Aides pour l'installation d'une ventilation

Sommaire

Pour supprimer l’humidité de vos pièces et assurer une bonne qualité de l’air intérieur de votre maison, rien de tel qu’une ventilation mécanique contrôlée (VMC). D’ailleurs, si vous vivez dans un logement récent ou très bien isolé, cet équipement de ventilation est même indispensable, voire obligatoire ! Avec les aides financières, vous pouvez bénéficier d’une installation de VMC à prix réduit. Pour tout savoir sur les aides et sur les solutions de financement pour vos travaux de VMC, découvrez le panorama complet d’Ootravaux.

Zoom sur MaPrimeRénov'

Depuis 2021, le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) a cédé sa place à MaPrimeRénov’. Ce dispositif permet aujourd’hui à de nombreux ménages français, modestes ou non, de financer leurs travaux de rénovation énergétique.

En 2024, l’aide cible principalement les projets d’installation de chauffage renouvelable, de type pompe à chaleur, chaudière biomasse ou panneaux solaires. En revanche, il est toujours possible d’obtenir une prime pour la pose d’une VMC double flux, à condition de remplacer au préalable son équipement de chauffage.

Les conditions d’éligibilité de MaPrimeRénov’

Comment obtenir les primes de MaPrimeRénov’ ? Pour y voir plus clair, Ootravaux a rassemblé pour vous toutes les informations à connaître sous la forme d’un tableau synthétique.

Conditions MaPrimeRénov'
Qui peut en bénéficier ?
  • Les propriétaires occupants (résidence principale de plus de 15 ans d’ancienneté ou de plus 2 ans en cas de remplacement d’une chaudière fioul), à l’exception des plus aisés (10e décile) ;
  • Les bailleurs (logement occupé au titre d’une résidence principale) ;
  • Les usufruitiers, les titulaires d’un droit d’usage et d’occupation, les preneurs d’un bail emphytéotique ou d’un bail à construction, les titulaires d’un contrat donnant vocation à l’attribution à terme de la propriété du logement, les porteurs de parts d’actions de société donnant vocation à l’attribution du logement (1).
Pour quels types de travaux de VMC ? VMC double flux autoréglable, hygroréglable (hygro) et thermodynamique. La VMC simple flux est exclue. Attention, l’obtention de cette prime est conditionnée au remplacement du système de chauffage (sauf pour les appartements).
L’artisan doit-il être RGE (Reconnu garant de l’environnement) ? Oui.
Quel est le montant de la prime pour l’installation d’une ventilation à double flux ?
  • 2 500 € si vous appartenez à la catégorie « très modeste » ;
  • 2 000 € si vous appartenez à la catégorie « modeste » ;
  • 1 500 € si vous appartenez à la catégorie « intermédiaire ».
Quelles sont les démarches à effectuer ? Estimez la valeur de votre prime avec le simulateur Ootravaux, puis déposez votre demande sur www.maprimerenov.gouv.fr.
Sous quel délai sont versées les primes ? Sous 4 à 6 semaines, sur présentation de la facture.

Attention : depuis le 1er janvier 2024, vous devez inclure un diagnostic de performance énergétique (DPE) ou un audit énergétique dans votre demande de dossier MaPrimeRénov'. Et dès le 1er juillet 2024, les maisons individuelles classées en F ou G du DPE ne pourront plus recevoir cette aide. Elles seront automatiquement redirigées vers une demande pour MaPrimeRénov' Parcours accompagné.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre VMC

Avec les artisans Ootravaux

Plafonds de ressources de MaPrimeRénov'

Le montant de la prime varie selon votre catégorie. Pour connaître votre éligibilité, munissez-vous de votre revenu fiscal de référence (RFR) précisé sur votre dernier avis d’imposition et consultez le tableau ci-dessous.

Plafonds MaPrimeRénov’ en Île-de-France (1)

Nombre d'occupants Catégorie très modeste Catégorie modeste Catégorie intermédiaire Catégorie revenus supérieurs
1 23 541 € 28 657 € 40 018 €

supérieur à 40 018 €

2 34 551 € 42 058 € 58 827 €

supérieur à 58 827 €

3 41 493 € 50 513 € 70 382 €

supérieur à 70 382 €

4 48 447 € 58 981 € 82 839 € supérieur à 82 839 €
5 55 427 € 67 473 € 94 844 €

supérieur à 94 844 €

Par personne supplémentaire + 6 970 € + 8 486 € + 12 006 € + 12 006 €

Plafonds pour les autres régions (1)

