Chauffage - Poêle à granulés

Devis d'installation d'un chauffage bois et granulés : comprendre et comparer pour avoir le bon service

06 octobre 2020
Chauffage
Sommaire

Le bois, qu’il s’agisse de bûches ou de granulés de bois compacté (aussi appelés “pellets”), est une ressource naturelle permettant un chauffage écologique et de faire des économies. Il existe aujourd’hui deux types de chauffage bois et granulés. Première solution : le poêle et son jeu des flammes au charme indéniable, un élément de déco à part entière. Seconde solution : la chaudière mixte. Côté technique, les deux options offrent l’avantage de pouvoir fonctionner aussi bien avec des granulés qu’avec du bois brut. Ootravaux vous guide sur ces chauffages mixtes utilisant un combustible naturel, et récapitule toutes les informations importantes à prendre en compte dans le cadre d’un devis d’installation. L’objectif : que votre système de chauffage soit aussi performant qu’agréable !

Les solutions de chauffage bois et granulés

Le chauffage au bois et aux granulés (pellets) peut se décliner sous la forme de 2 installations pour chauffer votre intérieur : la chaudière ou le poêle. Ces 2 techniques de chauffage ont l’avantage d’être plus économiques qu’un système de chauffage uniquement par granulés, les bûches étant moins chères (voire gratuites si vous faites votre bois vous-même). Cette solution mixte offre également davantage d’autonomie que le bois seul, pour lequel on ne peut pas programmer de plage horaire de chauffe.

Chauffer votre maison avec une chaudière à bois et granulés

Les chaudières pouvant fonctionner avec du bois et des pellets sont appelées chaudières à double foyer. Elles comportent ainsi 2 chambres de combustion et 2 échangeurs d'énergie (de chaleur en l'occurrence) puisque le bois et les granulés ne sont pas brûlés de la même manière. La chaleur est toutefois dirigée vers un seul circuit d’eau qui alimente ensuite des radiateurs hydrauliques ainsi que le réseau de plomberie. La chaudière à bois et à granulés permet en effet la production à la fois de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Le principe de fonctionnement de la chaudière à bois et à granulés est donc très similaire à celui d’une chaudière fonctionnant au gaz. Par ailleurs, la chaudière à bois et granulés a l’avantage de ne pas dépendre des conditions climatiques de la maison, contrairement à la pompe à chaleur.

Ce type d’installation de chauffage offre un rendement (rapport entre la consommation du produit et l’énergie qu’il fournit) supérieur à 90 % grâce à plusieurs astuces techniques. Ainsi, la quantité d’oxygène arrivant dans la chaudière est mesurée en permanence par une sonde et donc ajustée afin d’optimiser le niveau de chaleur produit par le combustible.

Notez cependant qu'un tel choix de chaudière nécessite un entretien particulièrement régulier. La fréquence d’entretien d’une chaudière mixte dépend essentiellement de la qualité des granulés que vous utilisez pour votre chauffage. En effet, des pellets de mauvaise qualité se consument mal et n’ont pas les dimensions optimales pour bien brûler. De manière générale, il est recommandé de procéder à l’entretien du canon du brûleur et de l’échangeur toutes les 2 semaines. Le bac à cendres doit, en outre, être vidé tous les mois. Enfin, un entretien annuel doit être réalisé par un professionnel, qui vous remettra une attestation.

 

Les clés pour comprendre un devis de remplacement de chaudière

Bon A Savoir

L’installation d’une chaudière utilisant à la fois le bois et les granulés doit impérativement se faire dans une pièce de la maison disposant d’une double ventilation haute et basse. En outre, il est obligatoire que le conduit de fumée débouche au-dessus du faîtage, ce qui occasionne des travaux sur le toit. Attention également à prévoir un sol renforcé, car l’installation pèse plusieurs centaines de kilos.

