Aide installation chaudière

Quelles aides pour l'installation d'une chaudière ?

02 octobre 2020
Chaudière
Sommaire

Dans le cadre de la rénovation énergétique de votre logement, vous pouvez être amené à installer un nouveau système de chauffage, en remplacement de l’ancien. S’il s’agit de l’installation d’une chaudière, il existe de nombreuses aides vous permettant d’opter pour un dispositif plus moderne et plus efficace. Ootravaux décrypte pour vous toutes les aides disponibles pour vos travaux de pose de chaudière. Vous pourrez ainsi financer plus sereinement l’achat et l’installation d’une nouvelle chaudière… et réaliser des économies d’énergie sur le long terme.

Travaux pour le remplacement d'une chaudière : quels équipements sont éligibles aux aides ?

La rénovation énergétique des logements est aujourd’hui une priorité pour l’État français et le ministère de la Transition écologique. Pour permettre à un particulier d’installer un chauffage plus économique et performant dans son logement et sa résidence principale, de nombreuses aides pour des travaux d’installation de chaudière existent. Il faut cependant noter que vous devez choisir d’installer des modèles de chaudières avec certaines spécificités et technologies pour pouvoir bénéficier de ces aides et primes. Il faut en effet installer des chaudières à haute performance qui permettent de faire d’importantes économies d’énergie. Voici des équipements que vous pouvez mettre en place dans votre logement grâce au soutien financier des primes et des aides pour la pose de votre chaudière :

  • chaudière gaz à condensation à très haute performance énergétique ;
  • chaudière biomasse ;
  • pompe à chaleur géothermique ou aérothermique ;
  • appareil de chauffage aux granulés de bois.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chauffage

Avec les artisans Ootravaux

Bon A Savoir

L’un des objectifs premiers du ministère de la Transition écologique est de « remplacer 600 000 chaudières au gaz ou au fioul dans les 2 prochaines années » afin d’atteindre le but de « zéro chaudière au fioul d’ici fin 2021 » en France. Si votre logement est actuellement équipé d’une chaudière alimentée au fioul, vous avez donc éventuellement accès à plus d’aides pour vos futurs travaux d’installation de chaudière. Celles-ci peuvent également avoir un montant plus important.

Remplacement d'une chaudière : à quel prix s’attendre pour les devis ?

Installation de chaudière : fin du CITE et début de MaPrimeRénov'

Le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) était un dispositif fiscal qui vous permettait de déduire de vos impôts 30 % du montant de la facture de vos travaux. Vous pouviez ainsi prévoir l’installation d’une nouvelle chaudière ou d’un chauffage plus performant, comme le remplacement d’une chaudière au fioul par une chaudière à condensation ou par une pompe à chaleur. Ce Crédit d’impôt n’existe plus depuis le 1er janvier 2021.

Lancée le 1er janvier 2020, l’aide de MaPrimeRénov’ était au départ réservée aux propriétaires modestes. Ainsi, les critères de plafonds de ressources de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) étaient à respecter. C’est d’ailleurs ce même organisme qui est chargé de verser les aides de MaPrimeRénov’. Dans un premier, le CITE a fusionné avec le programme « Habiter mieux Agilité ». Puis, dans un second temps, l’aide est devenue une prime accessible à tous, ou presque ! En effet, depuis le 1er janvier 2021, les propriétaires aux revenus très modestes, modestes et intermédiaires peuvent en bénéficier pour tous leurs travaux à économies d’énergie, dont le remplacement de chaudière. Les propriétaires aux revenus supérieurs (déciles 9 et 10) ne sont éligibles à MaPrimeRénov’ que pour des travaux d’isolation.

Pour savoir à quelle catégorie de ressources vous appartenez, il vous suffit de consulter le tableau ci-après.

Nombre de personnes dans le foyer

Ménages très modestes

Ménages modestes

Ménages intermédiaires

Ménages aux revenus plus élevés

1

20 593 pour l'IDF (Île-de-France) / 14 879 ailleurs

25 068 pour l'IDF / 19 074 ailleurs

27 706 pour toute la France

Plus de 27 706 pour toute la France

2

30 225 pour l'IDF / 21 760 ailleurs

36 792 pour l'IDF / 27 896 ailleurs

44 124 pour toute la France

Plus de 44 124 pour toute la France

3

36 297 pour l'IDF / 26 170 ailleurs

44 188 pour l'IDF / 33 547 ailleurs

50 281 pour toute la France

Plus de 50 281 pour toute la France

4

42 381 pour l'IDF / 30 572 ailleurs

51 597 pour l'IDF / 39 192 ailleurs

56 438 pour toute la France

Plus de 56 438 pour toute la France

5

48 488 pour l'IDF / 34 993 ailleurs

59 026 pour l'IDF / 44 860 ailleurs

68 752 pour toute la France

Plus de 68 752 pour toute la France

Par personne supplémentaire

+ 6 096 pour l'IDF / + 4 412 ailleurs

+ 7 422 pour l'IDF / + 5 651 ailleurs

+ 12 314 pour toute la France

/

Pour exemple, les ménages aux ressources très modestes bénéficient d’une prime de 10 000 euros pour l’installation d’une chaudière à granulés ou d’une pompe à chaleur géothermique dans leur logement.

MaPrimeRénov’ est également accessible aux syndicats de copropriétaires. À partir du 1er juillet 2021, l’aide s’ouvre également aux propriétaires bailleurs, aux usufruitiers ainsi qu’à d’autres publics (titulaires d’un droit d’usage et d’occupation, preneurs d’un bail emphytéotique, etc.).

