Prix pour l'installation d'une chaudière à bois

Prix d'une chaudière au bois : du choix de l’équipement à l’installation

07 octobre 2020
Chaudière
Sommaire

Appréciées pour leur rendement et la qualité de leur combustion, les chaudières à bois assurent le chauffage de votre maison, mais peuvent aussi produire votre eau chaude sanitaire. Chaudière à bûches ou à granulés, sur quel système de chauffage va se porter votre choix ? Connaissez-vous le prix d’une chaudière au bois ? Pour vous aider à faire les bons choix techniques et à établir votre budget de travaux, Ootravaux vous apporte ses conseils !

Les différents types de chaudières au bois : granulés, bûches, hybride…

Pour votre maison, le chauffage au bois se décline en de nombreux modèles. Chaudière à granulés de bois (ou pellets), chaudière à bois-bûches, chaudière hybride (bûches et granulés), chaudière avec « ballon tampon »… vous avez le choix du produit !

Chaque chaudière est à étudier selon ses caractéristiques spécifiques, comme le prix, les contraintes d’installation, le mode de fonctionnement ou la puissance de chauffage.

Chaudière au bois : un chauffage au rendement performant

La chaudière au bois offre de multiples avantages. Couplée à des émetteurs de chaleur (radiateurs ou plancher chauffant), la chaudière au bois se révèle économique et écologique en tant que chauffage central. Elle convient aussi pour la production d’eau chaude sanitaire, stockée dans un ballon attenant à la chaudière. Son fonctionnement peut se faire avec du bois en bûches, du bois déchiqueté ou avec des granulés de bois (pellets), par chargement manuel ou automatique.

Selon le mode de combustion, le rendement du chauffage varie entre 75 et 110 % (pour un modèle à granulés à condensation). Exprimé en pourcentage, le rendement d’une chaudière correspond - pour rappel - au rapport entre la quantité de combustible utilisée et la quantité d’énergie produite. Plus ce taux est élevé, plus la chaudière est considérée comme étant performante. L’installation d’une chaudière au bois constitue donc un investissement pérenne pour la maison.

Comment optimiser la performance de votre chaudière au bois ?

Pour plus d’autonomie de chauffage, surtout si vous avez fait le choix de la bûche, il est recommandé d’équiper votre chaudière d’un ballon à accumulation appelé « ballon tampon ».

Son intérêt est multiple :

  1. Vous optimisez la performance et la puissance de votre chaudière en renvoyant le surplus des calories dans un ballon de stockage.
  2. Grâce à un réseau de serpentins intégré au ballon (échangeur de chaleur), vous produisez également de l’eau chaude sanitaire.

Parmi les marques les plus réputées, il est possible de citer les chaudières au bois Hargassner, Fröling ou Okofen. Pour le financement, vous pouvez bénéficier de différentes aides, comme MaPrimeRénov’, une prime « Coup de pouce » ou encore un éco-prêt à taux zéro (voir plus bas).

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov 

Les principales catégories de chaudières au bois

Les principales différences de prix observés pour l’acquisition d’une chaudière au bois sont liées au mode de fonctionnement et au type de chaudières (granulés de bois, bois-bûches, etc.).

Le chauffage au bois se décline généralement comme suit :

  • La chaudière automatique à granulés de bois. Assez prisée des particuliers, ce type de chaudière affiche un rendement compris entre 80 et 97 %. Le principe ? Stockés dans un silo, les granulés de bois sont aspirés ou acheminés par un système de vis sans fin jusqu’à la coupelle de combustion de la chaudière ;
  • La chaudière automatique au bois déchiqueté. Aussi appelée chaudière à bois à « plaquettes de bois ou forestières », ce type de chauffage est plutôt utilisé pour chauffer des logements collectifs. Il n’existe en effet pas de modèles avec une petite puissance. Cette chaudière affiche un rendement souvent supérieur à 90 % ;
  • La chaudière automatique à bois hybride. Ce mode de chauffage fusionne l’utilisation de deux combustibles (bûches et pellets). Les granulés peuvent faire l’appoint de chauffage des bûches et même déclencher leur combustion à distance (depuis votre téléphone) ;
  • La chaudière à chargement manuel à bois-bûches. Cette chaudière doit être rechargée régulièrement en bûches pour réchauffer votre maison par l’intermédiaire de vos radiateurs ou de votre plancher chauffant. Son rendement oscille entre 80 et 90 %, en fonction du modèle.

