Confort et chaudière à granulés

Les chaudières à granulés, un investissement pour l’environnement

02 octobre 2020
Chaudière
Sommaire

1,1 million de foyers ont déjà choisi les granulés de bois (appelés aussi « pellets ») comme énergie de chauffage en 2020. 90 % d’entre eux disposent d’un poêle… mais la tendance est en train d’évoluer. Sous l’impulsion des aides existantes, les ventes de chaudières à granulés ont ainsi progressé de 106 % en 1 an (1). Toutefois, le prix d’une chaudière à granulés reste conséquent et implique que vous anticipiez au mieux votre budget. Ootravaux vous donne toutes les infos essentielles à la bonne préparation de votre projet !

Les différents modèles de chaudières à granulés de bois

Au fil des années, les fabricants de chaudières à granulés de bois ont su faire évoluer leur gamme pour qu’elle corresponde à tous les types d’habitation et d’utilisation (chauffage seul ou avec production d’eau chaude, simple appoint ou chauffage principal, etc.). Tout a été pensé pour que chaque foyer puisse s’équiper en chauffage à bois (granule ou bois-bûche) avec des modèles de chaudières moins encombrants, moins chers ou encore avec une meilleure performance énergétique. Bien que le coût d’achat de la chaudière à granulés puisse encore sembler élevé, il faut garder en tête qu’elle peut vous permettre de réaliser d’importantes économies d’énergie.

 

Astuce

Pour profiter des meilleures conditions de performance et de fonctionnement de votre installation, envisagez toujours des travaux d’isolation thermique en complément de votre projet de chauffage. C’est ainsi que vous vous garantirez le meilleur résultat possible !

 

 

La chaudière à granulés de bois de type « gain de place »

Vous manquez d’espace pour l’installation d’une chaudière à pellets ? Connaissez-vous la chaudière à granulés de bois à chargement manuel ? Ce système présente un triple intérêt :

  • C’est une chaudière compacte, qui prend moins de surface au sol qu’un poêle de masse. Ce modèle ne nécessite aucun silo maçonné ou textile (réservoir à granulés d’une grande capacité). Avec un encombrement réduit de moins de 1 m², la chaudière s’installe très facilement.
  • Le coût de ce produit est le plus faible de toute la gamme des chaudières à pellets.
  • Cette chaudière est capable de descendre assez bas en puissance (de 6 à 32 kW). Une réelle performance, car dans la famille des chaudières à bois, seul le poêle à granulés parvient à obtenir une puissance aussi faible ! Cela rend cet appareil de chauffage compatible avec les maisons à fort niveau d’isolation de type construction « RT 2012 » ou « BBC » (Bâtiment Basse Consommation).

L’inconvénient majeur de cette chaudière à bois est que vous devez l’alimenter manuellement en combustible. L’approvisionnement se fait en déversant des sacs de pellets dans la trémie de stockage. L’autonomie est donc parfois faible, mais variable selon le niveau d’isolation de votre maison. Toutefois, ce modèle est évolutif. Il est possible de rajouter des unités supplémentaires pour stocker plus de granulés de bois.

 

Exemple

M. Dubois vient de signer son devis de chaudière à pellets à chargement manuel. Plus tard, il rend habitable l’étage de sa maison. L’augmentation de la surface chauffée l’oblige à réapprovisionner la chaudière trop fréquemment en combustible. Il s’équipe alors d’un mini silo avec buse de raccordement qui peut recevoir jusqu’à 1 tonne de granulés de bois. Désormais, M. Dubois se fait livrer ses pellets en vrac par camion. Il a gagné en confort et, en prime, il a réduit le coût de fonctionnement de sa chaudière !

Le prix d’achat d’une chaudière à granulés de bois à chargement manuel est de 8 000 à 10 000 euros (hors installation et livraison).

​​​​​​​La chaudière à granulés de bois en version « tout confort »

Avec une chaudière à bois à chargement automatique, le pellet est livré aussi simplement que si c’était du fioul ou du gaz propane, mais en plus écologique ! Ce modèle offre un vrai confort, car l’approvisionnement en combustible s’effectue en se raccordant directement à la vanne de remplissage du réservoir à pellets (silo). De plus, ce mode de chauffage au bois se gère automatiquement. Les granulés sont acheminés par un système d’aspiration ou de vis sans fin, jusqu’à la coupelle de combustion. La chaleur est diffusée dans toute la maison par votre plancher chauffant ou vos radiateurs.

Cette solution est adaptée si vous disposez d’une chaufferie suffisamment grande, car l’encombrement au sol est maximal. Il faut compter de 1 à 8 m² de surface rien que pour le silo. Demandez l’avis de votre chauffagiste afin qu’il établisse la faisabilité du projet et qu’il dimensionne au mieux la taille du stockage. Avec un silo trop petit, vous risquez de devoir vous faire livrer en combustible plusieurs fois dans l’année. À l’inverse, avec un silo trop gros, vous allez perdre beaucoup de place.

