Ootravaux

Sommaire

Le remplacement d’une chaudière fait souvent partie des travaux prioritaires à mener dans son logement. Bonne nouvelle, ce type de travaux est éligible à de nombreuses aides ! Le moment est donc opportun pour réaliser des économies d’énergie à moindre coût. Oui, mais à quelles subventions avez-vous droit et quelles sont les conditions à respecter ? MaPrimeRénov’, prime CEE, TVA à 5,5 %, aides locales… Ootravaux décrypte pour vous toutes les aides qui réduisent le prix de changement de votre ancienne chaudière.

Changement de chaudière : les travaux éligibles aux aides

La rénovation énergétique est aujourd’hui une priorité ! Afin que chacun puisse installer un chauffage plus économique et moins polluant, l’État a mis à disposition des Français de nombreuses aides financières. Toutefois, pour pouvoir en bénéficier, certains critères de performances sont à respecter : votre nouvel équipement doit être à haut rendement énergétique.

Concrètement, pour que votre projet de chauffage soit compatible avec les aides et les primes existantes, vous devez choisir l’un des modèles suivants :

L’un des objectifs phares du ministère de la Transition écologique est de remplacer les équipements de chauffage au gaz et d’atteindre à terme le « zéro chaudière au fioul ». C’est pourquoi des aides spécifiques d’un montant plus important sont accordées pour le changement d’une ancienne chaudière à fioul par une chaudière à énergie renouvelable. C’est le cas notamment de la prime « Coup de pouce chauffage » (CEE).

Attention

La chaudière gaz à condensation, ou à très haute performance énergétique, a été exclue de la majorité des programmes d'aides, à l'exception des primes CEE.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation d'une pompe à chaleur

Avec les artisans Ootravaux

Qui ne connaît pas MaPrimeRénov' ?

MaPrimeRénov’ connaît un véritable engouement ! En 2022, ce dispositif a financé 605 669 travaux de rénovation énergétique et a alloué environ 2,3 milliards d’euros à l’ensemble des propriétaires occupants. À noter également : 65,5 % des bénéficiaires ont utilisé ces aides pour remplacer leur système de chauffage, majoritairement par des pompes à chaleur, représentant 26 % des cas (1)

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

Instaurée en 2020, MaPrimeRénov’ a complètement fait oublier le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) qu’elle a remplacé. Ce programme est en effet en constante évolution. Les modifications prévues pour 2024 en sont d’ailleurs une parfaite illustration.

Une prime accessible à une grande partie de propriétaires 

À l’exception des ménages les plus aisés (10e décile), tout le monde peut obtenir une prime et des bonus MaPrimeRénov' pour ses travaux de chauffage et d’eau chaude sanitaire à énergie renouvelable. En revanche, depuis 2024, vous ne pourrez bénéficier d’une aide pour un projet d’isolation thermique, de fenêtres ou de ventilation à double flux que si vous remplacez votre chauffage au préalable ! Autre spécificité : ce sont les ressources qui déterminent le montant des aides, ainsi que l’éligibilité à certains travaux et bonus !

MaPrimeRénov’ est également accessible aux syndicats de copropriétaires, aux bailleurs, aux usufruitiers ainsi qu’à d’autres publics (titulaires d’un droit d’usage et d’occupation, preneurs d’un bail emphytéotique, etc.).

Une prime qui peut atteindre plusieurs milliers d’euros

Le montant de la prime varie selon des plafonds de revenus fixés par l’Anah (Agence nationale de l’habitat). La prime est octroyée à tous les logements occupés au titre d’une résidence principale, d’au moins 15 ans d’ancienneté (ou 2 ans pour le remplacement d’une ancienne chaudière à fioul).

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov' gratuitement

Un impératif : choisir un artisan qualifié 

Dernière condition primordiale : le changement de la chaudière doit être confié à des professionnels RGE (reconnus garants de l’environnement).

Attention

MaPrimeRénov’ pour les chaudières THPE gaz, c’est fini ! Depuis janvier 2023, la pose de ce type de chaudière n’est en effet plus éligible à MaPrimeRénov’. L’État privilégie désormais les équipements fonctionnant aux énergies renouvelables comme la pompe à chaleur ou la chaudière biomasse.

Les plafonds de l’Anah au 1er janvier 2024

Pour savoir à quelle catégorie de ressources vous appartenez, il suffit de vous munir de votre dernier avis d’impôt sur le revenu, de lire votre Revenu fiscal de référence (RFR) et de consulter le tableau ci-après.

