Fenêtre en bois

Fenêtres en bois : prix, avantages et inconvénients

22 juillet 2020
Fenêtres en bois
Sommaire

Séduisante par son côté naturel et son authenticité, la fenêtre en bois s’inscrit parmi les produits phares en termes d’ouverture. Comme toutes ses concurrentes (en PVC, en aluminium), la fenêtre en bois a un prix, des avantages et des inconvénients propres. Zoom sur ces éléments qui vous aideront à choisir, ou non, ce type de fenêtre pour votre logement.

Quels sont les avantages de la fenêtre en bois ?

Longtemps, les fenêtres en bois ont été les reines du marché. Avant l’avènement des matériaux PVC (polychlorure de vinyle) et aluminium, la fenêtre en bois constituait en effet LA référence lorsqu’il s’agissait de choisir des fenêtres pour son logement. Il faut dire que la fenêtre en bois présente de multiples avantages qui légitiment sa position dominante sur ce marché au cours des dernières décennies.

L’esthétique

Vous aimez le côté naturel du bois ? Difficile de trouver un matériau plus chaleureux. Avec son aspect très esthétique, la fenêtre en bois apporte indéniablement une touche de charme à votre logement. Surtout, la fenêtre en bois demeure aujourd’hui incontournable dans les projets de rénovation de fenêtre pour une maison ancienne. Pour ne pas dénaturer le charme de l’ancien, mieux vaut en effet remplacer de vieilles fenêtres en bois par des modèles plus récents fabriqués à partir du même matériau.

La durabilité

À condition de procéder régulièrement à un entretien de vos fenêtres (plus de détails dans les inconvénients de la fenêtre en bois), vous pouvez aisément compter vivre plusieurs décennies sans avoir à changer vos fenêtres en bois.

Une excellente isolation thermique et phonique

La fenêtre en bois affiche d’excellentes performances en termes d’isolation thermique et phonique. Couplée à une sélection judicieuse de vitrage (double ou triple vitrage de qualité), la fenêtre en bois participe à améliorer les performances énergétiques de votre intérieur avec, à la clé, une baisse de votre facture d’énergie.

Un produit écologique

Construite à partir d’un matériau naturel par excellence, la fenêtre en bois se classe dans les produits écologiques et renouvelables. Ce côté « bon pour la planète » est un argument qui séduit celles et ceux qui s’inscrivent dans des projets de travaux de construction ou de rénovation en phase avec les enjeux environnementaux.

Un grand choix de finitions

Dernier avantage de la fenêtre en bois : la large gamme d’essences. En fonction de vos envies, de vos besoins, vous pouvez opter pour une fenêtre en chêne, en pin, en moabi, en bois exotique, etc. On est loin de la standardisation de la fenêtre PVC. Si vous ne souhaitez pas conserver la couleur brute du bois, la fenêtre en bois peut également être proposée avec une finition de peinture.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de vos fenêtres en bois

Avec les artisans Ootravaux

Quels sont les inconvénients des fenêtres en bois ?

On recense 3 principaux inconvénients à la fenêtre en bois : son entretien, son prix et son délai de fabrication.

L’entretien de la fenêtre en bois

À la différence d’une fenêtre en PVC ou en alu, la fenêtre en bois requiert un entretien très régulier pour conserver son aspect esthétique et ses performances. Si vous optez pour ce type de fenêtre, sachez qu’il vous faudra régulièrement appliquer une couche de lasure, et prévoir presque tout aussi régulièrement un léger ponçage. De fait, la fenêtre en bois impose de disposer de quelques compétences en bricolage ou bien d’avoir recours à un professionnel pour cette opération.

Le prix de la fenêtre en bois

Le prix d’une fenêtre en bois est sensiblement plus élevé que celui d’une fenêtre en PVC ou d’une fenêtre en aluminium. Résultat, il faut prévoir un budget plus conséquent pour équiper son logement de fenêtres en bois, surtout lorsqu’il s’agit de fenêtres en bois avec des dimensions sur mesure et fabriquées à partir d’essences nobles de bois.

Un temps de fabrication plus long

Très souvent conçue sur-mesure, la fenêtre en bois à 1 vantail ou 2 vantaux exige un délai de fabrication sensiblement plus long que pour une fenêtre en PVC ou en alu. Pensez donc à intégrer cet élément dans votre réflexion pour anticiper au mieux le choix de vos fenêtres.


Quel budget prévoir pour des fenêtres en bois ?

Tout comme pour les menuiseries en PVC ou en alu, le tarif d’une fenêtre en bois varie largement selon les modèles et ses spécificités :

  • du nombre de vantaux ;
  • des dimensions de la fenêtre ;
  • de l’essence de bois utilisée.

Globalement, selon les fourchettes de prix constatés sur les sites des fournisseurs professionnels de fenêtres en bois, il vous faudra prévoir un budget compris entre (1) :

  • 75 et 390 euros pour une fenêtre à 1 vantail ;
  • 110 et 540 euros pour une fenêtre à 2 vantaux. 

