Devis pompe à chaleur

Devis de pompe à chaleur : ce qu'il faut savoir pour obtenir le meilleur prix

17 septembre 2020
Pompe à chaleur
Sommaire

Vous êtes à la recherche d'une nouvelle solution de chauffage et d'eau chaude sanitaire pour la construction ou la rénovation de votre maison ? Vous construisez une piscine et recherchez un système de chauffage pour l'eau ? Géothermique, aérothermique ou hydrothermique, la pompe à chaleur est un produit permettant l'installation d'une solution de chauffage et de production d'eau chaude écologique et économique. Le prix de l’investissement de départ pour l'achat de la pompe à chaleur est important, c’est pourquoi l’étape de la comparaison des devis de pompe à chaleur doit être minutieusement réalisée avant de se lancer dans les travaux. Ootravaux fait le point sur les différents types de modèles de pompe à chaleur et le coût à prévoir, afin que vous envisagiez l'installation de ce système de chauffage dans les meilleures conditions.

Ce qu'il faut savoir pour décrypter un devis de pompe à chaleur

Les différentes pompes à chaleur

Choisir le bon devis pour une PAC (pompe à chaleur), c’est avant tout choisir l’installation et le produit les plus adaptés à son habitation. Les 3 grands types de pompes à chaleur (PAC géothermique, PAC aérothermique et PAC hydrothermique) présentent, en effet, un fonctionnement différent et des caractéristiques techniques propres. Le plus courant reste cependant la pompe à chaleur aétothermique, qui se décline en plusieurs systèmes secondaires. Parmi eux, le plus répandu est le système air-eau, c’est-à-dire un modèle hybride : la pompe à chaleur capte les calories contenues dans l’air extérieur et transmet la chaleur à l’eau ou tout autre fluide caloporteur (capable de transporter la chaleur), qui va alors pouvoir assurer le chauffage de votre eau sanitaire, votre piscine, votre intérieur… Il existe également la PAC air-air, qui puise également les calories dans l’air extérieur mais le restitue directement dans l’air intérieur via des ventilo-convecteurs très souvent fixés en haut d’un mur. Cette pompe à chaleur ne permet pas de produire de l’eau chaude sanitaire ni de chauffer une piscine mais est plus simple à mettre en place si vous ne possédez pas déjà un réseau de chauffage hydraulique.

Prévoir un chauffage d’appoint ou secondaire

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur ne peut cependant pas assurer à elle seule le chauffage de toute votre maison. Elle doit être accompagnée d’un chauffage d’appoint, dont la puissance dépend de la performance de la pompe à chaleur. Il est important d’en être informé afin de pouvoir vérifier que les devis de pompe à chaleur reçus prévoient bien l’installation d’un chauffage d'appoint.

Ce chauffage secondaire peut prendre la forme de plusieurs appareils selon ce qui correspond le mieux à votre maison :

  • poêle, cheminée ;
  • chauffage électrique ;
  • chauffage au gaz ;
  • chauffage solaire.

En effet, il faut que la source où les pompes à chaleur (quel que soit le produit) puisent les calories ait une température suffisamment élevée. La pompe à chaleur air-eau ou air-air, faisant partie des PAC aérothermiques, perd ainsi en performance durant les hivers en région froide. La chaleur géothermique, c’est-à-dire produite par le sol où les calories sont captées par la pompe à chaleur elle aussi géothermique, est plus stable. Mais en France, les occasions de procéder à l'installation de ce modèle restent relativement rares et représentent des travaux importants.

Il est aussi possible d’associer la PAC avec un panneau solaire pour produire à la fois l’eau chaude sanitaire et assurer le chauffage d'une habitation à l’aide de ce système. Il faut alors prévoir en plus un ballon d'eau chaude solaire, prévu pour résister à une température élevée et à l’isolation renforcée, ainsi que des modules photovoltaïques. L’économie d’énergie, en matière de consommation électrique, est alors à son comble. C’est également le système le plus employé pour le chauffage de l’eau d’une piscine.

