Ootravaux

Quel type de chauffage au bois choisir et quel prix prévoir ?

01 septembre 2021
Chauffage au bois
Sommaire

Saviez-vous que plus de 7 millions de ménages français (2) ont choisi le bois pour se chauffer ? En plus d’économies, cette source d’énergie renouvelable vous offre des performances très intéressantes. C’est une bonne alternative au fioul et aux radiateurs fonctionnant à l’électricité. Remplacer une vieille chaudière par un appareil de chauffage au bois permet également de bénéficier de la prime de transition énergétique MaPrimeRénov’.

Vous prévoyez d’opter pour un équipement qui utilise le bois comme combustible ? Suivez le guide Ootravaux pour connaître les tarifs et les caractéristiques de ces équipements de chauffage.

L'essentiel

Quels éléments prendre en compte pour choisir un modèle de chauffage au bois ?

Voici une liste de 6 critères que vous devez prendre en compte lors du choix de votre système de chauffage au bois :

  • le rendement, qui représente la différence entre les kwh d’énergie consommés par l’appareil et l’énergie qu’il produit ;
  • la puissance de l’équipement, qui dépend du volume des pièces à chauffer, mais aussi de l’efficacité de l’isolation du logement ;
  • l’autonomie, pour profiter d’un confort d’utilisation plus ou moins important ;
  • le prix, pour respecter votre budget et bénéficier d’un bon rapport qualité / prix ;
  • la facilité d’entretien, certains types d’équipements nécessitent beaucoup plus d’intervention ;
  • le design, qui doit autant que possible rester en harmonie avec la décoration de votre intérieur.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chauffage au bois 

Avec les artisans Ootravaux

Bon A Savoir

Pour connaître le rendement d’un équipement fonctionnant au bois, reportez-vous à sa classe énergétique et au nombre d’étoiles qu’il obtient. Un modèle classé « 7 étoiles » offre une efficacité énergétique importante et bénéficie du label écologique Flamme Verte. Plus économique que le gaz comme le propane, la combustion au bois vous apporte un autre avantage : la stabilité du tarif du stère, à la différence des tarifs du gaz dont le marché est plus fluctuant.

Cheminée ouverte classique : principe, avantages, inconvénients et tarif

Le modèle ouvert classique s’encastre dans le mur. Il dispose d’un conduit d’évacuation des fumées, dont la hauteur doit être suffisante pour assurer un bon tirage.

Les avantages :

  • la convivialité ;
  • le spectacle offert par les flammes ;
  • idéal pour les inconditionnels du chauffage au bois classique.

Les inconvénients :

  • un taux rendement faible, de l’ordre de 15 % à cause de la déperdition de chaleur par l’ouverture ;
  • un modèle ouvert consomme plus de bois à cause d’une mauvaise qualité de combustion ;
  • un risque de jets de braises ;
  • de l’entretien à prévoir.

Le tarif : il s’échelonne entre 500 € et 5 000 € hors pose (1).

Conseils pour un projet d’installation de cheminée

Cheminée à insert et foyer fermé : principe, avantages, inconvénients et tarif

Une paroi vitrée ferme le foyer et laisse les flammes visibles. L’ajout d’un insert de cheminée permet d’améliorer l’efficacité énergétique de l’équipement tout en donnant accès au spectacle des flammes. Sans compter qu’avec cet équipement, vous pouvez opter pour des granulés au lieu de bûches de différentes essences (comme le bois de chêne, de charme, d’orme, de hêtre, de frêne ou encore d’érable).

Les avantages :

  • pas de projection de braises ;
  • effet esthétique offert par les flammes ;
  • haute efficacité énergétique comprise entre 60 et 80 % (avec les granulés) ;
  • possibilité de chauffer plusieurs pièces du logement grâce à un répartiteur de chaleur.

Les inconvénients :

  • la facture pour installer l’équipement peut être assez conséquente en fonction de ses dimensions ;
  • l’entretien régulier.

Le prix : Hors pose, comptez entre 500 et 5 000 € pour une cheminée à foyer fermé, et entre 500 € et 4 000 € pour l’insert (1).

Poêle à bois à bûches : principe, avantages, inconvénients et tarif

Il utilise des bûches. Il dispose lui aussi d’une ouverture servant à évacuer les fumées. Se déclinant en de nombreux designs, matériaux et dimensions, il peut servir de chauffage d’appoint ou central. Cet équipement de la maison peut être à double combustion ou turbo.

Les avantages :

  • large choix de modèles et de designs ;
  • bonne performance énergétique comprise entre 50 et 80 % ;
  • consommation réduite ;
  • les modèles « turbo » et « à double combustion » bénéficient du label Flamme Verte et sont éligibles aux appuis financiers.

Les inconvénients :

  • nécessité d’entretien régulier, notamment le ramonage ;
  • besoin d’installer des conduits d’évacuation des fumées ;
  • nécessité d’alimenter l’installation en combustible ;
  • encombrement au sol souvent important pour les modèles volumineux ;
  • nécessité de stocker le bois de combustion.

