Ootravaux

Isolation des combles : l’essentiel pour réussir votre projet

08 octobre 2021
Isolation de toiture
Sommaire

Entre une maison confortable et une passoire thermique, le choix est vite fait ! Et l’étape de l’isolation de combles perdus ou aménageables est indispensable dans un projet de rénovation énergétique. La raison est simple : les combles et le toit constituent le premier point d’entrée et de sortie de l’air chaud de votre maison. Mais quelle technique d’isolation choisir, avec quel matériau isolant ? Suivez les conseils de Ootravaux pour un maximum de bien-être et d’économies.

L'essentiel
  • Dans des combles perdus ou aménagés, une isolation thermique efficace permet de faire des économies d’énergie et de profiter d’une température agréable dans toute la maison.
  • Isolation par l’intérieur ou par l’extérieur, isolation par soufflage, choix des matériaux isolants… Tout dépend de la fonction de vos combles et du niveau de performance thermique attendu.
  • Faire appel à un professionnel n’est pas obligatoire, mais cette condition est indispensable pour bénéficier d’aides financières : pensez-y pour réduire le prix de votre projet.

Pourquoi isoler des combles ?

Faire des économies d’énergie

Vous l’avez peut-être déjà remarqué dans votre logement : l’air chaud a tendance à monter. Si vos combles perdus ou aménagés sont mal isolés, c’est la porte ouverte aux déperditions de chaleur (et votre maison y gagnera le doux surnom de « passoire thermique »). Réaliser des travaux d’isolation permet d’éviter ces pertes d’air chaud, de réduire votre empreinte carbone et de faire des économies de chauffage (jusqu’à 30 % d’économies sur votre facture).

Assurer le confort de votre maison en toute saison

Une bonne isolation des combles permet non seulement de garder la chaleur l’hiver, mais aussi de conserver de l’air frais dans votre logement en plein été.

  • En isolant les combles perdus du reste de la maison, vous évitez que l’air chaud ne se propage dans toutes les pièces.
  • Si vos combles sont aménagés, vous vous protégez d’une chaleur écrasante sous le toit.

Utiliser vos combles aménageables

Vous envisagez d’aménager vos combles ? Au même titre qu’un plancher solide et l’ajout d’une fenêtre, l’isolation thermique est incontournable pour utiliser confortablement ce nouvel espace. Lorsqu’il faudra le chauffer, vous serez ravi de compter sur une isolation efficace ! Ce point est d’autant plus important qu’il assure aussi l’isolation phonique de la pièce.

Bon A Savoir

Le diagnostic thermique, une étude importante pour repérer les points faibles de votre logement. Ce diagnostic facultatif est vivement recommandé pour estimer les performances de votre maison. Il permet de repérer les zones les plus propices aux déperditions de chaleur, et de déterminer les travaux d’isolation à mettre en œuvre en priorité. À ne pas confondre avec le DPE, Diagnostic de Performance Énergétique, obligatoire lors d’une vente ou d’une location.

Comment isoler des combles aménageables ?

Isolation par l’intérieur

Cette option est la plus facile à mettre en œuvre dans des combles aménagés ou aménageables. Dans ce cas, le matériau isolant est appliqué entre les chevrons, en rouleaux ou en panneaux. Mais gardez bien à l’esprit que :

  • votre charpente doit être saine, traitée contre les insectes et l’humidité ;
  • l’isolation par l’intérieur prend de la place, et empiète sur l’espace habitable.

Isolation par l’extérieur

Le matériau isolant est disposé sous forme de panneaux rigides directement sur la charpente (technique du sarking). Cette méthode permet de préserver tout l’espace des combles et évite les désagréments des travaux à l’intérieur de votre maison. Cependant, mieux vaut l’utiliser dans le cadre d’une rénovation de toiture : elle implique en effet une dépose totale de la couverture.

Quelle isolation pour des combles perdus ?

Les combles sont dits « perdus » lorsqu’ils ne sont pas aménagés soit parce que :

  • l’espace est trop exigu pour être exploitable (une hauteur sous plafond inférieure à 1,80 m est considérée comme insuffisante) ;
  • vous avez décidé de ne pas les utiliser.

Vous pouvez choisir une isolation par soufflage pour vos combles perdus, surtout s’ils sont difficiles d’accès. Simple à mettre en œuvre, cette technique consiste à projeter un isolant en vrac au moyen d’une souffleuse : le matériau est soufflé dans les combles pour venir se poser au sol, comme un manteau protecteur. L’autre atout de l’isolation par soufflage est qu’elle permet d’appliquer l’isolant de manière homogène, jusqu’aux moindres recoins des combles.

