Ootravaux

Choisir son chauffage au gaz : prix et modèles proposés

01 septembre 2021
Chauffage au gaz
Sommaire

Vous envisagez de chauffer votre logement au gaz ? Que ce soit pour remplacer votre chaudière actuelle ou pour la mise en place du système de chauffage d’un logement neuf, l’installation d’une chaudière à gaz reste la solution idéale. Elle offre un rendement élevé et permet de réaliser des économies d’énergie importantes.

Quels sont les différents types de chaudières à gaz ? Quels sont leurs caractéristiques et leurs prix ? Ootravaux vous livre toutes les informations à connaître pour réaliser votre projet.

L'essentiel
  • Un chauffage au gaz peut être raccordé au gaz naturel domestique ou à une source de gaz propane.
  • Il existe différents modèles de chaudières à gaz : condensation, micro-cogénération, pulsatoire… Chaque modèle propose des caractéristiques bien distinctes.
  • La consommation de kWh d’électricité et de gaz peut être réduite jusqu’à 40 % selon le modèle de chauffage choisi.
  • Vous pouvez souscrire à une offre d’abonnement gaz et électricité auprès d’un seul fournisseur.

Quels éléments prendre en compte pour choisir son chauffage au gaz ?

Pour choisir un système de chauffage au gaz, vous devrez d’abord prendre en compte les caractéristiques de votre logement. Vous pourrez ensuite déterminer vos besoins en matière de chauffage en fonction de celles-ci.

Les caractéristiques du logement

Le choix d’une chaudière à gaz va dépendre d’un certain nombre d’éléments propres à votre logement :

  • le nombre de pièces et leur volume ;
  • le niveau d’isolation ;
  • la possibilité d’un raccordement au gaz naturel ;
  • la place disponible pour la pose du matériel.

Les chaudières à gaz peuvent produire de l’eau chaude sanitaire de 2 façons :

  • instantanément : l’eau chaude est obtenue après un temps de chauffe de quelques minutes ;
  • par accumulation : un ballon d’eau chaude de contenance variable (50 à 500 L) selon vos besoins est raccordé à votre chaudière.

La puissance (en kW) et le mode de raccordement (gaz naturel ou gaz propane) de votre chaudière à gaz sont alors déterminés par la composition de votre logement et vos besoins en matière de chauffage.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chauffage au gaz

Avec les artisans Ootravaux

Les caractéristiques d’une chaudière à gaz

Les différents modèles de chaudière à gaz se distinguent par :

  • Le rendement énergétique : il représente le pourcentage d’énergie consommée pour générer des calories. Le rendement énergétique rend compte de la performance de l’appareil de chauffage.
  • La consommation en énergie (gaz et électricité) : une chaudière à gaz consomme des kWh d’électricité pour fonctionner et du combustible pour générer du chauffage dans votre intérieur. Cette consommation est quantifiable et diffère d’une chaudière à une autre.
  • Le prix : le tarif affiché d’une chaudière à gaz varie selon son mode de fonctionnement, sa puissance et son alimentation en combustible (gaz naturel ou citerne de gaz propane).
Astuce

Les tarifs du gaz naturel sont réglementés. Pour choisir un fournisseur de gaz et réduire votre facture, comparez le coût des offres d’abonnement proposées à l’aide d’un service en ligne comme Selectra, par exemple. L’offre groupée (contrat électricité + gaz) de certains fournisseurs (Engie, Eni, GreenYellow, Total…) peut être particulièrement économique et vous permettre ainsi de réduire vos coûts de consommation électrique et de fourniture gaz.

La chaudière à gaz standard

Les chaudières à gaz standard sont les moins onéreuses en raison de leur simplicité de fonctionnement. Leur rendement énergétique est assez élevé, mais leur consommation en énergie est plus importante que celle d’autres modèles.

Fonctionnement

L’appareil fonctionne très simplement :

  1. Le gaz est acheminé jusqu’à l’appareil depuis sa source.
  2.  La combustion du gaz permet de chauffer l’eau entre 60 et 80°C.
  3. L’eau passe par le circuit domestique afin de diffuser la chaleur dans les différentes pièces de votre logement.
  4. Elle est ensuite renvoyée vers l’appareil pour un nouveau cycle de chauffe.

