Ootravaux

Ciment, mortier, béton : quelles différences ?

24 juin 2022
Maçonnerie
Sommaire

Ils sont étroitement liés et parfois confondus, par abus de langage. Pourtant, le ciment, le mortier et le béton comportent bien des différences. Tout d’abord parce que le mortier et le béton sont des mélanges utilisés comme matériaux de construction dans des situations bien distinctes. Ils n’ont ni les mêmes propriétés ni les mêmes utilisations. Et le ciment dans tout ça ? C’est simple : il entre dans la fabrication des deux autres, en tant que liant. Pour savoir qui est qui, et quel produit choisir en fonction de votre projet, suivez les conseils « en béton » de Ootravaux !

L'essentiel
  • Le ciment sert de liant dans la fabrication d’autres matériaux tels que le mortier et le béton. Il s’agit de la différence majeure entre ces trois produits.
  • Le mortier n’est pas utilisé pour le gros œuvre. Il permet surtout d’assembler des éléments comme les briques ou le carrelage, colmater des fissures ou réaliser des enduits.
  • Grâce à un savant mélange de ciment, d’eau, de sable et de gravier, le béton se révèle particulièrement résistant. Il est utilisé pour construire les fondations ou les murs d’une maison, mais aussi à des fins décoratives.

Ciment : définition et utilisation

Qu’est-ce que le ciment et de quoi se compose-t-il ?

Le ciment est un matériau fabriqué à base de calcaire et d’argile, qui se présente sous forme de poudre. Utilisé dans le domaine de la construction et du bâtiment depuis des millénaires, le ciment n’est vraiment industrialisé que depuis le 19e siècle. Aujourd’hui, il demeure incontournable dès lors qu’il s’agit de travaux de maçonnerie.

Bon A Savoir

La dénomination « ciment Portland », qui correspond aux ciments les plus couramment utilisés, vient de la pierre de Portland qui présente une couleur similaire. Le brevet fut déposé en 1824 par le Britannique Joseph Aspdin. 

Usages du ciment

Le ciment est un ingrédient : à ce titre, il n’est presque jamais utilisé seul dans un projet de construction. Aussi, il entre dans la fabrication d’autres matériaux en tant que liant.

  • Le ciment mélangé à de l’eau et du sable, et parfois à de la chaux, permet d’obtenir du mortier.
  • Il constitue aussi la base de la fabrication du béton, avec l’eau, le sable et les graviers.

Vous l’aurez compris, le ciment est un peu le jaune d’œuf des pâtes à gâteaux que sont le mortier et le béton.

Retenez également que Lorsque vous achetez du ciment, veillez à ce que le sac comporte toujours la mention de la norme européenne CE. Elle est obligatoire pour des raisons de sécurité d’utilisation.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de maçonnerie

Avec les artisans Ootravaux

Mortier : composition, caractéristiques et utilisation

De quoi se compose le mortier ?

Ce matériau est obtenu en mélangeant :

  • un liant (ciment, chaux ou les deux) ;
  • de l’eau ;
  • et du sable.

Les autres types de mortiers nécessitent l’ajout de produits qui leur confèrent des propriétés spécifiques : des résines ou des adjuvants chimiques, par exemple. De cette manière, vous pouvez trouver des mortiers hydrofuges ou réfractaires qui résistent respectivement à l’eau et aux hautes températures. Exemple : le mortier réfractaire convient à la construction de cheminées ou de barbecues.

Caractéristiques du mortier

Une fois mélangé, le mortier se présente sous forme d’une pâte qui sèche et durcit à l’air libre.

  • Le mortier ciment est réputé pour sa rapidité de séchage et ses propriétés imperméables, à la différence de la version à la chaux qui est microporeuse et sèche lentement.
  • Il existe un type de mortier bâtard (oui, c’est son vrai nom !) dont le liant est composé à la fois de ciment et de chaux, pour en combiner les avantages.
  • Le mortier est peu résistant. Il ne peut donc pas être utilisé dans le gros œuvre, contrairement au béton qui se révèle bien plus robuste du fait de sa fabrication à base de gravier. En revanche, il est très performant pour boucher d’éventuelles fissures sur des dalles.

Usages du mortier

D’une manière générale, retenez que le mortier est utilisé pour assembler des éléments et non en tant que structure.

Dans le détail, vous pouvez avoir recours à ce matériau pour :

  • sceller des briques ou des parpaings ;
  • coller un carrelage ;
  • réaliser des enduits ;
  • créer une chape ;
  • colmater des fissures.

Béton : composition, propriétés et utilisation

De quoi se compose le béton ?

Le béton est constitué selon la même base que le mortier, avec de l’eau, du sable, du ciment et des granulats en plus.

D’autres ingrédients peuvent être ajouté à ce mélange afin d’offrir au béton des propriétés bien spécifiques, comme :

  • des adjuvants : hydrofuges (qui résistent à l’humidité), accélérateurs ou retardateurs de prise, ou encore plastifiants pour une meilleure résistance mécanique ;
  • des fibres d’acier, de verre ou de carbone pour augmenter la robustesse et/ou réduire la déformabilité ;
  • des pigments pour teinter le béton dans la masse.

Bon à savoir : pour fabriquer du béton, on utilise généralement la formule suivante : 1 volume de ciment, 2 volumes de sable, 3 volumes de gravier et ½ volume d’eau.

Propriétés du béton

La principale caractéristique du béton est sa résistance mécanique aux différents types de sollicitations : compression principalement, mais aussi traction et flexion.

Cette robustesse est plus ou moins élevée selon la composition du béton : comme en pâtisserie, tout dépend des ingrédients et des proportions ! Si vous devez choisir un type de béton pour votre projet de travaux, vérifiez bien :

  • le ciment et sa classe de résistance ;
  • la quantité d’eau (dont l’excès peut altérer la qualité, la durabilité et la solidité du béton) ;
  • les granulats : leur qualité et leur forme.

Astuce

Réaliser soi-même un mélange de béton est une opération délicate qui ne pardonne aucune approximation, au risque de sérieusement compromettre la solidité de votre construction. Ootravaux vous recommande de solliciter un professionnel pour un projet réussi et pérenne.

Le béton présente également la particularité de pouvoir être imprimé pour imiter l’aspect d’autres matériaux comme le bois ou la pierre naturelle. Pour cela, une empreinte est appliquée sur le béton frais de façon à créer un motif en relief.

Usages du béton

En construction, le béton convient à de multiples utilisations :

  • poser les fondations d’une maison ;
  • couler une dalle pour une terrasse ou une allée de jardin ;
  • niveler une surface ;
  • monter des structures : poutres, colonnes, murs, escaliers, etc.

Les bétons décoratifs (béton ciré, teinté, ou imprimé) se révèlent aussi très polyvalents, en plus d’apporter de la modernité à l’intérieur d’une maison (création de plancher, crédence de cuisine, paroi de douche...)

Comment trouver le bon pro pour vos travaux de maçonnerie ?

La maçonnerie, pour vous, c’est « laisse béton » ? Pas de panique : Ootravaux reste à vos côtés pour vous aider à trouver le meilleur artisan.

Sollicitez toujours plusieurs professionnels pour comparer les devis : l’assurance de trouver l’offre qui correspond à votre projet et à votre budget.

Faites jouer le bouche-à-oreille et demandez des contacts d’artisans à vos proches qui ont récemment réalisé des travaux dans leur maison.

Déposez gratuitement votre demande de devis sur une plateforme comme Ootravaux et recevez en quelques clics les offres des professionnels près de chez vous.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de maçonnerie

Avec les artisans Ootravaux