Ootravaux

Caractéristiques et prix des gouttières nantaises

15 juillet 2021
Gouttières
Sommaire

Même si on l’appelle « nantaise », cette gouttière rampante ne se trouve pas qu’à Nantes ! Son esthétique originale séduit aussi dans d’autres régions. Elle se place sur le bas de la pente de la toiture, et son aspect angulaire est bien différent de celui des gouttières pendantes traditionnelles. Mais est-ce qu’elle correspond vraiment à votre maison et à votre projet ? Caractéristiques, prix et matériaux : Ootravaux vous livre toutes les clés pour faire le bon choix. 

L'essentiel
  • Les gouttières nantaises sont des gouttières rampantes en zinc, aluminium ou cuivre. Chaque métal a des avantages en termes de robustesse ou de résistance à la corrosion.
  • Le prix varie selon les matériaux : entre 7 et 8 euros au mètre linéaire pour l’aluminium, entre 13 et 16 euros pour le zinc et à partir de 40 euros au mètre linéaire pour le cuivre (1).
  • P révoyez également le coût de la pose par un artisan couvreur ou zingueur : de 30 à 190 euros au mètre linéaire (2).

La gouttière nantaise, une silhouette particulière… et angulaire ! 

Vous avez sans doute déjà aperçu ces gouttières particulières, bien intégrées à la toiture. Au contraire des gouttières pendantes qui sont suspendues sous la toiture, elles sont rampantes. C’est-à-dire qu’elles reposent sur le bas du rampant du toit, voire sur la corniche. Elles sont fixées à la toiture avec des crochets : 

  • Sur les chevrons de la charpente ;
  • Au niveau de la première rangée de tuiles ou d’ardoises

Cette configuration particulière explique pourquoi la gouttière nantaise est souvent préférée pour ses atouts esthétiques : elle est discrète et harmonieuse sur une toiture, pour une construction comme en rénovation. 

undraw_calculator_1.svg
Estimez la pose de vos gouttières gratuitement
Bon A Savoir

Le nom de cette gouttière est lié à son origine géographique. Cela ne vous empêche pas d’installer une gouttière nantaise si vous habitez dans une autre région, dès lors que les caractéristiques de votre maison le permettent !

Les caractéristiques des gouttières nantaises 

Les gouttières nantaises ont une silhouette particulière, avec un relevé vertical à 70° environ. Elles comportent un ourlet cylindrique à leur extrémité. L’angle de relevé est droit, sans arrondi. Cette particularité devrait d’ailleurs vous aider à distinguer une gouttière nantaise de sa proche cousine, la gouttière havraise. Il s’agit dans les deux cas de gouttières rampantes, mais la havraise présente une forme plus arrondie

Le saviez-vous ? L’angle de relevé de la gouttière nantaise peut aller jusqu’à 90°. On parle alors de gouttière Laval, ou gouttière lavalloise. 

Zinc, aluminium ou cuivre : une gouttière métal d’abord 

Elles sont disponibles en plusieurs matériaux : zinc, aluminium et cuivre. Le PVC n’est pas conseillé pour ce type de gouttière. Même si le zinc est le plus souvent préféré, chaque métal a ses points forts. Et voici des précisions pour vous aider à faire votre choix ! 

  • Zinc : esthétique et robuste, ce matériau offre une bonne tenue dans le temps, avec une excellente durée de vie (30 ans en moyenne). Il est plus économique que le cuivre.
  • Aluminium : avec une bonne résistance à la corrosion, ce matériau est aussi recherché pour son esthétique. L’alu a l’avantage de la légèreté. Il existe dans plusieurs coloris : idéal pour bien s’intégrer à la façade. 
  • Cuivre : ce matériau est le plus robuste, face aux intempéries comme à la corrosion. Il ne craint pas l’eau ! Très esthétique, c’est aussi le plus coûteux. Il a l’avantage d’être recyclable, avec une excellente durée de vie.  

Tous les matériaux ne sont pas forcément adaptés à votre région, et pas seulement pour une question de pluviométrie ! Certaines mairies imposent un matériau plutôt qu’un autre. Pensez à consulter le service de l’urbanisme de votre commune et à vérifier le Plan Local d’Urbanisme (PLU). 

Anglaise, havraise, nantaise... comment choisir parmi les types de gouttières ? 

Avantages et inconvénients des gouttières nantaises : l’esthétique a un coût…

Les points forts 

Souvent choisie pour sa discrétion, la gouttière nantaise contribue à donner un certain cachet esthétique à votre maison. Et plus particulièrement si vous avez opté pour une couverture en tuiles plates ou en ardoises. Elle convient plutôt à des toitures qui présentent une inclinaison importante : évitez ce type de gouttière si votre maison comporte un toit avec une pente faible. 

