Ootravaux

Quel isolant thermique contre la chaleur en été ?

11 juillet 2022
Isolation
Sommaire

Dans l’esprit de nombreuses personnes, l’isolation sert souvent à protéger sa maison du froid. Et pourtant, il est essentiel de prévoir aussi un bon isolant thermique contre la chaleur estivale ! En plus de conserver la fraîcheur au sein de votre logement, il vous permettra de réaliser d’importantes économies d’énergie. Ootravaux vous donne toutes les informations à connaître pour choisir l’isolant idéal.

L'essentiel
  • Avant les travaux, il convient de définir les zones à isoler : la toiture, les murs, les sols ou encore les fenêtres. De manière générale, la suppression des ponts thermiques vous offrira un confort thermique optimal.
  • Le critère principal pour choisir un isolant thermique contre la chaleur est le temps de déphasage. Il définit la capacité d’un matériau à retenir la chaleur. Dans l’idéal, il doit dépasser 8 heures.
  • Les meilleurs isolants pour se prémunir des fortes chaleurs sont les panneaux de bois, les panneaux de liège et la ouate de cellulose. 

Comment choisir un isolant thermique contre la chaleur ?

Les critères à prendre en compte pour se protéger de la chaleur sont spécifiques. Voici ce qu’il faut savoir pour sélectionner le produit le mieux adapté à vos besoins.

Identifier les zones à isoler

Pour commencer, vous devez identifier les zones de votre maison qui nécessitent des travaux d’isolation :

  • la toiture et les combles perdus, qui sont fortement exposés au soleil ;
  • les murs et les façades, en isolation par l’intérieur ou en isolation par l’extérieur ;
  • les sols ;
  • les fenêtres et les baies vitrées ;
  • les autres ponts thermiques.

Isoler ces différentes zones de façon complémentaire vous permettra d’améliorer le confort thermique de votre logement en été comme en hiver. À long terme, vous économiserez sur vos factures de chauffage et de climatisation.

 

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'isolation

Avec les artisans Ootravaux

 

Comparer les déphasages

Pour connaître la capacité d’un isolant à lutter contre le froid en hiver, il faut consulter la résistance et la conductivité thermique. Mais pour choisir un isolant thermique contre la chaleur, une valeur spécifique fait foi : le déphasage.

Le déphasage désigne le temps que met la chaleur extérieure à traverser l’isolant installé dans votre habitation. Il dépend de l’épaisseur et de la densité du matériau, mais aussi de sa conductivité thermique. Plus sa valeur est importante, plus le produit est efficace.

Pour limiter la sensation de chaleur dans votre logement, vous devez privilégier les matériaux possédant des déphasages supérieurs à 8.

Top 3 des meilleurs isolants thermiques contre la chaleur

Quel type d’isolation choisir pour protéger votre toit, vos combles, vos murs ou vos sols de la chaleur ? Voici les produits les plus performants du commerce.

1. Le panneau de bois

Le bois est le matériau de construction qui possède la plus haute capacité de stockage de la chaleur. En particulier, les panneaux en fibres de bois captent l’énergie thermique sur une durée prolongée, pour ensuite la redistribuer à l’intérieur de la maison en petites quantités.

Très polyvalents, ils peuvent être utilisés pour l’isolation :

  • par l’intérieur : mur, combles perdus ou aménagés ;
  • par l’extérieur : mur, toiture ;
  • acoustique : sous-couche de parquet, doublage de cloison.

Les avantages de ce type de produit sont nombreux :

  • déphasage important : entre 14 et 15 heures ;
  • excellente isolation en été comme en hiver : de quoi bénéficier d’un confort optimal et réduire vos dépenses de chauffage ;
  • épaisseur variable : elle offre différentes résistances thermiques, s’adaptant à la toiture, les combles, le mur ou le sol ;
  • 100 % naturel.

2. Le panneau de liège

Le liège est un isolant naturel idéal pour protéger votre maison lorsque la température extérieure augmente. Utilisé en neuf comme en rénovation, il peut être expansé (sous la forme de panneau, de granulé ou en vrac) ou aggloméré (sous la forme de panneau, de dalle ou de rouleau).

Le liège en vrac peut se verser entre les solives du plancher. Sous forme de granulé, il convient aussi bien à l’isolation des sols que des combles. Enfin, les panneaux rigides sont parfaits pour l’isolation des murs et de la toiture.

Ces produits isolants sont onéreux, mais ils possèdent de nombreux atouts :

  • déphasage important : environ 13 heures ;
  • excellente isolation contre la chaleur et le froid ;
  • bonne isolation phonique ;
  • résistance à l’humidité, au feu et aux nuisibles ;
  • respect de l’environnement.

3. La ouate de cellulose

La ouate de cellulose est composée en majorité de papier journal récupéré et broyé. Elle contient également des additifs, tels que le sel de bore, qui augmente sa résistance au feu, à la moisissure, aux insectes et aux rongeurs.

Sous la forme de flocons, elle est utilisée pour protéger la toiture ou les combles perdus, particulièrement exposés au soleil. Et sous la forme de panneaux semi-rigides, elle permet de protéger les murs.

Voici ses avantages :

  • déphasage important : entre 7 et 10 heures ;
  • excellent isolant acoustique ;
  • résistant à l’humidité, au feu et aux nuisibles ;
  • économique.

Attention

Le sel de bore contenu dans l’isolant est suspecté d’effets indésirables sur la santé, c’est pourquoi ce dernier est parfois écarté des travaux de rénovation.

 

Et les autres isolants ?

Vous souhaitez connaître les performances des autres produits disponibles sur le marché ? Ce tableau classe les matériaux isolants en fonction de leurs déphasages(1).

Isolation

Temps de déphasage

Isolants naturels

Panneau de bois

14 - 15 heures

Panneau de liège

13 heures

Ouate de cellulose

7 - 10 heures

Laine de bois

7 - 8 heures

Laine de chanvre

5 - 7 heures

Isolants minéraux

Laine de roche

6 heures

Perlite

6 heures

Laine de verre

4 heures

Isolants synthétiques

Polystyrène extrudé

6 heures

Polyuréthane

6 heures

Polystyrène expansé

4 heures

 

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de vos aides MaPrimeRénov' gratuitement

Les aides pour financer l’isolation thermique de votre habitation

En France, différents dispositifs de l’État permettent de financer les travaux de rénovation énergétique. Si vous souhaitez améliorer l’isolation de votre logement, vous pouvez par conséquent bénéficier d’une prime, d’un prêt à taux zéro ou d’une TVA à taux réduit.

Voici les aides financières à connaître :

  • MaPrimeRénov’ finance des travaux dans une résidence principale achevée depuis plus de 15 ans. Versée par l’Anah (agence nationale de l’habitat), elle dépend de votre niveau de revenus et de votre lieu d’habitation ;
  • le dispositif Coup de pouce économies d’énergie permet de bénéficier de primes. Leur montant dépend de votre niveau de revenus ;
  • l’Éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) donne droit à un crédit sans intérêts. Son montant peut atteindre 30 000 €, remboursables sur 15 ans ;
  • la TVA à 5,5 % concerne les habitations achevées depuis plus de 2 ans ;
  • les aides locales sont versées par votre commune ou votre région. Le site de l’ANIL (agence nationale pour l’information sur le logement) met à disposition un outil qui recense les aides disponibles sur votre territoire.
Précision de taille : pour bénéficier d’une aide de l’État, vous devez confier vos travaux à un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

 

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'isolation

Avec les artisans Ootravaux

 

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.