Nombre de personnes dans le foyer

Ménages très modestes

Ménages modestes

Ménages intermédiaires

Ménages aux revenus plus élevés

1

23 541 € pour l’IDF (Île-de-France)
17 009 € ailleurs

28 657 € pour l’IDF
21 805 € ailleurs

40 018 € pour l’IDF
30 549 € ailleurs

> 40 018 € pour l’IDF
> 30 549 € ailleurs

2

34 551 € pour l’IDF
24 875 € ailleurs

42 058 € pour l’IDF
31 889 € ailleurs

58 827 € pour l’IDF
44 907 € ailleurs

> 58 827 € pour l’IDF
> 44 907 € ailleurs

3

41 493 € pour l’IDF
29 917 € ailleurs

50 513 € pour l’IDF
38 349 € ailleurs

70 382 € pour l’IDF
54 071 € ailleurs

> 70 382 € pour l’IDF
> 54 071 € ailleurs

4

48 447 € pour l’IDF
34 948 € ailleurs

58 981 € pour l’IDF
44 802 € ailleurs

82 839 € pour l’IDF
63 235 € ailleurs

> 82 839 € pour l’IDF
> 62 235 € ailleurs

5

55 427 € pour l’IDF
40 002 € ailleurs

67 473 € pour l’IDF
51 281 € ailleurs

94 844 € pour l’IDF
72 400 € ailleurs

> 94 844 € pour l’IDF
> 72 400 € ailleurs

Par personne supplémentaire

+ 6 970 € pour l’IDF
+ 5 045 € ailleurs

+ 8 486 € pour l’IDF
+ 6 462 € ailleurs

+ 12 006 € pour l’IDF
+ 9 165 € ailleurs

+ 12 006 € pour l’IDF
+ 9 165 € ailleurs

Astuce

Rendez-vous sur le site France Rénov’ pour dessiner les contours de votre projet d’amélioration de votre habitat et faire des économies d’énergie. Un accompagnateur France Rénov’ réalisera un diagnostic gratuit afin de connaître tous les projets de rénovation globale qui peuvent être réalisés chez vous.

Les évolutions du dispositif en 2024

MaPrimeRénov’ connaît de nouveaux changements en 2024 !

  • Au 1er janvier : une prime supplémentaire de 1 000 à 2 000 € pour l’installation d’une pompe à chaleur. La réalisation d’un DPE ou d’un audit énergétique est également devenu un prérequis pour être éligible.
  • Au 1er avril : une réduction de 30 % de l’aide pour la pose d’une chaudière à bois-bûches ou granulés.
  • Au 1er juillet : une exclusion des logements classés en catégorie F ou G du DPE, qui seront redirigés vers le nouveau dispositif MaPrimeRénov’ Sérénité Parcours accompagné.

Embedded script : Ebook MaPrimeRénov' CTA
Guide MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : des aides pour tous les foyers

Initialement réservé aux ménages modestes, le nouveau dispositif MaPrimeRénov’ Sérénité « Parcours accompagné » a été ouvert à tous depuis le 1er janvier 2024. Plus que jamais, ce programme encouragera les rénovations d’ampleur, c’est-à-dire comprenant au moins 2 gestes d’isolation et permettant un gain d’au moins 2 classes du DPE. À la clé, d’importantes subventions !

Comment est calculé le montant de MaPrimeRénov’ Parcours accompagné ?

En 2023, les subventions peuvent représenter jusqu’à 90 % du montant total de votre facture, avec un plafond de 63 000 €. L’aide varie selon le classement DPE de votre maison ou appartement avant et après travaux et vos revenus.

Sous quelles conditions ?

De nombreuses conditions sont à respecter pour bénéficier des subventions de MaPrimeRénov’ Sérénité Parcours accompagné :

  • le logement, dont vous êtes propriétaire, doit avoir plus de 15 ans d’ancienneté ;
  • les travaux doivent engendrer un gain énergétique d’au moins 35 % et vous permettre d’atteindre a minima l’étiquette énergétique E du DPE ;
  • un gain d’au moins 2 classes du DPE et au minimum 2 gestes d’isolation (murs, plancher, plafond) sont exigés ;
  • vous ne devez pas avoir contracté un prêt à taux 0 dans les 5 années précédant votre demande ;
  • les travaux doivent être réalisés par un artisan RGE (Reconnu garant de l’environnement) ;
  • le montant de l’aide varie selon vos ressources ;
  • l'accompagnement par Mon accompagnateur Rénov’ de l’Anah est obligatoire.

