Ootravaux

Sommaire

Pour réduire vos dépenses énergétiques, il faut rénover votre logement ! Mais, malgré votre motivation à entreprendre des travaux, vous pouvez parfois être découragé à la réception des devis. Certes, le coût d’une rénovation est souvent élevé, toutefois des solutions existent : avez-vous déjà essayé de demander des aides financières ? Avec MaPrimeRénov’, votre projet à économies d’énergie vous fait bénéficier d’une prime. Ootravaux passe au crible toutes les conditions d’éligibilité et les plafonds à connaître.

Rappel des conditions d’éligibilité de la prime Rénov'

Depuis 2021, grâce au dispositif MaPrimeRénov’ de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), tous les ménages souhaitant effectuer des travaux de rénovation énergétique dans leur logement peuvent recevoir des aides. Sont en effet éligibles :

  • Les propriétaires occupants et bailleurs ;
  • les usufruitiers ;
  • les titulaires d’un droit d’usage et d’occupation ;
  • les preneurs d’un bail emphytéotique ou d’un bail à construction ;
  • les titulaires d’un contrat ou les porteurs de parts d’actions de société, leur donnant vocation à l’attribution à terme de la propriété du logement.

Ainsi, vous pouvez constituer un dossier MaPrimeRénov', si :

  • Vous appartenez à l’un des profils cités plus haut ;
  • Vous réalisez des travaux de chauffage ou de chauffe-eau à énergie renouvelable, de type pompe à chaleur aérothermique, pompe à chaleur géothermique, biomasse ou solaire, avec MaPrimeRénov’ "Rénovation par geste" ou de petits bouquets de travaux ;
  • Vous isolez ou remplacez votre système de ventilation dans votre appartement ;
  • Vous entreprenez une rénovation globale comprenant des travaux d’isolation thermique, avec MaPrimeRénov’ Parcours accompagné (anciennement MaPrimeRénov’ Sérénité) ;
  • Votre logement (résidence principale) est construit depuis plus de 15 ans. Dans le cas d’un remplacement de chaudières à fioul, ce délai passe à 2 ans.
  • Vous confiez vos travaux à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement). Pensez à vérifier vos devis !

Pour MaPrimeRénov' Parcours accompagné, il est nécessaire de fournir un audit énergétique et d’être accompagné par Mon accompagnateur Rénov’ de l’Anah.

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov' gratuitement

Comment est calculé le montant des aides MaPrimeRénov’ 2024 ?

Pour connaître le montant de votre prime Rénov’, ainsi que votre éligibilité, rien de plus simple : il vous suffit d’effectuer une estimation depuis le simulateur MaPrimeRénov’ d’Ootravaux.

Il est à noter que le montant de vos aides MaPrimeRénov’ varie selon de nombreux facteurs :

  1. Vos revenus. Les ménages les plus modestes obtiennent une prime majorée pour leurs travaux.
  2. La nature de votre projet de rénovation. Les foyers les plus aisés (10e décile) ne peuvent pas bénéficier de la prime pour des travaux de chauffage, de chauffe-eau, de VMC double flux et d’isolation.
  3. L’ampleur de votre rénovation. Selon le classement énergétique de votre logement et la performance atteinte après travaux, vous pouvez accéder à des aides très attractives. Les subventions peuvent atteindre jusqu’à 63 000 euros !
Attention

À compter de décembre 2024, les maisons classées en F et G du DPE ne pourront plus bénéficier de la prime Rénov’, mais devront s’orienter vers une rénovation plus complète, avec MaPrimeRénov’ Parcours accompagné.

Comment repérer sa couleur ?

Pour connaître rapidement le montant des primes Rénov’ en fonction des travaux envisagés, l’Anah vous attribue une couleur.Ainsi, pour en savoir plus sur votre catégorie, munissez-vous simplement de votre dernier avis d’impôt sur le revenu et consultez les tableaux ci-dessous.

Les plafonds de revenus de MaPrimeRénov’ en Île-de-France

Si vous vivez en Île-de-France, au 1er janvier 2024, vos ressources ne doivent pas excéder les barèmes suivants (1) :

Nombre de personnes composant votre foyer

MaPrimeRénov’ Bleu

MaPrimeRénov’ Jaune

MaPrimeRénov’ Violet

MaPrimeRénov’ Rose

1

Jusqu’à 23 541

Jusqu’à 28 657

Jusqu’à 40 018 €

Supérieur à 40 018 €

2

Jusqu’à 34 551 

Jusqu’à 42 058

Jusqu’à 58 827€

Supérieur à 58 827 €

3

Jusqu’à 41 493

Jusqu’à 50 513 €

Jusqu’à 70 382 €

Supérieur à 70 382 €

4

Jusqu’à 48 447 €

Jusqu’à 58 981 €

Jusqu’à 82 839 €

Supérieur à 82 839 €

5

Jusqu’à 55 427 €

Jusqu’à 67 473

Jusqu’à 94 844 €

Supérieur à 94 844 €

Par personne supplémentaire

+ 6 970 €

+ 8 486 €

+ 12 006 €

+ 12 006 €

Exemple

Si vous habitez dans un appartement à Paris avec votre femme et votre enfant, et que vos revenus fiscaux s’élèvent à 70 000 €, vous appartenez alors à la catégorie violette.

Les différentes catégories de MaPrimeRénov’ pour les autres régions

Si votre habitation est située en province, au 1er janvier 2024, vos ressources doivent être inférieures aux plafonds suivants (1) :

Nombre de personnes composant votre foyer

MaPrimeRénov’ bleu

MaPrimeRénov’ jaune

MaPrimeRénov’ violet

MaPrimeRénov’ rose

1

Jusqu’à 17 009

Jusqu’à 21 805

Jusqu’à 30 549 €

Supérieur à 30 549 €

2

Jusqu’à 24 875 €

Jusqu’à 31 889 €

Jusqu’à 44 907 €

Supérieur à 44 907 €

3

Jusqu’à 29 917

Jusqu’à 38 349

Jusqu’à 54 071 €

Supérieur à 54 071 €

4

Jusqu’à 34 948 

Jusqu’à 44 802

Jusqu’à 63 235 €

Supérieur à 63 235 €

5

Jusqu’à 40 002 

Jusqu’à 51 281

Jusqu’à 72 400 €

Supérieur à 72 400 €

Par personne supplémentaire

+ 5 045 €

+ 6 462 €

+ 9 165 €

+ 9 165 €

Exemple

Si vous vivez seul dans une maison à Lille (59) et que votre Revenu fiscal de référence (RFR) est de 18 200 €, vous faites partie de la catégorie jaune.

Les primes Rénov' pour une rénovation par geste

À présent que vous connaissez votre couleur, et donc votre catégorie, Ootravaux vous renseigne sur votre éligibilité aux travaux. 

Le montant de la prime Rénov’ pour vos travaux de chauffage

Comme évoqué plus haut, les ménages aux revenus élevés (catégorie rose) ne peuvent pas bénéficier de MaPrimeRénov’ pour leurs travaux de chauffage et de chauffe-eau. En d’autres termes, seuls les foyers aux revenus modestes et intermédiaires (catégories bleu et jaune) peuvent espérer obtenir une prime Rénov’ (1).

Type de travaux de rénovation énergétique

Prime MaPrimeRénov’ bleu

Prime MaPrimeRénov’ jaune

Prime MaPrimeRénov’ violet

Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique (dont pompes à chaleur hybrides) 11 000 € 9 000 € 6 000 €

Système solaire combiné, chaudière à granulés ou à plaquettes*

10 000 €

8 000 €

4 000 €

Chaudière à bois-bûches*

8 000 €

6 500 €

3 000 €

Pompe à chaleur air/eau (dont pompes à chaleur hybrides)

5 000 €

4 000 €

3 000 €

Raccordement à un réseau de chaleur

1 200 €

800 €

400 €

Dépose de cuve à fioul

1 200 €

800 €

400 €

*À partir du 1er avril 2024, la prime Rénov’ des chaudières biomasses diminuera en moyenne de 30%.

Attention

Depuis 2023, les chaudières à très haute performance énergétique fonctionnant au gaz ne sont plus éligibles à la prime Rénov’.

Le montant de la prime Rénov’ pour votre chauffage d’appoint

L’installation d’un poêle, d’une cuisinière ou d’insert à bois fait également des travaux éligibles à MaPrimeRénov’(1).

Type de travaux de rénovation énergétique*

Prime MaPrimeRénov’ bleu

Prime MaPrimeRénov’ jaune

Prime MaPrimeRénov’ violet

Poêle ou cuisinière à bois

2 500 €

2 000 €

1 000 €

Poêle ou cuisinière à granulés

2 500 €

2 000 €

1 500 €

Foyer fermé et insert à bûches ou à granulés

2 500 €

1 200 €

800 €

*À partir du 1er avril 2024, la prime Rénov’ des poêles à bois et à granulés diminuera en moyenne de 30%.

Attention

Seuls les poêles, les inserts et les cuisinières à haut rendement (classe 5 de la norme NF EN 303,5) disposant d’une régulation performante (au minimum classe IV de la classification européenne) sont autorisés.

Le montant de la prime Rénov’ pour votre chauffe-eau ou votre ventilation

Choisissez un équipement performant pour produire votre eau chaude sanitaire et pour assurer le renouvellement de l’air de vos pièces intérieures, et bénéficiez ainsi de MaPrimeRénov’ (1).

Type de travaux de rénovation énergétique

Prime MaPrimeRénov’ bleu

Prime MaPrimeRénov’ jaune

Prime MaPrimeRénov’ violet

Chauffe-eau solaire individuel

4 000 €

3 000 €

2 000 €

Chauffe-eau thermodynamique (mini pompe à chaleur intégrée)

1 200 €

800 €

400 €

Système hybride photovoltaïque et thermique

2 500 €

2 000 €

1 000 €

Ventilation double flux

2 500 €

2 000 €

1 500 €

Le solaire, l’énergie thermodynamique (puisée dans l’air) et l’efficacité d’une ventilation double flux vous apporteront à la fois du confort et des économies d’énergie.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez des travaux de ventilation 

Avec les artisans Ootravaux

Le montant de la prime Rénov’ pour votre isolation thermique

L’isolation thermique devrait toujours être la priorité ! En effet, plus vous isolez votre habitation, plus vous réduisez votre consommation énergétique, et moins vous aurez besoin d’un équipement puissant pour vous chauffer. Toutefois, si vous projetez de réaliser plusieurs travaux d’isolation thermique, vous pourriez bénéficier d'aides plus avantageuses en optant pour le programme MaPrimeRénov’ Parcours accompagné (ex-MaPrimeRénov’ Sérénité).

