Solutions pour agrandir sa maison

Six solutions pour agrandir sa maison

16 septembre 2020
Extension & agrandissement
Sommaire

La famille s’agrandit et vous commencez à manquer d’espace dans votre maison pour les membres de votre tribu ? Vous avez été séduit(e) par l’idée du télétravail et souhaitez aménager un nouvel espace professionnel chez vous ? Vous aimeriez agrandir votre maison pour profiter d’une surface habitable plus confortable ? Quelles que soient vos envies de travaux et vos exigences, il existe assurément une solution pour agrandir votre maison ! Ootravaux vous aide à faire le bon choix pour votre projet.

Solution n° 1 : réaliser une extension de maison

Lorsqu’il est question de projet d’agrandissement de maison, beaucoup se mettent immédiatement à imaginer une extension. Il faut dire que l’extension de maison constitue l’une des solutions incontournables pour agrandir une maison sans (trop) transformer l’existant. Avec une extension de maison, vous gagnez en surface au sol habitable sans réaliser d’autres gros travaux que ceux utiles à la construction de l’extension (inutile de repenser tous les plans de votre maison et / ou d’envisager casser des murs). En parpaings, en briques, à ossature bois, avec charpente et toiture traditionnelle ou à toit plat, l’extension de maison se décline sous de multiples formes (et aux prix très différents) pour s’harmoniser avec l’architecture de votre maison ou créer un contraste. En fonction de vos envies et de votre budget, vous pouvez librement imaginer une extension pour répondre à tous vos projets d’agrandissement de maison (chambre pour bébé, nouvelle pièce de vie, coin détente, salle de bains, etc.). N’hésitez pas à faire appel à un architecte pour vous aider à réaliser le plan d’aménagement idéal pour vos travaux d’extension.

Attention

Quelle que soit la nature de l’extension dont vous aurez fait le choix pour votre maison, il vous faudra presque toujours obtenir l’autorisation de votre commune pour pouvoir réaliser les travaux. Selon les situations, vous aurez ainsi à déposer une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire accompagné du plan de votre projet d’agrandissement auprès du service urbanisme de votre mairie.

Solution n° 2 : aménager les combles et/ou le sous-sol de la maison

Votre maison dispose de combles aménageables que vous n’avez pas encore pris le temps d’aménager en surface de vie ? L’aménagement des combles figure parmi les solutions les plus accessibles en termes de prix et de contraintes de travaux pour un projet d’agrandissement de maison. À l’inverse d’une extension qui impose la construction d’une pièce supplémentaire (extension de l’habitat en dur ou en bois par exemple), l’aménagement des combles ne nécessite que des travaux d’aménagement, de rénovation et/ou d’isolation. Ils peuvent cependant se révéler importants, car il faut s’assurer de :

  • la bonne luminosité des combles (ajout d’un puits de lumière ou de fenêtres de toit) ;
  • prolonger le réseau électrique ;
  • l’isolation ;
  • la création de cloisons ;
  • la pose des revêtements aux murs et au sol.

Si vos combles ne sont pas aménageables, la surélévation du toit entraîne un surcoût important à l’aménagement des combles, de l’ordre de 10 000 à 40 000 € (1).

En fonction de la surface des combles de votre maison, vous pouvez tout de même espérer doubler la surface habitable et créer un nouvel espace de vie très agréable. Il existe aujourd’hui de multiples possibilités pour aménager des combles avec le recours ou non à un professionnel ou à un architecte en fonction de vos compétences en bricolage et en matière d’aménagement. De la même manière, il est tout à fait possible aujourd’hui d’imaginer transformer le sous-sol existant de votre maison en pièce de vie (parfait pour les ados qui aspirent à plus d’indépendance). Seule condition à ce projet d’agrandissement par le sous-sol : accepter la contrainte du manque de luminosité dans la pièce créée.

Le prix raisonnable au m² pour aménager vos combles

 

Bon A Savoir

Sur le plan administratif, l’aménagement des combles est l’une des solutions pour l’agrandissement de maison les plus faciles à mettre en place. Avec l’aménagement des combles, vous ne modifiez ni la surface au sol de votre maison ni son aspect extérieur (sauf éventuelle installation d’une fenêtre de toit). Ainsi, les démarches pour aménager des combles seront très souvent moins fastidieuses que celles inhérentes à la surélévation de maison. L’idéal reste de bénéficier d’une hauteur d’au moins 230 cm sous le faîte du toit pour exploiter au mieux les m² disponibles.

