les 4 ans environ , le curage ou le débouchage de canalisation). 

L’installation d’un système d’assainissement : demande de devis et prix pour les services d’un pro

En raison de la complexité des installations et des travaux, il est vivement recommandé de faire appel à une société professionnelle (bureau d’études assainissement ou entreprise spécialisée) à proximité de chez vous. Celle-ci aura les compétences pour mener à bien l'ensemble des travaux (terrassement, dimensionnement des canalisations, raccordements…).

Garante d’une installation de qualité et de la mise en service de votre système d’assainissement, l’entreprise pourra également assurer l’entretien régulier de votre système d’assainissement, et assurer ainsi un fonctionnement optimal. 

Dans tous les cas, demandez plusieurs devis en amont de vos travaux à différents professionnels pour comparer les prestations et prix proposés.

Les aides financières pour l’installation de votre système d’assainissement

L’installation ou la réhabilitation d’un système d’assainissement individuel représente un coût non négligeable. Plusieurs subventions et aides peuvent vous aider à réduire les dépenses. Dans un premier temps, rapprochez-vous de votre communauté locale (mairie et Spanc) pour connaître les aides auxquelles vous avez droit localement. Dans un second temps, renseignez-vous auprès de la CAF, des agences de l’eau, de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), des caisses de retraite et Conseils départementaux.