Pour ces différents types de chaudières à bois, vous aurez la possibilité de choisir des technologies diverses comme les chaudières basse température ou encore les chaudières à condensation dont le rendement théorique peut dépasser les 100 %. Ce type de chaudière est en effet capable de réutiliser une partie de l’énergie gratuite, habituellement évacuée par votre cheminée, car contenue dans les gaz de combustion.

Quel prix selon le modèle de chaudière au bois ?

Le prix d’une chaudière à granulés ou à bûches n’est évidemment pas le même. Le coût du matériel peut en effet varier de 2 000 à 20 000 € pour les chaudières à bois (bûches, pellets/granulés…) les plus performantes(1). Attardez-vous aussi sur l’efficacité, la capacité de combustion et la maintenance d’une chaudière à bois. Le conditionnement du bois constitue également une variable à prendre en considération pour obtenir une chaleur homogène. Pour un chauffage central, il peut notamment s’agir de pellets ou de bûches. Chacun de ces aspects techniques et pratiques d’un chauffage au bois a un impact sur le prix d’une chaudière au bois, son installation, son fonctionnement et sa consommation énergétique.

Les éléments qui impactent le prix des devis de chaudières au bois

Comme pour un poêle à bois, les principaux critères à prendre en compte pour établir le prix d’une chaudière au bois sont les suivants :

  • le type de combustible : bois-bûches, granulés/pellets, etc. ;
  • le rendement : une chaudière à bois-bûches performante a toujours un rendement supérieur à 80 % et supérieur à 90 % pour une chaudière à pellets ;
  • la puissance en kW : pour couvrir les besoins en chauffage d’une maison de plus de 100 m², il faut opter pour une puissance moyenne de 20 kW. Toutefois, plus votre logement est isolé, plus la puissance nécessaire pour le système de chauffage sera faible ;
  • la marque et la gamme du produit (corps de chauffe en fonte, technologie de combustion inversée, etc.) ;
  • le type de chargement du bois dans la chaudière : manuel ou automatique ;
  • les options disponibles pour le fonctionnement de la chaudière : régulateur de tirage, nettoyage automatique, eau chaude sanitaire, ballon tampon, allumeur à basse consommation, etc.

Exemples d’estimation du prix d’une chaudière au bois

Pour obtenir des devis fiables pour l’achat et l’installation d’une chaudière, demandez plusieurs avis de professionnels. La puissance de votre chauffage au bois doit être parfaitement dimensionnée en tenant compte de l’ensemble des déperditions thermiques de votre maison.

À titre d’exemple :

  • Le prix d’une chaudière à bûches est de 1 600 € (hors pose) pour une puissance de 20 kW pour un chargement manuel, contre 4 100 € pour un modèle de 30 kW (1) ;
  • Une chaudière à pellets demandera un investissement plus important. Comptez 6 100 € pour une chaudière de 20 kW et 12 500 € pour une puissance de 150 kW (hors pose) (1) ;
  • Le prix d’une chaudière hybride fluctue entre 10 500 et 20 000 € (hors pose) (1).

Voici un tableau récapitulatif pour les prix des chaudières bois (1) :

Type de chaudière au bois

Prix de la chaudière*

Chaudière à bois-bûches

1 600 €

Chaudière à granulés de bois

6100 €

Chaudière au bois déchiqueté

5 200 €

Chaudière hybride

10 500 €

* Prix estimé pour une chaudière d'une puissance de 20 kW. 

Comme évoqué plus haut, il est possible de réduire le prix d’une chaudière au bois grâce à des aides financières. À noter que cela vaut aussi pour d’autres travaux de rénovation : isolation thermique, remplacement d’une ancienne chaudière au fioul, pose d’un chauffe-eau solaire, etc.

