Ootravaux

5 astuces efficaces pour réduire sa facture de chauffage

15 novembre 2021
Chauffage, aides, isolation et écologie
Sommaire

L’hiver approche et vous redoutez déjà de voir exploser le coût de votre facture d’énergie ? Avec une envolée record du prix du gaz et de l’électricité de 12 % prévue pour cette fin d’année, anticipez et prenez les choses en main pour agir concrètement sur votre consommation inutile.

Alors comment passer l’hiver au chaud sans vous ruiner ? Ootravaux est votre allié ! Voici 5 astuces pour réduire votre facture de chauffage de manière efficace et passer une saison confortable.

L'essentiel
  • Une mauvaise isolation est responsable de déperditions thermiques comprises entre 15 et 65 % (1).
  • Baisser la température de chauffage de seulement 1 degré représente une économie de 7 %.
  • Des aides publiques sont disponibles pour améliorer le confort thermique de votre logement et réaliser des économies sur vos factures d’énergie.

Astuce n° 1 : réalisez le diagnostic énergétique de votre logement

Bien connaître les caractéristiques thermiques de son logement : un préalable indispensable pour ne pas surconsommer de l’énergie. Faire réaliser un diagnostic énergétique de sa maison s’impose donc comme la première action à mener, avant de prendre n’importe quelles mesures pour réduire votre consommation de gaz ou d’électricité. Pourquoi ? Car ces mesures ne seront pas efficaces si votre foyer présente des déperditions thermiques importantes…

Le diagnostic énergétique va permettre de déterminer si le logement présente des failles d’isolation, mais également de définir si le système de chauffage en place est adapté. Le DPE (diagnostic de performances énergétiques) d’une maison ou d’un appartement rend compte de :

  • la consommation énergétique du logement à l’année (classée entre A et G, A étant la catégorie la plus vertueuse) ;
  • l’émission en CO2 induite par cette consommation, et donc son impact sur l’environnement.

Des conseils et indications pour réduire la consommation énergétique sont systématiquement fournis avec les résultats d’un DPE :

  • installer des fenêtres à double ou triple vitrage ;
  • changer de chaudière pour la production d’eau chaude ;
  • isoler les sols et murs qui communiquent avec le garage ;
  • etc.
Bon A Savoir

Si vous êtes propriétaire, effectuer un DPE de votre bien est obligatoire pour pouvoir le louer ou le vendre.

Astuce n° 2 : entretenez vos équipements de chauffage

Entretenir vos équipements de chauffage va permettre de prolonger leur durée de vie mais aussi d’éviter une surconsommation d’énergie.

N’oubliez pas que l’entretien annuel de votre chaudière (bois, gaz ou fioul) par un professionnel est obligatoire. Il assure la sécurité de l’appareil et conduit à une économie d’énergie comprise entre 8 et 12 % ! Le nettoyage et le paramétrage de la chaudière lui permettent effectivement de chauffer correctement et à bonne température sans consommer davantage.

Entretenir ses radiateurs est également important. Selon le modèle, veillez à purger l’eau avant la saison hivernale et à les dépoussiérer afin qu’ils ne soient pas obstrués et ne surchauffent pas inutilement.

Enfin, si le temps est venu de changer vos équipements, n’attendez pas. Ne forcez pas sur vos installations vieillissantes : vous risquez de les faire tourner en surrégime et donc de consommer plus d’énergie. La durée de vie moyenne des chaudières et radiateurs actuels est comprise entre 15 et 25 ans à condition qu’ils soient bien entretenus. Si vous devez changer de système de chauffage, privilégiez des installations plus économes de type chaudière basse température ou pompe à chaleur, avec à la clef jusqu’à 75 % d’économie d’énergie !