Le prix d’achat d’une chaudière à granulés de bois à chargement automatique varie de 10 000 à 15 000 euros (hors installation et livraison).

​​​​​​​La chaudière à granulés de bois de type bivalent

Pour votre achat de chauffage, vous ne savez pas quelle énergie choisir (bûche, granule, gaz, fioul, etc.) ? Pourquoi n’en choisir qu’une ? Les chaudières à bois mixtes vous permettent de disposer de 2 énergies de chauffage. Le modèle le plus pratique, le système le plus économique ou l’appareil avec le meilleur rendement, vous choisissez comme bon vous semble ! Certains modèles peuvent même se coupler à une pompe à chaleur (pompe à chaleur hybride) pour plus de polyvalence et d’économies d’énergie. Une solution de chaudière mixte bois bûches et granulés est particulièrement intéressante. En effet, avec ce système de chauffage, l’un des combustibles peut faire l’appoint du second.

 

Exemple

Avec un modèle mixte bûches et granulés, le système de vis sans fin de la chaudière à bois s’enclenche pour déposer des granulés sur la coupelle de combustion. Une fois enflammés, les pellets procèdent à l’allumage des bûches préalablement stockées dans la zone de chargement du chauffage. Vous pouvez même anticiper la mise en route du chauffage avant votre retour à la maison, en programmant directement le thermostat d’ambiance ou à l’aide de votre smartphone (selon les équipements).

 

Le prix d’achat d’une chaudière mixte est un peu plus élevé qu’une chaudière classique. Ce système coûte de 12 000 à 18 000 euros (hors installation et livraison). Attention cependant, 2 énergies c’est aussi 2 fois plus d’entretien.

​​​​​​​​​​​​​​La chaudière à granulés de bois à hydroaccumulation

La chaudière à hydroaccumulation (ou « ballon tampon ») est raccordée à un ballon de stockage d’une grande capacité (d’au moins 1 000 litres). Cette réserve d’eau sert à :

  • Créer une plus grande autonomie de chauffage, en stockant le surplus des calories générées ;
  • Produire de l’eau chaude sanitaire (ECS) ;
  • Maintenir la performance. En effet, en tournant à plein régime, la combustion est mieux maîtrisée, plus complète.
Attention

La puissance des chaudières à bois utilisées en « chauffage seul » (hors production d’eau chaude sanitaire) est généralement trop élevée pour les besoins réels d’une maison. Cela a pour conséquences :

  • Une perte de l’efficacité (rendement) ;
  • Un encrassement plus rapide du produit causé par une combustion de moins bonne qualité. Il faudra alors procéder à un entretien plus régulier.

Pour équiper votre logement d’une chaudière à hydroaccumulation, le prix varie de 12 000 à 18 000 euros (hors installation et livraison).

​​​​​​​​​​​​​​La chaudière à granulés de bois à condensation pour un haut rendement

Bien que tout à fait satisfaisante, l’efficacité énergétique d’une chaudière à granulés de bois classique est de 10 à 15 % inférieure à celle d’un chauffage gaz ou fioul à condensation. Fort de ce constat, les fabricants sont parvenus à créer un équivalent : la chaudière à granulés à condensation. Avec son système technologique, le rendement théorique dépasse les 100 %. Mais comment cela est-ce possible ? Le rendement exprime le rapport entre l’énergie consommée et l’énergie restituée. Si certaines chaudières sont capables d’obtenir un rendement supérieur à 110 %, c’est parce qu’une partie de l’énergie restituée est gratuite. En rejetant ses gaz de combustion, la chaudière émet de la fumée. Cette vapeur d’eau, une fois refroidie, libère de la chaleur. Celle-ci est récupérée et utilisée pour réchauffer le retour de l’eau des radiateurs.

Pour l’achat d’une chaudière à granulés de bois à condensation, le prix varie de 14 000 à 20 000 euros (hors installation et livraison).

​​​​​​​Quel est le prix d’une chaudière à granulés de bois ?

Le coût d’une chaudière à granulés varie selon son mode de fonctionnement, ses équipements et ses accessoires. Ces estimations ont pour but de vous donner un ordre de prix. Pour un chiffrage précis de votre projet, faites établir un ou plusieurs devis par un professionnel.

Avant d’engager les travaux de chauffage, il est important de faire évaluer la faisabilité de votre projet. Pour vous aider, Ootravaux vous met en relation un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et vous permet ainsi d’obtenir l’avis d’un expert. Mieux accompagné, le résultat n’en sera que meilleur !