Quelles sont les étapes d'aménagement des combles ?

 

Solution n° 3 : créer une mezzanine sous le toit

Votre maison comporte de grandes pièces avec une importante hauteur sous plafond ? Et si vous décidiez de créer une mezzanine dans l’une de ces pièces pour profiter d’une nouvelle surface habitable sans modifier l’aspect extérieur existant de votre maison ? Déclinable (presque) à l’infini, la mezzanine s’invite avec aisance dans toutes les pièces de la maison qui profitent d’une grande hauteur sous plafond. Pour optimiser l’espace et garantir la solidité de la structure de cet agrandissement, il est souvent préférable d’avoir recours à un architecte qui saura vous conseiller dans le choix des aménagements pour vos travaux et déterminer le bon prix pour la construction de votre projet. Vous profiterez, surtout, des précieux conseils de l’architecte dans le découpage de l’espace existant pour une rénovation de votre intérieur dans les règles de l’art. Pour aménager un coin-lit ou un petit cocon de détente, pour disposer d’une zone de rangement dissimulée dans votre habitation, mais aussi pour imaginer une chambre ou suite parentale avec lit, salle de bains et dressing, etc., la mezzanine s’adapte à toutes les envies d’agrandissement de la maison.

Bon A Savoir

Sur le plan fiscal, la construction d’une mezzanine jouit d’un net avantage par rapport aux autres solutions d’agrandissement et d’extension de la maison. En effet, toute surface au sol avec une hauteur inférieure à 1,80 m est pondérée dans le calcul de la taxe d’habitation et de la taxe foncière. Autrement dit, vous paierez moins d’impôts locaux en choisissant la construction et l’aménagement d’une mezzanine d’une hauteur inférieure à 1,80 m dans votre maison qu’en optant pour la construction d’une extension en bois traditionnelle ou d’une véranda.

Solution n° 4 : aménager un garage existant en pièce à vivre

Votre maison actuelle est dotée d’un garage déjà existant ? Vous avez pris l’habitude d’y stocker toutes sortes de choses plus ou moins utiles ? Pour gagner de la surface habitable sans engager de gros travaux, la transformation du garage en pièce de vie est une possibilité judicieuse. Dans la plupart des cas, le remplacement de la porte de garage par une fenêtre ou une baie vitrée constitue la seule grosse étape du chantier pour votre projet, surtout si votre garage bénéficie déjà d’une isolation en phase avec la réglementation thermique. Ensuite, tout est une simple question d’aménagement avec le choix d’un revêtement de sol (il en existe à tous les prix) et la mise en peinture des murs intérieurs. En règle générale, la transformation d’un garage en pièce de vie pour agrandir sa maison ne nécessite pas de gros travaux d’électricité (sauf à vouloir transformer votre garage en espace cinéma ou à installer un nouveau système de chauffage par exemple). Si vous aimeriez effectuer un changement de destination du garage tout en conservant votre voiture à l’abri des intempéries, vous pouvez opter pour la solution du carport. Cet abri doté d’un toit mais ouvert sur les côtés libère de l’espace dans le garage pour en faire une nouvelle pièce à vivre tout en protégeant les voitures. Quant au stockage des différents objets qui encombrent habituellement le garage, la construction d’un abri de jardin et/ou un grand tri des affaires stockées permettent là encore de libérer l’espace du garage.

Solution n° 5 : opter pour un projet de construction de véranda

Avec l’extension en dur ou l’extension en bois, la construction d’une véranda fait partie des solutions les plus plébiscitées par les Français pour agrandir leur maison. Il faut dire que l’agrandissement par une véranda affiche de multiples avantages qui séduisent tous ceux et celles qui souhaitent profiter d’un espace de vie supplémentaire. Avec le nombre important d’entreprises spécialisées dans la construction de vérandas qui existent aujourd’hui sur le marché, vous n’aurez aucune difficulté à dénicher le modèle de véranda qui répond le mieux à votre projet d’extension de la maison. Matériaux (aluminium, acier, etc.), usage (pour aménager une cuisine, profiter d’un plus grand salon ouvert vers l’extérieur, installer un bureau ou une grande bibliothèque etc.), l’extension par la véranda offre une multitude de possibilités, avec, là encore, des prix variables d’un projet à un autre.

