Ootravaux

Quand remplacer sa chaudière ?

02 juillet 2021
Chaudière
Sommaire

Produisant la chaleur à partir du gaz, du fioul ou du bois, la chaudière est l’élément central du système de chauffage. Il convient d’anticiper les opérations de maintenance pour préserver son fonctionnement et son rendement sur le long terme. Mais quand remplacer sa chaudière ? Il est fortement déconseillé de ne pas attendre que le système soit hors d’usage pour le changer. Ootravaux vous indique quand le changement de votre appareil s’avère nécessaire, les prix des chaudières, et les aides mises en place pour vos travaux.

Remplacement de chaudière : des indicateurs infaillibles

N’attendez pas que votre chaudière soit hors d’usage pour la remplacer ! Voici les différents cas dans lesquels il convient de changer d’appareil.

L’ancienneté

La technologie des équipements de chauffage évolue rapidement. Désormais, les chaudières de plus de 15 ans sont considérées comme obsolètes pour plusieurs raisons.

  • Elles ont tendance à consommer plus qu’un modèle récent.

  • Elles risquent de ne plus répondre aux normes de plus en plus strictes sur le plan de l’aération. En effet, si le local dans lequel se trouve votre vieille chaudière est mal aéré, votre installation peut être considérée comme non conforme.

  • Elle peut être plus difficile à réparer si les pièces détachées ne sont plus disponibles.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chauffage

Avec les artisans Ootravaux

Les pannes

Plusieurs symptômes peuvent traduire la nécessité de remplacer votre chaudière :

  • arrêts subits et fréquents ;

  • difficulté à démarrer ;

  • température ambiante inadéquate ;

  • production d’eau tiède au lieu d’eau chaude ;

  • thermostat dysfonctionnel ;

  • fuites…

La réparation pouvant coûter très cher, mieux vaut changer de chaudière plutôt que de tenter de prolonger sa durée de vie.

L’inefficacité

Si vous constatez que les radiateurs chauffent peu et que la température ambiante se montre insuffisante, il peut s’agir d’une baisse des performances de votre chaudière. Les professionnels estiment qu’un rendement inférieur à 70 % nécessite son remplacement.

En effet, les derniers modèles offrent un rendement supérieur à 100 %. La baisse de son efficience entraînera aussi une surconsommation d’énergie et une augmentation de la facture énergétique. Le type de chaudière a également un impact sur les performances. Une chaudière classique au fioul ou au gaz n’offre pas autant d'efficience qu’un modèle à condensation récent.

Vous avez de nouveaux besoins

Vous avez agrandi votre maison, aménagé un grenier, ou installé une véranda ? Ou, au contraire, vos besoins en chauffage sont réduits grâce à des travaux d’isolation ? Dans ce cas, il convient de vérifier que votre chaudière reste adaptée à vos besoins. Si votre appareil est trop ou pas assez puissant, il faudra le remplacer.

Quelle chaudière choisir et à quel prix ?

Trop énergivores, les chaudières classiques au fioul ou au gaz sont vouées à disparaître. Si vous envisagez de changer de chaudière, voici les modèles vers lesquels vous tourner.

Système à condensation

La chaudière à condensation, aussi appelée « chaudière à haute performance énergétique », est un appareil de chauffage plus économe en énergie que les chaudières classiques. Elle utilise l’énergie contenue dans les fumées de combustion comme source de chaleur supplémentaire pour chauffer l’eau du circuit. Cela lui permet d’atteindre un rendement de 110 %. Ce type de chaudière peut être alimentée par différents combustibles :

  • le gaz, provenant du réseau de ville ;

  • le fioul, stocké dans une cuve ;

  • le bois, sous forme de bûches ou de pellets.

Le juste prix pour l’installation d’une chaudière au gaz

Les budgets, hors pose, des chaudières varient selon leur puissance.

  • Pour une chaudière gaz à condensation, comptez entre 1 400 et plus de 12 000 € (1).

  • Pour un modèle au fioul, comptez entre 2 060 et plus de 9 000 € (1).

  • Une chaudière bois à condensation vous coûtera entre 2 000 et 25 000 € (2).

Prix d'une chaudière au bois : du choix de l’équipement à l’installation

Chaudière électrique

La chaudière électrique est peu onéreuse et efficace, avec un rendement proche de 100 %. Néanmoins, elle implique une consommation d’électricité importante. Une chaudière électrique, hors installation, coûte entre 900 et 5 000 € (1).