Avantages

Les points positifs d’un chauffage au gaz sont les suivants :

Inconvénients

Un chauffage au gaz classique comporte cependant quelques inconvénients :

  • une consommation en énergie élevée ; 
  • l’entretien annuel obligatoire est plus important pour ce modèle puisqu’il fonctionne en continu. Il doit être minutieusement inspecté (réglages, sécurité) et nettoyé.

Prix

Le prix d’une chaudière à gaz classique varie selon sa puissance et son alimentation en combustible (gaz naturel ou propane). Il est compris entre 500 et 1 000 € (fourniture seule) (1).

Devis d'installation d'un chauffage au gaz : comprendre pour avoir le bon service

La chaudière à gaz basse température

Ce modèle est plus performant qu’un chauffage standard et s’avère particulièrement économique.

Fonctionnement

Ces chaudières chauffent l’eau à seulement 50 °C et tempèrent la production calorifique des fumées générées. La consommation en gaz est réduite sans perdre en performance. Ce système de chauffage nécessite d’installer des radiateurs adaptés.

Avantages

Ces chaudières sont avantageuses pour les raisons suivantes :

  • Leur rendement énergétique est compris entre 92 et 95 %.
  • La consommation est réduite de 10 à 15 % par rapport à un appareil à gaz classique.

Son empreinte carbone est donc moins importante que celle d’un chauffage au gaz standard. Le rapport rendement / prix de cet appareil est également des plus intéressants.

Inconvénients

Le principal désavantage de ce système de chauffage repose sur ses contraintes de raccordement. Des radiateurs adaptés sont nécessaires pour que le fonctionnement de l’appareil soit optimal. Ce sont des frais à prévoir en plus de l’achat de votre appareil.

Prix

Le prix de cet appareil est compris entre 1 000 et 5 000 € (fourniture seule). Pour l’achat d’un radiateur adapté, comptez entre 200 et 1 000 €, selon la puissance et le design souhaités (hors pose) (1).

La chaudière gaz à condensation

La technologie employée pour le fonctionnement de ce type de chaudière permet une économie de gaz importante.

Fonctionnement

Ce système permet de récupérer le contenu calorifique des vapeurs produites lors de la combustion du gaz. Celui-ci est utilisé pour préchauffer l’eau de retour qui arrive dans la chaudière, avant qu’elle ne soit redistribuée dans le réseau domestique. Le condensat obtenu est ensuite évacué par le circuit des eaux usées.

Avantages

Ce système comporte 3 points positifs :

  • un rendement énergétique supérieur à 100 % ;
  • une consommation en énergie réduite de 30 % ;
  • une réduction considérable des émissions en CO2.

C’est actuellement le chauffage au gaz le plus installé dans les logements neufs et en rénovation, en raison de ses hautes performances et de sa faible consommation énergétique.

Inconvénients

Il présente tout de même 2 inconvénients :

  • l’installation d’une évacuation des condensats est nécessaire. L’appareil en rejette en moyenne 10 L par jour ;
  • le prix de ce type de chauffage est assez élevé.

Prix

Pour ce système de chauffage, comptez entre 2 000 et 6 500 € (fourniture seule). L’installation de l’appareil et de l’évacuation des eaux usées vous coûtera entre 400 et 700 € en moyenne (1).

Bon A Savoir

Des aides financières mises en place dans le cadre de la transition écologique vous permettent de couvrir en partie le coût d’achat et d’installation de votre chaudière. La plupart de ces aides sont cumulables.

La chaudière à gaz pulsatoire

Les chaudières à gaz pulsatoire sont les moins énergivores en combustible et en électricité.

Fonctionnement

Les chaudières à gaz pulsatoire ne disposent pas de brûleur et fonctionnent par cycles de micros-combustions en chaîne, enclenchées par une bougie d’allumage. Elles ne produisent donc pas de flamme en continu, ce qui permet de réduire considérablement la consommation de gaz et de kWh d’électricité, sans perdre pour autant en rendement.

