Prix pour changer ses fenêtres

Quel est le prix raisonnable pour changer ses fenêtres ?

01 octobre 2020
Fenêtres
Sommaire

Que vous cherchiez à rénover votre logement, à diminuer vos factures d’énergie ou à améliorer le style de votre maison, changer vos fenêtres est un point essentiel… mais qui peut représenter un coût important. En fonction des matériaux, des dimensions, de la qualité de l’installation de l’artisan choisi, le budget à prévoir pour vos travaux de fenêtres peut varier du simple au triple. Quel est donc le prix raisonnable pour le remplacement de vos fenêtres ? Tous les éléments de réponse sont dans cet article.

Pourquoi changer ses fenêtres ?

Saviez-vous que les ouvertures d’habitation sont responsables de 10 à 15 % des déperditions de chaleur ? Cela signifie que, même fermées, des fenêtres mal isolées ne rendent pas la sensation de chaleur dans votre foyer : les parois près des ouvertures sont froides, vous mettez aussi plus de chauffage pour augmenter votre confort. Selon un rapport de l’Ademe, 2/3 des Français ont froid chez eux alors que le chauffage est allumé.

Dans ce contexte, un remplacement de fenêtres peut permettre de limiter ces déperditions de chaleur inutiles en améliorant l’isolation thermique de votre logement. Ainsi, la sensation de froid disparaît, vous utilisez moins le chauffage et réalisez des économies d’énergies. 

Changer ses fenêtres permet aussi d’améliorer l’isolation acoustique de l’habitation. Si vous habitez en ville et que vos fenêtres sont mal isolées, en plus du froid, c’est le bruit qui vient vous gêner. Passer du simple au double voire triple vitrage permet de régler ce problème efficacement.

Enfin, vous pouvez aussi changer vos fenêtres pour améliorer l’aspect général (intérieur et extérieur) de votre maison. Effectivement, de jolis modèles de menuiseries apporteront un charme supplémentaire à votre maison.

undraw_calculator_1.svg
Estimez le changement de vos fenêtres gratuitement

Les éléments à prendre en compte 

Le prix d’achat et de pose de vos fenêtres va dépendre de divers éléments qui auront un impact plus ou moins important sur le devis proposé et sur la facture à payer. Voici les éléments à prendre en compte pour évaluer le prix du remplacement de vos fenêtres. Pour obtenir toutes les réponses, rapprochez-vous des fournisseurs pour qu’ils vous renseignent sur la qualité et les caractéristiques des différents modèles de fenêtres qu’ils vous proposent :

  • Le choix des matériaux : fenêtres bois, PVC ou alu ? Les matériaux existants ont chacun leurs avantages et inconvénients. À vous de faire un choix en fonction de vos critères d’isolation, esthétiques et budgétaires ;
  • Les caractéristiques propres à vos menuiseries : ouverture battante ou oscillo-battante, nombre de vantaux, finitions, dispositifs de sécurité… tous ces éléments peuvent impacter le budget ;
  • Les mesures de la fenêtre (hauteur, largeur), que celles-ci soient standard ou sur-mesure ;
  • Le nombre et le type de vitrage (simple, double ou triple vitrage) : si toutes les menuiseries sont aux dimensions standard, le prix du devis sera moins élevé que si vous demandez des fenêtres sur-mesure ou des portes-fenêtres par exemple.
  • Le classement AEV (Air, Eau, Vent) qui donne une idée précise de la résistance des menuiseries. Plus le classement est élevé, plus le prix pour changer vos fenêtres le sera aussi ;
  • Votre région : l’endroit où vous habitez peut jouer sur le prix de vos fenêtres, car il vous faudra peut-être investir pour une meilleure résistance au vent ou aux intempéries ;
  • La dépose : dans le cadre de travaux de rénovation, il faut compter le prix de la dépose qui variera en fonction des techniques utilisées, du traitement du support déjà existant, etc. ;
  • L’entretien : les menuiseries bois nécessitent un entretien régulier, pensez à prévoir ce coût dans votre budget ;
  • Les aides éventuelles : l’État et les fournisseurs d’énergie proposent de nombreuses aides (MaPrimeRénov’, prêt à taux zéro, CEE, etc.) dans le cadre de la rénovation de votre habitation. Celles-ci peuvent avoir un impact sur la note finale pour le remplacement de vos fenêtres.

Quel budget prévoir pour changer ses fenêtres selon le matériau ? 

Maintenant que vous avez bien en tête tous les éléments à prendre en compte pour évaluer le prix pour remplacer vos fenêtres, voici tous les détails pour savoir quel budget il vous faut prévoir, en fonction des 3 matériaux principaux du marché. Qu’elles soient en bois, en PVC ou en alu, vous saurez déterminer le coût à prévoir pour remplacer vos fenêtres.

