Chauffage - Installation d'une pompe à chaleur

Prix de l'installation d'une pompe à chaleur

26 octobre 2020
Pompe à chaleur
Sommaire

Efficace, économique et écologique, la pompe à chaleur est aujourd’hui une solution de chauffage de plus en plus populaire. Vous vous intéressez à ce type de système ? Selon les modèles disponibles sur le marché, l’installation d’une pompe à chaleur peut représenter un véritable investissement. Ootravaux vous présente tout ce qu’il faut savoir pour bien estimer le prix de l’installation d’une pompe à chaleur.

Les critères qui définissent le prix d'une pompe à chaleur

Le prix d’une pompe à chaleur (PAC) dépend de plusieurs facteurs. Le coût de votre projet peut varier du simple au double selon :

  • Le modèle de la pompe à chaleur. Il existe différentes technologies (air-air, air-eau ou eau-eau) et de nombreuses marques ;
  • Son coefficient de performance ou COP. Il s’agit du nombre de kilowattheures (kWh) produits par rapport à la quantité d’énergie consommée. Le COP se calcule en divisant la quantité de chaleur générée par la quantité d’électricité réellement consommée ;
  • Sa puissance. Selon la surface de votre maison ou de votre appartement, selon l’isolation thermique de votre habitation et selon le climat de votre région, la puissance de votre pompe à chaleur devra être adaptée ;
  • Son installation. Elle ne sera pas la même si vous disposez d’un chauffage central ou si vous souhaitez mettre en place un système de chauffage indépendant.

Il faut ajouter à ce prix le coût de la main-d’œuvre pour l’installation, qui varie selon l’entreprise ou l’artisan que vous sollicitez, mais aussi le coût de l’entretien, qui devra se faire régulièrement. Il s’agit donc d’un investissement non négligeable qu’il faut bien anticiper.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre pompe à chaleur

Avec les artisans Ootravaux


Le prix d’une pompe à chaleur selon sa technologie

Le prix d’une pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air chauffe votre pièce en utilisant l’air extérieur. Ce système de chauffage est dit à « aérothermie ». En pratique, l’appareil récupère les calories présentes dans l’air grâce à une unité extérieure et les transmet à un fluide caloporteur qui se trouve dans une unité intérieure. La chaleur est ensuite envoyée à l’intérieur de votre maison ou de votre appartement grâce à un ventilateur, ce qui permet ainsi d’augmenter rapidement la température de votre pièce. Il est à noter que les calories sont également présentes dans l’air froid, mais en quantité plus faible. C’est pourquoi une pompe à chaleur peut fonctionner en hiver, mais avec un rendement moindre.

Par ailleurs, la pompe à chaleur peut aussi bien chauffer votre maison que la refroidir (si option « réversible »). Même si les nouveaux modèles sont de plus en plus économiques, attention car la climatisation peut vite faire grimper votre facture d’électricité.

Le prix d’une pompe à chaleur air-air est généralement compris entre 5 500 et 10 500 € hors pose (1). Comme ce coût varie selon la surface à chauffer, les professionnels estiment que le prix global (pompe et installation) est en moyenne de 100 euros par m².

Le prix d’une pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau dispose également d’un module extérieur qui capte les calories de l’air pour les transformer en chaleur. En revanche, l’énergie créée sert à chauffer directement l’eau de votre circuit de chauffage. Cette eau est donc acheminée jusqu’à vos radiateurs ou jusqu’à votre plancher chauffant pour réchauffer votre habitation. Avec ce modèle, il est également conseillé de prévoir une production d’eau chaude sanitaire. Ainsi, vous optimisez la performance de votre appareil et réalisez un maximum d’économies d’énergie.

Les premiers prix d’une pompe à chaleur air-eau se situent autour de 6 900 € et peuvent atteindre jusqu’à 15 000 € hors pose (1).

Le prix d’une pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur à géothermie (eau-eau) a, quant à elle, un fonctionnement un peu différent de celui des autres types de pompes à chaleur. En effet, les calories sont captées sous terre et sont transformées en chaleur à diffuser dans l’habitation. Pour cela, des capteurs thermiques sont enfouis dans le sol. Ces capteurs peuvent être verticaux et enfouis profondément dans le sol ou horizontaux et couvrir une grande surface de votre terrain.