Les composantes du prix d'un devis de pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur est une opération d’envergure qui coûte toujours plusieurs milliers d’€. Les devis de pompe à chaleur se révèlent donc assez longs, car ils comprennent de nombreux éléments. Si vous êtes en quête du meilleur prix, prenez le temps d’analyser chaque produit et ses techniques d'installation.

La pompe à chaleur

Les pompes représentent naturellement le produit central d’un devis pour pompe à chaleur. Ce dernier doit commencer par préciser l’énergie avec laquelle elle fonctionne : air (aérothermique), eau (hydrothermique), sol (géothermique).

Vous pouvez également choisir l’option « réversible » : chauffage en hiver, la pompe à chaleur est également capable de diminuer la température de votre maison en été. La pompe à chaleur est alors capable d’inverser son fonctionnement à l’image d’une climatisation : les calories sont puisées dans l’air intérieur et rejetées à l’extérieur. Les modèles les plus courants de PAC réversibles sont aérothermiques : les échanges de chaleur se passent uniquement dans un même milieu, l’air. Le professionnel de la pompe à chaleur choisi doit être en mesure de réaliser des calculs de puissance précis afin d’assurer votre confort en toute saison. Il faut cependant savoir qu’il ne s’agit pas là d’une véritable climatisation, mais d’un moyen de rafraîchir votre intérieur grâce à un investissement réduit.

Les diffuseurs de chaleur de la pompe

La pompe à chaleur va chercher les calories, mais ces dernières doivent encore être diffusées dans votre maison. Le devis doit donc mentionner quels diffuseurs ont été choisis pour la pompe à chaleur. Il existe 2 grandes possibilités :

  • Le plancher chauffant : le fluide caloporteur chauffé par la pompe à chaleur circule directement dans les tuyaux situés sous le plancher du sol. Ce système a l’avantage de fonctionner à basse température, ce qui laisse souvent de l’énergie supplémentaire pour chauffer l’eau sanitaire. Le plancher chauffant convient à tout type de PAC.
  • Les radiateurs hydrauliques : facile à installer, ce système de chauffage évite d’avoir à refaire le plancher lorsque l’installation de la pompe à chaleur n’a pas été prévue dès le départ, et s’inscrit dans le cadre d’une rénovation de maison. Ils ne peuvent être combinés qu’à une pompe à chaleur air-eau.

Le plancher chauffant est souvent la solution la plus efficace privilégiée volontiers lors d’une installation de pompe à chaleur dans une habitation neuve. La version avec radiateurs offre également une haute performance et est plus facile à mettre en place dans une maison déjà construite, lorsqu’il s’agit d’une rénovation.

La main-d’œuvre pour l'installation d'une pompe à chaleur

Les travaux pour profiter de la chaleur d’une PAC s’apparentent à ceux de l'installation d’une climatisation multisplit, avec de nombreux raccordements à effectuer et des calculs de puissance techniques. Le choix d’un artisan compétent dans le domaine des pompes à chaleur est donc capital. Un chauffagiste spécialisé dans les pompes à chaleur aura un prix de main-d’œuvre plus élevé, mais vous éviterez les malfaçons compliquées à gérer a posteriori. C’est aussi indispensable pour profiter d’une PAC performante qui vous permet de réaliser de réelles économies d’énergie après votre investissement de plusieurs milliers d’€ : gages de performance, les réglages des pompes à chaleur sont en effet pointus.

Le coût de main-d’œuvre dépend également des modèles de pompe à chaleur. Un produit géothermique impliquant davantage de travaux qu’une pompe à chaleur air-air, par exemple, car des forages dans le sol sont nécessaires, la part de la main-d’œuvre de l'artisan dans le devis de pompe à chaleur s’en trouvera naturellement plus importante. Lors des cas simples qui ne requièrent pas de travaux annexes particuliers, l'installation d'une pompe à chaleur peut se faire en 2 jours environ. Une demi-journée de plus peut être nécessaire si l’ancienne installation de chauffage de votre habitation comportait une chaudière à gaz.

