Ootravaux

Top 3 des chauffages les moins polluants (et très performants)

21 septembre 2022
Chauffage, aides, isolation et écologie
Sommaire

Vous vous sentez concerné par le réchauffement climatique, la protection de l’environnement ? Et si vous changiez votre système de chauffage qui utilise des énergies fossiles ? C’est une belle action éco-responsable qui peut aussi faire baisser votre facture énergétique.

Mais comment savoir si vous faîtes le bon choix ? Ootravaux vous donne son top 3 des chauffages les moins polluants mais très performants pour vos longues soirées d’hiver ! Alors prêts à découvrir notre palmarès ?

L'essentiel
  • Faire baisser sa facture énergétique, tout en ayant une démarche éco-responsable, c’est possible en changeant votre chauffage ;
  • Utiliser l’air, le soleil ou encore l’eau pour se chauffer, c’est bien, mais en isolant sa maison, c’est mieux ;
  • Des aides sont possibles pour financer votre changement de système de chauffage plus écologique.

Qu'appelle-t-on un système de chauffage écologique ?

Une définition s’impose pour que l’on sache ce que signifie un chauffage écologique. Comment peut-il respecter l’environnement ?

Le chauffage écologique utilise une énergie renouvelable

Le fioul, le gaz naturel ou le charbon ne sont pas considérés comme des énergies renouvelables mais comme des combustibles fossiles. Si elles fournissent 80 % de l’énergie utilisée dans le monde, ces matières ne sont pas inépuisables : elles se distinguent des autres ressources qui sont renouvelables comme le vent, l’eau, le bois ou le soleil.

Le chauffage écologique limite les rejets de gaz à effet de serre

Savez-vous qu’en 27 ans, les émissions de CO2 liées au secteur du logement ont diminué de 16 % ? Ce bon résultat s’explique par les nouvelles réglementations thermiques qui ont délaissé le gaz et le fioul au profit de l’électricité et du bois. 

Le chauffage écologique s’accompagne d’une isolation performante

Si vous voulez avoir une empreinte carbone réduite, la modification de votre système de chauffage ne suffit pas : il est nécessaire aussi de veiller à ce que l’isolation soit performante pour limiter la consommation d’énergie.

Il n’est pas toujours possible de réunir tous ces critères, mais en choisissant un des appareils dans le top 3, la planète vous remerciera !

Embedded script : 20220815_quiz_economie_energie

N°1 Le chauffage au bois 

Qu’est-ce que le chauffage au bois ?

Selon l’ADEME, le bois reste l’énergie de chauffage la moins chère. Ce combustible est produit, le plus souvent en France, de manière durable.

Il ne s’agit plus du poêle de votre grand-mère qui ne chauffait qu’une seule pièce. Ces chauffages d’appoint existent toujours mais une nouvelle gamme de chaudières à bois performantes s’est développée.   Elles assurent un confort thermique pour l’ensemble de votre maison.

Les différentes installations pour le chauffage au bois

La chaudière biomasse en système central

Elle n’est pas encore très connue mais c’est la chaudière à bois qui va vous permettre de gérer la température dans toute votre maison, avec des radiateurs. Elle existe en mode automatique avec une alimentation programmée du combustible en silo. Vous pouvez la préférer en mode manuel en ajustant vous-même la quantité de bois, granulés ou résidus de matières organiques.

Le chauffage avec des poêles d’appoint à granulés

Cette solution est valable pour les petits espaces. Il n’est pas possible d’utiliser ce système pour le relier à des radiateurs, mais plutôt en appoint dans une pièce comme le séjour. La cheminée à bûches ou le poêle à granulés créent aussi une ambiance cocooning, ce qui n’est pas négligeable.

Les avantages et les inconvénients du chauffage au bois

Les avantages du chauffage au bois

  • Le chauffage au bois est avant tout très économique. Le bois étant le combustible le moins cher, par rapport au chauffage électrique, au gaz ou encore au fioul dont le prix ne cesse d’augmenter. La chaudière biomasse est certes plus chère au départ qu’une installation électrique, mais ce surcoût peut être amorti en moins de dix ans. Sachez aussi que l’installation d’un appareil à bois ou à granulé ouvre droit à des aides financières, à condition que l’appareil choisi respecte les critères d’éligibilité et soit installé par un professionnel QualiBois, à une prime énergie ainsi qu’à plusieurs autres aides écologiques. 
  • Le chauffage au bois est écologique. Cette énergie renouvelable, possède un impact très limité voire inexistant sur le réchauffement climatique. 
  • Le chauffage au bois est très efficace. Un insert, une cheminée à foyer fermé ou un poêle à bois, offrent une capacité de chauffe élevée, avec un rendement variant de 60 à 90 % selon le modèle et le type de granulés ou bûches choisi.

Les inconvénients du chauffage au bois

  • La chaudière biomasse nécessite un investissement aussi important que la place qu’elle demande : la chaudière est volumineuse et le combustible nécessite un espace de stockage. Vous allez aussi devoir stocker le bois ou les granulés pour que vos poêles fonctionnent tout au long de l’hiver.
  • Ce mode de chauffage demande beaucoup de manutention : il nécessite en effet un approvisionnement régulier. Le système doit être régulièrement nettoyé et entretenu pour un fonctionnement optimal et un bilan énergétique positif.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation d'un poêle ou d'une cheminée

Avec les artisans Ootravaux

N°2 La pompe à chaleur 

Vous connaissez le terme mais savez-vous ce qu’est une pompe à chaleur ?

