Financement de travaux et aide MaPrimeRénov'

Sommaire

MaPrimeRénov’ est l’aide incontournable pour tous vos travaux de rénovation énergétique. Les 747 558 demandes de primes enregistrées en France en 2022, témoignent de son succès croissant (1). Alors, n’attendez plus ! Conditions d'éligibilité, travaux, bonus supplémentaires... Ootravaux fait le point sur la nouvelle version de MaPrimeRénov !

MaPrimeRénov' : kézako ?

MaPrimeRénov’ encourage activement les projets de rénovation. À l'origine, ce programme était destiné aux propriétaires dont les revenus ne dépassaient pas les seuils établis par l'Agence nationale de l'habitat (Anah). Depuis, le gouvernement n’a cessé d’injecter des fonds supplémentaires, contribuant à renforcer ce dispositif. En 2024, cette tendance se poursuit avec une rallonge budgétaire de 1,6 milliard d'euros, portant le montant total consacré aux dispositifs MaPrimeRénov’ à 5 milliards d'euros (2).

Récapitulatif des modifications apportées à MaPrimeRénov’ :

  1. L'ouverture de la prime à tous les propriétaires.
  2. L'ajustement de la valeur de la prime en fonction des revenus, avec restrictions pour les foyers les plus aisés pour certains travaux.
  3. La mise en place d'une aide forfaitaire supplémentaire pour ceux qui choisissent de se faire accompagner par un Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO) ou pour réaliser un audit énergétique.
  4. La possibilité pour les copropriétés de financer une partie des travaux de rénovation réalisés dans les parties communes de leur immeuble collectif, grâce à MaPrimeRénov’ Copropriétés.
  5. La création d'un programme dédié aux « rénovations d’ampleur », et notamment aux logements énergivores (classe F et G du DPE), avec le nouveau MaPrimeRénov’ Sérénité dit « Parcours accompagné ».

Par ailleurs, votre logement doit avoir au moins 15 ans d’ancienneté (au 2 ans en cas de remplacement d’une chaudière fioul).

Quelles sont les conditions d’éligibilité pour MaPrimeRénov' ?

Bénéficier des subventions MaPrimeRénov’ implique de devoir respecter un certain nombre d’exigences administratives et techniques. Zoom sur les conditions à respecter.

Les conditions administratives

Vous êtes éligible à MaPrimeRenov’ si :

  • Vous êtes propriétaire d’une maison ou d’un appartement que vous occupez au titre d’une résidence principale ;
  • Vous êtes propriétaire bailleur, et le logement est la résidence principale de votre locataire. Un contrat de bail conventionné doit être établi pour une durée de 6 ans au minimum ;
  • Vous êtes copropriétaire, et votre copropriété compte au moins 75 % de résidences principales. Un gain énergétique d’au moins 35 % après travaux doit être obtenu.

Depuis juillet 2021, MaPrimeRénov’ concerne également les usufruitiers, titulaires d’un droit d’usage et d’occupation, etc.

Êtes-vous éligible à MaPrimeRénov’ ?

Les plafonds de ressources

Pour connaître instantanément votre éligibilité financière, vous pouvez vous rendre directement sur le simulateur gratuit d’Ootravaux, muni de votre revenu fiscal de référence (RFR). Ce chiffre est consultable sur la première page de votre avis d'impôt sur le revenu le plus récent.

La seconde option consiste à consulter les barèmes de l'Anah qui vous assigne une couleur en fonction de vos ressources.

Barèmes MaPrimeRénov' en Île-de-France depuis janvier 2024 (3)

Nombre de personnes occupant le logement

MaPrimeRénov’ Bleu

(Ménages aux revenus très modestes)

MaPrimeRénov’ Jaune

(Ménages aux revenus modestes)

MaPrimeRénov’ Violet

(Ménages aux revenus intermédiaires)

MaPrimeRénov’ Rose

(Ménages aux revenus supérieurs)

1 23 541 28 657 € 40 018 € Supérieur à 40 018 €
2 34 551 42 058 € 58 827 € Supérieur à 58 827 €
3 41 493 50 513 70 382 € Supérieur à 70 382 €
4 48 447 58 981 82 839 € Supérieur à 82 839 €
5 55 427 67 473 94 844 € Supérieur à 94 844 €
Par personne supplémentaire + 6 970 € + 8 486 + 12 006 € + 12 006 €

Barèmes MaPrimeRénov' pour les autres régions depuis janvier 2024 (3)

Nombre de personnes occupant le logement

MaPrimeRénov’ Bleu

(Ménages aux revenus très modestes)

