Charpente en bois

Devis pour une charpente en bois : comment obtenir le bon prix ?

26 août 2020
Charpente
Sommaire

L’installation d’une charpente en bois pour la toiture de votre maison fait partie des travaux de gros œuvre d’une construction ou d’une rénovation. Elle représente donc un budget conséquent : impossible de ne pas passer par une demande de devis de charpente en bois pour connaître le tarif avant de lancer les travaux de votre projet. Comment lire un devis de charpente en bois afin de bien comparer les prestations ? Comment maîtriser le coût de sa charpente en bois et quel est son prix moyen ? Ootravaux répond à toutes vos interrogations légitimes avant un début de travaux aussi importants.

Les éléments impactant un devis de charpente en bois

Les différents types de charpente

Parmi tous les types de charpentes qui existent (en béton, métallique, mixte...), vous avez choisi la charpente en bois pour votre maison. Celle-ci se décline en 3 grandes catégories :

Ce premier choix de type de charpente est aussi celui qui impacte le plus nettement votre devis.

Aussi appelée “fermette”, la charpente industrielle, est fabriquée en usine et assemblée à l’aide d’accessoires métalliques, ce qui offre 2 avantages :

  • une fabrication rapide et donc moins onéreuse ;

  • une pose facile, donc moins longue et moins chère.

Entièrement réalisée en poutres de bois massif, la charpente traditionnelle, quant à elle, demande davantage de savoir-faire du charpentier professionnel pour gérer les assemblages, ainsi qu’une mise en œuvre plus complexe, ce qui impactera votre devis de charpente en bois. La version traditionnelle de la charpente en bois a en outre l’avantage de se révéler particulièrement robuste, et donc de pouvoir supporter tout type de toiture (tuile, bac acier, ardoise...). Le recours à la charpente traditionnelle est aussi obligatoire si vous prévoyez d’aménager vos combles par la suite.

Enfin, la charpente en lamellé-collé se compose de sections créées à partir de nombreuses feuilles de bois d’une extrême finesse collées entre elles. Cette technique rend les poutres plus résistantes et permet de produire des sections plus longues qu’avec le bois massif. Adapté aux formes architecturales les plus complexes, elle a en revanche un coût plus élevé que la charpente fermette ou la charpente traditionnelle.

Traditionnelle, industrielle, lamellé-collé, toit plat : choisir le type de votre charpente

La complexité de la charpente

Un devis de charpente en bois dépend également de la complexité de la structure à créer. Si la charpente est destinée à soutenir un toit à 2 pans, elle sera plus chère que si la toiture n’a qu’un seul pan. D’autres formes plus spécifiques font également augmenter les prix, comme la réalisation d’une charpente ronde pour une petite tour par exemple dans une maison d’époque, ou la création d’un toit plat. La forme et la pente de la toiture impactent également les techniques d’assemblage, qui peuvent demander davantage de travail et donc donner lieu à un devis plus élevé.

Un prix de charpente qui dépend de la surface du toit

Le coût de vos travaux prend en compte la surface de votre toit. Cette donnée détermine en effet la capacité de portance que la charpente doit assurer, et donc sa structure, mais aussi la taille des sections de bois. Si elle est sous-estimée, la toiture risque de s’effondrer. L’intégration d’une fenêtre de toit ou de panneaux solaires entraîne d’importantes modifications de la structure, notamment pour faire de la place à la fenêtre et aux gaines techniques. Ces données font varier la charpente et son devis : ne les oubliez pas !

L’essence choisie pour la charpente en bois

Une charpente en bois peut être choisie dans de nombreuses essences. Certaines sont plus résistantes, plus nobles, plus exotiques ou encore plus difficiles à travailler que d’autres. Ces différences entre les essences expliquent la variation de prix d’un bois à l’autre.

Le bois utilisé pour les charpentes doit faire preuve de flexibilité sans casser. C’est pourquoi les essences de fruitiers sont écartées d’office des travaux de charpente d'une maison. Cependant, le bois de charpente peut être très varié : chêne, mélèze, pin, sapin... Chaque essence a ses particularités techniques et son prix : le coût du bois dans le devis ne doit pas être négligé.

  • Chêne : dense, résistant, élégant, le chêne a tout pour plaire, surtout si les combles laissent la charpente apparente. Au prix moyen de 90 euros le m hors pose, c’est aussi l’essence la plus onéreuse.

  • Mélèze : souvent venue de Russie, cette essence est naturellement imputrescible et révèle une couleur rosée très esthétique. Elle coûte aux alentours de 70 euros le m hors pose.

  • Pin Douglas : 2 fois moins cher que le chêne, ce bois constitue la charpente de nombreuses maisons. Il a l’avantage de durcir en vieillissant. Il doit cependant passer par un traitement contre les insectes et les champignons afin de rester robuste dans le temps.

  • Épicéa ou pin sylvestre : un traitement fongicide et insecticide est également obligatoire pour ces essences de bois, qui sont en revanche les moins chères du marché, autour de 40 euros le m hors pose.

Il est tout à fait possible de marier 2 essences de bois dans une charpente, en réservant un type plus cher, mais plus élégant pour les parties visibles, et un type moins coûteux partout où le bois ne se voit pas. Le devis de votre charpente en bois s’en trouvera nettement allégé, surtout si vous vous tournez vers une version traditionnelle où tout est en bois massif.

