Combles aménagées

Le prix raisonnable au m² pour aménager vos combles

06 juillet 2020
Aménagement de combles
Sommaire

Vous avez pour projet d’optimiser l’espace de vos combles en aménageant la surface disponible sous la toiture de votre maison, mais vous ne savez pas quel budget prévoir ? Le prix pour aménager ses combles dépend de l’envergure des travaux à entreprendre, de vos envies architecturales, des matériaux que vous allez utiliser dans le cadre de cette rénovation, ou encore du coût de la main-d’œuvre pour votre projet. Ootravaux vous aide à y voir plus clair en vous donnant une idée des prix pour chaque grande étape d’aménagement des combles.

Prix d'une modification éventuelle de charpente et de toiture

Peut-être avez-vous procédé à la rénovation d'une vieille maison, en gardant en tête la place des combles à aménager pour plus tard. Il se peut alors que la charpente ne soit plus en excellent état. Avant d’aménager vos combles, et donc de condamner l’accès à la charpente, c’est le moment de lui apporter toute modification nécessaire, pour qu’elle soutienne votre toiture pour de longues années encore.

En fonction du type de configuration de vos combles, la surélévation de la toiture peut par exemple coûter entre 500 et 1 500 euros/m² (1). Cette opération peut s’avérer nécessaire, par exemple si la pente du toit n’atteint pas au moins 35°. Les combles sont alors difficilement aménageables, voire perdus. Pour en profiter, il vous faudra soit effectuer une modification de la pente du toit, pour obtenir de la hauteur sous le plafond, soit transformer la charpente. Avant d’effectuer ces travaux, vous devrez faire une demande de permis de construire auprès de votre mairie.

Prix de l'isolation des combles par l'intérieur ou par l'extérieur

Pour que les combles soient agréables à vivre, et conservent la chaleur du chauffage après leur aménagement, il est indispensable de les isoler. Si cette opération augmente le prix pour aménager ses combles, elle permet par la suite d’importantes économies d’énergie sur le long terme, notamment en ce qui concerne la facture de chauffage.

L’isolation des combles en rénovation peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur. Si vous avez pour projet de modifier la hauteur de votre maison en surélevant la toiture, profitez-en pour procéder à des travaux d'isolation par l’extérieur. Cette technique d’isolation nécessite un budget plus important, mais permet de garder habitable tout l’espace et la hauteur sous les combles aménageables. L’isolation par l’intérieur est le type d'isolation le plus courant, car le plus facile à mettre en place, surtout lorsqu’il s’agit d’éviter les modifications (hauteur ou pente) sur la toiture de sa maison. Dans les deux cas, il existe des aides dédiées pour faire baisser la facture.

En fonction des matériaux choisis, le coût du projet peut varier du simple au double. Une isolation par l'intérieur basique de vos combles à la laine de verre coûte en effet autour de 35 euros/m², mais le prix de l’isolation peut aisément atteindre 70 euros/m², par exemple si vous choisissez de la laine de chanvre ou de la laine de mouton (1).

Après avoir procédé à l'isolation de vos combles, il faudra également envisager l'installation d'un système de chauffage (électrique, au gaz, voire au sol) pour ce nouvel espace habitable.

N'hésitez pas à demander plusieurs devis en fonction de votre projet, auprès des professionnels de votre région.

Prix pour les travaux indispensables lors de l'aménagement des combles : escalier, fenêtre, installation électrique

Les travaux d'aménagement des combles impliquent presque toujours la création d’un escalier dans la maison, afin de les rendre accessibles. Il faut alors ajouter environ 2 000 € au coût d'aménagement des combles pour l'installation d'un escalier simple (1). Le prix peut être plus important si vous souhaitez un bois précieux, ou si les contraintes techniques de votre maison impliquent la création d’un escalier spécifique. Vous pouvez aussi opter pour l’échelle de meunier qui ne vous coûtera alors que quelques centaines d’euros.

Du côté des fenêtres de toit, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour votre projet, surtout si vous faites les travaux de votre toit en même temps que l'aménagement de vos combles :

  • installation de velux : 150 à 1 500 euros par fenêtre environ (1) ;
  • installation d’une lucarne : 2 000 à 6 000 euros (1) ;
  • installation d’une verrière de toit : 1 800 à 5 500 euros (1).

La large fourchette de prix s’explique par la multiplicité des dimensions (standardisées ou sur mesure), des matériaux (bois, aluminium, PVC) et des options (velux avec volet solaire, etc.) qui s’offrent à vous pour la création de votre espace sous les toits.

