Tous nos articles à propos de Gouttières : nos conseils chez Ootravaux

Élément indispensable de la toiture de votre maison, la gouttière permet de protéger la façade de votre maison en récupérant les eaux pluviales. Pente de la toiture, dimensions, esthétisme… Ootravaux vous donne les clés pour comparer et choisir les gouttières les plus adaptées à votre maison.

Élément indispensable de la toiture de votre maison, la gouttière (ou chéneau) permet de protéger la façade de votre maison en récupérant les eaux pluviales qui s’écoulent sur la couverture du toit et empêche ainsi toute infiltration d’eau. Pente de la toiture, dimensions, esthétisme, conditions climatiques… différents points sont à prendre en compte pour choisir le type (pendante ou rampante) et le matériau de gouttière (zinc, aluminium, acier galvanisé, métal laqué, cuivre…) les plus adaptés à votre maison. 

Deux types de gouttières pour votre toiture

Élément de zinguerie, la gouttière se compose de différents éléments, à l’horizontale et à la verticale. La gouttière est placée à l’horizontal. Elle est fixée au rebord de la toiture (planche de rive) ou au mur grâce à des rives et repose sur des crochets. Son diamètre est variable. La gouttière est ensuite reliée à la descente qui permet l’évacuation des eaux pluviales ; ce tube est fixé verticalement sur le mur.

Il existe 3 types de gouttières. Votre choix dépendra de la configuration de votre toiture. La gouttière pendante se fixe simplement sur la planche de rive ou la façade, ce qui facilite son remplacement si besoin. Elle peut être demi-ronde, carrée, profilée ou moulurée. La gouttière rampante (havraises, ardennaises, nantaises, lyonnaises ou bien anglaises) s’adapte bien aux toits à fortes pentes et est plus complexe à poser, sa fixation étant faite directement sur la toiture. Enfin, la gouttière peut être complètement intégrée à la construction ; on parle alors d’un chéneau. Cela implique de le définir en amont de la construction de la maison. 

Les différents matériaux de gouttières

Zinc, aluminium, PVC, acier galvanisé, cuivre… Les choix de matériaux pour vos gouttières sont multiples. Selon le matériau choisi, la pose sera plus ou moins simple, le choix de teintes plus ou moins varié... Par exemple, vous disposez d’un large choix de couleurs et de finitions si vous optez pour l’acier galvanisé. Le PVC présente lui l’avantage d’être très facile à poser. Afin de savoir quel matériau (PVC, alu, zinc, cuivre…) choisir, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour comprendre les spécificités de chaque matériau de gouttière. L’esthétisme est également important, pour avoir une bonne cohérence entre le matériau de vos gouttières et celui de la couverture du toit (tuiles, ardoises…) de votre maison. 

Ootravaux vous aide également à comparer les prix des différentes options. 

L’importance de l’isolation et de l’étanchéité

Afin de garantir la bonne étanchéité à la pluie, il est primordial de bien travailler les zones de raccords. Il s’agit notamment du raccord entre la gouttière et la descente, ou encore dans les angles. Cela implique notamment de bien penser le dimensionnement (mètre linéaire) et de prévoir des raccords en fonction du matériau de la gouttière. 

Notez également que pour garantir la bonne efficacité des gouttières (chéneaux), un nettoyage régulier sera à réaliser, notamment pour enlever les feuilles mortes qui pourraient empêcher la bonne évacuation des eaux pluviales. 

Installation de gouttières : à qui faire appel ? 

L’installation d’une gouttière ne se fait pas au hasard. Elle va en effet dépendre de la configuration de votre maison, de la pente du toit, de la quantité de pluie dans votre région… Ainsi, il est recommandé de faire appel à un professionnel (couvreur, couvreur zingueur…) disposant de l’expertise et du savoir-faire pour ce type de travaux. 

Besoin d’un artisan ? Ootravaux.fr vous donne quelques conseils pour chercher un couvreur professionnel, demander des devis, estimer les prix et comparer les propositions de devis reçues.