couttraitementhumidite

Quel est le prix pour le traitement de l’humidité ?

06 janvier 2023
Fondations & préparations
Sommaire

Pour conserver un air ambiant sain dans votre maison, il est essentiel d’agir rapidement en cas de problème d’humidité : apparition d’une tache d’humidité, fuite au niveau du toit ou d’une canalisation, remontées capillaires… Mais comment déterminer le budget des travaux ? Ootravaux vous donne les différents prix pour le traitement de l’humidité.

L'essentiel
  • Avant de traiter l’humidité, vous devez identifier l’origine des problèmes constatés : condensation, infiltration, fuite ou remontées capillaires. Si besoin, vous pouvez faire appel à une entreprise spécialisée pour réaliser un diagnostic humidité.
  • Le prix pour le traitement de l’humidité dépend du problème identifié et de la technique utilisée. Dans certains cas, un investissement de 15 € dans un déshumidificateur suffira. Dans d’autres, il faudra toucher à la structure de votre bâtiment. Le coût peut alors s’élever à 380 €/m2 (par exemple pour un cuvelage).
  • L’humidité peut être à l’origine de conséquences irréversibles sur votre bâti et sur votre santé. Misez sur la prévention ! Ventilez votre maison, vérifiez l’étanchéité de vos matériaux et réglez votre système de chauffage à la bonne température afin d’éviter tout désagrément.

Zoom sur l’hygrométrie de la maison

Il est essentiel de prendre soin de l’hygrométrie de votre maison. Le taux d’humidité idéal est compris entre 40 et 70 % :

  • en-dessous, l’air ambiant sera sec, entraînant des sensations d’irritation et de sècheresse ;
  • au-delà, l’air ambiant sera humide, favorisant le développement de moisissures.

Les conséquences d’une mauvaise hygrométrie peuvent impacter votre bâtiment, mais également votre santé : difficultés respiratoires, asthme, allergies, etc.

En cas d’excès d’humidité, il peut être tentant d’agir sur les conséquences : nettoyer la moisissure, refaire la peinture du mur, installer un déshumidificateur… Mais il faut aussi agir directement sur les causes, et vite ! En effet, les murs absorbent beaucoup d’eau et peuvent mettre des années à sécher.

undraw_engineers_1.svg
Installez un système de ventilation adapté à votre logement

Avec les artisans Ootravaux

Comment identifier les causes d’humidité dans la maison ?

Des taches d’humidité apparaissent sur les murs de votre habitation ? Commencez par identifier les causes afin de mieux les combattre.

Étudiez la tache d’humidité

Pour identifier la cause, observez l’emplacement de la tache d’humidité :

  • dans une pièce humide comme la salle de bains, elle peut être causée par la condensation, souvent amplifiée par une mauvaise ventilation. En effet, si la vapeur présente dans l’air ne s’évacue pas correctement, elle s’agglutine sur les surfaces froides. Vous observez alors la formation de gouttes sur les murs, les vitres ou le carrelage. Le phénomène s’amplifie en hiver ;
  • dans le grenier, sous le toit, sous une fenêtre ou contre une façade, elle peut être causée par des infiltrations d’eau. Dans ce cas, la tache s’étend après la pluie ;
  • au niveau du bas des murs et près du sol, elle peut être causée par des remontées capillaires. Ce phénomène survient lorsque les fondations ne sont pas étanches ;
  • dans la cave, elle peut être causée par des remontées capillaires ou par une fuite dans une canalisation.

Faites appel à un professionnel pour un diagnostic humidité

Dans certains cas, les causes d’humidité dans votre logement peuvent être difficiles à identifier. Il devient alors essentiel de faire appel à un professionnel spécialisé. Il réalisera un diagnostic humidité afin de déterminer la cause exacte du problème et vous conseillera le traitement le plus adapté.