Les types de lucarnes : comment choisir ?

Les travaux pour l'installation électrique représentent quant à eux 50 à 100 euros/m² (1) en fonction de leur envergure.

Astuce

Pour l'installation d'un escalier, d'une fenêtre de toit et pour vos travaux d'électricité dans les combles, demandez plusieurs devis auprès des artisans de votre région, afin d'obtenir le meilleur rapport qualité / prix pour votre projet.

Prix pour la mise en place de cloisons dans les combles

Si la surface au sol de la pièce le permet, vous pouvez créer des cloisons dans vos combles. Le prix de cet aménagement se situe généralement entre 35 et 60 euros/m² (1), et comprend :

  • l’isolation de la cloison ;
  • la pose de la cloison ;
  • la finition de la cloison (bandes, peinture).

Si le but de ces cloisons est de créer des pièces habitables dans vos combles, n’oubliez pas le prix des portes, dont le devis sera compris entre 50 et 250 euros (1).

Aménagement des combles : prix pour les travaux de finition

Les finitions représentent tout ce qui ne fait pas partie du gros œuvre ou de la structure des combles. Elles comprennent donc :

  • la pose d’un revêtement de sol dans la ou les pièces : 10 à 150 euros/m² pour du parquet (1), 25 à 50 euros/m² pour du carrelage (1) ;
  • la peinture des murs, cloisons et plafonds : environ 50 euros/m² lorsqu’elle est réalisée par un pro (1) ;
  • la pose de la faïence s’il est prévu d’aménager un espace d'eau : 15 à 40 euros/m² (1).

Un menuisier peut également intervenir pour effectuer des aménagements spécifiques :

  • création d'étagères dans une niche ;
  • optimisation de l’espace habitable sous la pente de toit ;
  • création de placards.

Dans ce cas précis, le devis ne calcule alors pas le tarif au m², mais à la prestation.

Le cas particulier de l'aménagement d'un point d'eau dans les combles

L'aménagement d’une salle de bains ou de toute surface d’eau en général augmente considérablement le prix pour aménager ses combles, en raison des travaux de plomberie nécessaires. En effet, il faut raccorder la tuyauterie à l’installation existante, ce qui peut s’avérer délicat, car cela nécessite souvent d’ouvrir une cloison pour effectuer les raccordements.

Avant d’engager les travaux de plomberie dans vos combles aménageables, il faut également vous assurer que le type d'installation dont vous disposez offre un débit d'eau suffisant pour faire monter l’eau tout en haut de votre maison. Dans le cas contraire, des travaux plus importants sont à prévoir, sous peine de n’obtenir qu’un filet d’eau sous la douche. Si c’est bien le cas, vous pouvez tout à fait rêver à un projet de :

  • salle de bains ;
  • sauna ;
  • WC ;
  • espace bar.

Vos combles aménagés n’en seront que plus agréables ! Pour la mise en œuvre de votre projet, demandez des devis à plusieurs spécialistes en plomberie dans votre région.

Récapitulatif des coûts pour l'aménagement des combles

En fonction de la complexité et du caractère haut de gamme de votre projet d’aménagement, voici le budget que vous pouvez prévoir, en fonction de chaque poste :

Poste de dépense

Budget

Charpente

500 à 1 500 euros/m² (1) 

Isolation

35 à 70 euros/m² (1) 

Électricité

50 à 100 euros/m² (1) 

Escalier

500 à 3 000 euros (1) 

Fenêtres

150 à 6 000 euros (1) 

Cloisons

35 à 60 euros/m² (1) 

Finitions

10 à 50 euros/m² (1) 

Point d’eau

1 500 à 6 000 euros (1) 

 

Les aides financières envisageables pour aménager vos combles

Il existe plusieurs aides qui permettent de diminuer le prix pour aménager des combles :

  • Eco-prêt à taux 0 : si les travaux entrepris atteignent les seuils d’amélioration de performance énergétique requis ;
  • TVA à taux réduit : 5,5 % ou 10 % au lieu de 20 % ;
  • CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) : soumis à des plafonds, il peut représenter jusqu’à 30 % des coûts engagés si le logement est construit depuis plus de 2 ans. Il est voué à être remplacé par MaPrimeRénov’[1]  en 2021.

L’aménagement de la surface des combles fait intervenir de nombreux corps de métier. N’hésitez pas à demander des devis avant de vous lancer !

(1) Prix observés sur les sites des professionnels spécialisés.