Tous les conseils Ootravaux : Moquette

En neuf comme en rénovation, la moquette dément les idées reçues et revient en force dans les maisons. Son atout ? Un revêtement au confort incomparable qui apporte de la chaleur dans votre pièce ! Découvrez tous ses avantages, ainsi que le budget à prévoir pour sa pose.  

 

Categories
Trouvez un artisan de confiance proche de chez vous
  • Gratuit
  • Rapide
  • Sans Engagement
Décrire mon projet
Estimez rapidement le prix de votre projet avec les simulateurs Ootravaux
Estimer mon projet

Pourquoi choisir de la moquette pour son sol ?

Confortable, chaleureuse, facile d’entretien, hygiénique et facile à poser : la moquette affiche de solides arguments en sa faveur.

Un confort à l’usage

Premier atout indéniable de la moquette : son aspect et son toucher très agréables. Doux et chaleureux, ce revêtement trouve très bien sa place dans diverses pièces de la maison : chambre, bureau, dressing, etc.

Un très bon isolant thermique et acoustique

À la différence d’autres revêtements de sol comme le parquet, la moquette est excellente pour retenir la chaleur. Un confort qui ne se boude pas l’hiver ! De même, la moquette s’apprécie également pour l’isolation acoustique qu’elle fournit à votre pièce. Installée dans une chambre à l’étage, le bruit de vos pas ne se fera entendre nulle part dans votre maison. 

Un sol facile d’entretien

Les fibres ont tendance à retenir les poussières, mais la moquette reste un revêtement qui ne demande que très peu d’entretien : en général, passer l’aspirateur 1 à 3 fois par semaine suffit ! Pour les taches, utilisez les mousses et autres poudres nettoyantes spéciales.

Un sol hygiénique

Malgré les idées reçues, la moquette assainit l’air de votre pièce. En effet, comme elle retient les poussières et autres particules au sol, ces dernières ne viennent pas polluer l’air ambiant.  

Un sol facile à poser

Vendu au rouleau ou par dalles, la moquette figure parmi les revêtements de sol les plus prisés en rénovation. Un peu de préparation et un cutter ou des ciseaux suffisent souvent pour poser de la moquette dans une pièce. 

Les éléments impactant le budget de pose de moquette

Type de moquette, coût de la main-d’œuvre et travaux annexes seront les 3 postes de dépenses à surveiller pour maîtriser votre budget. 

Le type de moquette

Traditionnellement, la moquette est fabriquée avec des fibres synthétiques. Aujourd’hui, vous pouvez retrouver des matériaux plus naturels comme :

  • de la noix de coco ;
  • de l’agave (sisal) ;
  • des algues (jonc de mer) ;
  • de la laine animale.

La différence entre ces matériaux naturels et synthétique ne réside pas seulement dans sa composition, mais aussi dans son prix (notamment pour la moquette en laine) !

Notez également que le prix de votre moquette va dépendre d’un autre facteur : son épaisseur. En effet, le prix au mètre-carré augmente progressivement en fonction de l’épaisseur : logique, puisqu’une moquette plus épaisse demande plus de matériau. 

Le coût de la main-d’œuvre

En fonction de votre choix de moquette et de la pièce dans laquelle vous voulez l’installer, l’artisan professionnel vous proposera 3 techniques différentes : 

  • la pose libre, qui consiste à poser simplement le revêtement sur la surface ;
  • la pose collée, similaire à la technique libre. Une colle ou une résine est ajoutée pour maintenir le revêtement au sol ;
  • la pose par tension, une technique plus complexe destinée aux moquettes en laine ou pour recouvrir un escalier, opération qui demande une fixation de baguettes aux rebords des murs pour tendre la moquette.  

Tout artisan professionnel est libre de fixer ses tarifs. Demandez plusieurs devis pour les comparer et n’hésitez pas à solliciter des conseils auprès de vos proches pour trouver le meilleur artisan. 

Les travaux annexes

Enfin, vos travaux de pose de pose de moquette peuvent être complétés par :

  • la dépose de votre ancienne moquette ;
  • un ragréage ;
  • le transport de votre moquette ;
  • la fourniture de colle ou de ruban adhésif. 

Toutes ces options sont à inclure dans votre budget. 

Focus sur les différents types de moquette

Avant de passer par l’étape du choix de votre artisan, penchez-vous d’abord sur l’offre existante sur le marché des moquettes : 

  • bouclée : moquette traditionnelle par excellence, c’est une solution avec un bon rapport qualité-prix et une grande résistance ;
  • velours : composée de fibres synthétiques (acrylique, polyamide ou polypropylène) ou naturelles, cette moquette lisse et souple trouve parfaitement sa place dans un salon ou une chambre ; 
  • shaggy : fabriquée aussi à partir de longues fibres synthétiques ou naturelles (dont la laine, le coco, le sisal ou le jonc de mer), cette moquette est parfaite pour obtenir un effet confortable. 
  • aiguilletée : grâce à ses nombreuses couches de fibres superposées et aiguillées entre-elles, cette moquette semblable au feutre est peu épaisse mais très accessible.