Bon A Savoir

Si vous souhaitez réaliser plus de travaux et améliorer fortement la performance énergétique de votre maison, vous pouvez obtenir des bonus allant de 150 à 7 000 €. Ces bonus sont cumulables avec la prime de MaPrimeRénov’.

Installez votre chaudière et bénéficiez de la Prime Énergie

Lancée début 2019 dans le cadre du dispositif des CEE (Certificats d’économies d’énergie), la prime Énergie s’adresse à tous les ménages français souhaitant réaliser une rénovation énergétique et installer un équipement utilisant les énergies renouvelables dans leur logement. Le montant de l’aide varie selon votre choix de fournisseur d’énergie.

Par ailleurs, tous les ménages qui remplacent une ancienne chaudière à charbon, à fioul ou à gaz (hors condensation) peuvent bénéficier de la prime « Coup de pouce Chauffage ». Son montant varie de 450 à 4 000 euros, selon les revenus de votre foyer et selon le type de chauffage choisi.

Attention

À compter du 1er juillet 2021, la prime « Coup de pouce Chauffage » sera supprimée pour l’installation d’une chaudière à gaz. En revanche, l’aide est prolongée jusqu’à 31 décembre 2025 pour les équipements à énergie renouvelable (pompe à chaleur, chauffage solaire, etc.).

Aides et subventions de l'Anah pour votre chaudière

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) soutient les projets de rénovation énergétique. Les aides d’installation de chaudière proposées par l’Anah sont destinées aux ménages avec des revenus modestes. La prime « Habiter mieux Sérénité » finance par exemple des travaux d’isolation de votre logement ou l’installation de nouvelles chaudières. Son montant peut atteindre de 35 à 50 % du montant de la facture de vos travaux HT, dans la limite de 15 000 euros pour les propriétaires modestes et de 10 500 € pour les ménages modestes. À cela s’ajoute une prime de 10 % du montant total de vos devis, dans la limite de 3 000 € pour les propriétaires très modestes et de 2 000 € pour ceux aux revenus modestes.

Par ailleurs, comme pour MaPrimeRénov’, vous pouvez cumuler des bonus de 1 500 € chacun, si votre logement est énergivore et si vous décidez d’entreprendre une rénovation thermique plus globale de votre maison.

Certaines conditions sont à respecter pour obtenir ces subventions :

  • Le logement doit avoir plus de 15 ans d’ancienneté ;
  • Vous ne devez pas avoir contracté un prêt à taux zéro dans les 5 années précédant votre demande ;
  • Les travaux doivent être réalisés par un artisan qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) ;
  • Vous devez être propriétaire occupant de votre habitation au titre d’une résidence principale;
  • Vos ressources ne doivent pas dépasser les seuils fixés par l’Anah, qui dépendent du nombre de personnes de votre foyer et de votre lieu d’habitation.

Le Chèque Énergie pour votre chaudière

Le Chèque Énergie est délivré directement aux ménages ayant des revenus modestes, c’est-à-dire dont le revenu annuel ne dépasse pas :

  • 10 800 euros pour une personne seule ;
  • 16 200 euros pour un couple ;
  • 3 240 euros par personne supplémentaire dans le foyer (enfants, parents âgés…).

Il permet avant tout de régler les factures d’énergie, comme l’électricité ou le gaz, mais peut aussi subventionner en partie les travaux de rénovation énergétique, comme l’installation d’une nouvelle chaudière à haute performance.

L’éco-PTZ ou l’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro, aussi appelé éco-PTZ, est une aide à l’installation de chaudière accessible à tous les ménages souhaitant effectuer des travaux de rénovation énergétique, comme le remplacement d’une chaudière. Ce crédit à taux nul est cumulable avec la majorité des autres aides financières.

Plusieurs conditions sont à réunir :

  • Le logement doit être une résidence principale, qu’il soit occupé par son propriétaire ou un locataire en ayant fait sa résidence principale ;
  • Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans ;
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Le montant maximal de l’emprunt pour un changement de chaudière s’élève à 15 000 euros s’il s’agit de la seule opération d’économie d’énergie effectuée sur le logement. Le prêt peut atteindre 30 000 euros si le remplacement de la chaudière est couplé avec d’autres travaux : isolation de la toiture, des murs extérieurs, remplacement des fenêtres…

Quelles aides locales pour installer une nouvelle chaudière dans votre logement ?

Les communes, les départements et les régions peuvent aussi proposer des aides à l’installation ou au remplacement de votre chaudière, comme l’exonération de la taxe foncière. Ces primes varient cependant selon la localisation de votre logement. Il convient donc de vous adresser directement à votre mairie ou à votre conseil régional pour connaître la liste des différentes aides disponibles pour vos travaux de chaudière, ainsi que les critères d’éligibilité.

Zoom sur la TVA à taux réduit pour l'installation de votre chaudière

La TVA à taux réduit s’applique sur l’achat du matériel pour les travaux de rénovation énergétique et de la pose. Pour les chaudières, la TVA à 5,5 % peut être appliquée sur tous les équipements éligibles, comme les chaudières à condensation ou les chaudières à granulés de bois.

Attention

La plupart des aides pour vos travaux d’installation ou de remplacement de chaudière exigent que l’achat et l’installation de votre nouvelle chaudière à haute performance soient effectués par un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). Cette qualification vous permet d’obtenir la garantie que votre chauffagiste est spécialisé et formé aux dernières normes de construction et de rénovation. Grâce à sa plateforme en ligne, Ootravaux vous aide à trouver facilement un professionnel compétent proche de chez vous.

Astuce

Pour l’ensemble de vos travaux, pensez bien à conserver l’ensemble de vos devis et de vos factures. Attention, pour certaines aides, comme pour les Certificats d’économies d’énergie, vous devez faire la demande d’aides avant de signer votre devis.