Les fourchettes de prix précisées ci-dessous sont entendues fournitures et pose comprises. Pour chaque matériau, le type de fenêtre (1 ou 2 battants), le mode d’ouverture, le nombre de vitrages, les performances acoustiques et thermiques, les finitions et l’épaisseur du verre, la taille de la fenêtre (hauteur, largeur)… expliquent les écarts de prix. Plus la fenêtre est classique (ouvrant simple, double vitrage 4/16/4), moins elle sera chère.

undraw_calculator_1.svg
Estimez le changement de vos fenêtres gratuitement

Fenêtres PVC : quel budget prévoir pour les changer ? 

Imputrescible, aux bonnes performances d’isolation thermique, facile d’entretien, le PVC est aussi le matériau de fenêtre le moins cher. Apportant une touche contemporaine à votre maison, le PVC se décline en différents coloris et peut être aux dimensions standard ou sur-mesure. Le prix de menuiseries PVC varie en fonction du type de vitrage, des dimensions (hauteur et largeur), du style choisi, entre autres. Il faut savoir, par exemple, que le triple vitrage augmente d’environ 30 % le prix de la fenêtre.

Exemple

Pour vous donner une idée, on estime le prix de l’installation de fenêtres double vitrage avec des cadres en PVC dans une maison moyenne de 3 chambres à coucher entre 400 et 1 500 euros pour les fournitures.

  • Pour une fenêtre en rez-de-chaussée de 60 x 60 cm (largeur x hauteur), les prix oscillent entre 70 et 220 € (1).
  • Pour une menuiserie extérieure standard de 100 x 125 cm, les prix varient entre 120 et 350 € (1). 
  • Pour une fenêtre de dimension 120 x 135 cm, il faut compter entre 150 et 450 € (1). 

Pour la pose de fenêtres en PVC en rénovation, comptez entre 200 et 400 euros, dépose comprise (2).

Fenêtre et vitrages aluminium : quel prix ?

L’aluminium est un matériau de choix pour vos vitrages, car il est recyclable, performant en matière d’isolation thermique, résistant et très élégant. Le coût des fenêtres en aluminium varie en fonction de la taille et du type de fenêtre (coulissante, battante, simple ou double vantaux…) que vous souhaitez installer. Vous trouverez ci-dessous les coûts pour une fenêtre en aluminium aux dimensions standard.

Exemple
  • Pour une menuiserie avec dormant (châssis) alu qui mesure 60 x 95 cm, la fourchette de prix évolue de 210 à 530 € (1).
  • Pour une fenêtre extérieure standard de 100 x 125 cm, les prix varient entre 430 et 970 € (1).
  • Pour une fenêtre de dimension de 120 x 135 cm, il faut compter entre 430 et 1 050 € (1).

Quel prix prévoir pour des fenêtres en bois ?

Le bois est très apprécié, car il donne un aspect chaleureux et authentique aux fenêtres d’une maison. Durables et écologiques, les menuiseries en bois ont des performances phoniques et thermiques intéressantes… mais avec un budget plus conséquent. Avant d’investir dans vos futures fenêtres, prenez le temps de vérifier les certifications et labels ; ceux-ci assurent des performances thermique et acoustique minimales.

Bon A Savoir

Le tarif de ce type de fenêtres est soumis à de très nombreuses variables. En effet, en plus des caractéristiques usuelles (modèle, qualité et finition du verre, mode d’ouverture, dimensions, résistance AEV, performances phoniques…), le prix fluctue en fonction de l’essence du bois. Ainsi, il peut être difficile d’évaluer un « prix raisonnable » tant les écarts de prix d’achat peuvent être importants. Par exemple, le coût pour une menuiserie de type douglas sera moins élevé que pour du cerisier ou du noyer.

Exemple

Pour vous donner une idée un peu plus précise, voici 3 exemples de prix de fenêtre en bois de pin, battante et double vitrage, hors pose :

  • Pour une menuiserie de 75 x 60 cm (hauteur x largeur), en 1 vantail, comptez entre 70 et 150 € (1).
  • Pour un modèle de 125 x 100 cm, en 2 vantaux, prévoyez entre 175 et 310 € (1).
  • Pour une fenêtre de 135 x 120 cm, en 2 vantaux, comptez entre 200 et 340 € (1).

Pour l’installation d’une fenêtre en bois sur-mesure, de moyenne gamme, vous devrez compter un budget de 2 000 à 3 000 euros. Ce prix comprend la préparation du support, la main-d’œuvre et évidemment les finitions. Attention, si le modèle n’est pas prépeint, il faudra absolument protéger votre fenêtre en lui appliquant une peinture puis une couche de vernis.

