Charpente

Faut-il choisir la charpente en lamellé-collé ?

27 juillet 2020
Charpente
Sommaire

La charpente en lamellé-collé est très appréciée pour sa possibilité de réaliser des pièces de très grande taille et, de ce fait, d’optimiser des espaces sans poutre. Elle est ainsi sollicitée par les constructeurs de bâtiments de grande envergure et par les propriétaires qui souhaitent réaliser la charpente de leur maison pour soutenir le bardage de leur couverture de toit, que ce soit en construction neuve ou dans le cadre d'une rénovation. Comment est-elle conçue ? Quels avantages présente-t-elle ? Quels inconvénients doivent être considérés ? Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur la charpente en bois lamellé-collé avant de vous lancer dans votre projet de travaux.

Principe de la charpente en lamellé-collé

Quels sont les types de charpentes ?

Si le bois est plébiscité par les constructeurs de maison, voici les différents matériaux de charpente existants :

  • la charpente en béton utilisée notamment pour les projets d’envergure ou les toits plats ;

  • la charpente métallique consacrée aux bâtiments industriels, mais qui commence à être utilisée dans la construction individuelle ;

  • la charpente en matériau composite appréciée pour sa solidité, sa légèreté et ses nombreuses possibilités esthétiques ;

  • la charpente en bois massif prisée pour l cachet qu’elle confère à une habitation ;

  • la charpente en lamellé-collé dont le principe, les avantages et les inconvénients sont déclinés ci-après.

Quel matériau choisir pour votre charpente ?

Comment est conçue une charpente en lamellé-collé ?

Ce type de charpente à ossature bois est constitué de lamelles de bois collées les unes aux autres. Pour bien comprendre la technique, voici en détail le mode de fabrication de ces charpentes.

Les lamelles constituées de pin massif, autres résineux et arbres à feuilles caduques sont séchées avant d’être sélectionnées. Les lamelles qui présentent des défauts seront réservées pour d’autres utilisations. Une fois le tri effectué, elles pourront être collées jusqu’à obtention de la longueur nécessaire de la poutre en lamelles. Les panneaux de bois massif sont ensuite pressés entre eux en respectant le sens de la fibre du bois. Une poutre est ainsi créée. Dernière étape primordiale : le traitement à la manière du pin autoclave. Cela permet au bois d’être protégé de toute agression biologique, de type insectes ou champignons, capable de détériorer le matériau et le bâtiment.

Le prix des différents types des charpentes avec et hors pose en 2020

 

Charpente en lamellé-collé : avantages…

Une excellente résistance mécanique

Première qualité de la charpente en lamellé-collé : la résistance mécanique du produit. Ces poutres sont en effet plus solides que des poutres en bois massif. Cela s’explique notamment par la sélection des lamelles permettant de construire des structures sans défaut.

Des dimensions et formes infinies

Ces bois de charpente revêtent la particularité d’être produits dans de très grandes dimensions. Ce sont plutôt les problématiques de transport qui limitent la longueur des poutres en lamellé collé. En outre, vous bénéficierez d’un large choix de formes. Si votre architecte imagine une structure en bois complexe avec des courbes ou une toiture cintrée, le lamellé-collé s’annonce être la solution au meilleur rapport qualité/prix.

Quelques autres avantages

Lorsqu’on construit sa maison, il faut également anticiper le pire : ouragan, inondation, incendie… Avec son traitement et sa solidité issue de sa conception, la charpente en lamellé-collé est intéressante à ce titre. Elle affiche en plus une bonne résistance au feu. Les colles utilisées sont capables de supporter de très hautes températures. Grâce à sa légèreté, ce matériau dispose en plus d’une mise en œuvre relativement facile comparé aux autres charpentes.

… et inconvénients

Gare aux malfaçons

Malgré ces avantages importants en faveur du lamellé-collé, ne commandez pas votre structure les yeux fermés. Choisir une charpente en bois lamellé-collé expose le logement à une potentielle malfaçon ou à un défaut de fabrication. Si les lamelles ne sont pas correctement assemblées, elles peuvent se décoller et mettre en danger vos structures en bois ainsi que l’ensemble de l’ouvrage. Il s’agit du défaut principal de la lamelle de charpente. Il convient donc de s’adresser à un professionnel reconnu pour son sérieux et sa capacité à respecter le procédé. L’entreprise charpentes Fournier est par exemple l’un des spécialistes du bois lamellé. Découvrir les réalisations de l’entreprise, comparer les devis et vérifier les avis clients permettent de s’assurer de la qualité de conception.

Attention au traitement

Le traitement des lamelles est crucial. S’il n’est pas réalisé dans les règles de l’art, le bois peut être envahi par les champignons et/ou les insectes, et pourrir. C’est le risque de toute construction en bois et des charpentes en lamellé-collé en particulier. Là encore, le choix du fournisseur devra être soigneusement étudié. D’autant que les prix entre 2 devis peuvent considérablement varier.

Vigilance sur les infiltrations

Contrairement à une charpente en bois massif, les poutres en lamellé-collé sont sujettes aux infiltrations d’eau. La conception de votre maison devra le prendre en compte afin que toute partie en lamellé collé soit parfaitement couverte.

Zoom sur les différents types de charpente

 

Haut de page