Le prix pour le traitement de l’humidité selon le problème

Le prix du traitement d’humidité dépend avant tout des problèmes identifiés. Voici tout ce qu’il faut savoir pour estimer le budget de votre projet de rénovation, fournitures et main-d’œuvre comprises.

Humidité élevée (avant les travaux)

Certains appareils permettent de baisser l’hygrométrie de votre habitation. Cependant, ils traitent les conséquences et non les causes. C’est pourquoi ils sont généralement considérés comme des solutions d’appoint à utiliser avant les travaux.

  • Le déshumidificateur vient traiter un souci d’humidité ponctuel. Il peut être loué par l’assurance, par exemple si un drainage est nécessaire mais que les travaux sont trop onéreux. Son prix est compris entre 15 et 300 euros (pour des modèles entrée et milieu de gamme).
  • La centrale d’assèchement est un appareil plus performant, qui permet généralement de faire baisser le taux d’humidité avant de traiter. Plus onéreuse, cette option coûte généralement entre 500 et 3 000 euros.

Condensation

Pour régler ce type de problème, la meilleure solution est de ventiler votre logement.

Pour cela, vous pouvez installer 2 types d’équipements :

Infiltration d’eau

Un défaut d’étanchéité au niveau d’une façade, d’une toiture ou d’une ouverture peut entraîner des infiltrations d’eau de pluie.

Il existe alors 2 solutions :

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de façade

Avec les artisans Ootravaux

Fuite

Une fuite dans une canalisation ou dans une toiture doit faire l’objet d’une détection par un artisan. Son coût est compris entre 100 et 500 euros.

Néanmoins, il est difficile de déterminer le prix de la réparation, qui dépend de nombreux critères. Pour en savoir plus, demandez un devis à votre artisan. Il déterminera la technique à mettre en œuvre pour faire disparaître les taches d’humidité.

Remontées capillaires ou humidité ascensionnelle

Les remontées capillaires (également appelées humidité ascensionnelle) surviennent lorsque les fondations de votre bâtiment ne sont pas étanches, provoquant la remontée des eaux souterraines par capillarité.

Deux solutions permettent d’empêcher les remontées capillaires :

  • l’injection de résine : un produit hydrofuge est injecté dans les murs à travers des trous forés. L’opération coûte entre 40 et 150 euros le mètre courant (main-d’œuvre comprise) ; 
  • la saignée murale : une membrane étanche est posée après la démolition du mur. L’opération est généralement réservée aux projets de rénovation. Son coût est compris entre 80 et 200 euros le mètre courant (main d’œuvre comprise).

Humidité dans la cave

La cave est une zone propice aux problèmes d’humidité. Par définition située en sous-sol, elle nécessite une technique spécifique :

  • le cuvelage : il consiste à appliquer une couche de ciment sur les murs et le sol afin d’assurer leur étanchéité. Son prix est compris entre 50 et 380 euros le m2 (main-d’œuvre comprise) ;
  • le drainage périphérique : il consiste à drainer l’eau afin d’éviter toute accumulation. Son prix est compris entre 100 et 300 euros le mètre courant (main-d’œuvre comprise).

4 conseils pour lutter contre l’humidité dans la maison

Tableau récapitulatif

Voici les informations à retenir pour estimer le budget des travaux (1) :

Problème identifié

Traitement

Prix

Humidité élevée (avant les travaux)

Installation d’un déshumidificateur

Entre 15 et 300 €

Installation d’une centrale d’assèchement

Entre 500 et 3 000 €

Condensation

Installation d’un appareil de ventilation décentralisé

À partir de 25 €

Installation d’une VMC

À partir de 500 €

Infiltration d’eau

Traitement hydrofuge

Entre 10 et 35 €/m2

Étanchéité des murs

Entre 100 et 250 €/m2

Fuite

Détection de fuite

Entre 100 et 500 €

Remontées capillaires (ou humidité ascensionnelle)

Injection de résine

Entre 40 et 150 €/m

Saignée murale

Entre 80 et 200 €/m

Humidité dans la cave

Cuvelage

Entre 50 et 380 €/m2

Drainage périphérique

Entre 100 et 300 €/m

Comment prévenir les problèmes d’humidité ?