MaPrimeRénov’ Jaune

(Ménages aux revenus modestes)

MaPrimeRénov’ Violet

(Ménages aux revenus intermédiaires)

MaPrimeRénov’ Rose

(Ménages aux revenus supérieurs)

1 17 009 € 21 805 30 549 €

supérieur à 30 549 €

2 24 875 € 31 889  44 907 €

supérieur à 44 907 €

3 29 917 38 349  54 071 €

supérieur à 54 071 €

4 34 948 44 802 63 235 €

supérieur à 63 235 €

5 40 002 51 281 72 400 €

supérieur à 72 400 €

Par personne supplémentaire + 5 045 + 6 462 + 9 165 € + 9 165 €
Exemple

Si vous vivez à 3 dans une maison située à Boulogne-sur-Mer (62) et que votre revenu fiscal de référence s’élève à 33 200 €, vous appartenez à la catégorie jaune.

Les conditions pour bénéficier de bonus supplémentaires

Selon vos ressources, 3 autres primes peuvent également être incluses dans votre projet de rénovation énergétique :

  • Pour réaliser un audit énergétique, vous pouvez recevoir une prime de 300 à 500 € ;
  • Pour bénéficier de l’expertise de Mon Accompagnateur Rénov’, et financer ses services, vous pouvez recevoir une aide à hauteur de 20 à 100 % du coût total de sa prestation ;
  • Dans le cadre de MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, vous pouvez obtenir un bonus de 10 % sur le prix total des travaux, si votre logement est considéré comme étant une « passoire thermique » (classe énergétique en F ou G) et que vous parvenez à atteindre la classe D, ou inférieure.
Attention

L’obtention de ces primes implique la réalisation d’un audit énergétique par un professionnel qualifié, détenteur de l’agrément « Mon accompagnateur Rénov’ ».

Une prime dégressive selon vos travaux ?

Comme évoqué plus haut, le montant de l’aide varie en fonction de votre catégorie (couleur). Les tableaux ci-après vous donnent un aperçu des primes auxquelles vous pouvez prétendre, selon vos travaux de rénovation énergétique.

Les primes pour des travaux de chauffage et d’eau chaude sanitaire (3)

Types de travaux

MaPrimeRénov’ Bleu

MaPrimeRénov’ Jaune

MaPrimeRénov’ Violet

MaPrimeRénov’ Rose

Raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid 1 200 € 800 € 400 € 0 €
Chauffe-eau thermodynamique 1 200 € 800 €  400 € 0 €
Pompe à chaleur air/eau (dont PAC hybrides) 5 000 € 4 000 € 3 000 € 0 €
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique (dont PAC hybrides) 11 000 € 9 000 € 6 000 € 0 €
Chauffe-eau solaire individuel 4 000 € 3 000 € 2 000 € 0 €
Chauffage solaire

10 000 €

8 000 €

4 000 €

0 €
Système hybride photovoltaïque et thermique 2 500 € 2 000 € 1 000 € 0 €
Poêle à bûches et cuisinière à bûches* 2 500 € 2 000 € 1 000 € 0 €
Poêle à granulés et cuisinière à granulés* 2 500 € 2 000 € 1 500 € 0 €
Chaudière bois à alimentation manuelle (bûches)* 8 000 € 6 500 € 3 000 € 0 €
Chaudière bois à alimentation automatique (granulés, plaquettes)* 10 000 € 8 000 € 4 000 € 0 €
Foyer fermé et insert à bûches ou à granulés* 2 500 € 1 500 € 800 € 0 €

*À partir du 1er avril 2024, les aides pour l’installation d’un chauffage biomasse (bûches, granulés ou plaquettes) subiront une réduction moyenne de 30 %.

Les primes pour des travaux d’isolation (3)

 

MaPrimeRénov’ Bleu

MaPrimeRénov’ Jaune

MaPrimeRénov’ Violet

MaPrimeRénov’ Rose

Isolation des murs par l’extérieur 75 €/m² 60 €/m² 40 €/m² 0 €
Isolation des murs par l’intérieur 25 €/m² 20 €/m² 15 €/m² 0 €
Isolation de la toiture par l'intérieur 25 €/m² 20 €/m² 15 €/m² 0 €
Isolation des toitures-terrasses

75 €/m²

60 €/m²

40 €/m²

0 €

Isolation des parois vitrées (fenêtres et portes-fenêtres) en remplacement de simple vitrage 100 €/équipement 80 €/équipement 40 €/équipement 0 €
Protection des parois vitrées ou opaques contre le rayonnement solaire (uniquement pour l’outremer) 25 €/m² 20 €/m² 15 €/m² 0 €

Les primes pour les autres travaux (3)

Types de travaux

MaPrimeRénov’ Bleu

MaPrimeRénov’ Jaune

MaPrimeRénov’ Violet

MaPrimeRénov’ Rose

Ventilation double flux 2 500 € 2 000 € 1 500 € 0 €
Dépose de cuve à fioul 1 200 € 800 € 400 € 0 €

Pour être éligibles, les travaux de rénovation énergétique doivent respecter les critères fixés par l’article 18 bis de l’annexe IV au CGID’autre part, les professionnels doivent être RGE (Reconnus garant de l’environnement).

