Ootravaux

Quel budget prévoir pour la rénovation d’un mur en pierre ?

06 janvier 2022
Revêtements muraux et plafonds
Sommaire

Si vous êtes le propriétaire d’une vieille maison ou d’une construction ancienne en pierre, il est possible qu’après quelques années, vos murs aient besoin d’une rénovation. Se posent alors plusieurs questions : quand et comment rénover un mur en pierre ? Quel budget prévoir pour la rénovation d’un mur en pierre par un maçon ? À quelles aides financières pouvez-vous prétendre pour réduire la facture de ces travaux de rénovation et de maçonnerie ? Ootravaux répond à toutes vos questions !

L'essentiel
  • Si les murs de votre maison présentent des marques d’usure ou d’humidité, il est temps d’envisager un chantier de rénovation.
  • Pour garantir la réussite de vos travaux, faites appel à un maçon.
  • Selon votre projet, il existe un certain nombre d’aides financières qui peuvent vous permettre de faire baisser le prix indiqué sur votre devis.

Les différents types de pierres

En matière de maison ou de construction en pierre, il existe plusieurs types de pierres.

Le moellon

Le moellon fait partie des matériaux de construction les plus couramment employés en façade. Il s’agit d’une pierre à bâtir de petite dimension, facile à travailler et qui présente un aspect brut très esthétique. Lors des travaux de maçonnerie, le moellon est mis en œuvre avec un mortier spécifique pour façonner le mur. Cette pierre calcaire, poreuse et perméable est ensuite généralement recouverte d’un enduit à la chaux (un enduit qui permet de réduire la porosité du matériau).

La pierre de taille

En maçonnerie, la pierre de taille est considérée comme l’un des matériaux de construction les plus nobles. En effet, la pierre de taille est une pierre naturelle taillée sur toutes ses faces et qui offre un rendu esthétique et un haut niveau de finition. Très résistante, la pierre de taille n’a besoin d’aucune protection supplémentaire. Elle peut même être taillée pour réaliser des ornements et des sculptures en façade.

La pierre reconstituée

À l’inverse de la pierre naturelle, la pierre reconstituée est une pierre artificielle obtenue par moulage d’un mélange d’agrégats et de liants ou par synthèse chimique. Comme de nombreux matériaux de construction artificiels, la pierre reconstituée s’avère très résistante aux variations de température et aux chocs en tout genre.

La pierre de parement

Avec la pierre de parement, il n’est pas question de pierres naturelles, mais d’un revêtement en pierre reconstituée vendu par plaquettes prêtes à poser. La pierre de parement est disponible dans toutes les formes « imitation pierre » et de toutes les couleurs, et permet d’obtenir un mur en pierre à faible coût.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de maçonnerie

Avec les artisans Ootravaux

Dans quels cas faut-il rénover un mur en pierre ?

L’environnement direct et les conditions météorologiques (pluies acides, air marin, soleil, humidité, gel et dégel, etc.) peuvent avoir un impact plus ou moins fort sur la dégradation des matériaux qui constituent la façade ou les murs intérieurs de votre bâtiment.

Aussi, chaque pierre est différente et ne requiert pas le même entretien ou le même genre de réparations. Il est donc indispensable de bien connaître les matériaux qui constituent vos murs avant de vous lancer dans des travaux de rénovation et de maçonnerie. En cas de doute, le mieux reste de faire appel à un professionnel du bâtiment.

Un mur en pierre peut se fissurer ou subir une dégradation de sa structure (défaut d'étanchéité, par exemple) suite à l'usure du temps ou aux conditions extérieures.

Il est temps d'envisager les travaux de rénovation d'un mur en pierre (en intérieur ou en façade) lorsque celui-ci est en mauvais état ou présente des marques d’usures plus ou moins marquées et profondes comme :

  • des traces d’humidité (moisissures, champignons, etc.) et des traces de remontées capillaires ;
  • des parties du mur qui s’effritent ;
  • des fissures ou des trous.

Bon A Savoir

Pour assurer la pérennité du bâti, il est recommandé de rénover un mur en pierre (en intérieur ou en façade) tous les 15 à 20 ans.

Quelles sont les étapes pour la rénovation d'un mur en pierre ?

Dans certains cas, une simple rénovation sera suffisante, tandis que dans d’autres cas, il faudra procéder au remplacement de pierres ou à un ravalement de façade.

Diagnostic

Avant toute chose, il peut être utile de faire réaliser un diagnostic de votre mur en pierre par un professionnel afin que celui-ci identifie la nature de votre mur en pierre et les causes du problème (humidité, fissures, jointures abimées, etc.). Il pourra ainsi déterminer la technique de rénovation adaptée et vous proposer un devis en conséquence.

Traitement de l’humidité

Si le mur à rénover a subi des problèmes d’humidité (dégât des eaux, infiltrations, remontées capillaires, etc.), il faudra alors recourir à un traitement spécifique avant d’entreprendre les travaux de rénovation à proprement parler.

Il existe plusieurs grands traitements selon la nature du problème :

  • l’assèchement du mur par électro-osmose,
  • la mise en place d’une barrière étanche à la base du mur,
  • le drainage périphérique ou vertical,
  • le siphon atmosphérique.

Pour poser le bon diagnostic et choisir le traitement le plus adapté, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel.