Nombre d'occupants Catégorie très modeste Catégorie modeste Catégorie intermédiaire Catégorie revenus supérieurs
1 17 009 € 21 805 € 30 549 €

supérieur à 30 549 €

2 24 875 € 31 889 € 44 907 €

supérieur à 44 907 €

3 29 917 € 38 349 € 54 071€

supérieur à 54 071 €

4 34 948 € 44 802 € 63 235 €

supérieur à 63 235 €

5 40 002 € 51 281 € 72 400 €

supérieur à 72 400 €

Par personne supplémentaire + 5 045 € + 6 462 € + 9 165 € + 9 165 €
Exemple

Mme Hélène Debois vit seule dans une maison en Bretagne, son revenu fiscal de référence s’élève à 22 000 euros. Elle fait donc partie de la catégorie « intermédiaire ».

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, la nouvelle aide Sérénité !

En 2024, le nouveau programme MaPrimeRénov’ Sérénité, qui porte désormais le nom de MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, finance les "projets de rénovation d'envergure". Cette évolution vise à accélérer les améliorations énergétiques des "passoires thermiques" (logements classés en F ou G du DPE), en aidant tous les ménages, modestes ou plus aisés, à réduire leur consommation d’énergie.

Vous êtes concerné par ce programme si :

  • vous êtes propriétaire occupant, bailleur ou usufruitier (mêmes conditions que pour MaPrimeRénov’) ;
  • vous n’avez pas contracté un prêt à taux zéro lors de l’achat de votre logement ;
  • votre habitation a plus de 15 ans d’ancienneté ;
  • le professionnel qui réalise les travaux de VMC est reconnu garant de l’environnement ;
  • vous souhaitez réaliser une rénovation globale, notamment si votre logement est énergivore.

Ainsi, vous devez atteindre un gain énergétique supérieur à 35 %, comprenant au moins 2 gestes d’isolation et un saut de 2 classes du DPE (G à E, par exemple). De plus, cet objectif sera placé sous le contrôle de « Mon accompagnateur Rénov’ », votre guide obligatoire agréé par l’Anah.

En somme, l’installation d’une VMC ne suffira pas pour obtenir vos subventions ! Vous devrez donc ajouter des travaux complémentaires, comme la pose d’une isolation thermique sur les murs extérieurs, planchers et plafonds, etc.

Si votre habitation est déjà bien isolée, une VMC double flux thermodynamique peut être une solution très performante. En effet, celle-ci combine les fonctions de ventilation et de pompe à chaleur air-eau. Parfait, pour améliorer la qualité de l’air intérieur de vos pièces tout en réduisant votre consommation énergétique !

Ainsi, selon vos ressources, vous pouvez bénéficier de 30 à 90 % de subventions pour vos travaux de rénovation énergétique incluant votre VMC.

Pour plus d’information, prenez directement contact avec un « conseiller France Rénov’ ».

Les bonus de MaPrimeRénov’ pour une rénovation plus complète

En 2024, les travaux performants et globaux de rénovation énergétique sont plus que jamais à l’ordre du jour ! Ainsi, selon vos ressources, vous pourrez obtenir un ou plusieurs bonus qui s'ajoutent aux aides MaPrimeRénov’ et maximisent vos économies d’énergie :

  1. Le bonus « Audit énergétique » de 300 à 500 € (obligatoire pour MaPrimeRénov’ Parcours accompagné) pour étudier au mieux votre projet, estimer le prix de votre rénovation et prendre les bonnes décisions de travaux.
  2. Le bonus « Sortie de passoire énergétique » de 10 % sur le coût total de vos travaux, si votre habitation est classée en F ou en G et que vous parvenez à remonter en classe D ou inférieure.
  3. Le bonus « Assistance à maîtrise d’ouvrage » qui permet de prendre en charge de 20 à 100 % du coût des prestations de Mon accompagnateur Rénov’ (obligatoire pour MaPrimeRénov’ Parcours accompagné).

Les Primes énergie

L’État oblige tous les fournisseurs et les distributeurs d’énergie (gaz, électricité, etc.) à proposer des aides à toutes personnes engageant des travaux de rénovation énergétique de leur logement. Ce dispositif s’appelle les « Certificats d’économies d’énergie » (CEE).

Ainsi, l’aide peut prendre la forme :

  • d’une prime ou d’une remise sur le prix du devis ;
  • d’un bon d’achat ;
  • de conseils ;
  • d’un prêt à taux bonifié, etc.

