Ootravaux

Sommaire

La chaudière à granulés utilise une énergie renouvelable - le bois -, pour chauffer efficacement la maison. Deux bonnes raisons de se tourner vers cet équipement pour votre habitation ! Ootravaux vous en donne une troisième : la chaudière à granulés ouvre droit à des aides financières pour faciliter son achat et son installation. Voici les informations et conseils à ne pas manquer pour bénéficier des nombreuses aides, dont les dispositifs MaPrimeRénov’.

L'essentiel
  • L’installation d’une chaudière à granulés est éligible à plusieurs primes et aides financières.

  • Les aides les plus connues sont celles de MaPrimeRénov’, mais il en existe d’autres : l’éco-PTZ, la TVA à 5,5 % ou encore le « coup de pouce Chauffage ».

  • Des conditions spécifiques à chaque prime s’appliquent : les revenus, la performance énergétique atteinte, etc.

  • Retenez qu’il faut toujours faire appel à des professionnels certifiés RGE (reconnus garants de l’environnement).

MaPrimeRénov’ : conditions et montants pour une chaudière à granulés

Depuis 2020, MaPrimeRénov’ accompagne financièrement et techniquement tous les travaux de rénovation énergétique. En 2024, la chaudière à granulés (appelée également chaudière à pellets) est plus que jamais éligible à ce programme ! Le gouvernement a en effet révisé ces aides pour encourager le remplacement des systèmes de chauffage à énergie fossile par des équipements à haut rendement, fonctionnant avec une énergie renouvelable (chaudière à bois, insert de cheminée à foyer fermé, pompe à chaleur, etc).

Comment bénéficier des aides MaPrimeRénov’ ?

  • Vous devez être propriétaire (occupant ou bailleur) du logement, occupé au titre d’une résidence principale et bâtie depuis au moins 15 ans.
  • Si vous remplacez une ancienne chaudière au fioul par une chaudière à granulés, le délai change : même les maisons terminées depuis 2 ans sont éligibles.
  • Les travaux (achat et pose) doivent être confiés à un professionnel Reconnu garant de l’environnement.
undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov' gratuitement

Quelles aides MaPrimeRénov' pour une chaudière à granulés de bois ?

Le montant des aides MaPrimeRénov’ pour l’installation d’une chaudière à granulés varie de 3 000 à 10 000 €, selon votre revenu fiscal de référence. Le dispositif classe chaque foyer en 4 couleurs : bleu, jaune, violet et rose. Les plafonds de ressources diffèrent selon que vous résidez en Île-de-France ou en province.

Bleu (foyers très modestes)

Jaune (foyers modestes)

Violet (foyers intermédiaires)

Rose (ressources supérieures)

Plafond des dépenses éligibles (TTC)

Chaudière à alimentation automatique fonctionnant au bois (granulés ou plaquettes)

10 000 €

8 000 €

4 000 €

Non éligible

18 000 €

Chaudière à alimentation manuelle fonctionnant au bois (bûches)

8 000 €

6 500 €

3 000 €

Non éligible

16 000 €

Exemple

Pour un foyer de 2 personnes hors Île-de-France avec des revenus annuels ne dépassant pas 24 875 euros, la prime Rénov’ atteint 10 000 euros pour une chaudière à pellets.

Attention

Au 1er avril 2024, la prime Rénov’ pour la pose d’un chauffage biomasse, incluant la chaudière à granulés, subira une réduction d’environ 30 %. De plus, à compter du 1er juillet 2024, les « passoires thermiques » (maisons individuelles classées en F ou G du DPE) ne seront plus éligibles à MaPrimeRénov’ et devront entreprendre des travaux de rénovation plus importants pour bénéficier des subventions du nouveau programme MaPrimeRénov’ Sérénité, désormais appelé MaPrimeRénov’ Parcours accompagné.

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : pour un projet de rénovation d'ampleur

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné est le nouveau nom de MaPrimeRénov’ Sérénité depuis le 1er janvier 2024. À présent, cette aide n’est plus exclusivement destinée aux ménages modestes, mais s’adresse à toutes les habitations, en particulier celles qui sont énergivores. Pour connaître toutes les nouvelles modalités, suivez le guide Ootravaux !

Comment bénéficier de MaPrimeRénov’ Parcours accompagné ?

  • Votre revenu fiscal de référence doit respecter les plafonds de ressources établis par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) ;
  • Votre rénovation doit comprendre au moins 2 travaux d'isolation thermique (murs, planchers ou plafonds) ainsi que l'installation d'une ventilation mécanique contrôlée (VMC) si votre habitation n'en comporte pas. L'obtention des aides pour une chaudière à granulés est conditionnée à la réalisation de ces travaux d'isolation préalables ;
  • Votre projet doit permettre d’améliorer votre DPE d’au moins 2 classes énergétiques ;
  • Vous devez obligatoirement vous faire accompagner par Mon Accompagnateur Rénov’ de l'Anah, dont le coût est pris en charge à hauteur de 20 à 100 %, en fonction de vos revenus et de l’économie d'énergie générée ;
  • L'intervention d'artisans reconnus garants de l'environnement est indispensable ;
  • Votre logement doit avoir été construit depuis plus de 15 ans, vous devez en être le propriétaire et l'occuper en tant que résidence principale.

Quelles aides pour MaPrimeRénov' Parcours accompagné ?