Avantages

Les chaudières à gaz pulsatoire sont très avantageuses en matière de rendement et de consommation énergétique :

  • une consommation en kWh d’électricité divisée par 4 ;
  • une consommation en gaz réduite de 40 % ;
  • un rendement énergétique supérieur à 100 %.
Bon A Savoir

Après avoir abaissé considérablement votre consommation de kWh, vous pouvez encore réduire le coût d’utilisation de votre chauffage en souscrivant à une offre d’électricité verte. Le tarif de l’abonnement et du kWh sera alors moins élevé. Les offres d’électricité verte sont proposées par la plupart des fournisseurs d’énergie (Ekwateur, Engie, Direct énergie…).

Inconvénients

Les 2 inconvénients de cet appareil sont :

  • son volume ;
  • le bruit qu’elle engendre.

Il est donc nécessaire de disposer d’un espace suffisamment grand, accessoirement bien isolé, pour installer un chauffage à gaz pulsatoire dans votre maison ou votre appartement.

Prix

Comptez entre 3 000 et 5 000 € (hors pose) pour vous offrir cet appareil (1).

La chaudière à micro-cogénération

Les chaudières à micro-cogénération ne sont pas encore très répandues en France. Leur particularité réside dans leur double fonction : elles produisent du chauffage ainsi que des kWh d’électricité.

Fonctionnement

Un moteur à combustion est relié à une chaudière à condensation. La combustion de gaz permet de faire tourner l’alternateur du moteur et donc d’assurer la production électrique. Certains modèles fonctionnent avec des piles combustibles. La production électrique est alors le résultat d’une réaction entre de l’hydrogène et de l’oxygène.

Avantages

La double fonction de cet appareil est particulièrement avantageuse :

  • la production d’électricité permet l’autoconsommation électrique de l’appareil, mais aussi de couvrir les besoins en électricité de votre habitat ;
  • le rendement énergétique est compris entre 80 % et 90 % ;
  • le rejet de CO2 est diminué de 35 % par rapport à un dispositif standard.
Bon A Savoir

Si votre production d’électricité est plus importante que vos besoins en énergie, vous pouvez en revendre l’excédent aux différents fournisseurs (EDF, Total, Ilek…).

Inconvénients

Ce mode de chauffage comporte 2 inconvénients majeurs :

  • une installation complexe (raccordements au gaz domestique ou à la source de gaz propane, au compteur d’électricité et au réseau électrique) ;
  • un prix très élevé.

Prix

Le prix pour un chauffage gaz et une production électrique par micro-cogénération est compris entre 10 000 et 20 000 € (pose comprise) (1).

Quel chauffage au gaz choisir ?

Prix des chaudières à gaz : tableau récapitulatif

Pour vous aider à choisir le chauffage au gaz le plus adapté à vos besoins, voici un tableau récapitulatif des principales caractéristiques et des prix de chaque modèle proposé.

Chauffage

Rendement énergétique en %

Réduction de consommation %

Prix (hors pose)

Standard

80 à 90 %

 

500 à 1 000 €

Basse température

92 à 95 %

10 à 15 %

1 500 à 5 000 €

Condensation

> 100 %

30 %

2 000 à 6 500 €

Pulsatoire

> 100 %

40 %

3 000 à 5 000 €

Micro-cogénération

80 à 90 %

 

10 000 à 20 000 € (pose incluse)

Une prime pour réduire le coût d’achat et de pose de votre chauffage au gaz est proposée par les fournisseurs d’énergies en plus des offres d’abonnements. Pour en bénéficier, vous devez impérativement sélectionner le fournisseur de votre choix avant la signature du bon de commande de votre matériel. Certains installateurs ont des partenariats avec des fournisseurs d’énergies et intègrent la prime directement dans leur devis.

Le juste prix pour l’installation d’une chaudière au gaz

(1) Prix moyens issus de sites de rénovation et travaux.