Bois de chauffage et entretien des chaudières : les éléments à connaître

Pour faire fonctionner votre chaudière au bois, vous allez devoir choisir un combustible.

Voici un aperçu des prix des différents types de bois de chauffage :

  • la bûche : comptez entre 50 et 80 €/stère de bois (1) (1 stère de bois équivaut à 1 m3), hors frais de livraison en France ;
  • les granulés de bois : il faut prévoir un budget de 250 à 350 €/tonne (1) en sachant qu’il faut généralement plus de 2 tonnes par an, quantité variable selon vos besoins réels en chauffage ;
  • les plaquettes : ces résidus de bois forestier affichent un prix qui varie entre 30 et 90 €/tonne (1). Il est essentiel de les stocker dans un silo spécifique afin de préserver leur capacité de combustion et d’éviter l’humidité.

Outre ces éléments, il convient aussi de considérer le prix de l’entretien d’une chaudière au bois - qui oscille entre 165 et 265 € (1) (hors frais de ramonage) - mais aussi des pièces détachées en cas de panne.

Quel coût pour l’installation d’une chaudière au bois par un pro ?

L’installation d’une chaudière au bois nécessite l’expertise d’un professionnel. Avant de vous engager, consultez les avis clients et faites réaliser de 2 à 3 devis. Comparez chacune des prestations et le niveau de qualification du chauffagiste. Vérifiez également la qualité du matériel proposé. Par exemple, il est fortement recommandé de choisir une chaudière au bois labélisée « Flamme verte ».

Le prix de l’intervention d’un artisan est calculé selon les éléments suivants :

  • la configuration de votre maison et ses spécificités ;
  • la complexité du chantier, comme la présence d’une cheminée, l’accessibilité, le poids et l’encombrement de la chaudière, etc. ;
  • le type de chaudière : granulés de bois, bûches, etc. ;
  • l’installation d’accessoires, comme un ballon d’eau chaude sanitaire ou un ballon tampon ;
  • les frais induits et annexes, comme la dépose de l’ancienne chaudière, le remplacement de radiateurs en fonte, la pose d’un régulateur de tirage, etc.

En fonction du coût horaire de l’artisan, le prix d’installation d’une chaudière au bois oscille entre 600 et 1 500 € (1). Les frais annexes, comme la pose d’accessoires, peuvent s’élever jusqu’à 5 000 € (1). Profitez-en pour lui demander le tarif des différents modèles de chaudières disponibles. Il peut également vous fournir des renseignements sur l’efficacité (rendement mini et maxi) de la chaudière au bois, ainsi que ses avantages. Posez-lui la question suivante : pourquoi devriez-vous choisir une chaudière au bois plutôt qu’une chaudière traditionnelle à fioul, par exemple ?

Pour trouver un installateur spécialisé en chaudière au bois, vous pouvez utiliser des sites spécialisés en travaux comme Ootravaux.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'installation d'une chaudière au bois

Avec les artisans Ootravaux

Quelles aides pour l’installation d’une chaudière au bois ?

Afin d’alléger le prix de vos devis de travaux, vous pouvez bénéficier d’aides financières pour l’achat de votre chaudière à bois-bûches, à granulés ou à bois déchiqueté. Les conditions d’éligibilité sont spécifiques pour chaque programme. Dans tous les cas, comme il s’agit d’aides à la rénovation, votre logement doit être construit depuis plus de 2 ans. Par ailleurs, hormis pour la TVA à 5,5 %, vous devez toujours confier votre projet à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement).

MaPrimeRénov’, l’aide qui a remplacé le crédit d’impôt !

MaPrimeRenov’ a effectivement mis fin à l’aide historique, dernièrement nommée le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique), depuis le 1er janvier 2021. Cette récente aide est distribuée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Elle prend la forme d’une prime ouverte à tous pour des travaux d’isolation, mais n’est pas éligible aux ménages aux revenus les plus élevés (10e décile) pour un remplacement de chauffage.