Là encore, les calories sont transmises à la pompe à chaleur qui va les utiliser pour chauffer l’eau du circuit de chauffage. Vos émetteurs de chaleur (plancher chauffant ou radiateurs) font alors monter la température de toutes les pièces à chauffer de votre habitation. Il s’agit d’un mode de chauffage particulièrement efficace. Et pour cause : comme la température de sa source (la terre) est toujours positive, le COP (Coefficient de performance) est toujours optimal.

Si la pompe géothermique permet de réaliser de réelles économies d’énergie, elle a aussi un coût assez important. La fourchette de prix de ce type d’appareils est comprise entre 9 500 € et 22 500 € hors pose (1), selon votre choix de capteurs.

Comment bien choisir votre pompe à chaleur ?

Bon A Savoir

Une pompe à chaleur peut avoir plusieurs fonctions. Elle peut être réversible, c’est-à-dire faire de la climatisation. Mais, elle peut également servir à chauffer l’eau de votre piscine à moindre coût.

Quel prix pour l'installation d’une PAC ?

Une pompe à chaleur est un mode de chauffage économique et performant. Toutefois, son fonctionnement peut parfois s’avérer complexe. Il est donc indispensable de faire réaliser son installation par un chauffagiste expérimenté pour vous garantir le bon état de marche, mais aussi pour que les réglages soient parfaitement réalisés et optimisés. Votre projet d’installation de pompe à chaleur peut être réalisé par un artisan-plombier, un chauffagiste ou par un climatiseur. Afin de pouvoir comparer les offres, faites établir au moins 2 à 3 devis.

Le prix moyen d’installation d’une pompe à chaleur se situe autour de 4 500 € (1). Il faut cependant noter que les coûts d’installation peuvent varier selon votre région et selon votre choix d’entreprise ou d’artisan.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre pompe à chaleur

Avec les artisans Ootravaux

Bon A Savoir

Les pompes à chaleur sont des systèmes de chauffage complexes à installer. Ils doivent être parfaitement bien dimensionnés. Idéalement, choisissez un professionnel avec des compétences de frigoriste.

Prix d'installation d'une pompe à chaleur air-air

L’installation d’une PAC air-air se fait à l’extérieur et à l’intérieur de votre maison ou de votre appartement. Il faut d’abord poser les modules extérieurs sur la façade ou dans le jardin, puis installer un module à l’intérieur du logement. Des travaux doivent être réalisés sur les murs pour relier les différentes parties de la pompe à chaleur entre elles.

Le prix oscille entre 1 500 € et 5 500 euros (1) pour l’installation d’une pompe à chaleur air-air, selon l’envergure des travaux à réaliser sur les murs. Le branchement électrique des modules est compris dans le prix de l’installation. En revanche, si vous devez modifier votre réseau électrique ou le remettre tout simplement aux normes, il vous faut faire appel à un électricien.

Prix d'installation d'une pompe à chaleur air-eau

La PAC air-eau se compose également de plusieurs modules (intérieur et extérieur). Le professionnel en installe donc un à l’extérieur (le ventilateur). Le reste de l’équipement est mis en place à l’intérieur de la maison ou de l’appartement pour être relié à votre système de chauffage, et donc à vos émetteurs de chaleur (plancher chauffant ou radiateurs).

Le prix de l’installation d’une pompe à chaleur air-eau se situe entre 1 300 € et 3 500 € (1) selon la complexité des travaux à réaliser, notamment pour le raccordement hydraulique..

Quel prix pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau ?

Prix d'installation d'une pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique demande une installation plus complexe. Il est en effet nécessaire de creuser dans le sol de votre jardin, par forage vertical ou par décaissement horizontal, pour installer les capteurs ainsi que les sondes. Il faut ensuite placer l’unité intérieure dans l’habitation. Enfin, la dernière opération consiste à effectuer le raccordement du produit à votre réseau de chauffage.

Le prix de l’installation d’une pompe à chaleur géothermique se situe entre 5 500 € et 10 500 € (1) selon l’envergure des travaux.