Bon A Savoir

L’isolation par soufflage rend vos combles inutilisables. Si vous pensez changer d’avis à l’avenir, optez plutôt pour une isolation par l’intérieur en disposant des rouleaux ou des panneaux sous les rampants.

Quel isolant choisir dans des combles ?

Les critères de choix d’un matériau isolant

Vous devez tenir compte de plusieurs paramètres pour choisir le matériau isolant optimal pour votre maison.

  • La résistance thermique : supérieure à 6 pour une isolation correcte dans vos combles aménagés, et supérieure à 7 pour des combles perdus.
  • L’épaisseur : plus un isolant est épais, plus il est efficace ! Si vous avez prévu une isolation par l’intérieur, regardez aussi la conductivité thermique du matériau pour trouver le meilleur compromis.
  • La conductivité thermique : comprise entre 0,020 et 0,045 W/m.K. Plus la valeur est faible, plus l’isolation est performante.
  • L’aspect écologique : si l’impact environnemental du matériau vous tient à cœur. Certains isolants sont en effet plus nocifs pour la planète que d’autres.
  • Le prix, même s’il existe de nombreuses aides financières à la rénovation énergétique.

Les différents types de matériaux isolants

  • Les isolants minéraux : laine de verre ou laine de roche. Ce sont les plus utilisés ! Ils conviennent aussi bien aux combles perdus qu’aux combles aménageables grâce à leurs différents conditionnements (vrac, rouleaux, panneaux). Ils présentent aussi un bon rapport qualité/prix.
  • Les isolants biosourcés : laine de bois, laine de chanvre, ouate de cellulose. Les meilleurs choix sur le plan écologique, avec d’excellentes performances thermiques pour vos combles. À noter que la laine de bois est fréquemment utilisée en isolation par l’extérieur.
  • Les isolants synthétiques : polyuréthane ou polystyrène. Très performants, avec une faible valeur de conductivité thermique. Le (gros) revers de la médaille est l’aspect polluant de leur composition.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'isolation

Avec les artisans Ootravaux

Quel pro pour isoler vos combles ?

Votre projet se précise ? Place au choix d’un artisan qualifié, pour des travaux d’isolation des combles pérennes et de qualité. Vous pouvez solliciter divers corps de métier :

  • un étanchéiste ;
  • un couvreur ;
  • un plaquiste ;
  • ou encore une entreprise spécialisée dans l’isolation.

Un professionnel pourra vous guider vers la meilleure technique avec le matériau isolant optimal (laine de verre, laine de bois, ouate de cellulose…) en fonction de votre logement. Ce n’est pas le seul avantage : faire appel à un artisan est une condition indispensable à l’obtention d’aides financières. Pour cela, assurez-vous qu’il dispose du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Pensez aussi à demander plusieurs devis pour comparer les prix des travaux.

Les aides à la rénovation énergétique pour réduire la facture

Voici les principales aides (cumulables) à demander pour réaliser vos travaux d’isolation de combles sans dépasser votre budget.

Les aides de l’Anah

MaPrimeRénov’ et Habiter Mieux Sérénité sont les aides attribuées par l’Agence nationale de l'habitat aux propriétaires bailleurs ou occupants qui souhaitent réaliser des travaux d’isolation. Plusieurs conditions comme le revenu fiscal de référence du ménage permettent de déterminer les montants alloués.

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov' 

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ est attribué sans conditions de ressources pour financer des travaux comme l’isolation des combles. Son montant est déterminé selon les actions à mettre en œuvre : 15 000 euros pour une action, 25 000 euros pour un bouquet de deux projets et jusqu’à 30 000 euros pour trois projets.

Les certificats d’économie d’énergie et primes « coup de pouce »

L’isolation des combles est éligible à la prime « Coupe de pouce isolation » et aux CEE. Ces deux aides proposées par les fournisseurs d’énergie signataires d’une charte sont accessibles aux propriétaires et aux locataires. Les montants sont variables selon les fournisseurs, la nature des travaux et, dans le cas de la prime Coup de pouce, selon le revenu fiscal.

Bon A Savoir

Pour connaître les conditions d’attribution des aides, les montants alloués selon votre situation et tous les détails des dispositifs, rendez-vous sur le site officiel de l’administration française.