Choisir le poêle à bois et à granulés comme système de chauffage pour votre maison

Contrairement à la chaudière, le poêle ne peut pas servir à la production d’eau chaude sanitaire. Pour cela, il vous faudra prévoir un deuxième système : chaudière électrique, au gaz, à bois et à granulés, pompe à chaleur... Le chauffage ne passe pas non plus par un réseau hydraulique, mais il chauffe directement l’air ambiant de la maison. Sa consommation électrique est négligeable par rapport aux économies apportées par le bois et les pellets.

Un poêle mixte présente l’avantage de diminuer la corvée de bois puisqu’il vous permet de passer à tout moment du mode bois au mode pellets. Vous pouvez ainsi le faire fonctionner au quotidien grâce aux granulés, et garder le mode bois pour des moments occasionnels. La consommation électrique d'un tel poêle à bois est minime : vous remarquerez rapidement les économies réalisées si votre précédent chauffage était électrique.

Les poêles à bois et granulés offrent 2 modes de diffusion de la chaleur dans une maison :

  • par convection naturelle : la chaleur se diffuse lentement et silencieusement autour du poêle ;
  • par ventilation : une soufflerie permet d’envoyer l’air plus loin et donc de chauffer plus rapidement la pièce. Le fonctionnement du poêle est alors plus bruyant, mais la soufflerie peut être coupée.

Comme la chaudière, le poêle pèse plusieurs centaines de kilos, et son conduit doit déboucher au-dessus du faîtage. Des travaux seront donc probablement nécessaires dans votre maison pour installer un poêle à bois.

Pour l'entretien du poêle à bois, il est nécessaire de vider le bac à cendres tous les 2 ou 3 jours. Comme pour la chaudière, un entretien annuel est obligatoire. Il doit être réalisé par un professionnel, qui vous délivrera une attestation après sa visite.

 

Quel prix pour l'installation d'un poêle à granulés

Les critères qui impactent le prix et le devis d'un chauffage au bois et aux granulés

Chauffage au bois et aux granulés : un devis qui dépend de la configuration de votre maison

Plusieurs éléments font varier le montant d’un devis d’installation de chauffage à bois et granulés, notamment les caractéristiques de votre maison :

  • hauteur séparant le poêle ou la chaudière du faîtage pour la longueur nécessaire du conduit de fumée. Si vous disposez d’une cheminée déjà tubée, le prix est bien sûr moindre ;
  • volume de la maison à chauffer ;
  • qualité de l’isolation de la maison.

Pour la chaudière, le montant du devis est également impacté par la présence ou non d’un réseau d’eau desservant les radiateurs dans la maison.

Les caractéristiques techniques d'une chaudière ou d'un poêle à pellets et bois

Le prix affiché sur le devis d'une chaudière ou d'un poêle à bois dépend en outre des caractéristiques techniques des équipements de chauffage choisis. Un poêle ou une chaudière à granulés et bois seront notamment toujours plus chers si vous les choisissez dans une version compacte afin de gagner de la place. En outre, le conduit de fumée peut être :

  • à simple paroi : moins chère, cette solution ne convient pas à une maison où vivent des enfants, car le conduit est alors brûlant lorsque le chauffage à bois est en fonctionnement ;
  • à double paroi ou isolé : cette solution permet toucher le conduit en toute sécurité, mais elle a un coût plus élevé.

Du côté de la chaudière, la mise en place d’un silo est nécessaire pour stocker les pellets. Vous pouvez alors prendre une chaudière à remplissage automatique, une option qui impacte nécessairement le devis de l’installation de votre système de chauffage à bois.

Poêle ou chaudière à bois et granulés : le rendement de l’appareil de chauffage

La question du rendement de votre chaudière ou poêle à bois et granulés peut également augmenter ou diminuer le prix du matériel de chauffage, même si les différences entre chaque modèle sont souvent minimes, de l’ordre de quelques pourcents. Généralement, le rendement d’un poêle ou d’une chaudière mixte à bois et granulés est de l’ordre de 75 à 90 % selon les modèles. Selon le nombre d’occupants de la maison et la consommation d’eau quotidienne, la taille du ballon tampon sera plus ou moins importante, ce qui impactera le devis d’installation de la chaudière à bois et pellets.

