Isolation de toiture : principe et devis

Devis pour l'isolation de toiture : bien comprendre et comparer

22 juillet 2020
Isolation de toiture
Sommaire

Soufflage, sarking, isolation des combles perdus, isolation des rampants, isolation des combles aménagés, les solutions pour isoler votre toiture sont nombreuses, et bon nombre d’entreprises peuvent répondre à vos besoins. Qu’il s’agisse d’un projet de rénovation ou d’une construction de maison, c’est un sujet clé pour éviter les déperditions de chaleur dans votre chaleur, et ainsi réaliser des économies d’énergie, de chauffage. A la clé, une performance énergétique améliorée pour votre logement et plus de confort. Mais au moment de se lancer dans ces travaux, décrypter les informations et les devis fournis par les artisans peut se révéler complexe… Alors comment bien comprendre un devis d’isolation de toiture ? Quels sont éléments indispensables à retrouver dans un devis ? À quelles aides ou prime pouvez-vous prétendre ? Quelles mentions doivent obligatoirement figurer sur votre devis ? Ootravaux répond à toutes vos questions pour vous accompagner dans vos projets de travaux. 

Bon A Savoir

Le toit est responsable de 30 % des déperditions de chaleur. Si isoler votre toiture a un coût, il s’agit cependant de travaux essentiels vous permettant de réaliser des économies d’énergie importantes et d’améliorer la performance énergétique de votre maison. 

Le vocabulaire indispensable pour décrypter un devis d'isolation de toiture 

Pour comprendre un devis d’isolation, il est important de savoir s’il s’agit de combles perdus (inaccessibles, ou accessibles mais non habités) ou de combles aménagés (ou des pièces de vie sont installées sous le toit comme des chambres par exemple). 

Le choix du type d’isolant

Le type de combles va en effet avoir un impact sur la résistance thermique que vous devrez atteindre. La résistance thermique R, exprimée en m²*K/W, constitue la capacité de l’isolant à résister au chaud ou au froid. Plus R est élevé, plus le produit est efficace thermiquement. R augmente avec l’épaisseur de l’isolant choisi. En toiture, un R supérieur à 6 m²*K/W est préconisé pour garantir une bonne isolation dans les combles aménagés. Pour les combles perdus, ce R doit être supérieur à 7 m²*K/W. L’isolant pourra alors être mis en place en vrac, par soufflage, ou en rouleaux dans le cas des combles perdus. Pour les combles aménagés, le choix de panneaux plus ou moins rigides, ou rouleau semi-rigides sera privilégié..

La conductivité thermique de l’isolant (λ - lambda), exprimée en W/m.K, pourra éventuellement être indiquée. Cette valeur est intrinsèque à chaque isolant ; elle est en général comprise entre 0,020 et 0,045 W/m.K. Plus le chiffre est faible, plus la performance de l’isolant choisi est élevée. L’épaisseur de l’isolant (en cm) pourra également vous être précisée. 

Focus sur le pare-vapeur et la membrane

La pose d’un pare-vapeur, ou membrane hydro-régulante devra aussi vous être indiquée dans le devis. En effet, la réglementation impose que l’étanchéité à l’air soit faite. Ainsi, le pare-vapeur, qui se présente sous la forme d’une membrane plastique ou en papier kraft, va servir à empêcher le passage et la stagnation de la vapeur d’eau dans les parois ou le plancher de votre toiture. Il sera placé sur les surfaces intérieures (plafond ou murs) entre le parement (plaque de plâtre, enduit ou lambris) et l’isolant évitant que de la condensation se forme. 

Installation d’un parement 

Pour les combles aménagés, il faudra certainement aménager un parement, souvent en plaques de plâtre BA13, que vous pourrez ensuite enduire ou peindre à votre guise. Ces plaques sont mises en place au moyen de suspentes et de fourrures, fixées par l’intérieur, sous votre charpente, sur les rampants de la toiture.

Les autres coûts à anticiper

Pour des combles perdus, vous pourrez éventuellement retrouver une ligne supplémentaire liée à la difficulté d’accès à ces combles. Dans le cas du sarking, isolation de la toiture par l’extérieur, vous pourrez éventuellement être exposé à des coûts associés à la mise en place d’un échafaudage, et d’éléments de sécurité des professionnels qui interviendront sur votre projet de rénovation ou de construction. 

Bon A Savoir

La question de l’étanchéité à l’eau est également essentielle pour votre toiture. Les infiltrations d’eau peuvent en effet créer d’importants dégâts dans les combles, sur les murs…

Les éléments indispensables à retrouver dans le devis 

Les termes employés dans le devis ne sont pas toujours compréhensibles car parfois très techniques. Il est donc important de se faire préciser ces notions par le professionnel qui interviendra et bien comprendre le type d’isolation proposé. Que ce soit un plaquiste, un menuisier, un charpentier, ou un couvreur, chaque ligne du devis devra vous être expliquée pour bien comprendre à quoi elle correspond.

Vous devrez veillez à retrouver obligatoirement certains éléments dans votre devis :

  • Type de matériau isolant employé (laine de roche, ouate de cellulose, laine de verre, laine de mouton ou encore de bois…) ;
  • La résistance thermique de l’isolant ;
  • L’épaisseur de l’isolant installé ;
  • La mise en place d’un pare-vapeur ;
  • La surface de l’isolation mise en place pour votre maison ;
  • Le numéro ACERMI de l’isolant (car tous les matériaux que l’on peut vous proposer ne sont pas certifiés).
Bon A Savoir

La certification ACERMI, uniquement destinée aux isolants thermiques, délivrée par l'Association pour la CERtification des Matériaux Isolants, complète le marquage CE, et vérifie que les caractéristiques de performance inscrites sur les emballages par les fabricants d’isolants thermiques soient exactes.