4 conseils pour lutter contre l’humidité dans la maison

La préparation du chantier

Cette étape consiste à protéger les surfaces et les espaces environnants avec une bâche en plastique avant de débuter les travaux de rénovation, notamment si le mur est situé à l’intérieur de votre maison.

Prévoyez également l’installation d’un échafaudage pour :

Le nettoyage du mur

Afin de travailler dans les meilleures conditions - et pour que votre mur soit propre et sans poussière - il peut être nécessaire de nettoyer le mur.

La technique et le matériel à privilégier vont cependant dépendre du matériau qui constitue votre mur :

  • La majorité des murs en pierre pourront être nettoyés avec un nettoyeur à haute pression.
  • Pour les murs constitués de pierres calcaires, il faudra utiliser une brosse et un mélange d’eau tiède savonneuse.

Le creusage des joints

Si vous devez réparer les joints de votre mur en pierre :

  1. munissez-vous d’un burin et d’un marteau et creusez les anciens joints sur environ 3 cm de profondeur afin de permettre au nouveau mortier d’adhérer ;
  2. à l’aide d’une grosse brosse, éliminez la poussière ;
  3. rincez votre mur à l’eau claire.

La préparation du mortier

Vous aurez besoin de :

  • 3 volumes de sable ;
  • 1/2 dose de ciment blanc ;
  • 1/2 dose de chaux ;
  • de l’eau : la quantité sera à déterminer en fonction de la température ambiante et de l’hygrométrie du sable.

Pour gagner du temps, la réalisation du mortier peut se faire la veille des travaux de rénovation. Il vous suffira ensuite de recouvrir votre préparation avec un linge humide afin que celui-ci ait la consistance adéquate au moment de l’application (épais, souple et homogène).

Le remplissage des joints

La technique à utiliser pour rejointer vos murs sera toujours la même, indépendamment du type de pierre :

  • commencez par mouiller vos murs pour faciliter l’adhérence du mortier ;
  • à l’aide d’une truelle, comblez les espaces entre les pierres afin de rattraper le niveau haut des pierres (le sommet) ;
  • lissez le produit afin d’éviter les irrégularités, les creux et les bosses ;
  • laissez sécher pendant 24 h ;
  • à l’aide d’une brosse en chiendent, brossez la surface du mur pour faire réapparaître la pierre ;
  • patientez 24 h supplémentaires avant de nettoyer la laitance de la chaux. Pour cela, passez une éponge imbibée de vinaigre sur la pierre et laissez le produit agir quelques instants avant de rincer.

Comment trouver le meilleur maçon pour vos travaux ?

Quel budget prévoir pour faire rénover un mur en pierre par un professionnel ?

Il est souvent compliqué d’estimer le prix final de ce type de travaux de maçonnerie, car le prix figurant sur le devis dépendra de différents facteurs :

  • le type de mur en pierre et le type de pierres ;
  • le type de rénovation (problèmes d’humidité, fissures, jointures abimées, etc.) ;
  • la surface de murs à rénover ;
  • la complexité des travaux de maçonnerie (rénovation intérieure, traitement spécifique, rénovation partielle de la façade extérieure, ravalement de façade complet, etc.) ;
  • les prix proposés par les professionnels de votre région.

À titre indicatif, le tarif proposé par un artisan maçon pour ce genre de travaux de rénovation se situe généralement entre 35 euros et 70 euros de l’heure.

Pour obtenir le meilleur prix, n’hésitez pas à multiplier les demandes de devis auprès de différents professionnels. Vous pourrez ainsi comparer les différents prix proposés et choisir celui qui correspondra le plus à votre budget.

Bien comprendre le tarif horaire d’un maçon

Quelles aides pour réduire le prix de vos travaux de rénovation ?

Un projet de rénovation ou un projet de ravalement de façade représente un investissement qui peut peser sur le budget d’un foyer. Heureusement, ce genre de travaux de maçonnerie ouvre l’accès à un certain nombre d’aides financières qui peuvent vous permettre de faire baisser le prix de vos travaux :

  • la TVA à 10 % : un projet de ravalement de façade vous permet de profiter d’un TVA à 10 % sur le prix des fournitures et de la main d’œuvre. Le taux passera même à 5,5 % si la rénovation est énergétique, c'est-à-dire si elle apporte une isolation performante.
  • les aides de la région (collectivité territoriale) : le montant de ces aides va dépendre de votre région et du projet dont il est question. Prenez contact avec l’Agence nationale de l’information sur le logement (ANIL) ;
  • les aides de l’Anah : ces aides peuvent vous permettre de faire baisser le prix de vos travaux jusqu’à 50 % ;
  • les aides de la Direction départementale de l’équipement (DDE) : pour bénéficier de cette aide financière, vous devez être propriétaire de votre maison ou de votre bâtiment et celui-ci doit avoir plus de 20 ans.

Dans la plupart des cas, pour bénéficier de ces aides, il vous faudra faire appel à un artisan maçon ou à une entreprise certifiée RGE (reconnu garant de l’État).

Pour réaliser vos demandes de devis et être mis en relation avec les meilleurs maçons de votre région, remplissez le formulaire de Ootravaux sans attendre.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de maçonnerie

Avec les artisans Ootravaux