La gouttière nantaise est aussi idéale pour les habitations en limite de propriété, tout simplement parce qu’elle ne dépasse pas. Ainsi, vous évitez d’éventuelles discussions avec le voisin au sujet des limites du terrain de chacun… et du débordement de l’eau de pluie ! 

Bon A Savoir

L’article 681 du Code Civil prévoit ce cas de figure : « tout propriétaire doit établir des toits de manière que les eaux pluviales s’écoulent sur son terrain ou sur la voie publique ; il ne peut les faire verser sur le fonds de son voisin ». 

Les limites de la gouttière nantaise

L’un des inconvénients de ce type de gouttière tient à sa conception même. Sa forme angulaire limite sa capacité d’évacuation des eaux de pluie. Ce n’est donc pas la bonne solution pour une maison située dans une région à forte pluviométrie. 

L’autre point à ne pas oublier, c’est son prix. Au mètre linéaire, ce type de gouttière est en effet de deux à trois fois plus chère qu’une gouttière pendante. 

Quel est le prix d’une gouttière nantaise ?

Prix de la gouttière nantaise seule (sans pose)

Le prix de la gouttière nantaise varie selon le matériau : zinc, alu ou cuivre. Une pièce mesure généralement 3 à 4 mètres.

  • Pour une gouttière nantaise en zinc : entre 13 et 16 euros au mètre linéaire (1) ;
  • Pour une gouttière nantaise en aluminium : entre 7 et 8 euros au mètre linéaire (1) ; 
  • Pour une gouttière nantaise en cuivre : comptez un tarif à partir de 40 euros au mètre linéaire (2).

Quels prix pour les accessoires et autres éléments de gouttière ? 

Les gouttières nantaises se posent par assemblage ou par emboîtement de l’ourlet. Elles nécessitent des crochets à pointe pour être fixées à la toiture. Le prix de l’accessoire varie en fonction du matériau : zinc, acier ou acier galvanisé (acier galva). Comptez un budget de 1 à 10 euros par crochet à pointe, hors pose (1). 

À cela, il faudra ajouter d’autres éléments pour assurer l’évacuation des eaux pluviales. Coude, collier ou tuyau de descente, des accessoires à ne pas oublier !

  • Les tuyaux de descentes, installés en bout de gouttière et qui courent jusqu’au sol : entre 9 et 37 euros au mètre linéaire (1) ;
  • Les coudes pour ajuster le tuyau de descente en fonction du bâtiment : entre 3 et 8 euros par coude (1) ;
  • Le collier de fixation de gouttière assure une bonne tenue des tuyaux de descente. Comptez entre 2 et 10 euros pour un collier de fixation à pointe ou à embase ;
  • Le fond de gouttière, utilisé pour fermer l’extrémité de la gouttière : comptez 10 euros en moyenne (1).  

Coût de la pose d’une gouttière

La pose d’une gouttière rampante est plus coûteuse que celle d’une gouttière pendante. Comptez de 30 à 190 euros au mètre linéaire pour la pose par un artisan couvreur ou zingueur (2), sans la fourniture des matériaux. Il faut parfois y ajouter le coût de la dépose : entre 6 et 10 euros (2), à multiplier par le nombre de mètres à déposer. 

Certains professionnels peuvent également vous proposer un tarif horaire. Le coût horaire d’un couvreur est de 60 € HT en moyenne, mais il peut varier selon les villes ou les régions (2). 

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de vos gouttières 

Avec les artisans Ootravaux

Trouver un professionnel pour la pose de gouttières nantaises 

L’intervention d’un artisan couvreur ou d’un artisan zingueur est préférable pour l’installation de votre gouttière rampante et pour assurer une bonne étanchéité. D’autant plus que les travaux sont réalisés à plusieurs mètres de hauteur, avec du matériel adapté selon les conditions d’accès au toit. 

Voici quelques éléments dont vous pouvez tenir compte pour comparer les devis :

  • Le montant varie en fonction du matériau et des produits que vous allez choisir, mais également du nombre de mètres à installer : le prix doit être clairement indiqué ;
  • Il faut y ajouter le coût de la pose. Le montant TTC total des travaux doit apparaître, ainsi que le taux de TVA appliqué ;
  • Pensez à vérifier que le nom et le numéro SIRET du professionnel (couvreur ou zingueur) figurent bien sur le devis. 
Astuce

Pour réduire les coûts de déplacement, pensez à demander en priorité des devis auprès d’artisans de votre région, ou dans les environs proches.

(1) Prix moyens issus de sites de fournisseurs professionnels de gouttières
(2) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux