Tarif pour un architecte

Quels sont les tarifs d'un architecte ?

23 octobre 2020
Définition du projet
Sommaire

Vous envisagez la construction, l’extension ou la rénovation de votre maison ? En fonction de votre projet, il peut être nécessaire - voire obligatoire dans certains cas ! - de solliciter les compétences d’un architecte. Se pose ensuite la question du coût de ce type de prestation. Vous aimeriez avoir une idée des honoraires d’un architecte avant même de demander un devis ? Découvrez dans cet article les tarifs moyens d’un architecte. Vous saurez ainsi quel budget prévoir pour réaliser votre projet.

Les éléments qui font varier le montant des honoraires d’un architecte

Avant de commencer à travailler avec un architecte, il est important de bien définir ensemble l’étendue de ses prestations et la rémunération associée. Vous devez donc établir un contrat ou accepter un devis. Les architectes sont libres de fixer leurs propres tarifs. Les honoraires d’un architecte dépendent essentiellement de 3 facteurs :

  • Le coût des travaux : ce paramètre indique généralement l’ampleur du projet. Plus les travaux à réaliser coûtent cher, plus les honoraires de l’architecte seront élevés.
  • La complexité du projet : ce critère qualifie le niveau de technicité requis pour le projet et le degré d’expertise attendu.
  • L’étendue de la mission : vous pouvez faire appel à un architecte pour réaliser une seule étape de votre projet, par exemple pour réaliser un plan d’aménagement intérieur. Si en revanche, vous souhaitez lui confier l’ensemble de votre projet de construction de maison, comprenant la conception, la sélection des artisans et le suivi du chantier, le prix de la prestation sera bien sûr plus élevé.


Quels sont les prix et honoraires moyens d’un architecte ?

Il existe plusieurs méthodes de calcul des honoraires d’un architecte. En fonction des cas, l’architecte pourra établir son devis au forfait, en pourcentage du montant des travaux ou en vacation horaire.

Tarifs d’un architecte au forfait

La facturation forfaitaire est un choix très courant pour les petits chantiers. Les forfaits sont souvent utilisés lorsque la surface totale du projet fait moins de 150 m². Il faut aussi que le projet soit bien défini en amont et que les missions de l’architecte soient clairement spécifiées. Le professionnel applique alors un prix forfaitaire pour chaque mission, au m², avec un montant minimum pour la mission globale.

Voici des exemples de rémunération d’un architecte au forfait (1).

Mission de l’architecte

Prix moyen au forfait (hors taxes)

Prix minimum (hors taxes)

Obtention d’un permis de construire (CERFA pré-rempli, plans, documents graphiques, photos, vues 3D de l'extérieur…)

À partir de 600 euros

1 500 euros HT

Étude et réalisation de plans

Environ 65 euros par m²

1 000 euros HT

Réalisation d’un appel d’offres

À partir de 3 000 euros

3 000 euros HT

Tarifs d’un architecte en pourcentage

Avec ce type de rémunération, le prix de l’architecte est proportionnel au prix de la construction (ou rénovation). Pour chaque prestation, l’architecte établit son tarif en pourcentage du coût des travaux.

Le calcul des honoraires en pourcentage des travaux est principalement utilisé pour une mission d’architecture complète. Le pourcentage des honoraires est généralement compris entre 8 % et 15 % du montant des travaux (1) pour une prestation de maîtrise d’œuvre complète (depuis la conception jusqu’à la fin du chantier). Le tarif est plus faible - 5 à 10% du coût total HT des travaux - s’il ne s’agit que d’une mission partielle, par exemple : conception, permis de construire et consultation des entreprises.

Le pourcentage varie en fonction du montant des travaux. Lorsque le coût des travaux est faible, le taux est élevé. Dans la même logique : plus le projet est coûteux, plus le taux diminue. Voici les ordres de grandeur des prix (1) d’un architecte en fonction du montant des travaux :

Coût des travaux (hors taxes)

Pourcentage des honoraires de l’architecte

Jusqu’à 100 000 euros HT

Entre 13 et 15 %

De 100 000 euros HT à 150 000 euros HT

Entre 11 et 13 %

De 150 000 euros HT à 250 000 euros HT

Entre 10 et 11 %

Au-delà de 250 000 euros HT

Entre 8 et 9 %

Tarifs d’un architecte en vacation horaire

La tarification horaire s’applique généralement pour des missions de courte durée. Il peut s’agir par exemple d’une visite d’expertise, d’une prestation de conseils ou d’une étude de faisabilité. Dans ce cas, le devis de l’architecte ne comprendra que son tarif horaire. Une fois la mission réalisée, il vous facturera en fonction du nombre total d’heures qu’il aura passé sur votre projet.

Le tarif horaire d’un architecte varie en fonction de la situation géographique, de l’expérience et de la spécialisation du professionnel. Les prix moyens constatés se situent entre 70 et 120 euros par heure (1). Des frais de déplacement peuvent éventuellement être ajoutés.

Les étapes de construction d’une maison

Les mises en garde : réévaluation des honoraires et marge de tolérance

Entre les premières idées et la réception des travaux, un projet de construction suit un long processus plus ou moins complexe. Il est donc normal que tout ne puisse pas être défini de façon immuable dès le début. Par exemple, des imprévus ou de nouveaux besoins peuvent surgir en cours de route. Pour autant, en tant que client, vous avez besoin de garde-fous pour pouvoir maîtriser votre budget.

Les honoraires de votre architecte sont fixés dans le contrat. Ils peuvent toutefois augmenter dans 3 types de situations :

  • Si le projet change : par exemple, si vous souhaitez augmenter la surface de la maison à construire, cela représente du travail supplémentaire pour l’architecte. Ou bien si vous décidez de modifier l’aménagement intérieur en cours de route, l’architecte devra revenir en arrière et refaire de nouveaux plans. Dans ce cas, il est en droit de vous facturer des honoraires supplémentaires.
  • Si vous lui confiez de nouvelles missions : si vous décidez d’élargir le périmètre des prestations de votre architecte, les nouvelles missions seront ajoutées au contrat de base.
  • Si le coût des travaux augmente : lorsque la rémunération de l’architecte est basée sur le coût des travaux, les honoraires augmenteront si le montant des travaux dépasse le montant défini au début du projet. Cette révision des tarifs de l’architecte est toutefois limitée par ce que l’on appelle la marge de tolérance. La marge de tolérance est de 10 % entre l’estimation du coût des travaux que fait l’architecte au début du projet et le coût total des travaux à la fin du chantier. Si le coût des travaux augmente de plus de 10 %, l’architecte ne pourra pas augmenter sa facture en conséquence. Cette mesure incite le professionnel à ne pas sous-estimer le budget en début de mission.

Tarifs d’un architecte : le taux de TVA appliqué

La plupart du temps, la rémunération des architectes est indiquée hors taxes. Attention, cela ne veut pas dire que vous êtes exonéré de taxes ! Au contraire, vous devez prévoir un budget complémentaire pour payer la TVA appropriée.

Mais quel taux s’applique aux prestations d’architecture ? Cela dépend du type de travaux qui sont réalisés. Le taux standard de 20 % s’applique pour tout chantier de construction ou d’extension d’une maison. Pour un projet de rénovation, vous pourrez bénéficier d’un montant de TVA réduit à 10 %. Enfin, dans le cas de certains travaux de rénovation énergétique, le taux est abaissé à 5,5 % du montant total des travaux. En cas de doute, n’hésitez pas à vous adresser à un professionnel pour connaître le taux de TVA applicable pour votre projet.

Nature des travaux

Taux de TVA applicable

Construction ou extension

20 %

Rénovation

10 %

Certaines rénovations énergétiques

5,5 %

(1) Exemples de tarifs observés sur les sites d'architectes.

Haut de page