Les dimensions et le type d’ouverture auront bien sûr un impact important sur le prix. Comptez par exemple sur un tarif aux alentours de 170 euros pour une fenêtre en bois aux dimensions standard de 1,5 m de largeur par 1 m de hauteur avec 2 vantaux (1). Une fenêtre à 2 vantaux en oscillo-battant aura un prix aux alentours de 400-450 euros, contre un prix compris entre 110 et 500 euros pour un modèle d’ouverture à la française (1). 

Au prix de la fenêtre en bois, il convient ensuite d’ajouter le coût de la main-d’œuvre pour la pose. Ce dernier peut être différent en fonction des entreprises et/ou des artisans contactés. Prévoyez donc de 150 à 200 € pour la pose de fenêtre standard en bois (2).

Devis fenêtres en bois : comment obtenir le meilleur prix ?

Astuce

Si vous avez plusieurs fenêtres à changer, mieux vaut tenter de le faire de façon simultanée. Plus le nombre de fenêtres à poser est important, plus vous avez des chances d’obtenir un prix dégressif pour vos fenêtres en bois.

Comparer les prix

Pour obtenir le meilleur prix pour vos fenêtres en bois, il est vivement conseillé de faire réaliser plusieurs devis auprès de divers professionnels du secteur (entreprises de menuiserie, artisans indépendants, etc.). Grâce à ces devis, vous aurez toutes les cartes en main pour comparer à la fois le coût des fenêtres et le coût de la main-d’œuvre.

undraw_calculator_1.svg
Estimez vos travaux de pose de fenêtres en bois gratuitement

Prix des fenêtres en bois : le retour sur investissement

Avec plusieurs fenêtres à remplacer pour une rénovation ou à poser pour une construction, la facture peut vite grimper. Il est toutefois important de vous rappeler que, grâce aux performances d’isolation de vos fenêtres en bois, vous avez de grandes chances de réaliser des économies d’énergie une fois vos fenêtres mises en place. La dépense pour l’installation de vos fenêtres en bois doit donc être perçue comme un investissement sur le long terme, avec une rentabilité obtenue, si l’on se réfère aux études réalisées dans ce domaine, au bout d’une dizaine d’années.

Par ailleurs, l’achat et le changement de fenêtres sont éligibles à plusieurs aides permettant de réduire le prix de vos travaux :

  • MaPrimeRénov', avec une prime de 40 à 100 € par ancienne menuiserie en simple vitrage remplacée par une fenêtre en double ou en triple vitrage. Cette prime est éligible à tous les ménages, sauf pour les propriétaires aux « revenus supérieurs » (selon le barème de l’Anah) ;
  • Le programme « Habiter Mieux » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), avec des subventions allant de 35 à 50 % du montant total de vos devis de travaux. Ces aides s’adressent uniquement aux propriétaires modestes, qui rénovent globalement leur résidence principale (de plus de 15 ans d’ancienneté). Comme il y a un objectif de baisse de votre consommation énergétique (en kWh) d’au moins 35 %, le remplacement des fenêtres ne suffira pas. Vous devrez donc prévoir des travaux complémentaires (isolation, chauffage, etc.) ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), qui vous permet d’emprunter jusqu’à 7 000 € à taux nul, si vous remplacez au moins la moitié de vos menuiseries. Si vous ajoutez d’autres actions de rénovation (isolation, chauffage, etc.), le montant du prêt peut atteindre 30 000 €. Vous avez 15 ans pour rembourser la somme auprès de votre banque ;
  • Le chèque énergie, d’un montant de 48 à 277 €. Ce chèque est réservé aux ménages aux revenus les plus faibles. Si vous êtes éligible, vous le recevez directement sans en faire la demande. Cette aide peut servir à payer vos fenêtres ou vos devis de travaux ;
  • Les Certificats d’économie d’énergie (CEE), dont le montant varie selon votre choix de fournisseur ou de distributeur d’énergie. Il peut s’agir d’une prime, d’un bon d’achat, d’une remise sur facture ou de conseils techniques ;
  • La TVA à taux réduit de 5,5 %, sur le matériel et la pose ;
  • L’aide des collectivités locales, des centres de retraite, des mutuelles, etc. Contactez-les directement pour connaître toutes les modalités.
Attention

Pour être éligible aux aides financières, votre logement doit être construit depuis plus de 2 ans. Par ailleurs, excepté pour la TVA à 5,5 %, vous devez confier vos travaux à un artisan RGE (Reconnu garant de l’environnement).

(1) Prix moyens observés sur les sites des principaux vendeurs.
(2) Prix issus du site https://www.maisonentravaux.fr/fenetres/tarif-fenetre-en-bois-devis-menuisier-poseur-fenetre/