Les coûts liés à la dépose et la pose des fenêtres 

Dans les devis relatifs au changement de vos fenêtres, vous trouverez aussi le prix de la main-d’œuvre pour la dépose des anciennes menuiseries, et la pose des nouvelles. Souvent en rénovation, la dépose des fenêtres est délicate à réaliser et engendre des frais supplémentaires (reprise de la maçonnerie avec finition au plâtre, par exemple). C’est pourquoi la dépose peut représenter environ 20 % du prix du devis ; le traitement des déchets est généralement inclus. 

Pour la pose, le prix dépend des professionnels. Le tarif d’un petit entrepreneur est généralement plus faible qu’une entreprise de grande taille qui supporte plus de charges. Dans tous les cas, pensez à faire établir au minimum 2 à 3 devis afin de pouvoir comparer les prestations de chacun. Ootravaux vous recommande de toujours choisir un artisan RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour vos travaux de fenêtres. Ce label vous garantit la qualité de la pose, avec un installateur formé aux nouvelles techniques de construction et de rénovation.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de vos fenêtres

Avec les artisans Ootravaux

Les aides pour remplacer vos fenêtres 

Pour réduire le coût de votre changement de fenêtres, de nombreuses aides sont disponibles. Attention, pour chacune d’entre elles, des conditions spécifiques existent ! Par exemple, votre logement doit avoir plus de 2 ans d’ancienneté et vos travaux doivent être confiés à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Ainsi, le remplacement de vos fenêtres vous permet de bénéficier :

  • De MaPrimeRénov’, le nouveau dispositif de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) qui a totalement remplacé le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique). Votre projet doit consister à remplacer d’anciennes fenêtres en simple vitrage par du double ou du triple vitrage. D’autre part, si vous appartenez à la catégorie « ressources supérieures » (selon barème de l’Anah), vous ne pouvez obtenir cette prime. Le montant de l’aide varie de 40 à 100 € par fenêtre remplacée, selon vos revenus ;
  • Du programme « Habiter Mieux Sérénité » encadré par l’Anah également. Ce programme propose d’accompagner les ménages les plus modestes dans une rénovation plus complète que le simple remplacement de fenêtres. En effet, l’Anah vous fixe un objectif d’au moins 35 % de réduction de votre consommation énergétique. Il faudra donc rajouter d’autres travaux à votre projet (isolation, chauffage, etc.). Par ailleurs, votre maison (ou appartement) doit être construite depuis plus de 15 ans. Si vous acceptez les règles, le montant de l’aide est très élevé ! En effet, pour 30 000 € de travaux (montant maximum plafonné), vous pouvez obtenir jusqu’à 12 500 € de subventions si vous êtes « propriétaires modestes » et jusqu’à 18 000 € si vous êtes « très modestes » ;
  • Les Certificats d’économies d’énergie (CEE) distribués directement par des fournisseurs d’énergie (Total, Leclerc, etc.). Sous l’autorité de l’État, ces derniers doivent vous apporter des avantages qui peuvent être financiers (primes, bons d’achat, remise sur facture, etc.). Vous devez obligatoirement faire installer vos fenêtres par un professionnel. Le montant dépend de votre choix de fournisseur ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) proposé par votre banque. Vous pouvez emprunter à taux nul de 7 000 € (pour le changement de vos fenêtres) à jusqu’à 30 000 € (si vous accompagnez votre projet d’au moins 2 autres travaux). Vous devez rembourser votre banque en 15 ans maximum ;
  • La TVA à 5,5 %, sur l’achat de vos fenêtres et sur la pose ;
  • Des prêts à taux faible de votre Caisse d’allocations familiales (CAF) ou d’Action Logement, d’une aide de votre collectivité locale, de votre caisse de retraite ou de votre mutuelle, ou encore de certaines associations (comme « Les anciens combattants »).
Bon A Savoir

Pour MaPrimeRénov’ et le programme Habiter Mieux, vous pouvez bénéficier de bonus cumulables de 150 à 7 000 € si vous engagez une rénovation globale de votre habitation.

Tableau comparatif des prix pour changer vos vitrages (fourniture et main d’œuvre incluses) 

Matériau

PVC

Aluminium

Bois

Fenêtre 1 vantail simple 60 x 95 cm

70 € – 220 €

210 € - 530 €

90 € - 180 €

Fenêtre 2 vantaux oscillo battante 100 x 125 cm

120 € - 350 €

430 € – 970 €

175 € - 310 €

Fenêtre 2 vantaux 120 x 135 cm

150 € - 450 €

430 € - 1 050 €

200 € - 340 €

 

(1) Prix moyens constatés sur des sites de fournisseurs de fenêtres. 
(2) Prix issus du site https://www.prix-pose.com/fenetre-pvc

Haut de page