Ainsi, pour l’installation d’une chaudière au bois manuelle (de type chaudière à bois-bûches), vous pouvez obtenir une prime de 3 000 à 8 000 €. Pour une chaudière au bois automatique (chaudière à granulés, par exemple), ce montant varie de 4 000 à 10 000 €, selon vos revenus.

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov'
Bon A Savoir

En plus du montant de ces primes, vous pouvez bénéficier de « bonus » allant de 150 à 7 000 €. C’est le cas notamment si vous entreprenez une rénovation complète de votre logement, ou si celui-ci est très énergivore (classé en F ou en G) et que vous prévoyez de l’isoler, par exemple.

Le programme « Habiter Mieux Sérénité »

Également géré par l’Anah, le programme « Habiter Mieux Sérénité » propose de récompenser les projets ambitieux de rénovation et s’adresse uniquement aux propriétaires aux revenus modestes. Si votre chauffage actuel est ancien et que vous le remplacez par une chaudière au bois très performante, vous pouvez être éligible. Toutefois, comme vous devez obligatoirement réaliser un gain d’au moins 35 % de votre consommation d’énergie (en kWh), vous serez parfois amené à réaliser des travaux complémentaires, comme de l’isolation. C’est pourquoi vous serez accompagné par un opérateur-conseil qui réalisera une étude technique et financière de votre projet.

Par ailleurs, d’autres conditions sont à respecter :

  • Le logement dont vous êtes propriétaire doit avoir plus de 15 ans d’ancienneté (résidence principale) ;
  • Vous ne devez pas avoir contracté un prêt à taux zéro dans les 5 ans précédant votre demande de subventions ;
  • L’ensemble des ressources de votre foyer ne doit pas dépasser les plafonds fixés par l’Anah.

Ce programme est intéressant, car vous pouvez bénéficier de 35 à plus de 50 % d’aides sur le coût total de vos devis (dans la limite de 30 000 €), soit :

  • 12 500 € au maximum, si vous êtes propriétaires modestes ;
  • 18 000 € au maximum, si vous êtes propriétaires très modestes ;
  • De 1 500 à 3 000 € de bonus supplémentaire, selon l’ampleur de votre rénovation et le niveau de déperditions thermiques de votre maison avant travaux.

L’éco-prêt à taux zéro, accordé par votre banque

En faisant installer votre chaudière au bois par un artisan qualifié, vous pouvez demander à votre banque un prêt de 15 000 € à taux nul. Cet emprunt peut même atteindre 30 000 € si vous réalisez au moins 2 autres travaux complémentaires (isolation des murs, isolation du plafond, panneaux solaires, etc.). Vous disposez d’un maximum de 15 ans pour rembourser la totalité du prêt.

Les autres aides pour l’installation de votre chaudière au bois

Pour votre projet de chaudière à granulés de bois, à bois-bûches ou à bois déchiqueté, vous pouvez également prétendre à une aide sous la forme :

  • De Certificats d’économie d’énergie (CEE), délivrés par les fournisseurs ou distributeurs d’énergie. Son montant est variable. Les CEE peuvent être aussi bien une prime, des bons d’achat, des conseils techniques ou un prêt à taux faible ;
  • D’une prime « Coup de pouce chauffage », qui fait également partie du dispositif CEE. Toutefois, les conditions d’éligibilité sont plus spécifiques, car la prime d’un montant de 2 500 à 4 000 € ne vous est attribuée que si vous remplacez une ancienne chaudière (au fioul ou au gaz, par exemple) ;
  • D’une TVA à taux réduit de 5,5 %.
Bon A Savoir

Certains autres organismes locaux ou nationaux peuvent parfois aussi vous aider. Pensez à vous renseigner auprès de votre mairie, votre caisse de retraite, votre mutuelle ou auprès d’associations plus spécifiques (comme « Action Logement » ou « Les anciens combattants »).

Quelles aides pour l'installation d'une chaudière ?

(1) Prix constatés sur les sites de professionnels spécialisés en chaudière à bois.