Le montant des subventions est déterminé en fonction de votre revenu fiscal de référence et de l'amélioration de la classe énergétique DPE après travaux (de 2 à 4 sauts de classe énergétique) :

  • Pour les ménages très modestes, le taux de financement peut atteindre de 80 à 90 %, dans la limite de 63 000 € d’aides.
  • Pour les ménages modestes, le taux de financement peut atteindre de 60 à 70 %, dans la limite de 49 000 € d’aides.
  • Pour les ménages aux revenus intermédiaires, le taux de financement peut atteindre de 45 à 60 %, dans la limite de 42 000 € d’aides.
  • Pour les ménages aux revenus supérieurs, le taux de financement peut atteindre de 30 à 40 %, dans la limite de 28 000 € d’aides.
undraw_engineers_1.svg
Installez une chaudière à granulés

Avec les artisans Ootravaux

L’éco-prêt à taux zéro : principe, éligibilité et montant

Ce prêt, garanti par le gouvernement et remboursé sans intérêts, est accessible sans condition de ressources. Il finance l’achat d’une chaudière à granulés dans le cadre d’une rénovation ponctuelle ou globale.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

  • Vous devez être propriétaire du logement, occupé ou loué à titre de résidence principale.
  • L’habitation doit être bâtie depuis plus de 2 ans.
  • Pour l’achat comme pour la pose de la chaudière à granulés, vous devez faire appel à un artisan ou une entreprise reconnue garante de l’environnement.
  • L’emprunt doit être remboursé dans un délai de 15 à 20 ans maximum.

Quels sont les montants de l’éco-PTZ ?

  • Il est attribué sans condition de revenus.
  • Les montants accordés varient selon les autres travaux envisagés en plus de l’installation de votre nouvelle chaudière. Retenez que :
    • Le montant est de 15 000 € maximum pour une seule action de travaux.
    • Il peut aller jusqu’à 25 000 € pour 2 actions, et 30 000 € pour un bouquet de 3 actions de travaux.
    • Il atteint 50 000 € pour une rénovation globale. Mais des objectifs sont fixés, comme un gain énergétique de 35 % et une consommation annuelle maximum inférieure à 331 kWh/m².
Bon A Savoir

Il est également possible de contracter un éco-PTZ Prime Rénov’ de 50 000 € pour le financement du reste à charge de vos travaux éligibles à MaPrimeRénov’.

Zoom sur l'éco-PTZ

Les Certificats d'économies d'énergie (CEE)

Comme les travaux d’isolation, les équipements de chauffage plus performants font partie des dépenses éligibles aux CEE. Ces Certificats d’économies d’énergie sont versés par les fournisseurs d’énergie.

Quels sont les critères d’éligibilité des aides CEE ?

  • La chaudière à granulés doit être installée dans une maison qui vous appartient (résidence principale ou secondaire).
  • Cette habitation doit être bâtie depuis 2 ans au minimum.
  • Les travaux doivent être confiés à des professionnels certifiés RGE.

Quels sont les montants des aides CEE ?

Les montants varient selon :

  • Les fournisseurs ;
  • Le type de travaux ;
  • Le gain énergétique ;
  • Les revenus du foyer.

La prime « Coup de pouce Chauffage »

La prime Coup de pouce Chauffage offre une prime pour remplacer un ancien équipement de chauffage au charbon, gaz ou fioul par :

Quelles conditions pour profiter de cette prime ?

  • La construction du logement doit être achevée depuis au moins 2 ans.
  • Vous pouvez en être propriétaire ou locataire, et l’occuper en tant que résidence principale ou secondaire.
  • La fourniture et la pose de la chaudière sont confiées à un professionnel reconnu garant de l’environnement.

Quels sont les montants de la prime « Coup de pouce Chauffage » ?

Depuis le 1er janvier 2024, en remplaçant une chaudière au charbon, fioul ou gaz (hors chaudières à condensation), vous pouvez obtenir, en fonction de vos ressources, une aide de :

  • 2 500 à 4 000 € pour une chaudière biomasse (granulés, bûches, etc.), une pompe à chaleur aérothermique (PAC air/eau ou hybride) ;
  • 5 000 € pour une pompe à chaleur géothermique (PAC eau/eau et sol/eau) ou un système solaire combiné.

La TVA à 5,5 %

Les chaudières utilisant une énergie renouvelable, comme les chaudières à granulés, sont éligibles à une TVA réduite à 5,5 %. 

Quelles conditions pour la TVA à 5,5 % ?

  • Votre habitation doit être construite depuis plus de 2 ans.
  • Les locataires comme les propriétaires (occupant ou bailleurs) sont éligibles à ce dispositif.
  • Les travaux doivent être effectués par une entreprise certifiée RGE.

Quels montants sont concernés ?

  • Le taux s’applique sur la fourniture et la pose d’une chaudière à granulés (pellets).
  • Il figure sur le devis de l’entreprise qui réalise les travaux.

    Les aides des collectivités locales pour les chaudières à granulés

    Selon votre ville ou votre région de résidence, d’autres collectivités locales peuvent également financer l’installation de chaudières à granulés. N’hésitez pas à contacter votre mairie, votre conseil départemental et le conseil régional.

    undraw_engineers_1.svg
    Installez votre chaudière à granulés

    Avec les artisans Ootravaux