Ootravaux

Quelles sont les aides cumulables avec MaPrimeRénov’ ?

03 novembre 2021
Financement de travaux
Sommaire

MaPrimeRénov’ fait désormais partie des aides les plus plébiscitées par les foyers français ! La prime vise en effet à faciliter la rénovation énergétique des logements, sans distinction de revenus des ménages. Puisqu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule : cette prime peut aussi être cumulée avec d’autres aides. Ootravaux vous précise dans quelles conditions les obtenir.

L'essentiel

  • Prêt éco-PTZ, TVA réduite, Chèque Energie sont cumulables avec MaPrimeRénov’.
  • Pour avoir droit aux dispositifs de transition énergétique pour l’habitat, vous devez faire appel à une entreprise RGE : reconnue garante de l’environnement.
  • Pour pouvoir prétendre à certaines aides, vous devez remplir des conditions de ressources ou réaliser des travaux spécifiques d’isolation ou de chauffage.

MaPrimeRénov’ rappel des conditions d’éligibilité

L’aide « MaPrimeRénov’ » remplace depuis le 1er janvier 2020 deux autres dispositifs d’accompagnement à la réduction d’énergie : le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et l’aide de l’Anah « Habiter mieux agilité » destinés aux ménages les plus modestes.

Le dispositif MaPrimeRénov’ a été renforcé dans le cadre du plan de relance en octobre 2020.

MaPrimeRénov’, c’est pour qui ?

  • L’aide est accessible à tous les propriétaires bailleurs et occupants, quels que soient leurs revenus.
  • Le bien rénové peut être occupé ou destiné à la location avec comme engagement de louer comme résidence principale pendant au moins 5 ans;
  • Les parties communes des copropriétés peuvent en bénéficier.

Êtes-vous éligible à MaPrimeRénov’ ?

Comment est calculé le montant de la prime ?

Le montant de l’aide est calculé en fonction du Revenu fiscal de référence (RFR) de votre dernière déclaration d’impôt et de la localisation de votre habitation (Île-de-France ou province).

 Plusieurs profils de contribuables ont été établis, des plus modestes aux plus aisés :

  • MaPrimeRénov’ bleu pour les propriétaires très modestes ;
  • MaPrimeRénov’ jaune pour les propriétaires modestes ;
  • MaPrimeRénov’ violet pour les ménages aux « revenus intermédiaires » ;
  • MaPrimeRénov’ rose, pour les ménages aux « revenus supérieurs » ;
  • MaPrimeRénov’ vert, pour les copropriétaires et les bailleurs.

Astuce

Pour savoir de quelle somme vous bénéficierez, le plus simple est d’utiliser le simulateur de Ootravaux.

MaPrimeRénov’ 2021 : des nouvelles conditions pour tous !

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov'

Quels types de travaux pour MaPrimeRénov’ ?

Les différents types de travaux :

Les travaux éligibles sont ceux dédiés à :

  • l’amélioration de l’isolation : les portes, fenêtres mais aussi isolation des murs, des combles ou du toit ;
  • l’installation d’un équipement de chauffage plus économe ou utilisant une énergie renouvelable : une chaudière à condensation, à bois (granulés), une pompe à chaleur ou bien encore une centrale solaire ;
  • la ventilation de l’habitation.

L’entreprise doit être labellisée RGE

Tous les travaux doivent être réalisés par une entreprise labellisée RGE : reconnue garante de l’environnement. Lorsque vous demandez vos devis, vérifiez bien la présence du label : les services fiscaux vous le demanderont avant de vous verser la prime.

Il est aussi possible de financer un audit énergétique de sa maison ou son appartement avant de se lancer dans les travaux de rénovation.

Toutes les aides cumulables à MaPrimeRénov’

Le dispositif MaPrimeRénov’ permet de financer vos travaux de rénovation énergétique. Mais il n’est pas le seul ! Les aides complémentaires :

  • de l’État : TVA, chèque énergie ;
  • des banques : éco-PTZ ;
  • des fournisseurs d’énergie : CEE ;
  • de son employeur : action logement ;
  • des collectivités locales : subventions.

Ootravaux vous donne toutes les informations pour bénéficier de ces différentes aides.

L’éco prêt à taux zéro

Également appelé l’« éco-PTZ », il s’agit d’un prêt bancaire normal dont les intérêts sont payés par l’État. Il permet d’emprunter auprès de sa banque de 7 000 à 30 000 euros et peut aider à financer les mêmes travaux que ceux acceptés pour MaPrimeRénov’. Bien utile si vous pensez à remplacer votre chaudière par un appareil moins énergivore !