Comment fonctionne une pompe à chaleur (PAC) ?

La pompe à chaleur est considérée aujourd’hui comme le seul dispositif de chauffage mettant à profit une énergie totalement renouvelable. Elle utilise l’air ou l’eau pour assurer le chauffage de tout un logement.

Les différents modèles de pompes à chaleur

La PAC air/eau 

Une PAC air/eau fonctionne sur l’aérothermie en captant les calories présentes dans l’air extérieur pour les restituer dans l’eau du système de chauffage ou pour l’eau sanitaire. Les modèles avec un système réversible permettent de bénéficier d’une fonction climatisation.

La pompe à chaleur eau/eau

Dans ce cas, la PAC eau/eau utilise la chaleur des nappes phréatiques présentes sur votre terrain pour la restituer là aussi dans le circuit de chauffage.

La pompe à chaleur air/air

Ce modèle de PAC transforme les calories de l’air extérieur en chauffage pour votre logement. Il est aussi possible d’avoir une fonction climatisation. Bien appréciable en cas de fortes chaleurs ! 

La pompe à chaleur géothermique

La chaleur des sols est captée pour la diffuser dans votre habitation. Cela nécessite un forage jusqu’à 100 mètres pour placer des capteurs (captage vertical). Dans le cas d’un captage horizontal, les capteurs sont installés dans le sous-sol à 1,2 mètre maximum. 

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation d'une pompe à chaleur 

Avec les artisans Ootravaux

Les avantages et les inconvénients des différentes pompes à chaleur

Les avantages des PAC 

  • Ces systèmes de chauffage sont très performants et écologiques en n’utilisant que des énergies renouvelables, présentes sur votre terrain ou dans l’air. 
  • Une faible consommation d'énergie : l’installation d’une pompe à chaleur dans une maison permet de faire des économies d’énergie. En effet, l’appareil utilise une matière première toujours disponible et gratuite : l’air extérieur. En outre, ses différents composants sont peu énergivores. La PAC air/eau, peu énergivore, est très économique sur le long terme. Elle est aussi particulièrement appréciée pour une rénovation parce que vous pouvez conserver vos radiateurs et votre plancher chauffant si vous en avez un.
  • Son confort d’utilisation : contrairement aux chaudières au fioul ou au bois par exemple, elle ne dégage aucune odeur lorsqu’elle est en fonctionnement. Elle est en outre capable de maintenir durablement la température dans la pièce et de monter en température rapidement.
  • La PAC est éligible aux aides financières : la PAC air/eau est un système de chauffage qui s’inscrit dans le programme d’aide à la sortie des énergies fossiles lancé par l’État. Par conséquent, sous conditions de revenus et en fonction du type d’équipement à remplacer, vous pouvez recevoir une aide financière de la part de l’État. 

Les inconvénients des PAC

  • Le niveau sonore de l'unité extérieure pousse certaines copropriétés à interdire l’installation de PAC. Vérifiez que ce type d’appareil est autorisé, et trouvez-lui un emplacement peu dérangeant pour les voisins.
  • Le coût : éligible à plusieurs types d’aides, la PAC n’en reste pas moins un investissement important, en moyenne entre 12 000 et 15 000 € pour des modèles air/eau. La PAC air/air en revanche reste dans un budget plus accessible, dès 1500 €. 
  • Selon les modèles, les pompes à chaleur perdent en efficacité à partir de -10°C. Un système de chauffage d’appoint ou la mise en place d’une chaudière est alors nécessaire. Ainsi, si vous habitez dans le Nord de la France, vous ne pouvez pas choisir une pompe à chaleur air / air qui ne sera pas assez puissante à cause du manque de calories. Vous pouvez alors prévoir d’installer des chauffages d’appoint, comme des poêles à bois.

N°3 Le système solaire combiné (SSC) 

Et si vous laissiez entrer le soleil dans votre maison pour l’utiliser comme chauffage ?

Qu’est-ce que le SSC ?

Les rayons de soleil, par l’intermédiaire de panneaux solaires thermiques, font monter la température dans l’eau du circuit du chauffage. Vous êtes en (presque) totale autonomie avec un bilan carbone que tout le monde vous envie ! 

Les différents éléments du système solaire combiné

Le SSC se compose :

  • de capteurs solaires posés sur le toit de votre habitation, par exemple. Ils captent les calories du soleil ;
  • d’un fluide caloporteur qui les transporte pour continuer à les réchauffer ;
  • d’un ballon de stockage qui va ensuite distribuer l’eau dans la tuyauterie pour arriver aux radiateurs ou à un plancher chauffant.

Les avantages et les inconvénients du système solaire combiné (SSC)

Les avantages du système solaire combiné (SSC)

  • Une diminution de vos factures d’électricité et de gaz de façon conséquente. 
  • Un système écologique qui n’émet pas de gaz à effet de serre pour fonctionner. L’énergie solaire est une énergie renouvelable, parfaite pour réduire votre empreinte carbone. 

Les inconvénients du système solaire combiné (SSC)

  • Les performances du SSC dépendent en partie de la météo. Même si le système fonctionne par temps couvert ou lors d’épisodes de pluie, il reste plus performant quand le soleil brille. Cela engendre certaines fluctuations dans la production d’énergie au cours de l’année.
  • Attention, il est difficile de couvrir 100 % de vos besoins en eau chaude et chauffage avec un SSC. Vous devez donc prévoir de l’associer avec d’autres systèmes de chauffage, comme une pompe à chaleur ou un poêle à granulés.

Toutes les aides pour l’installation d'un chauffage écologique