Conseils et astuces pour trouver le meilleur installateur de pompe à chaleur

Quel prix pour l'entretien d’une PAC ?

Une pompe à chaleur doit être entretenue régulièrement pour rester performante, pour éviter les dysfonctionnements et pour augmenter sa durée de vie. Chaque modèle de PAC possède ses propres consignes d’entretien et de réparations fournies par le fabricant. Cette maintenance se déroule en plusieurs étapes. Le chauffagiste vérifie d’abord l’étanchéité du fluide caloporteur. Il nettoie et règle ensuite le système thermodynamique. S’il y a des problèmes de fonctionnement, il effectue toutes les réparations nécessaires.

En moyenne, le prix d’une visite pour entretenir votre pompe à chaleur est de 130 €, mais il peut parfois atteindre jusqu’à 280 € (1). Pour bénéficier d’un prix forfaitaire pour l’entretien et les réparations de votre pompe à chaleur, vous pouvez choisir d’établir un contrat de maintenance avec une entreprise spécialisée.

Attention

La maintenance d’une pompe à chaleur faite par un professionnel est obligatoire tous les 2 ans depuis le 30 juillet 2020 si sa puissance est comprise entre 4 et 70 kW. Pour les autres pompes à chaleur, elle doit être réalisée tous les 5 ans. L’installateur réalisant la maintenance doit obligatoirement posséder une attestation de capacité pour être habilité à réaliser cette mission sur une PAC.

Les aides financières et primes pour l'installation d'une PAC

Quelle que soit sa technologie, la pompe à chaleur utilise les énergies renouvelables pour chauffer votre habitation et produire de l’eau chaude sanitaire. Elle a donc de nombreux avantages contrairement à d’autres systèmes de chauffage, comme la chaudière à gaz ou au fioul, qui sont voués à disparaître. La pompe à chaleur est actuellement l’un des équipements les plus performants sur le marché. Pour permettre aux ménages français de faire des économies d’énergie et de se lancer dans un projet de rénovation de leur habitation, l’État français a mis en place plusieurs dispositifs d’aides à l’installation de pompes à chaleur.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est la nouvelle aide de l’Anah (Agence Nationale pour l’Habitat). Elle est accessible aux propriétaires qui occupent leur habitation au titre d’une résidence principale, ainsi qu’aux propriétaires bailleurs (à partir du 1er juillet 2021). Depuis le 1er janvier 2021, MaPrimeRénov’ est accessible à tous, sans condition de ressources. Toutefois, le montant de l’aide est dégressif, selon vos revenus. D’autre part, les ménages les plus aisés n’ont le droit à cette prime que pour des travaux d’isolation. Pour pouvoir en bénéficier, votre maison ou votre appartement doit avoir plus de 2 ans d’ancienneté et vous devez confier vos travaux à un installateur reconnu RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Ainsi, vous pouvez obtenir :

  • Une prime de 2 000 à 4 000 € pour une pompe à chaleur air-eau ;
  • Une prime de 4 000 à 10 000 € pour un modèle à géothermie ;
  • Des bonus pour des travaux plus globaux (avec de l’isolation, notamment). Par exemple, le bonus « Sortir du statut de passoire énergétique » vous accorde de 500 à 1 500 € selon vos revenus, si l’étiquette énergie de votre logement atteint la classe énergie E après rénovation, alors que vous étiez en F ou G. Si vous parvenez à atteindre la classe B ou A, vous pouvez rajouter de 500 à 1 500 € supplémentaires grâce au bonus « Bâtiment Basse Consommation ». Enfin, le bonus « Assistance à maîtrise d’ouvrage » vous offre 150 € pour recourir à l’accompagnement d’un spécialiste du bâtiment.
Bon A Savoir

Un bonus spécial de 3 500 à 7 000 € est accordé aux propriétaires aux « revenus intermédiaires ou supérieurs » pour effectuer une rénovation d’envergure. Pour l’obtenir, il vous faudra réaliser un gain énergétique d’au moins 55 %.