L’humidité n’est pas seulement désagréable : elle peut aussi être à l’origine de conséquences irréversibles sur vos équipements, votre bâtiment et votre santé. Ootravaux vous donne des conseils pour conserver un air ambiant sain.

Ventiler et aérer

Ventiler et aérer votre habitation reste une solution incontournable pour prévenir les taches d’humidité. Pour cela, il suffit d’ouvrir vos fenêtres 10 à 15 minutes par jour. Veillez particulièrement à l’hygrométrie dans votre cuisine et votre salle de bains, qui sont des zones sensibles. Nettoyez régulièrement les bouches d’aération. Enfin, si la ventilation naturelle de votre maison est insuffisante, l’installation d’un système de ventilation peut se révéler utile.

undraw_engineers_1.svg
Installez un système de ventilation adapté à votre logement

Avec les artisans Ootravaux

Vérifier les étanchéités

Avant de vous lancer dans les travaux, vérifiez que les murs, les fenêtres et le toit soient étanches. Les joints doivent être nets et aucune fissure ne doit être visible. Dans certains cas, remplacer le simple vitrage par du double vitrage peut empêcher l’humidité d’augmenter dans votre logement. 

Chauffer à la bonne température

Indispensable, le chauffage évite les phénomènes de condensation. À l’arrivée de l’hiver, vérifiez le bon fonctionnement de votre système de chauffage. Suivez les recommandations de l’Ademe (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) : entre 19 et 21 degrés dans les pièces de vie (salon, salle à manger), 17 degrés dans les chambres et 22 degrés dans la salle de bains quand elle est utilisée.

À qui faire appel pour réaliser les travaux ?

Le traitement de l’humidité exige des qualifications et des compétences spécifiques. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de confier les travaux à une entreprise ou à un artisan.

Pourquoi confier le traitement de l’humidité à un professionnel ?

L’intervention d’une entreprise ou d’un artisan spécialisé permet de garantir la réussite de votre projet de rénovation. Ces experts identifient clairement la cause du problème et mettent en œuvre un traitement adapté.

Les travaux entrent dans le cadre d’une rénovation énergétique ? L’intervention d’un pro certifié RGE (reconnu garant de l’environnement) vous permet de bénéficier des aides de l’État, notamment les aides de l’Anah (agence nationale de l’habitat) et la TVA réduite à 5,5 %, etc.

Quels sont les artisans à contacter ?

Le type d’artisan à contacter dépend notamment du traitement à appliquer et de la technique utilisée. Pour réaliser le diagnostic humidité et détecter une fuite, vous devez faire appel à un plombier. En revanche, les travaux touchant à la structure de votre habitation (par exemple l’injection de résine hydrofuge dans un mur en cas d’humidité ascensionnelle) doivent faire l’objet de l’intervention d’un maçon qualifié.

Comment trouver un pro qualifié et fiable ?

Le bouche-à-oreille est souvent la meilleure alternative pour trouver un artisan fiable. Si personne autour de vous ne peut vous conseiller un pro, vous pouvez également faire une recherche sur les Pages Jaunes et consulter les avis des internautes.

Pour être sûr de choisir un pro qualifié, tournez-vous vers l’organisme Qualibat. En particulier, il délivre aux artisans la qualification n°1542 « Assèchement des murs par traitement des remontées capillaires ».

Enfin, vous pouvez utiliser des plateformes de mise en relation comme Ootravaux. Elles vous permettent d’obtenir rapidement plusieurs devis de professionnels fiables et qualifiés. Il s’agit d’une option idéale pour comparer différents devis et choisir l’offre la plus avantageuse !

 

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Choisir un Pro
New call-to-action

 

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.