Installez votre chaudière et bénéficiez d'une Prime CEE

Lancée en 2019 dans le cadre du dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie), la prime énergie s’adresse à tous les ménages français souhaitant réaliser une rénovation énergétique et installer un équipement utilisant les énergies renouvelables dans leur logement. Le montant de l’aide varie selon votre choix de fournisseur d’énergie.

Par ailleurs, tous les ménages qui remplacent une ancienne chaudière à charbon, à fioul ou à gaz (hors condensation) peuvent bénéficier de la prime « Coup de pouce chauffage ». 

Selon vos revenus, son montant varie de :

  • 500 à 800 euros, pour la pose d’un poêle ou d’un insert à bois à la place d’un équipement à charbon ;
  • 2 500 à 5 000 euros, pour la pose d’une pompe à chaleur, d’une chaudière à bois-bûches ou granulés ou encore d’un chauffage solaire.
Attention

Pour être éligible aux aides CEE et à la prime Coup de pouce chauffage, il faut en faire la demande avant de signer votre devis de chaudière.

Un Chèque énergie pour le changement de votre chaudière

Le Chèque énergie est délivré directement aux ménages ayant des revenus modestes. 

Qui peut bénéficier du chèque énergie ?

Sont considérés comme ménages « modestes » ceux dont le revenu annuel ne dépasse pas :

  • 10 800 euros pour une personne seule ;
  • 16 200 euros pour un couple ;
  • 3 240 euros par personne supplémentaire dans le foyer (enfants, parents âgés, etc.).

À quel montant s’attendre pour ce chèque ?

En 2023, le montant du chèque énergie a été fixé à entre 48 et 277 €.

Cette aide permet de réduire le prix de votre facture d’énergie, comme l’électricité ou le gaz, mais peut aussi subventionner des travaux de rénovation énergétique, comme le remplacement de votre ancienne chaudière par un appareil à haute efficacité.

L’éco-prêt à taux zéro dit éco-PTZ"

L’éco-prêt à taux 0 est une aide accessible à tous pour réaliser des travaux, comme l’installation de chaudière. Il s’agit en réalité d’un crédit sans intérêts bancaires pour financer vos travaux, comme un projet de chaudière. L’éco-PTZ est cumulable avec la majorité des autres aides financières.

Les critères de l’éco-PTZ à respecter

Pour en bénéficier, plusieurs conditions sont à réunir :

  • le logement doit être une résidence principale, qu’il soit occupé par son propriétaire ou un locataire ;
  • le bâtiment doit être achevé depuis plus de 2 ans ;
  • les travaux de chaudière sont à confier à un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

Quel montant maximum puis-je emprunter avec ce prêt ?

Le plafond de l’emprunt pour un changement de chaudière s’élève à 15 000 euros. Toutefois, l'emprunt peut atteindre 50 000 euros, si vous engagez une rénovation plus globale de votre habitation, comme l’isolation de la toiture, des murs extérieurs, fenêtres, etc.

Quelles aides locales pour changer sa chaudière ?

Les communes, les départements et les régions peuvent aussi proposer des aides pour le changement d’une chaudière. Ces primes varient cependant selon la localisation de votre logement.

Il convient donc de vous adresser directement à votre mairie ou à votre Conseil régional pour connaître la liste des différentes aides disponibles pour vos travaux de chaudière, ainsi que les critères d’éligibilité.

Une TVA à taux réduit pour le changement de votre chaudière

La TVA à taux réduit s’applique sur l’achat du matériel et la pose pour tous travaux de rénovation énergétique. En ce qui concerne les chaudières, la TVA à 5,5 % s’applique sur les équipements de chauffage à haute performance, comme les chaudières à condensation ou les chaudières à granulés de bois.

Attention

La plupart des aides pour le changement d’une chaudière exigent que l’achat et la pose soient effectués par un professionnel certifié reconnu garant de l’environnement. Cette qualification vous permet d’obtenir la garantie que votre chauffagiste est spécialisé et formé aux dernières normes de construction et de rénovation. Grâce à sa plateforme en ligne, Ootravaux vous aide à trouver facilement un artisan compétent et proche de chez vous.

Pour l’ensemble de vos travaux, pensez à bien conserver l’ensemble de vos devis et factures.

(1) Source : Bilan MaPrimeRénov’ 2022 de l’Anah.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de chauffage

Avec les artisans Ootravaux