Tout le monde y est éligible ! Toutefois, la valeur de l’aide est majorée pour les foyers les plus démunis. Par exemple, vous pouvez obtenir une aide d’une valeur de 100 à 250 € pour une VMC simple flux hygroréglable (hors VMC autoréglable) et de 200 à 600 € pour une VMC double flux.

Pour déposer votre demande, rapprochez-vous d’un artisan RGE (Reconnu garant de l’environnement) ou contactez directement un fournisseur d’énergie.

Attention

Vous ne devez pas signer votre devis de VMC avant de contacter le fournisseur d’énergie. 

La TVA à taux réduit

Pour l’installation d’une VMC, une TVA à taux réduit s’applique sur la facture selon les travaux de VMC que vous réalisez. Ainsi, il est de :

  • 5,5 % si l’installation de la VMC (autoréglable ou hygroréglable) est indissociable d’une autre opération de rénovation énergétique (chaudière, par exemple) ou pour tous les modèles de VMC double flux ;
  • 10 % pour une VMC simple flux.

Cet assouplissement de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de l’État s’adresse à tous les propriétaires occupants ou bailleurs de leur maison (ou appartement), aux locataires et aux sociétés civiles immobilières. Il n’y a pas de condition de revenus à respecter.

Votre logement doit être achevé depuis plus de 2 ans, au titre d’une résidence principale. Pour obtenir votre réduction de taxe, vous n’avez rien à faire, à part signer l’attestation que le professionnel vous délivrera au moment de l’envoi de son devis.

L’éco-PTZ

L’éco-PTZ est un prêt à taux zéro attribué par votre banque. Vous devez être propriétaire occupant ou bailleur de votre logement ou faire partie d’une société civile. Votre résidence principale doit avoir au moins 2 ans d’ancienneté.

Pour qu'il puisse financer l’installation d’une VMC, vos travaux doivent s’accompagner obligatoirement d’un remplacement de chaudière et être considérés comme frais induits par votre artisan. Par ailleurs, la qualification RGE (Reconnu garant de l’environnement) du professionnel est requise.

Le montant maximum de l’emprunt varie selon l’ampleur de votre rénovation. Ainsi, vous pouvez bénéficier de :

  • 7 000 € pour l’installation de fenêtres ;
  • 15 000 € pour une action de rénovation seule ;
  • 25 000 € pour 2 travaux de rénovation énergétique ;
  • 30 000 € pour 3 travaux de rénovation énergétique ;
  • 50 000 € pour une rénovation énergétique globale.

Peut-être est-ce l’occasion pour vous d’engager des travaux complémentaires à votre installation de VMC, et d’augmenter ainsi les économies d’énergie. Isolation thermique, remplacement de fenêtres, pompe à chaleur, chauffe-eau solaire... vous avez le choix !

Les autres éventuelles aides

Pour l’installation d’une VMCet pour tous vos autres travaux de rénovation énergétique, vous pouvez parfois obtenir une aide :

  • de votre collectivité locale ;
  • de votre caisse de retraite ;
  • de votre mutuelle ;
  • d’une association (anciens combattants, par exemple), etc.

Les aides sont-elles cumulables ?

Toutes ces aides financières sont-elles cumulables ? Pour le savoir, il vous suffit de prendre connaissance du tableau ci-dessous (1).

  MaPrimeRénov' Décarbonation Éco PTZ MaPrimeRénov' Parcours accompagné Prime énergie (CEE)
MaPrimeRénov' Décarbonation - Oui Oui (mais pour des travaux différents) Oui
Éco PTZ Oui - Oui Oui
MaPrimeRénov' Parcours accompagné Oui (mais pour des travaux différents)   - Non (déjà intégrée aux subventions)
Prime énergie Oui  Oui Non (déjà intégrée aux subventions) -

Quel budget prévoir pour une VMC ? 

Avant de contacter un conseiller France Rénov ou de demander vos aides, avez-vous déjà une idée du prix de votre appareil ? Ootravaux vous les donne ci-dessous ;

Type de VMC

Prix (matériel + pose)

VMC simple flux

Autoréglable

De 600 à 1 200 €

Hygro A

De 1 000 à 1 500 €

Hygro B

De 1 100 à 2 000 €

VMC double flux

Autoréglable

De 4 500 à 7 000 €

Hygroréglable

De 5 500 à 8 000 €

Thermodynamique

De 7 000 à 15 000 €

Ventilation mécanique répartie (VMR)

De 500 à 1 000 €

Ventilation mécanique par insufflation (VMI)

De 2 000 à 3 500 €

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre VMC

Avec les artisans Ootravaux

(1) Source : france-renov.gouv.fr