MaPrimeRénov’ : votre prime en seulement 6 étapes !

MaPrimeRénov’ Sérénité « parcours accompagné » 

Jusqu’en 2023, l’aide était réservée aux propriétaires modestes. En 2024, elle a évolué pour devenir MaPrimeRénov’ « Parcours accompagné », un dispositif :

  • Accessible à tous, sans condition de ressources ;
  • Priorisant les logements les plus énergivores et les ménages en situation de précarité ;
  • Valorisant les projets de rénovation d'envergure, incluant au moins 2 actions d'isolation thermique (murs, planchers, plafonds) et l'installation d'un système de ventilation ;
  • Octroyant des aides de 60 à 90 % pour les foyers modestes, dans la limite de 63 000 € de subventions, et de 30 à 60 % pour les ménages plus aisés (catégories violet et rose), dans la limite de 42 000 € ;
  • Accompagnant systématiquement chaque demandeur, grâce à l'expertise d'un spécialiste en rénovation énergétique (Mon accompagnateur Rénov’).
Attention

À partir du 1er juillet 2024, les habitations en F et G seront exclues de la version classique de MaPrimeRénov’ et devront opter pour une rénovation globale, avec MaPrimeRénov’ Parcours accompagné (anciennement Sérénité).

MaPrimeRénov’ Copropriétés

MaPrimeRénov’ Copropriétés concerne plus spécifiquement les travaux réalisés sur les parties collectives de votre appartement. La participation financière peut atteindre jusqu’à 25 % du montant des travaux, dans la limite de 25 000 € par logement. Une prime de 1 500 à 3 000 € supplémentaire peut également être accordée pour les copropriétés dégradées ou insalubres.

Les démarches à réaliser

Bénéficiez de MaPrimeRénov’ en seulement 6 étapes :

  1. Estimez le montant de votre prime avec le simulateur d’Ootravaux.
  2. Obtenez des devis pour la réalisation de vos travaux d’économies d’énergie.
  3. Déposez votre demande sur www.maprimerenov.gouv.fr.
  4. Attendez l’accord pour commencer vos travaux. L’Anah instruit votre dossier dans un délai de 15 jours à 1 mois.
  5. Faites réaliser les travaux.
  6. Obtenez le paiement des aides par l’Anah, dès la fin des travaux, sur présentation des factures.

Quelles sont les aides cumulables avec MaPrimeRénov’ ?

Le cumul avec d'autres dispositifs est-il possible ?

Pour un même logement avec plusieurs travaux différents, vous pouvez bénéficier plusieurs fois de MaPrimeRénov’. De plus, ces primes sont cumulables avec :

  • Le prêt pour la rénovation d’Action Logement qui concerne uniquement les salariés du secteur privé. Action Logement vous propose d’emprunter jusqu’à 10 000 € à un taux de 1,5 % ;
  • Les Certificats d’économies d’énergie (CEE) et les primes « Coup de pouce chauffage » de 500 à 5 000 € (à l’exception de MaPrimeRénov’ Parcours accompagné) ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) qui vous permet de bénéficier d’un prêt de 15 000 à 50 000 € à taux nul, avec une durée de remboursement maximale de 15 à 20 ans ;
  • La TVA réduite à 5,5 %, pour tous les travaux respectant les critères de performance de MaPrimeRénov’ et réalisés par un professionnel ;
  • Le Chèque énergie qui est attribué par le service des impôts et qui dépend de votre revenu fiscal de référence ;
  • L'accompagnement des collectivités locales, comme l’exonération de la taxe foncière. Renseignez-vous auprès de votre mairie ;
  • Les aides des caisses de retraite, des mutuelles ou d’associations spécifiques (« Les anciens combattants », par exemple).
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de rénovation

Avec les artisans Ootravaux

 

(1) Bilan MaPrimeRénov’ 2022 de l’Anah.
(2) Ministère de la Transition écologique.
(3) Source : https://france-renov.gouv.fr.