Modèle basse température

Fonctionnant au gaz ou au fioul, la chaudière basse température chauffe l’eau à 50 °C au lieu de 90 °C, ce qui la rend moins énergivore. De plus, elle rejette moins de fumées. Elle convient notamment aux systèmes de chauffage au sol. Pour un modèle au gaz, comptez, hors pose, entre 850 et 4 500 € (3). Pour un modèle au fioul, comptez entre 970 et 6 500 € (3).

Système micro-cogénération

Cet appareil produit de la chaleur et de l’électricité grâce à un moteur Stirling intégré. Ce dernier comprend un système de combustion externe dont le fluide de travail fonctionne en cycle fermé. Il offre un faible niveau de vibrations, un entretien facile à réaliser et un excellent rendement pouvant atteindre 115 %. Une chaudière micro-cogénération fonctionne au gaz, au fioul ou au bois. Son coût hors pose varie entre 10 000 et 20 000 € (2).

Modèle hybride

Une chaudière hybride allie une chaudière à condensation et une pompe à chaleur. Elle sélectionne le mode de chauffage le plus économique selon le logement. Par exemple, si les températures sont douces, il fonctionnera en mode pompe à chaleur. Par temps froid, il basculera en mode chaudière à condensation. Comptez, hors pose, entre 4 000 et 15 000 € (2) pour une chaudière hybride.

Quelles aides de l'État pour le remplacement d'une chaudière ?

Pour inciter les particuliers à remplacer leur chaudière et économiser l’énergie, l’État a mis en place différentes aides financières. Les conditions d’éligibilité dépendent de l’âge du logement (achevé depuis 2 ans minimum) et des ressources du ménage.

  • MaPrimeRénov’ : depuis janvier 2020, cette aide fusionne le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et le programme « Habiter Mieux agilité » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Vous pouvez en profiter, sous conditions, si vous remplacez votre chaudière par un modèle à très haute performance énergétique. La prime s’élève à 1 200 € pour les ménages très modestes et 800 € pour les ménages modestes (4).

  • Coup de pouce : un fournisseur d’énergie vous verse cette prime au titre des certificats d’économie d’énergie. Elle peut être déduite de votre devis ou fournie sous forme de bon d’achat dans un magasin. Son montant s’élève à 1 200 € pour les foyers très modestes et 600 € pour les autres (4).

  • Aides de l’Anah : dans le cadre du programme « Habiter Mieux sérénité », les ménages modestes et très modestes peuvent bénéficier d’une aide. Pour ces derniers, le montant de l’aide couvre 50 % du montant des travaux et 15 000 € maximum (4).

  • TVA à taux réduit : vous pouvez profiter de la TVA à 5,5 % si vous remplacez votre ancienne chaudière par un modèle à condensation (4).

  • Éco-prêt à taux zéro : l’État peut vous prêter de l’argent si vous remplacez votre chaudière, à taux zéro. Vous vous engagez à rembourser le prêt sur 15 ans. Le montant maximal de l’éco-PTZ oscille entre 7 000 et 30 000 € (4).

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de votre prime Coup de Pouce gratuitement

À quel professionnel faire appel pour remplacer une chaudière ?

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Pour le remplacement d’une chaudière, contactez un chauffagiste. Ce dernier sait installer une chaudière en toute sécurité, cette opération s’avérant très délicate. Un plombier n’est pas compétent pour installer une chaudière, à moins qu’il ne possède également la qualification de chauffagiste.

Comment choisir un professionnel ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour choisir le pro qui réalisera l’installation de votre chaudière.

  • Fournisseur d'énergie : à l’image d’Engie Home Services, il propose des services d’installation, parfois d’entretien et de dépannage.

  • Installateur agréé par une marque : contactez le fabricant de votre chaudière pour trouver un chauffagiste agréé. La liste se trouve généralement sur le site web de la marque.

  • Artisan RGE : faire appel à un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement) reste indispensable pour bénéficier d’un service de qualité et pour pouvoir prétendre aux aides financières. Vous pouvez trouver un professionnel RGE en ligne sur le site https://www.faire.gouv.fr/trouvez-un-professionnel.

  • Ootravaux peut vous mettre en relation avec plusieurs chauffagistes près de chez vous pour remplacer votre chaudière.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chauffage

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs de chaudières professionnels.
(2) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.
(3) Prix issus du site https://www.esc-grossiste.fr/
(4) Données issues du site https://www.service-public.fr/