Ootravaux

Sommaire

Vous souhaitez faire installer une chaudière au fioul dans votre logement ? Type de chaudière, caractéristiques du système de chauffage, travaux de raccordement… l’établissement d’un devis pour l’installation d’un chauffage au fioul dépend de nombreux éléments. Ootravaux vous aide à choisir le bon devis au meilleur prix pour votre projet.

L'essentiel
  • Le devis d’installation d’une chaudière au fioul est déterminé par un certain nombre d’éléments : fonctionnement de la chaudière, surface à chauffer, travaux annexes, prix de la main-d’œuvre, etc.
  • Il existe 3 types de chaudières à fioul. Elles ont le même fonctionnement que les chaudières à gaz.
  • Des aides sont disponibles pour financer le remplacement d’une chaudière à fioul.

Les éléments qui impactent un devis d’installation de chauffage au fioul

Les éléments impactant un devis d’installation de chauffage au fioul concernent les caractéristiques de la chaudière :

  • Le fonctionnement de la chaudière (standard, micro-cogénération, etc.) ;
  • Le dimensionnement de la puissance de l’appareil (en kW) ;

Mais également l’ampleur des travaux à réaliser pour installer votre chauffage :

  • Un ballon d’eau chaude doit-il être raccordé ?
  • Disposez-vous déjà d’une cuve à fioul ou faut-il en installer une ?
  • La prestation comprend seulement la pose du matériel ou la fourniture est-elle incluse ?

La complexité du raccordement du matériel à votre réseau de chauffage aura également un impact sur le montant du devis établi.

Enfin, le prix de la main-d’œuvre diffère d’un professionnel à l’autre. Le déplacement et l’acheminement des fournitures peuvent aussi être facturés par le chauffagiste. Il est donc préférable de demander plusieurs devis et de comparer ceux-ci.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chauffage

Avec les artisans Ootravaux

Prix du chauffage au fioul selon le type de chaudière

Il existe 3 versions de chaudières à fioul qui peuvent être installées, uniquement pour le chauffage de votre logement ou également pour la production d’eau chaude sanitaire. Les technologies employées pour le fonctionnement des chaudières à fioul sont les mêmes que pour celles des chaudières à gaz.

  • La chaudière à fioul standard : c’est le modèle le plus couramment installé. Elle fonctionne avec un réseau d’eau de chauffage à basse température (radiateurs ou plancher chauffant) et affiche un rapport rendement/prix intéressant. L’efficacité énergétique d’une chaudière à fioul standard est de l’ordre de 90 à 95 % pour un prix moyen compris entre 2 000 et 5 000 € (hors pose) (1).
  • La chaudière fioul à condensation : cette technologie permet un rendement optimal puisqu’elle récupère de la chaleur par condensation des fumées générées lors de la combustion du fioul. Ce type de chaudière permet donc de réaliser une importante économie d’énergie (entre 15 % et 20 %) en comparaison avec un appareil à fioul traditionnel. Le prix d’une chaudière à condensation est compris entre 3 000 et 7 000 € (hors pose) (1).
  • La chaudière fioul à micro-cogénération : ce système est assez peu connu en France. Il permet de générer de l’énergie électrique à partir d’un chauffage à fioul (à gaz ou à bois), grâce à un moteur relié à une chaudière à condensation. L’électricité peut être directement autoconsommée ou revendue, si toutefois la quantité créée est suffisante. Son prix est en revanche élevé puisqu’il est compris entre 10 000 et 20 000 € (hors pose) (1).

En moyenne, il faut compter entre 2 000 et 7 000 € pour l’achat d’une chaudière à fioul (hors pose) (1).

Une info de taille : le prix du kWh de fioul domestique suit actuellement la même tendance que celui du gaz naturel. En effet, même le bois (granulés et bûches) a subi une hausse de son prix. C’est pourquoi la meilleure astuce pour payer moins cher son chauffage est de combiner le remplacement de sa chaudière avec des travaux de rénovation (isolation, panneaux solaires, etc.).

Attention

Depuis le 1er juillet 2022, le remplacement de votre chaudière par un modèle au fioul est interdit. Si votre appareil tombe en panne et qu’il n’est pas réparable, vous devrez le remplacer par un chauffage fonctionnant avec un autre combustible. Des possibilités de dérogations sont toutefois prévues en cas de difficulté d’accès aux autres sources de combustibles.

Prix de l’installation d’un chauffage au fioul 

La pose d’un chauffage au fioul est une opération délicate qui nécessite un certain savoir-faire. Le confier à un installateur qualifié est donc vivement recommandé ! Le prix de son intervention varie selon les modèles de chaudière et le choix des équipements à installer (cuve, ballon d’eau chaude, évacuation des fumées, radiateurs basse température, etc.).

D’autres frais complémentaires peuvent également être à prévoir :

  • En cas de dépose et de neutralisation de l’ancienne cuve à fioul ;
  • En fonction de la difficulté du chantier (accessibilité à la chaudière, état du circuit de chauffage, dépose des anciens radiateurs à haute température) ;
  • Selon votre lieu d’habitation, le prix peut également varier, etc.

Ainsi, le tarif d’installation d’une chaudière à fioul est généralement compris entre 1 000 et 2 000 € (hors fournitures).

Concernant les frais annexes, il faut prévoir environ de 800 à 2 000 € pour l’enlèvement de la cuve à fioul et de 300 à 1 500 € pour la mise en place d’une nouvelle (1)Toutefois, si elle est toujours étanche, vous pouvez conserver votre cuve actuelle dans le cas d’un remplacement de votre chaudière à fioul par un modèle à condensation.

