Aide installation chaudière

Chaudière à condensation : le prix de la performance énergétique

22 décembre 2020
Chaudière
Sommaire

Si les chaudières à condensation ont progressivement remplacé les chaudières à basse température, ce n’est pas un hasard ! En effet, aujourd’hui, seuls les modèles de chauffage dotés d’une grande efficacité énergétique sont autorisés à l’installation. L’heure est à la réduction de la consommation et à la sobriété en énergie. Alors quel est le coût à prévoir pour des travaux d’installation d’une chaudière à condensation au gaz ? Ootravaux vous détaille tous les prix à connaître.

L'essentiel
  • Avant de choisir votre chaudière à condensation, faites réaliser une étude préalable pour connaître vos besoins et estimer vos économies. 
  • Service de pose compris, le tarif d’une chaudière à condensation au gaz naturel varie de 4 000 à 8 000 €. 
  • MaPrimeRénov’, Prime CEE ou éco-PTZ : certaines aides financières vous permettent de réduire votre budget. 

Comment est défini le prix d’une chaudière à condensation au gaz ?

Pour obtenir le montant global de votre projet, il faut procéder par étapes :

  1. Réaliser une étude préalable.
  2. Choisir l’appareil.
  3. Choisir la marque (Frisquet, Saunier Duval, Fröling, etc.).
  4. Estimer les frais induits.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chauffage

Avec les artisans Ootravaux

Étape n°1 : réaliser une étude préalable 

L’étude énergétique d’un professionnel est indispensable pour ce type de projet. En effet, cette condition permet le maintien de l’efficacité de votre chaudière, évite une consommation excessive de chauffage et prolonge la durée de vie du produit.

Cette étude comprend :

  1. Le calcul de la puissance de la chaudière.
  2. Le dimensionnement de la puissance des émetteurs de chaleur. 
  3. Le mode d’évacuation des fumées. 

Bon A Savoir

Le fonctionnement d’une chaudière à condensation se résume en 3 étapes : 

  1. L’appareil produit de l’énergie en brûlant le combustible.
  2. Le chauffage produit est diffusé par l’intermédiaire des radiateurs ou du plancher chauffant.
  3. Au lieu d’être directement extraits vers l’extérieur, les gaz d’évacuation condensés sont réexploités afin d’augmenter l’efficacité énergétique.

Étape n°2 : choisir l’appareil 

Une fois l’étude réalisée, vous pouvez vous pencher sur les différents paramètres de fonctionnement. Niveau raccordement, vous aurez 2 solutions. 

Type d’évacuation

Détail

Verticale

Grâce à une gaine en inox, généralement dissimulée dans un conduit de cheminée, la chaudière puise l’air neuf dans la pièce.

Horizontale

Dite à « ventouse », il s’agit d’un double tube concentrique étanche qui permet à la fois d’extraire les gaz de combustion de la chaudière et d’approvisionner le chauffage en air extérieur.

Le tarif d’une chaudière à condensation dépend également d’autres critères :

  • L’option de production d’eau chaude sanitaire (ECS). Votre chaudière peut produire du chauffage uniquement ou fournir également de l’eau chaude. Ainsi :
    • L’option de production instantanée vous évite de gaspiller de l’eau inutilement ;
    • La production accumulée (avec un ballon) garantit une abondance d’eau chaude pour toute la famille ;
    • La fonction de production d’eau chaude micro-accumulée présente un excellent rapport confort/économies ;
  • La méthode de pose, murale ou au sol, bien que certains critères soient étroitement liés. Par exemple, pour une production d’eau chaude de plus de 150 litres, vous aurez le choix entre une chaudière au sol et une version murale avec un ballon ECS séparé. De même, il est généralement plus facile d’installer une ventouse (évacuation horizontale) sur un mur extérieur ;
  • Votre budget. Le coût d’une chaudière gaz à condensation est jusqu’à 3 fois moins cher qu’une chaudière bois à condensation.

Important : la RE2020 entend réduire la part des énergies fossiles (fioul, gaz et charbon) du secteur résidentiel tertiaire. Si vous construisez votre maison individuelle, vous ne pourrez pas installer de chaudière au gaz ou au fioul dans votre futur logement.

Étape n°3 : choisir la marque 

Il est à noter qu’un chauffagiste ne travaille en général qu’avec 2 ou 3 fournisseurs. Il est donc intéressant de connaître les spécificités de chaque produit. Par exemple :

  • le modèle Frisquet Hydromotrix Visio est reconnu pour la résistance de son corps de chauffe en cuivre ;
  • Saunier Duval, De Dietrich, Elm Leblanc sont des fabricants de renom ;
  • la robustesse d’un brûleur d’une chaudière Chappée n’est plus à démontrer, etc.
Bon A Savoir

Un entretien annuel est obligatoire pour toutes les chaudières (gaz, fioul, bois ou charbon) dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kW. Votre installation peut vous proposer un contrat d’entretien.