Le prix : Comptez entre 350 € à plus de 5 000 € (hors pose) en fonction du modèle choisi (1).

Tout savoir sur le prix de l'installation d'un poêle à bois

Poêle à pellets / granulés : principe, avantages, inconvénients et tarif

Il utilise des granulés ou pellets comme combustible bois. Cela vous évite d’avoir à recharger des bûches plusieurs fois et permet de vous chauffer de façon automatique.

Les avantages :

  • faible coût des consommables ;
  • bonne autonomie de chauffage ;
  • permet de bénéficier d’une aide financière.

Les inconvénients :

  • montant d’achat élevé ;
  • besoin de réserver une place pour le stockage des combustibles ;
  • encombrement important nécessitant un emplacement assez large ;
  • entretien régulier à prévoir.

Le tarif : Un poêle à pellets coûte entre 800 € et 9 000 € (1) hors pose.

Quel prix pour l'installation d'un poêle à granulés ?

Poêle à bois mixte : principe, avantages, inconvénients et tarif

Il s’agit d’un équipement mixte. Il peut brûler aussi bien des bûches que des granulés ou « pellets » en fonction de vos besoins et du temps dont vous disposez pour recharger l’appareil.

Les avantages :

  • tarif abordable des combustibles ;
  • meilleure autonomie avec le mode bûches ;
  • plaisir de l’authenticité avec les flambées de bûches.

 Les inconvénients :

  • besoin de place pour stocker les 2 combustibles ;
  • appareil souvent plus massif et encombrant ;
  • prix élevé.

Le prix : Sans compter la pose, il est en moyenne compris entre 800 € et 9 000 € hors pose (1).

Chaudière à bois : principe, avantages, inconvénients et tarif

Ce modèle d’appareil de chauffage central utilise des bûches. Comme toutes les chaudières, la chaudière à bois chauffe de l’eau sanitaire qui est envoyée dans le circuit de chauffage. Celui-ci peut inclure des radiateurs à eau chaude, un plancher chauffant.

Les avantages : 

  • coût abordable du combustible ;
  • bonne autonomie ;
  • efficacité énergétique élevée.

Les inconvénients :

  • montant d’achat assez conséquent ;
  • facture d’installation à inclure dans le budget ;
  • entretien régulier et annuel (ramonage) à prévoir.

Le prix : la fourchette pour une chaudière à bois s’étend de 2 400 € à 10 000 € sans les frais de pose (1).

Chaudière à granulés : principe, avantages, inconvénients et tarif

Cette sorte de chaudière à bois utilise des granulés pour chauffer. La chaudière à granulés chauffe de l’eau sanitaire pour la répartir dans le circuit de chauffage (plancher chauffant, radiateurs). Il existe des modèles à condensation présentant une performance énergétique très élevée de l’ordre de 100 %.

Les avantages :

  • efficacité énergétique élevée pouvant atteindre 100 % ;
  • permet de chauffer un volume intérieur plus important ;
  • permet de réaliser des économies ;
  • peu polluant.

Les inconvénients :

  • nécessite un emplacement large, surtout si vous optez pour un silo de stockage du combustible ;
  • entretien régulier à prévoir ;
  • prix d’achat élevé.

Le prix : comptez entre 8 000 € et plus de 15 000 € pour un modèle à condensation sans les frais de pose (1).

Quelle solution de chauffage au bois est adaptée pour vous ?

Au-delà du montant à investir, vous pouvez prendre en compte le volume à chauffer, mais n’oubliez pas que l’efficacité énergétique constitue aussi un critère de choix crucial. Voici un tableau récapitulant les atouts et les usages possibles de chaque catégorie de chauffage au bois.

 

Cheminée

 

Poêle

Chaudière

 

Ouverte classique

Fermée

À bois

À granulés Mixte À bois À granulés

Usage

Décoratif, convivialité, chauffage d’une pièce

 

Décoratif, convivialité + chauffage de plusieurs pièces

Chauffage d’appoint ou chauffage central

Chauffage d’appoint ou central avec une excellente efficacité énergétique Chauffage d’appoint ou central Chauffage central relié à un circuit d’eau chaude Chauffage central relié à un circuit d’eau chaude.
Excellente efficacité énergétique

Prix moyen

Moyenne

Médiane à élevée

Médiane

Élevée Élevée Assez élevée La plus chère

Autres atouts

 

 

 

Donne droit aux aides financières     Donne droit aux aides financières
Bon A Savoir

Pour bénéficier de l’aide MaPrimeRénov' (fusion du CITE et du soutien de l'Anah) en France, la pose d’un système de chauffage au bois doit être réalisée par un artisan agréé RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Choisir un Pro
New call-to-action


(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux

(2) https://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/10/26/20002-20131026ARTFIG00225-les-francais-craquent-pour-le-chauffage-au-bois.php