Type de travaux de rénovation énergétique

Prime MaPrimeRénov’ bleu

Prime MaPrimeRénov’ jaune

Prime MaPrimeRénov’ violet

Isolation des murs par l’extérieur ou isolation d'une toiture-terrasse

75 €/m²

60 €/m²

40 €/m²

Isolation des murs par l’intérieur ou isolation des rampants de toiture et des combles perdus

25 €/m²

20 €/m²

15 €/m²

Isolation des parois vitrées (fenêtres et portes-fenêtres) en remplacement de simple vitrage

100 €/équipement

80 €/équipement

40 €/équipement

Attention

Pour bénéficier des aides MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, vos travaux doivent générer un gain énergétique d’au moins 35% minimum, comprendre au minimum 2 travaux d’isolation et améliorer votre étiquette DPE d’au moins 2 classes. De plus, vous devrez obligatoirement être accompagné par Mon Accompagnateur Rénov’ de l’Anah.

infographie-maprimerenov-pargeste

Les aides de MaPrimeRénov' copropriété

Le dispositif MaPrimeRénov’ Copropriété permet à tous les propriétaires occupants d’un appartement, aux syndicats de copropriétaires et aux bailleurs d’obtenir des aides pour rénover collectivement !

Ces aides sont éligibles à tous, sans condition de revenus. Toutefois, les ménages les plus modestes accèdent à des solutions financières plus intéressantes, ainsi que les « copropriétés fragiles » (bâtiments dégradés, copropriétaires insolvables, situation sociale compliquée, etc.).

Un programme ciblé avec des conditions spécifiques

Pour être éligible à MaPrimeRénov’ Copropriété, il faut :

  • Être immatriculé au registre national des copropriétés ;
  • Que l’immeuble soit composé à plus de 75 % de résidences principales (appartements occupés au moins 8 mois dans l’année) ou 65 % pour les petites copropriétés de moins de 20 lots ;
  • Que les travaux de rénovation concernent les parties collectives du bâtiment (murs extérieurs, toiture, chaudière collective, etc.) ;
  • Obtenir un gain énergétique (en kWh) d’au moins 35 % ;
  • Confier les travaux à des professionnels RGE (Reconnus garants de l’environnement) ;
  • Faire appel à un assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO) pour piloter votre projet de A à Z.

MaPrimeRénov’ Copropriété : des aides pour votre projet collectif

Il est important de préciser que même si MaPrimeRénov’ Copropriétés ne concerne que les parties privatives, chaque copropriétaire peut monter librement un dossier MaPrimeRénov’ en parallèle pour d’autres travaux. En effet, les primes sont cumulables avec un remplacement de chaudière individuel, par exemple !

Avec MaPrimeRénov’ Copropriétés, vous pouvez bénéficier :

  • D’une prime de 30 à 45 % du montant total des travaux, calculée sur un plafond maximum de 25 000 euros par logement. Ce qui signifie que chaque appartement peut obtenir un maximum de 12 500 euros ;
  • D’un financement à hauteur de 50 % du coût de la prestation de votre Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO), dans la limite de 300 euros par logement (ou de 500 euros pour les copropriétés de moins de 20 logements) ;
  • D’un bonus de 10 % si votre copropriété est classée en F ou en G et qu’elle parvient à atteindre au minimum la classe énergie D, ou inférieure ;
  • D’un abondement de l’Anah de 20 % par logement, si vous vivez dans une « copropriété fragile » (non cumulable avec les aides CEE) ;
  • D’une prime complémentaire de 1 500 à 3 000 euros pour les ménages aux revenus modestes.

Cumul des aides et bonus MaPrimeRénov’

Vous avez la possibilité d'obtenir une prime bonus pour un audit énergétique, cumulable avec MaPrimeRénov’, d'un montant de 300 à 500 €, en fonction de vos revenus. De plus, vous pouvez recevoir plusieurs aides MaPrimeRénov’ pour différents travaux, dans la limite de 20 000 € de travaux par logement.

D'autre part, les aides MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Copropriété peuvent être cumulées avec les aides des fournisseurs d'énergie (CEE), la TVA à taux réduit, l'éco-prêt, ainsi que les aides des collectivités locales et des caisses de retraite. C’est également le cas pour le dispositif MaprimeRénov’ Parcours accompagné à une exception près : les subventions ne se cumulent pas avec les aides CEE.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de rénovation énergétique

Avec les artisans Ootravaux

 

(1) Source : https://france-renov.gouv.fr/