Pare-vapeur isolation toiture

Isolation des combles : le pare-vapeur est-il nécessaire ?

31 août 2020
Isolation de toiture
Sommaire

La question du pare-vapeur se pose forcément lors de l'isolation des combles. Vous souhaitez refaire votre toiture ou aménager des combles, et vous vous demandez si la pose d’un pare-vapeur est nécessaire ? Vous ne savez pas quel type de pare-vapeur choisir ? Ootravaux vous donne toutes les réponses à vos questions.

Matériaux isolants : qu’est-ce qu’un pare-vapeur ?

Un pare-vapeur est une membrane que l’on place du côté chaud de l’isolant de toiture, c’est-à-dire entre l’isolant (laine minérale ou naturelle) et le parement de finition (plaques de plâtre ou lambris). Vendu en rouleaux, il se présente sous la forme d’une membrane plus ou moins épaisse, constituée de plusieurs couches. Il peut être en plastique, en élastomères ou en élastomères thermoplastiques.

Les fonctions d’isolation d’un pare-vapeur

Le pare-vapeur assure 2 fonctions principales :

  • Il empêche la vapeur d’eau, et donc l'humidité, présente à l’intérieur de votre maison de stagner à travers les différentes parois et couches d'isolants de la maison. En effet, les matériaux isolants sont très sensibles à l'humidité, qui les dégrade et réduit leurs qualités et capacités isolantes.

  • Il assure l’étanchéité à l’air stipulé dans la RT 2012 (réglementation thermique 2012). Le pare-vapeur joue donc un rôle dans la performance thermique de votre maison en empêchant les fuites d’air vers l’extérieur et les déperditions d’énergie. Cependant, cette fonction n’est assurée que par certains types de pare-vapeur (feutre bitumé armé, feuille d’aluminium, membrane PVC). Il peut donc être nécessaire de poser une membrane d’étanchéité à l’air indépendante.

Attention

Le frein-vapeur est une membrane qui, contrairement au pare-vapeur, régule le passage de la vapeur tout en étant étanche à l’air. Elle permet d’évacuer progressivement la vapeur vers l’extérieur et ainsi éviter les problèmes de moisissure que peut poser le pare-vapeur. En effet, si votre maison n’est pas suffisamment ventilée, l’action du pare-vapeur risque de créer de la condensation. Le frein-vapeur, au contraire, laisse votre maison respirer. Le prix peut aussi varier selon le type de produit et la qualité choisis.

Bon A Savoir

Le terme de « frein-vapeur » n’existe pas dans les textes officiels concernant le bâtiment et l'isolation. Il s'agit tout simplement du pare-vapeur dont la perméance à la vapeur d’eau est plus grande.

Pare-vapeur et écran sous-toiture pour votre isolation

Il ne faut pas confondre le pare-vapeur avec l’écran sous-toiture. Celui-ci est un revêtement souple qui est placé du côté froid de l’isolant de toiture, sous la couverture (sous les chevrons, les tuiles ou les ardoises). Étanche à l’eau, mais perméable à la vapeur d’eau, il protège le matériau isolant (laine de verre, laine de roche, ouate de cellulose, etc.) des intempéries en cas d’infiltration, tout en évitant la formation de condensation. Le pare-vapeur et l’écran de sous-toiture sont donc complémentaires.

Isolations des combles : dans quels cas le pare-vapeur est-il obligatoire ?

L’obligation ou non de poser un pare-vapeur pour vos travaux d'isolation dépend d’un certain nombre de facteurs, en particulier la zone d’habitation, le type de couverture ou encore la structure de la maison (à ossature bois ou non). En cas de doute, faites réaliser une étude hygrométrique par un spécialiste pour savoir si un pare-vapeur est nécessaire et si c’est le cas, quel doit être son niveau de perméance. Isoler vos combles vous permettra d'éviter, entre autres, les pertes thermiques.

Le pare-vapeur est obligatoire pour des combles aménagés lors de travaux de rénovation ou de construction neuve. Les maisons à ossature en bois nécessitent également la pose d’un pare-vapeur. Enfin, une couverture traditionnelle équipée de pièces emboîtées, comme des bardeaux ou des tuiles en ardoise, rend la pose d’un pare-vapeur obligatoire.

Combles aménagés : faut-il un pare-vapeur pour garantir une bonne isolation ?

Selon le DTU 45.10 (document technique unifié) un pare-vapeur est nécessaire dans les combles aménagés, dans certains cas :

  • en toiture neuve ou en réfection totale ;

  • si un écran de sous-toiture HPV (hautement perméable à la vapeur) est présent ;

  • si la couverture est constituée de bardeaux bitumés ;

  • si la maison est à ossature bois (le pare-vapeur doit alors être posé sur l’enveloppe globale de la maison) ;

  • en zone très froide (climat montagnard) ;

  • en rénovation, pour éviter la justification d’une ventilation suffisante sous écran.