Estimer les frais induits

La pose d’une chaudière à condensation implique souvent de :

  • Créer un réseau de chauffage central (radiateurs ou plancher chauffant) ;
  • Déposer la chaudière existante ;
  • Poser une pompe de relevage pour l’évacuation des condensats, etc.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chauffage

Avec les artisans Ootravaux

Quel est le prix d’une chaudière à condensation au gaz selon les modèles ?

Le tarif d’une chaudière à condensation au gaz naturel varie de 4 000 à 8 000 € (pose comprise) (1).

Si le raccordement au gaz de ville n’est pas possible pour votre maison, vous pouvez demander la pose d’une cuve à gaz propane (gaz liquide). Toutefois, référez-vous au préalable à l’avis de votre chauffagiste, car avec 18,6 c€ du kWh (source : argus de l’énergie de l’AJENA) la rentabilité de cet appareil de chauffage reste à prouver.

Zoom sur tous les prix pour l’installation de votre chaudière à condensation au gaz

Le coût des travaux varie principalement selon l’équipement et les frais induits. Ootravaux passe en revue tous les tarifs à connaître pour faire votre choix.

Prix de l’installation d’une chaudière à condensation

Selon le modèle, le tarif de la chaudière à condensation diffère (1).

Types de chaudières

Prix du chauffage 

Prix du chauffage avec installation  

Chaudière gaz condens. murale

De 3 000 à 4 500 €

De 4 000 à 6 000 €

Chaudière gaz condens. au sol

De 4 500 à 6 000 €

De 6 000 à 8 000 €

Prix de l’installation d’une chaudière à condensation selon son mode de production d’eau chaude sanitaire

Ce tableau vous présente les différences de tarifs entre une chaudière avec eau chaude instantanée, micro-accumulée ou avec un ballon séparé (1).

Types de production d’eau chaude

Prix du chauffage

Prix du chauffage avec installation

Chaudière* à condensation avec système ECS** instantanée

De 3 000 à 5 000 €

De 4 000 à 6 000 €

Chaudière* à condensation avec système ECS** micro-accumulée

De 3 000 à 5 500 €

De 4 000 à 6 500 €

Chaudière* à condensation avec système ECS** accumulée

De 4 500 à 15 000 €

De 6 000 à 20 000 €

* avec rendement énergétique > 104 % et puissance entre 20 et 35 kW.

** ECS pour eau chaude sanitaire.

Prix de l’installation d’une chaudière à condensation selon le mode d’évacuation des fumées

Impact de mode de raccordement sur le prix d’achat de la chaudière à condensation (1).

Type d’évacuation

Prix du chauffage*

Prix du chauffage avec installation

Chaudière ventouse (avec évacuation horizontale)

De 3 000 € à 4 500 €

De 4 000 à 6 000 €

Chaudière avec tubage dans le conduit de cheminée (avec évacuation verticale)

De 3 500 à 15 000 €

De 4 500 à 20 000 €

* avec rendement énergétique > 104 % et puissance entre 20 et 35 kW.

Prix des frais induits de l’installation d’une chaudière à condensation

Voici quelques exemples de prix complémentaires à prévoir sur le devis.

Type de frais induits

Coût (avec l’installation) (1)

Raccordement au gaz naturel

De 200 à 1 000 euros (selon estimation GRDF)

Enlèvement et dégazage de la cuve (si vous remplacez votre chaudière au fioul)

De 300 à 1 000 euros

Mise en conformité électrique

De 1500 à 2 500 euros

Zoom sur les aides financières éventuelles

Pour l’installation d’une chaudière à condensation par un professionnel qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) dans un logement d’au moins 2 ans d’ancienneté (ou 15 ans pour les dispositifs MaPrimeRénov’), vous pouvez bénéficier :

  • MaPrimeRénov’ de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), qui vous permet d’obtenir une prime de 800 € pour une chaudière à gaz à 11 000 € pour une pompe à chaleur. Le montant varie selon vos revenus ;
  • De MaPrimeRénov’ Sérénité (nouveauté 2022) qui vous octroie des subventions de 35 % à 50 % du montant total de vos devis ;
  • D’une remise sur facture, d’un bon d’achat, de conseils… avec les Certificats d’économies d’énergie (CEE), la valeur de l’aide varie selon votre choix de fournisseur d’énergie ;
  • D'un prêt à taux zéro avec l’éco PTZ de 15 000 € pour un remplacement de chaudière et jusqu’à 50 000 € pour une rénovation globale, remboursable en 15 à 20 ans ;
  • De la TVA réduite à 5,5 % ;
  • D’aides des collectivités locales ;
  • D’aides de votre mutuelle, de votre caisse de retraite ou de certaines associations (« Les anciens combattants », par exemple).

Pour connaître toutes les modalités, vous pouvez consulter l’article Ootravaux dédié aux financières.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chauffage

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens constatés sur les sites de fournisseurs (Saunier Duval, Frisquet, Okofen) et sur les devis de professionnels.