Le coût horaire d’un chauffagiste est compris entre 40 et 70 €. Le tarif pour le déplacement est en moyenne de 20 à 40 € (1). Ces éléments vous permettent ainsi de mieux évaluer votre budget de travaux.

Quid de l'entretien ? Tout comme pour les chaudières à gaz, l’entretien annuel d’une chaudière à fioul est obligatoire. Il permet de vérifier le réglage et le bon fonctionnement de la chaudière, mais également de procéder au nettoyage de l’appareil et des systèmes d’évacuation (eau et fumées). Le prix d’un entretien de chaudière à fioul est compris entre 90 et 200 € (1).

Chauffage au fioul : prix, avantages et inconvénients selon les modèles

Devis de chauffage au fioul : les mentions obligatoires

Un devis en bonne et due forme doit comporter obligatoirement certaines informations, comme :

  • La mention « devis » ou « proposition de prix » ;
  • La date du devis et sa durée de validité ;
  • Les coordonnées et les informations de l’entreprise (numéro du registre du commerce et des sociétés, numéro d’identification à la TVA…) ;
  • Les coordonnées du client ;
  • Le détail des prestations, des produits et de la main-d’œuvre (quantité, prix, taux horaire ou forfaitaire, références et caractéristiques techniques de l’équipement, puissance) ;
  • Les frais de déplacement ;
  • La somme globale à payer hors taxes et toutes taxes comprises (en précisant les taux de TVA) ;
  • Les conditions de paiement ;
  • Le caractère payant ou gratuit du devis ;
  • L’assurance souscrite (pour les artisans et les auto-entrepreneurs pour lesquels une assurance professionnelle est obligatoire) ;
  • La mention manuscrite « Devis reçu avant l’exécution des travaux », datée et signée du client.

La vérification des informations qui figurent sur le devis établi vous permettra d’attester du sérieux de l’installateur afin de vous préserver de toute déconvenue.

L’artisan peut ajouter des mentions facultatives à son devis : durée du projet, facilités de paiement, pénalités en cas de retard de paiement, etc.

Si des travaux complémentaires non prévus initialement doivent être réalisés, un avenant qui en précise le coût exact doit obligatoirement être établi.

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Les éléments indispensables d'un bon devis
New call-to-action

Devis d’installation d’un chauffage au fioul : comment obtenir le meilleur prix ?

Pour obtenir le meilleur prix pour l’installation de votre chaudière à fioul, vous pouvez demander à plusieurs professionnels de vous établir un devis. Celui-ci se rendra sur votre lieu d’habitation pour dimensionner la puissance de l’équipement de chauffage en fonction des déperditions de votre maison.

Quelle puissance pour ma chaudière ?

Des aides financières, principalement en provenance de l’État, sont disponibles pour l’achat et l’installation d’une chaudière. Ces subventions sont attribuées afin d’améliorer les performances thermiques des foyers français et financer ainsi des appareils de chauffage à économies d’énergie.

Pour en bénéficier, il suffit d’en faire la demande auprès des organismes qui les proposent, directement en ligne sur leur site internet. Vous devrez alors fournir le devis que vous aurez choisi ainsi que votre déclaration de revenus pour déterminer votre catégorie de ressources et le montant de vos subventions.

Pour rappel, bien qu’il existe quelques cas dérogatoires, l’installation d’un chauffage au fioul est désormais interdite. Vous avez donc tout intérêt à vous orienter vers une solution de chauffage à énergie renouvelable, de type pompe à chaleur (PAC air-eau ou eau-eau), chaudière ou poêle à bois (bûches ou granulés).

Ainsi, selon le choix de l’équipement et vos revenus, vous pouvez obtenir les aides suivantes :

  • Prime de 3 000 à 11 000 € avec MaPrimeRénov’. Cette aide n’est en revanche pas éligible aux ménages aux « revenus supérieurs » (barèmes de l’Anah) et aux maisons individuelles classées en F et G du DPE (à partir de juillet 2024) ;
  • De 30 à 90 % de subventions avec MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, anciennement MaPrimeRénov’ Sérénité, dans la limite de 12 000 € pour les propriétaires aux « revenus supérieurs » à 63 000 € pour les propriétaires très modestes. L’aide est en effet calculée en fonction de vos revenus et du gain énergétique réalisé. L’installation d’une chaudière économe en énergie peut donc en justifier la demande, à condition qu’elle soit intégrée à d’autres travaux (isolation thermique, ventilation, par exemple) ;
  • Prime de 2 500 à 5 000 € avec le dispositif Coup de pouce chauffage (non cumulable avec MaPrimeRénov’ Parcours accompagné). Vous pouvez en bénéficier si vous remplacez une ancienne chaudière à charbon, gaz ou fioul par une pompe à chaleur, une chaudière à bois ou solaire ;
  • Bon d’achat, remise sur facture ou conseils gratuits, avec les Certificats d’économies d’énergie (CEE). L'aide est versée directement par un fournisseur d’énergie de votre choix. Il suffit de le contacter avant de signer votre devis de travaux ;
  • TVA réduite à 5,5 %. La réduction est directement appliquée sur votre devis (fournitures et main-d’œuvre) par le professionnel en charge de l’installation de votre nouvel équipement à économie d’énergie ;
  • Aides locales des collectivités, des caisses de retraite, mutuelles ou associations.

Notez enfin que vous devez obligatoirement faire appel à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour être éligible à ces aides financières. D’autre part, votre maison (ou appartement) doit avoir plus de 2 ans d’ancienneté (ou 15 ans pour MaPrimeRénov’ Parcours accompagné).

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chauffage

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus de fabricants ou de professionnels spécialisés dans la vente de chaudières au fioul.