 

Type de chaudières à bois

Prix du matériel mini (en euros TTC)

Prix du matériel maxi (en euros TTC)

Prix moyen

(en euros TTC)

Chaudière à granulés de bois à chargement manuel

8 000 €

12 000 €

10 000 €

Chaudière à granulés de bois à chargement automatique

10 000 €

15 000 €

12 500 €

Chaudière à granulés de bois mixte

12 000 €

18 000 €

15 000 €

Chaudière à granulés de bois à hydroaccumulation

12 000 €

18 000 €

15 000 €

Chaudière à granulés de bois à condensation

14 000 €

20 000 €

17 000 €

 

Le prix d’une chaudière à granulés de bois varie de 10 000 à 17 000 euros, hors installation et livraison du matériel.

​​​​​​​​​​​​​​Quel est le prix de l’installation d’une chaudière à granulés de bois ?

Pour vos travaux de pose d’une chaudière à pellets, choisissez un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Pour quelles raisons ?

  • Vous profitez du savoir-faire de l’artisan.
  • Le professionnel formé procédera à une étude thermique et de faisabilité de votre projet. Il dimensionnera au mieux la puissance du chauffage, la taille du silo, la taille du ballon d’eau chaude, etc.
  • Vous bénéficiez de la garantie décennale en cas de litige.
  • Le RGE est obligatoire pour l’obtention des principales aides de l’État (subvention, prime, crédit d’impôt, éco PTZ, etc.).

Plusieurs critères font varier le prix de l’installation d’une chaudière à granulés de bois :

  • Le type de chaudière et d’équipements à installer ;
  • La difficulté de pose des travaux (accessibilité, contraintes techniques de hauteur sous plafond trop faible, d’espaces exigus, de lieu de stockage des granulés trop éloigné de la chaudière, etc.) ;
  • Des éventuels frais induits (coût de la dépose de l’ancienne chaudière, coût du dégazage de la cuve à fioul, coût de mise aux normes de l’installation électrique, etc.).

Compte tenu de tous ces éléments, le prix de l’installation d’une chaudière à granulés de bois varie de 1 500 à 3 000 euros (hors frais induits). Les frais complémentaires peuvent vite faire monter la facture, mieux vaut les anticiper et faire établir des devis ! À titre d’exemple, le prix de l’évacuation de votre ancienne chaudière est de 100 à 300 euros. Il faudra compter de 300 à plus de 1 000 euros pour l’enlèvement et le dégazage de cuves à fioul. La mise aux normes électriques peut s’avérer assez coûteuse, celle-ci peut atteindre de 1 500 à 2 500 euros.

 

Quel prix pour l'installation d'un poêle à granulés ?

​​​​​​​​​​​​​​Les aides pour l’installation de votre chaudière à granulés de bois

Le contexte n’a jamais été aussi favorable pour des travaux de remplacement de chauffage. L’État a décidé de favoriser les énergies renouvelables en mettant en place un ensemble d’aides financières très intéressantes. C’est le moment idéal pour faire des économies d’énergie.

Attention

Pour obtenir vos aides,

  • Vous devez être propriétaire de votre logement et l’occuper ;
  • Les aides les plus intéressantes sont soumises à condition de ressources ;
  • Toutes les aides ne se cumulent pas entre elles ;
  • Des critères de performance et de gain énergétique sont à respecter.

Pour le remplacement de votre chaudière à granulés de bois, vous pouvez prétendre à différentes aides.

  • Les aides du programme « Habiter mieux » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), sous conditions de ressources. Elles peuvent représenter de 35 à 60 % du montant HT du matériel et de la pose, soit une aide maximale d’environ 8 500 € si votre devis est de 15 000 € TTC ;
  • MaPrimeRénov’ qui est une prime de 8 000 à 10 000 € destinée aux propriétaires modestes ;
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), avec une aide forfaitaire de 4 000 €. Attention, le crédit d’impôt ne sera plus disponible en 2021 au profit de MaPrimeRénov’.
  • Les aides d’Action Logement, si vous êtes salarié-e d’une entreprise relevant du secteur privé. Cette prime peut couvrir l’intégralité de votre achat de chaudière à bois. Il est même possible de contracter un prêt pour des travaux complémentaires de 30 000 € à un taux de 1 %, comme de l’isolation par exemple.
  • Le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE), dont le montant est variable. Il est généralement compris entre 300 et 500 €, mais vous pouvez obtenir une prime de 4 000 € si vous remplacez une ancienne chaudière à fioul ou à gaz (prime coup de pouce chauffage ).
  • L’application du taux de TVA réduit à 5,5 % sur le montant du matériel et de l’installation.
  • L’éco prêt à taux zéro (éco PTZ) ou à des prêts à taux bonifiés auprès des banques.
  • L’aide éventuelle de votre caisse de retraite ou de votre mutuelle ; n’hésitez pas à les contacter pour vous renseigner.

 

Bon A Savoir

Certaines mairies ou communautés de communes versent des aides pour inciter leur population à remplacer leur ancienne chaudière à fioul ou à gaz au profit d’une énergie renouvelable, de type pellet, bûche ou pour l’achat d’une pompe à chaleur, par exemple.

Pour aller plus loin

(1) Données issues de l’étude menée par l’association Propellet.

Haut de page