 

undraw_engineers_1.svg
Réaliser vos travaux d'installation d'une pompe à chaleur

Avec les artisans Ootravaux

 

Conseils et astuces pour trouver le meilleur installateur de pompe à chaleur

À quel prix moyen s'attendre sur un devis pour l'achat et l'installation d'une pompe à chaleur ?

Tous les types de pompes à chaleur ne réclament pas le même équipement ni la même durée d’installation. En outre, le prix de la pompe à chaleur dépend aussi du volume à chauffer, de la performance de l’isolation de votre maison ou encore du nombre d’occupants. La pose d’une pompe à chaleur est en effet toujours une prestation sur-mesure, adaptée à la température de votre région, votre mode de vie, etc. Cependant, quelques prix moyens permettent de prévoir la fourchette dans laquelle se situera votre propre installation de pompe à chaleur.

Le prix de la pompe à chaleur

Pour l’achat du matériel, voici les prix auxquels s’attendre lorsque vous demandez un devis de pompe à chaleur en fonction de chaque grand modèle disponible :

  • le prix d'une PAC aérothermique : 5 000 à 8 000 € hors pose (1) ;
  • le prix d'une PAC géothermique : 9 000 à 15 000 € hors pose (1) ;
  • le prix d'une PAC hydrothermique : 6 000 à 12 000 € hors pose (1) ;
  • le prix d'une PAC hybride (air/eau ou sol/eau) : 6 000 à 12 000 € hors pose (1).

Si vous avez opté pour un système de pompe à chaleur géothermique, comptez en outre environ 100 € par mètre linéaire hors pose pour l’installation des capteurs verticaux (1).

Dans le cas d’un système de pompe à chaleur réversible, prévoyez un surcoût d’environ 15 % par rapport au prix de base du matériel(1).

Enfin, le coût du projet s’alourdit de plusieurs milliers d’€ supplémentaires si vous souhaitez associer la PAC à une installation de chauffage solaire.

Le prix des diffuseurs de chaleur

Pour équiper votre habitation d’un plancher chauffant, le coût du matériel s’élève à environ 700 € hors pose pour une maison de 100 m2 (1). Un ventilo-convecteur coûte en moyenne 600 € (1).

Quant aux émetteurs muraux basse température (radiateurs hydrauliques), ils reviennent à un prix compris entre 3 000 et 5 000 € hors pose (1) selon leur nombre et les mètres de tuyauterie nécessaires pour les raccorder.

Le prix de la main-d’œuvre pour l'installation d'une pompe à chaleur

Chaque type de PAC ne demande pas la même durée d’installation. Selon la PAC, le coût de pose se situe :

  • Autour de 1 200 € pour les PAC air (aérothermiques) (1) ;
  • Autour de 1 800 € pour les pompes à chaleur hydrauliques (1) ;
  • Autour de 2 000 € pour les pompes à chaleur géothermiques (1).

Le prix du chauffage d’appoint

Le coût du chauffage d’appoint varie largement en fonction du type d’appareil choisi. Le prix peut partir d’environ 100 € (1) par radiateur électrique à un projet à 7 000 € (1) pour l’installation d’un poêle à pellets (granulés de bois compacté) mais rester autour des 1 000 (1) € pour un poêle à bois.

Une chaudière au gaz simple revient à un prix entre 1 000 et 4 000 € (1) mais une chaudière à condensation peut coûter jusqu’à 7 000 € ou 5 000 € (1) pour une chaudière gaz basse température.

En système d’appoint, un chauffage solaire coûte entre 10 000 et 15 000 € (1).

Quelles pistes éventuelles pour réduire le prix de votre devis de pompe à chaleur ?

Pour que le prix du devis d’une pompe à chaleur ne soit pas trop élevé, il existe diverses astuces.

Faire une étude précise des besoins en chaleur

Le premier conseil afin de réduire le prix du devis consiste à accorder toute son importance à la phase d’étude de votre projet d’installation de pompe à chaleur. Seul un professionnel spécialisé peut la mener à bien. C’est lorsque tout est optimisé que le devis pour une pompe à chaleur est le plus bas et que vous profitez alors d’un modèle de bonne performance avec une puissance adaptée. Vous vous épargnez ainsi des mètres et des mètres de tuyauterie et de raccords inutiles, et vous cernez bien les équipements dont vous avez besoin.