Les aides financières du programme Habiter Mieux

Le programme « Habiter Mieux Sérénité » est également géré par l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Toutefois, les conditions d’éligibilité diffèrent quelque peu des autres aides :

  • Vos revenus ne doivent pas dépasser certaines conditions de ressources ;
  • Vos travaux sont soumis à une obligation de résultat. Un technicien-conseil se déplace chez vous et procède à une évaluation thermique de votre domicile. Ainsi, vous devez réaliser au moins 35 % de gain énergétique pour bénéficier des subventions ;
  • Votre habitation doit avoir plus de 15 ans d’ancienneté.
  • Vous ne devez pas avoir obtenu de prêt à taux zéro pour l’achat de votre logement (dans les 5 ans précédant votre demande) ;
  • Vous devez confier vos travaux à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Beaucoup de conditions sont donc à remplir, mais le montant des aides en vaut la peine :

  • Les propriétaires modestes peuvent obtenir une aide de 35 % du montant total de leurs devis (plafonné à 30 000 € de travaux) et d’une prime complémentaire de 10 %, soit 12 500 € au maximum ;
  • Les propriétaires très modestes peuvent obtenir une aide de 50 % du montant total de leurs devis (plafonné à 30 000 € de travaux) et d’une prime complémentaire de 10 %, soit 18 000 € au maximum ;
  • Les bonus « Sortir du statut de passoire énergétique » et « Bâtiment Basse Consommation » (conditions identiques à MaPrimeRénov’, voir plus haut) sont cumulables. En revanche, le montant est fixe et il est de 1 500 € chacun.

La prime « Coup de pouce Chauffage »

Cette prime concerne toutes les personnes souhaitant s’engager dans un projet de rénovation en remplaçant leur vieille chaudière à charbon, à fioul ou à gaz par une pompe à chaleur (air-eau, eau-eau ou hybride). Pour bénéficier de cette aide, il faut s’adresser à un partenaire du dispositif (fournisseur ou distributeur d’énergie). Le montant de la prime « Coup de pouce Chauffage » varie de 2 500 à 4 000 €, selon vos revenus. Vous pouvez le calculer directement depuis le simulateur officiel de l’État.

Si vous ne remplacez pas une ancienne chaudière, vous pouvez malgré tout obtenir une aide sous forme de « Certificats d’économies d’énergie ». Leur valeur dépend de votre choix de fournisseur d’énergie. Ce dernier peut ainsi vous proposer des primes, des remises sur facture, des conseils techniques, etc.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro, ou éco-PTZ, permet de financer les travaux qui visent une meilleure efficacité énergétique de votre logement, comme l’isolation, la mise en place d’un système de chauffage plus économique ou d’un équipement solaire. L’achat et l’installation d’une pompe à chaleur dans votre maison ou appartement de plus de 2 ans d’ancienneté font partie des travaux éligibles à cette aide. Toutefois, vous devez choisir un artisan RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour pouvoir obtenir votre prêt à taux nul. Le montant de l’éco-prêt à taux zéro varie de 15 000 € pour une action seule (pompe à chaleur, par exemple) à 30 000 € pour 3 actions de rénovation (isolation, chauffe-eau solaire ou thermodynamique, etc.).

Les autres aides possibles

Certains organismes peuvent vous apporter une aide complémentaire :

  • La TVA réduite à 5,5 % sur le matériel et la pose ;
  • Les collectivités locales, renseignez-vous en mairie ;
  • Les caisses de retraite ;
  • Les mutuelles, les organismes de santé et certains organismes publics (CAF, Action Logement, etc.) ;
  • Certaines associations (les « Anciens Combattants », par exemple).
Attention

Le Crédit d’impôt transition énergétique, ou CITE, qui vous permettait de déduire une partie de vos dépenses pour l’installation d’une PAC sur votre impôt sur le revenu n’existe plus ! Il a en effet été supprimé depuis le 1er janvier 2021 pour être remplacé par MaPrimeRénov’. Pour mémoire, le crédit d’impôt avait d’abord fusionné avec les aides de l’Anah du programme « Habiter Mieux Agilité » avant de disparaître totalement.

(1) Prix observés sur les sites de professionnels spécialisés

Haut de page