Il n’y a pas de conditions de ressources mais pour en bénéficier, il faut :

  • que les travaux concernent une résidence principale ;
  • être propriétaire (ou louer à une personne qui en fait sa résidence principale) ;
  • une habitation construite depuis plus de deux ans ;
  • et que le chantier soit réalisé par une entreprise Reconnue Garante de l’Environnement.

Le taux de TVA réduit à 5,5 %

Cette TVA s’applique uniquement pour les bâtiments à usage d’habitation. Cela ne concerne donc pas les bureaux. En revanche vous pouvez être propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit, et c’est applicable pour les résidences principales et secondaires. Il faut également que la maison ou l’appartement soient terminés depuis plus de 2 ans avant la date des travaux.

La TVA à 5,5 % s’applique sur le matériel mais aussi sur les travaux d’installation s’ils sont réalisés par une entreprise RGE.

Bon A Savoir

Si vous achetez les matériaux vous-même, la TVA sera de 20 %. Seule la facture de l’intervention de l’entreprise bénéficiera du taux réduit à 5,5 %.

L’administration fiscale met à jour une liste complète des équipements éligibles à une TVA 5,5 % pour la transition énergétique :

Cette liste mentionne aussi tous les travaux qui permettent d’améliorer l’isolation de l’habitat pour réduire les effets de passoire thermique. Un professionnel qui isole les murs, les plafonds, les combles, les rampants et le toit d’une maison applique une TVA à 5,5 %.

Le certificat économie d’énergie

Jusqu’en 2025, si vous changez votre chaudière à gaz ou au fioul pour un dispositif qui fonctionne avec des énergies renouvelables : pompe à chaleur, bois (granulés ou bûches), mais aussi solaire. Votre fournisseur d’énergie peut en effet vous accorder un CEE sous forme de chèque ou de réduction de votre facture de chauffage.

Le chèque énergie

D’un montant de 48 euros à 277 euros, ce chèque est envoyé directement par l’administration fiscale aux contribuables éligibles. Avec ce bonus, vous pouvez soit financer une partie de vos travaux de rénovation, soit payer une partie de votre facture d’énergie.

Bon A Savoir

En décembre 2021, un bonus de 100 euros est attribué aux foyers les plus modestes.

L’action logement pour les salariés

Cette subvention est accessible par le "1 % logement" (dispositif d’aide de l’employeur), réservé aux employés d’entreprises de plus de 20 salariés. Un complément non négligeable à l’aide MaPrimeRénov’, puisque Action Logement peut attribuer jusqu’à 20 000 euros de subvention supplémentaires pour les propriétaires occupants.

Là aussi, si vous souhaitez vous mettre "au vert", cette aide permet de financer tout ou partie d’une chaudière nouvelle génération (granulés, condensation), d’un chauffage solaire ou bien encore des travaux d’isolation de l’habitat.

Les aides locales

Ootravaux vous conseille de téléphoner à votre mairie ou de vous rendre sur son site internet, pour vérifier si des aides locales sont proposées aux particuliers dans le cadre de la transition énergétique. Il existe en effet, dans certains départements ou régions, des primes pour transformer les passoires thermiques, ou aider les foyers les plus modestes à rénover leur habitation. Cela dépend de la politique de votre mairie, de votre communauté de communes, de votre Conseil Départemental ou de votre Région. Pour plus d’information, le site de l’Agence Nationale pour l’information sur le logement (ANIL).

Toutes les aides cumulables à MaPrimeRénov’ en un coup d’œil

Toutes ces aides, primes ou prêts s’appliquent pour financer les mêmes équipements et travaux que ceux acceptés par MaPrimeRénov’.

Nom de l’aide

Conditions d’obtention

Montant

PTZ

Voir avec sa banque.

7000 à 30 000 euros.

TVA 5,5%

Label RGE.

Logement de plus de 2 ans.

Sur l’ensemble des équipements et travaux réalisés par l’entreprise RGE.

Chèque énergie

Ménages les plus modestes.

 48 euros à 277 euros.

CEE (certificat économie énergie)

Remplacement d’une chaudière gaz/fioul par un appareil EnR

Cela dépend de l’économie d’énergie réalisée.

Action logement

Salariés d’une entreprise de plus de 20 personnes.

Selon les revenus.

Jusqu’à 20 000 euros.

Aides locales

Un habitat dans la commune/département/région.

Selon les régions.

Astuce

 Retrouvez tous les documents MaPrimeRénov et les aides cumulables : comment obtenir un prêt Eco-ptz ? et Tout savoir pour demander MaPrimeRénov’

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov'

Estimez le montant de vos aides grâce au simulateur MaPrimeRénov'