Vous évitez en outre le piège des travaux d'installation supplémentaires : un forage de plus qui n'était pas prévu, une dalle à percer pour faire passer les tuyaux de la pompe à chaleur dans votre habitation, un système de faux plafond à démonter... Il est essentiel que toutes les démarches soient précisées dans le devis.

Recourir aux aides financières pour l'installation d'une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un système de chauffage économique et écologique, puisqu’il s’appuie sur une énergie renouvelable pour fonctionner et se révèle très durable dans le temps. C’est pourquoi l’installation d’une pompe à chaleur est éligible aux aides proposées par l’État ainsi que par d’autres organismes soucieux de l’amélioration énergétique des logements et de leur impact sur l’environnement.

Bon A Savoir

Les aides ne concernent l'installation d’une pompe à chaleur que si elle s’inscrit dans le cadre de travaux de rénovation. Elles ne peuvent être accordées pour un projet de construction neuve.

Sachez en premier lieu que votre devis de pompe à chaleur se trouve automatiquement diminué grâce à un taux de TVA à 10 % au lieu des 20 % habituels. Il s’applique sur le matériel comme sur la main-d’œuvre du professionnel.

Vous pouvez également financer la production de chaleur de votre piscine, de votre douche ou de votre chauffage grâce au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). Attention toutefois, le crédit d’impôt est voué à disparaître en 2021 au profit de MaPrimeRénov’, davantage soumise à des questions de ressources du foyer.

La prime énergie, dispositif d’État remboursant une partie du coût des travaux de rénovation, est octroyée si l’installation concerne une PAC eau, une pompe à chaleur air ou une PAC hybride combinant ces 2 éléments. Il faut également remplir des conditions concernant le chauffage d’appoint choisi, et l’installation doit impérativement être réalisée par un artisan certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement), tout comme pour le crédit d’impôt.

Différentes aides locales peuvent en outre exister. Renseignez-vous auprès de la préfecture et de la mairie auxquelles votre habitation est rattachée.

Rappel : les éléments indispensables à retrouver sur un devis

Un devis de pompe à chaleur se révèle souvent complexe et long. Soyez attentif et vérifiez bien que certains éléments soient bien précisés, notamment :

  • le type de pompe à chaleur qui sera installé et la puissance du modèle ;
  • la nature du chauffage d’appoint choisi ;
  • le détail des travaux complémentaires indispensables ;
  • une TVA à 10 %.

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Les éléments indispensables d'un bon devis
New call-to-action

N’hésitez pas à vous faire expliquer dans les détails les différentes étapes de l’installation afin d’avoir une idée des délais, qui ne sont pas toujours annoncés sur un devis. Sachez qu’il peut falloir 2 jours à une semaine de travaux pour l’installation complète d’une pompe à chaleur et son chauffage d’appoint selon le type de PAC et de chauffage secondaire choisi et l’installation déjà existante.

Vérifiez en outre que le professionnel sélectionné pour l’installation de votre PAC dispose bien de la garantie décennale obligatoire pour pompe à chaleur. Le nom de l’assurance souscrite par le professionnel doit être mentionnée dans un devis, souvent tout en bas et en petit caractères : vous pouvez la contacter pour obtenir les informations souhaitées.

Enfin, profitez du devis pour négocier un contrat d’entretien de votre PAC. Si sa fréquence n’est pas imposée par une obligation légale, il permet d’assurer la longévité de l’équipement et son bon fonctionnement, donc les économies d’énergie réalisées à long terme dans votre habitation après l’investissement de départ.

N'hésitez pas à utiliser des plateformes Ootravaux en ligne pour trouver rapidement un professionnel proche de chez vous pour réaliser vos travaux.

(1) Prix observés sur les sites de professionnels spécialisés

Haut de page