Le prix de la main-d’œuvre pour l'installation de votre poêle ou chaudière à bois et pellets

Enfin, le coût de la main-d’œuvre pour poser un poêle ou une chaudière à bûches et pellets diffère d’un professionnel à l’autre, ce qui contribue également à faire varier le montant d’un devis pour l'installation de votre matériel de chauffage. C’est à un chauffagiste que vous devez vous adresser pour demander un devis d’installation de chauffage bois et granulés. Sachez qu’il doit afficher le label RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour vous permettre de prétendre aux aides de l’État et vous aider à financer votre installation de poêle ou chaudière à bois et pellets.

Installation de votre système de chauffage à bois : le prix moyen d’un devis pour l'achat et la pose, selon la solution choisie

Installation imposante destinée à produire de l’eau chaude sanitaire en plus du chauffage, une chaudière à bois et pellets se révèle plus chère qu’un poêle. Voici les détails d’un devis d’installation de chauffage au bois et granulés.

Prix de l’achat et pose d’un poêle à bois et granulés

Le prix d’un poêle à bois et granulés de 5 kW commence aux alentours de 1 600 euros (1). En moyenne, vous pouvez ajouter un coût d’une centaine d’euros(1) supplémentaires pour chaque option (elles ne sont pas toujours disponibles selon les modèles) :

  • reconnaissance automatique du combustible par le poêle à bois ;
  • régulation automatique de la combustion des bûches ;
  • possibilité de programmation des plages de fonctionnement du poêle avec les pellets ;
  • etc.

Selon l’option choisie, le conduit du poêle à bois choisi peut coûter :

  • environ 40 euros le mètre linéaire en simple paroi (1) ;
  • environ 100 euros le mètre linéaire en double paroi (1).

Le prix de pose du poêle s’élève en moyenne à 700 euros (1). Lorsque la maison n’est pas équipée d’une cheminée, les travaux nécessaires sur le faîtage du toit peuvent coûter jusqu’à 2 000 euros (1) pour le percement du toit, la mise en place de la sortie de la fumée et l’étanchéité, à additionner au prix du poêle.

Prix de l’achat et pose d’une chaudière

Une chaudière mixte à chargement manuel coûte au minimum 5 000 euros (1), auxquels il faut ajouter les installations complémentaires :

  • silo à granulés : autour de 1 000 euros (1) ;
  • ballon tampon de la chaudière : environ 500 euros pour une contenance de 200 L (1) ;
  • radiateurs : environ 350 euros l’unité  (1).

Avec son silo et son ballon tampon, une chaudière à bois et pellets peut se révéler particulièrement encombrante : son installation se fait donc souvent au sous-sol ou dans de grandes maisons telles que des fermes rénovées.

Pour la pose de la chaudière à bois et granulés, comptez environ 800 euros (1) supplémentaires. L’installation complète d’une chaudière mixte coûte ainsi le plus souvent entre 7 000 et 15 000 euros (1), soit environ le double d’une chaudière gaz à condensation. Grâce à son fonctionnement au bois et aux granulés, elle se révèle en revanche très économique sur le long terme. Ces 2 matières sont en effet les moins chères du marché, bien avant le gaz. Ce type de chaudière est donc également bien plus économique qu’un appareil électrique. Les économies sont, par conséquent, bien au rendez-vous en optant pour une chaudière à bois et granulés.

Quelles pistes éventuelles pour réduire le devis de chaudière ou poêle à bois et granulés ?

Le devis d’installation de chauffage à bois et granulés peut être diminué grâce à diverses aides notamment portées par l’État. En effet, il s’agit d’une solution de chauffage écologique et économique, comme la pompe à chaleur ou la chaudière gaz à condensation, le combustible qu’elle consomme pour produire de l’énergie étant issu de la biomasse. Pour inciter au remplacement des anciennes chaudières au fioul ou au charbon, l’État a ainsi mis en place plusieurs dispositifs d’aides.