Isolation des combles perdus : dans quels cas le pare-vapeur est-il obligatoire ?

En ce qui concerne les combles perdus, la pose d’un pare-vapeur est obligatoire dans les cas suivants :

  • si le plancher des combles est posé sur l’isolant (laine minérale) ;

  • en zone très froide, sauf si le plancher est en béton plein ;

  • si le plafond est non étanche à l’air ;

  • si la maison est à ossature bois (le pare-vapeur sera alors posé sur toute l’enveloppe chauffée de la maison) ;

  • si la couverture est en bardeaux bitumés, sauf sur plancher en béton plein.

Isolation : la pose du pare-vapeur dans les règles de l’art

La mise en œuvre du pare-vapeur se fait en même temps que l’isolation thermique des combles. Elle doit être méticuleuse pour garantir l’étanchéité de l’installation. Dans le cas contraire, la vapeur d’eau irait se concentrer au niveau des points faibles, créant des moisissures et des champignons. Les lés de pare-vapeur doivent être fixés aux chevrons à l’aide d’agrafes ou de clous. Lors des travaux, il faut respecter un recouvrement de 10 cm minimum entre les lés et poser une bande adhésive au niveau des raccords. Il peut exister plusieurs points singuliers compliquant la pose du pare-vapeur : angles, poutre, gaine, fenêtre de toit, trappe d’accès… Les raccords doivent être réalisés grâce à un mastic-colle et de la bande adhésive.

En savoir plus : Comment isoler vos combles ?

Produits isolants : comment choisir un pare-vapeur pour combles ?

Il existe de nombreux types de pare-vapeur sur le marché. Pour choisir un pare-vapeur pour l’isolation de vos combles aménagés ou perdus, prenez surtout en compte le coefficient Sd, les propriétés hygro-régulantes et le mode de livraison du produit (panneaux, membrane…). Pour ce dernier point, cela impacte, entre autres, le prix d’achat, ainsi que la facilité de mise en œuvre. Pensez également à demander plusieurs devis auprès de professionnels ou sur des plateformes en ligne comme Ootravaux, et étudiez les différents avis pour bien comparer.

Pour choisir le pare-vapeur adapté à la toiture, à la maison, et aux habitudes de vie de ses habitants, il faut aussi prendre en compte 2 autres facteurs :

  • L'hygrométrie, autrement dit le taux d'humidité régnant dans l'air ;

  • Le mode de chauffage utilisé dans la maison, en particulier à l'étage situé immédiatement sous le toit-terrasse.

Le calcul de la résistance à la diffusion peut être précisé en fonction des matériaux de construction et du système de ventilation.

Le coefficient Sd, mesure de l’efficacité du pare-vapeur comme isolant

L’efficacité d’un film pare-vapeur dépend de sa résistance à la vapeur d’eau, notée Sd et exprimée en mètre. Le coefficient Sd correspond à l’épaisseur en mètre d’une couche d’air ayant la même perméance que le pare-vapeur. Ainsi, plus le coefficient Sd est élevé, plus le pare-vapeur empêche le transfert de vapeur d’eau vers l’extérieur. En règle générale, les pare-vapeur ont un Sd compris entre 15 m et plus de 90 m. Pour isoler efficacement vos combles, vous aurez besoin d’un pare-vapeur avec un Sd supérieur ou égal à 18 m. Les pare-vapeur dont le Sd est supérieur à 90 m sont conçus pour les murs à ossature bois. Une étude hygrométrique vous permettra de savoir précisément quel Sd minimum est nécessaire pour votre pare-vapeur.

Pare-vapeur hygro-régulant

Le DTU 45.10 parle uniquement du pare-vapeur à coefficient Sd fixe (de 0,4 à 25 m). Mais il existe aussi sur le marché des membranes hygro-régulantes. Compatible avec les combles perdus ou aménagés, le pare-vapeur hygro-régulant est une membrane dont le Sd varie en fonction de l’humidité relative intérieure. En hiver, ce pare-vapeur empêche l’humidité de pénétrer dans la paroi. En été, il permet l’évacuation de la vapeur d’eau. Il est aussi étanche à l’air pour améliorer la performance thermique de votre maison. La mise en œuvre de ce type de membrane sous toiture est validée par le DTA (document technique d’application) 20/14-335.

Comment trouver le meilleur professionnel pour aménager les combles ?

À lire aussi
31 août 2020
Isolation de toiture
31 août 2020
Isolation de toiture