L’entretien de votre pompe à chaleur, un investissement nécessaire

Astuce n° 3 : contrôlez et améliorez l’isolation de votre logement

Connaître le niveau d’isolation de votre logement grâce au diagnostic de performances énergétiques vous permettra d’agir en réalisant les travaux adéquats et ainsi réduire considérablement les déperditions. En effet, murs, combles et ouvertures mal isolés sont responsables d’importantes pertes thermiques. L’ensemble des déperditions de la maison proviennent de (1) :

Ainsi, laine de verre, plaques isolantes et fenêtres double ou triple vitrage peuvent être installées pour réduire considérablement ces déperditions. Faire des travaux d’isolation dans votre maison vous permettra de réaliser des économies sur votre facture d’énergie.

undraw_calculator_1.svg
Estimez vos travaux d'isolation gratuitement
Bon A Savoir

Des aides pour l’amélioration de l’isolation de votre logement comme MaPrimeRenov' ont été mises en place. Elles permettent de financer une partie de vos travaux. Leur montant est déterminé en fonction des revenus de votre foyer. Grâce à son simulateur, Ootravaux vous aide à estimer le montant de vos aides MaPrimeRénov’ !

Astuce n° 4 : installez un thermostat programmable

Un thermostat programmable est également un excellent moyen de faire des économies d’énergie. Investir dans ce type d’appareil vous permettra de réguler la température de chauffage des différentes pièces de votre maison.

Il en existe 2 types :

  • le thermostat programmable manuellement : le système de chauffage est enclenché seulement durant votre présence dans les lieux. Vous programmez manuellement les plages horaires de fonctionnement de vos radiateurs ;
  • le thermostat intelligent connecté : les appareils et la température de chauffage sont pilotables à distance via votre smartphone ou votre tablette. Vous pouvez ainsi chauffer votre logement avant votre arrivée, enclencher seulement certains appareils de chauffage ou encore les éteindre à distance en cas d’oubli.

Un thermostat programmable s’impose donc comme la solution pour contrôler totalement votre chauffage et ne pas surchauffer inutilement. L’économie d’énergie réalisée grâce à cet équipement est comprise entre 10 et 40 %.

Bon A Savoir

S’équiper d’un thermostat programmable manuel ou connecté donne droit à l’aide « coup de pouce thermostat ». Cette prime est versée en cas d'installation - par un professionnel RGE - d'un thermostat programmable pour votre chauffage individuel. Son montant s’élève à 150 €.

Astuce n° 5 : définir une température de consigne

La tendance à augmenter constamment le chauffage durant les saisons froides sans régler vos radiateurs à une température fixe ne permet pas une chaleur régulière et entraîne une consommation d’électricité ou de gaz plus importante. Or, 1 degré de chaleur en moins représente une économie de 7 % sur vos factures d’énergie. Si vous ne disposez pas de thermostat pour programmer le chauffage de votre maison selon vos besoins (présence dans les lieux, chauffage de certaines pièces uniquement, etc.), définir une température ambiante fixe est le meilleur moyen pour ne pas consommer trop d’énergie.

Les températures idéales pour les pièces de votre maison sont les suivantes :<

  • entre 19°C et 21°C pour les pièces à vivre ;
  • 17°C pour les chambres ;
  • 22 °C pour les salles de bain (seulement durant utilisation).

Le respect des températures recommandées par l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) vous permettra de bénéficier d’un confort thermique adéquat sans surconsommer et donc sans voir vos factures s’enflammer !

Astuce bonus : optez pour les énergies renouvelables

Une dernière astuce vous permettra de faire diminuer radicalement le montant de votre facture d’énergie : remplacer votre système de chauffage par des dispositifs qui fonctionnent aux énergies renouvelables !

Une pompe à chaleur aérothermique (air-air ou air-eau) ou géothermique constitue une solution de chauffage écologique qui offre une économie d’énergie importante. Les pompes à chaleur consomment, en effet, seulement 1 kW pour en restituer 3, ce qui représente une économie d’énergie de 75 % ! Elles peuvent aussi être couplées à une chaudière pour couvrir l’ensemble de vos besoins en énergie si vous disposez d’un foyer important. Là encore, les chaudières actuelles disposent de technologies innovantes (basse température, micro-cogénération, etc.) qui permettent de réaliser jusqu’à 40 % d’économie d’énergie !

Le coût d’installation de ces dispositifs à économie d’énergie peut être en partie pris en charge par l’État grâce à l’attribution d’aides publiques comme « MaPrimeRénov’ ». Attention toutefois à faire réaliser vos travaux par un artisan doté de la qualification RGE (reconnu garant de l’environnement) pour bénéficier de ces subventions.

Besoin d’un professionnel qualifié pour mener à bien ces travaux ? Trouvez-le sur Ootravaux !

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov'

(1) Source : Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).