Quel bois choisir pour une charpente ?

Le type de couverture et d’isolation

Un devis de charpente bois peut prendre en compte la couverture du toit et son isolation. Vous pouvez bien sûr faire appel à un couvreur, mais structure bois et couverture vont souvent de pair dans des travaux de charpente. Il faut alors ajouter à la charpente le prix des isolants, des tuiles, du faîtage, etc.

Prix de la main-d’œuvre dans le devis pour une charpente en bois

Une bonne conception de votre charpente en bois est indispensable afin d’assurer la solidité de la toiture de votre maison. Assemblages, sections et reprises de charge doivent être soigneusement pensés par un artisan charpentier professionnel. Ce savoir-faire très technique implique un coût de la main-d’œuvre assez important. Le prix de la charpente en matière de main-d’œuvre est sensiblement similaire lorsqu’il s’agit de rénovation et de construction, mais varie selon le type de charpente choisi. Naturellement, chaque charpentier pratique ses propres prix, mais pour une charpente traditionnelle, il se situe en général entre 60 et 90 euros le m.

Plus facile à poser car plus manœuvrable et plus légère, taillée en usine, la charpente fermette est quant à elle moins onéreuse. Le prix de sa main-d’œuvre oscille environ entre 40 et 70 euros le m. C’est à peu près le même coût que la pose d’une charpente métallique.

Conseils pour demander et comparer les devis de charpente en bois

Afin de pouvoir vous fournir un devis de charpente en bois pour votre maison, un charpentier doit disposer d’un minimum d’informations :

  • surface du toit ;

  • type de charpente ;

  • type de chantier : rénovation de charpente ou construction neuve ;

  • couverture et isolation à prévoir ou non ;

  • essence de bois souhaitée ;

  • aménagement des combles possible ou pas.

Fournissez-lui ces informations dès votre prise de contact, vous gagnerez un temps précieux et éviterez des surcoûts plus tard ! C’est notamment le cas pour la question des combles : sur le moment, il est moins cher de mettre en place des combles perdus avec une charpente fermette, mais si vous souhaitez finalement les aménager, cela entraînera des travaux de rénovation lourds de renforcement de l’isolation, de modification de charpente, voire de surélévation de la toiture.

Les entreprises de charpente disposent souvent d’un formulaire de devis vous demandant les grandes lignes de votre projet de travaux. Vous pouvez ainsi faire votre demande de devis en ligne directement sur le site du charpentier pour vos travaux de toiture (ou sur les plateformes de mise en relation entre les professionnels et les particuliers, comme Ootravaux). Sachez également qu’une visite du charpentier dans la maison dont vous souhaitez refaire la toiture est indispensable : c’est là qu’il prend les cotes dont il a besoin pour effectuer ses calculs de charge, de section, etc. Une étape incontournable !

Devis en main, regardez si le traitement de la charpente est bien inclus. C’est presque toujours le cas, mais vérifier cette information vous évitera bien des mauvaises surprises à long terme : sections de bois mitées ou moisies précocement entraînant une fragilisation de la structure...

Bon A Savoir

De manière générale, sachez qu’il est bon de faire ensuite réaliser un diagnostic de sa charpente en bois tous les 10 ans afin de s’assurer qu’aucun insecte xylophage (qui se nourrit du bois) ou champignon ne l’attaque.

Les aides financières pour l'installation d'une charpente en bois

Pour vous aider à financer votre projet de travaux de charpente en bois pour votre maison, des aides financières peuvent vous être accordées. Cela n'est valable que dans le cas d'une rénovation de charpente en bois, et non dans le cadre d'une construction neuve.

Voici les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre pour baisser le montant du devis de l'entreprise :

  • Le CITE (Crédit d'impôt pour la transition énergétique proposé par l'État) : la charpente doit être posée par des artisans charpentiers professionnels certifiés RGE (Reconnus garants de l'environnement) dans la résidence principale achevée depuis plus de 2 ans. Attention, le CITE va disparaître définitivement en 2021 et est progressivement remplacé par MaPrime Rénov'.

  • Ma Prime Rénov' : comme pour le CITE, cette prime est octroyée pour une résidence principale achevée depuis plus de 2 ans aux propriétaires occupants. Elle se limite aux ménages à revenus modestes. À compter de 2021, elle remplacera complètement le CITE.

  • L'éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) : il est réservé aux résidences principales des propriétaires ou locataires, construites avant 1990 et lorsque les travaux sont réalisés par un artisan couvreur RGE.

  • Les aides de l'Anah (agence nationale de l'habitat) : cette aide représente une prise en charge jusqu'à 35 % pour les revenus modestes et jusqu'à 50 % pour les revenus très modestes, dans la limite de 20 000 euros.

  • Les aides régionales et locales : ces aides sont destinées aux propriétaires occupants. Le montant des aides est fixé par chaque région.

Sachez enfin que pour vos travaux de charpente en bois, vous ne pourrez pas bénéficier d'un taux de TVA réduit.

(1) Prix observés sur les sites des professionnels spécialisés.