Quel prix prévoir et quelles aides ? 

Le budget pour isoler ses combles perdus varie de 6 euros par m² pour les laines minérales à souffler (laine de verre et laine de roche) à environ 20 euros par m² pour les mêmes laines, mais en rouleaux, auquel il faudra rajouter entre 20 et 30 euros par m² pour la main d’œuvre. 

Pour les combles aménagés, le budget sera plus important. Par l’extérieur, il faudra compter entre 150 et 200 euros par m² selon le type d’isolant choisi (polyuréthane, laine de roche ou de bois…) avec la main d’œuvre, auquel il faudra rajouter la pose de la couverture. Par l’intérieur, il faudra envisager entre 35 à 75 euros par m² pour la pose de l’isolation, main d’œuvre comprise, entre 4 et 5 euros par m² pour le pare-vapeur, et entre 30 et 50 euros par m² pour le parement.

Cependant, de nombreuses aides financières (crédit d’impôt, prime, subventions…) sont à votre disposition pour vous aider à améliorer la performance énergétique de votre toiture et ainsi réduire vos consommations de chauffage. La plupart d’entre elles nécessitent que vos travaux soient effectués par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) :

  • Les aides des fournisseurs d'énergie (dispositif des Certificats d’Economie d’Energie CEE), peuvent aller jusqu’à 20 €/m². Sous certaines conditions d’éligibilité (zone climatique, taille du foyer, revenu fiscal), les travaux d’isolation de votre toiture peuvent vous coûter seulement 1 €.
  • Les subventions de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), dépendant de la surface à isoler, peuvent atteindre jusqu’à 100 euros par m².
  • La prime MaPrimeRénov, qui remplace le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique) amené à disparaître fin 2020, pouvant atteindre 20 000 €.
  • L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), qui est un prêt à taux d’intérêt nul pouvant financer une partie de votre projet de rénovation ou des travaux de construction.
  • Le programme « Habiter Mieux » de l'Anah, peut atteindre un financement de 50 % du montant total des travaux (hors taxe).
  • Les aides des collectivités locales : certaines régions, départements, intercommunalités ou communes peuvent vous accorder des aides complémentaires.
  • Pour l’ensemble des travaux d’isolation de la toiture, qu’ils soient perdus ou aménagés, le taux de TVA est réduit à 5,5 %.

Vous pouvez cumuler plusieurs de ces aides dans le cadre de votre projet. En revanche, faites préciser par le professionnel les démarches à entreprendre, car celui-ci peut éventuellement prendre en charge certaines d’entre elles, ou vous remettre les documents nécessaires à l’obtention de ces aides avant le début des travaux. 


Les mentions obligatoires sur un devis

Le devis est obligatoire, pour des montants de travaux dépassant 150 €, ce qui en général le cas pour l’isolation de votre toiture. Même si son montant va varier selon la surface de toit à isoler, le matériau isolant choisi (ouate, laine…) et ses caractéristiques (épaisseur, conductivité, etc.)… Celui-ci doit en outre comporter un certain nombre d’éléments et mentions obligatoires :

  • La date du devis et sa durée de validité ;
  • Le nom, la raison sociale et l'adresse de l'entreprise (n° de téléphone et adresse électronique) ;
  • Le statut et la forme juridique de l'entreprise ;
  • Pour un artisan, le numéro d’inscription au Répertoire des métiers ou l’immatriculation au registre du commerce de l’entreprise ;
  • La mention RGE, ou numéro de certification ;
  • Le numéro individuel d'identification à la TVA ;
  • Le nom et l'adresse du client ;
  • Le détail de chaque prestation, en quantité et en prix unitaire, ou par m² ;
  • Le coût horaire ou forfaitaire de main d'œuvre, celui-ci pouvant être incluse avec la pose des matériaux ;
  • Les autres frais éventuels (échafaudage, difficulté d’accès aux combles de la maison, protection du chantier) ;
  • Les modalités de paiement (pourcentage d’acompte, délai de règlement à réception des travaux) ;
  • Les modalités de conditions du service après-vente, ou les garanties éventuelles ;
  • Le prix global à payer HT et TTC, en précisant le taux de TVA appliqué ;
  • Le caractère payant ou gratuit du devis ;
  • Une mention manuscrite datée et signée de la main du client, définissant un accord préalable du devis avant début des travaux.

Pour des travaux de rénovation ou de construction sereins, n’hésitez pas à demander plusieurs devis afin de comparer les prix proposés et bien évaluer le coût de vos travaux. 

A Retenir
  1. L’isolation de votre toiture est essentielle pour vous permettre de réaliser des économies d’énergie et améliorer votre confort. Faire appel à un pro pour réaliser l’isolation est plus que recommandé afin de bénéficier de ses conseils et de son expertise. 

  2. Le type d’isolation mis en place dépendra de la configuration de vos combles : aménagés, perdus, aménageables… Le professionnel pourra ainsi privilégier une isolation en rouleaux, par soufflage, en panneaux… 

  3. Différents éléments vont impacter les devis d’isolation de toiture : surface, matériau isolant (ouate de cellulose, laine de roche…), mise en place ou non d’un pare-vapeur. Faites-vous bien préciser les contours de l’intervention de l’artisan. Demandez bien plusieurs devis pour comparer les prix. 

  4. Pour des travaux d’isolation de toiture, n’oubliez pas qu’il existe des aides pour alléger votre budget (prime, subventions de l’Anah…). 

À lire aussi