MaPrimerénov’

Cette aide s’adresse aux propriétaires occupants de leur résidence principale aux revenus modestes et très modestes, dont la maison est achevée depuis plus de 2 ans. Le gouvernement prévoit toutefois l’élargissement de cette aide aux propriétaires bailleurs et aux syndicats de copropriété dès janvier 2021. De nombreux autres ménages devront donc à terme pouvoir bénéficier de cette prime.

Son montant dépend des revenus et du nombre de personne composant le foyer, ainsi que de la région dans laquelle se trouve le logement concerné par les travaux de rénovation énergétique éligibles. Les démarches à entreprendre pour en bénéficier après la fin des travaux se décomposent comme suit :

  • Etablissement d’un devis par un artisan ou professionnel du bâtiment certifié RGE (reconnu garant de l'environnement) ;
  • Création d’un compte sur la plateforme MaPrimeRénov’ et constitution du dossier en ligne, composé du devis des travaux éligibles et des justificatifs de ressource du foyer ;
  • Lancement des travaux dès que le dossier est accepté et le montant de la prime défini ;
  • Envoi via la plateforme de la facture finale des travaux à la fin du chantier.

Le certificat d’économie d’énergie (CEE)

Le montant du CEE dépend de votre zone d’habitation mais pas des revenus du foyer. Vous pouvez demander à votre chauffagiste ou installateur d’en faire la demande pour vous, avant que vous n’acceptiez son devis. Elle est versée par les vendeurs d’énergie en réponse à une obligation imposée par l’Etat. L’installation doit impérativement être effectuée par un artisan certifié RGE. Le montant s’élève à plusieurs centaines d’euros : des simulateurs en ligne vous permettent d’avoir une idée du montant à attendre.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Destiné à disparaître au profit de MaPrimerénov’, il permet encore en 2020 d’obtenir 30 % de crédit d’impôt calculé sur le montant de l’installation de votre système de chauffage. Si vous ne payez pas d’impôts, ce montant vous est versé directement.

L’éco-PTZ et la TVA à 5,5 %

Pour financer vos travaux d’installation de chauffage à bois (chaudière comme poêle), vous pouvez demander à votre banque un éco-prêt à taux 0 (éco-PTZ), c’est-à-dire un prêt sans intérêts. En outre, si votre devis d’installation de chauffage à bois et granulés s’inscrit dans la démarche d’une rénovation de maison, vous bénéficiez d’un taux de TVA de 5,5 % sur le prix des produits comme le coût de la main-d’œuvre.

Les éléments indispensables à retrouver sur un devis d'installation de système de chauffage au bois et aux granulés

Un devis d’installation de système chauffage bois et granulés dans une maison se doit d’être très précis, car l’installation doit répondre à des normes de sécurité imposées. Pour résumer, veillez à ce que votre devis d'installation de chaudière ou de poêle à bois contienne toutes les informations sur :

  • les caractéristiques du poêle ou de la chaudière à bois et granulés : rendement, puissance, marque, diamètre de la sortie du système de chauffage pour le raccordement au conduit ;
  • les longueurs et caractéristiques des conduits du poêle ou de la chaudière à bois et granulés : simple ou double paroi, métrage ;
  • le volume du ballon tampon du poêle ou de la chaudière ;
  • le nombre de radiateurs (si installation ou remplacement) et leurs caractéristiques : puissance, matériau ;
  • une TVA à 5,5 % en cas de rénovation ;
  • le prix de la main-d’œuvre sur une ligne dédiée ;
  • le prix des travaux annexes du poêle ou de la chaudière à bois et granulés : percement du toit, installation du silo...

Indispensables, ces informations vous permettent de bien comparer différents devis d'installation d'un système de chauffage à bois en prenant votre décision sur la base de critères identiques. Elles doivent en outre figurer sur la facture de votre installation de chauffage à bois et granulés si vous comptez bénéficier des différentes aides octroyées pour économies d’énergie.

Astuce

Pensez à utiliser les sites en ligne comme Ootravaux pour trouver un artisan spécialisé en pose de chaudière et de poêle proche de chez vous.

(1) Prix constatés sur les sites de professionnels spécialisés.

Haut de page