Aluminium, bois, fer, PVC : comment choisir les matériaux pour votre véranda ?

Ici comme pour les autres solutions d’agrandissement de la maison, il est important de prendre le temps de bien préparer votre projet. L’expertise et les conseils d’un professionnel, ou même d’un architecte, vous aideront à définir vos besoins et à lancer la construction d’une véranda qui répond à la fois à vos exigences et à votre budget. Pour être sûr(e) de faire les bons choix, Ootravaux vous conseille de réaliser plusieurs devis de véranda (et plusieurs devis d’extension de maison de manière générale) afin d’avoir une idée plus juste du coût de votre projet d’agrandissement. Ootravaux met à votre disposition sa plateforme de mise en relation avec les professionnels de l’extension d’habitat pour toutes vos demandes de devis.

Comment trouver le meilleur professionnel pour construire une véranda ?

Solution n° 6 : surélever sa maison avec l’aménagement d’un étage

Vous souhaitez agrandir votre maison, mais n’avez la place dans votre jardin ou sur votre terrain ni pour la construction d’une extension, ni pour la construction d’une véranda ? Votre maison ne dispose pas de garage, de combles ou de sous-sol à aménager en espace d’habitation ? La surélévation de votre maison est une solution qui peut vous permettre de gagner en m2 habitables. Ici, les travaux de votre projet d’agrandissement consistent à surélever la toiture de votre maison pour une extension de la maison à la verticale, via la construction d’un étage supplémentaire. En fonction des caractéristiques de votre projet d’agrandissement, il est ainsi possible d’imaginer doubler la surface habitable de votre logement sans avoir à empiéter sur le jardin ou le terrain. Souvent présentées comme la dernière alternative pour agrandir sa maison, la surélévation de la toiture et la construction d’un nouvel étage présentent en pratique de multiples avantages qui la rendent particulièrement attractive :

  • valoriser votre bien immobilier ;
  • mettre à profit des espaces inutilisés comme des combles perdus ;
  • en profiter pour remettre votre toit à neuf.

La complexité de ce type de chantier impose en revanche très souvent le recours à un architecte pour profiter de travaux parfaitement en harmonie avec le reste de l’habitat. La participation d’un architecte à votre projet d’agrandissement de maison est d’ailleurs obligatoire si la surface de votre maison après travaux excède les 150 m2. La création d’un garage accolé à la maison n’entre cependant pas dans le décompte de la surface.

 

Devis de surélévation de maison : ce qu'il faut savoir pour obtenir un devis au meilleur prix

Attention

Surélever la toiture de votre habitat nécessite systématiquement une autorisation du service urbanisme de votre mairie. Vous devrez donc déposer, selon les cas, une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis pour la construction de cet agrandissement.

Quelle solution d’extension choisir pour votre maison ?

Vous ne savez pas quel type d’extension choisir pour l’agrandissement de votre maison ? Les avantages et les inconvénients de chaque type d’extension sont les principaux éléments à prendre en compte pour faire les bons choix. D’autres paramètres peuvent également vous aider à choisir une extension plutôt qu’une autre pour votre maison. C’est le cas notamment :

  • du budget dont vous disposez pour vos travaux d’agrandissement de maison (toutes les solutions d’extension et d’agrandissement n’affichent pas les mêmes prix au m2, la surélévation de toiture étant la plus coûteuse et la création d’un garage la plus abordable) ;
  • des contraintes architecturales de votre maison existante et des éventuelles contraintes de rénovation ;
  • des règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune, indiquées dans le PLU (Plan local d’urbanisme), qui peuvent, par exemple, vous interdire une extension sur votre terrain ou votre jardin pour non-respect du COS (Coefficient d’occupation des sols) ;
  • de l’urgence des travaux d’agrandissement de la maison : l’aménagement de combles peut être réalisé en quelques semaines, tandis qu’une extension de maison en dur nécessitera souvent plusieurs mois de travaux pour la construction.

Agrandir sa maison ou déménager ? Le grand débat

C’est LE match qui anime les débats lorsqu’il s’agit de voir plus grand pour son habitation avec, d’un côté, les aspects positifs de l’agrandissement de la maison, de l’autre la « facilité » du déménagement. Sur le plan financier, agrandir sa maison est, souvent, une opération plus rentable qu’un déménagement pour profiter d’un habitat plus grand. Choisir d’agrandir sa maison, que ce soit par une simple véranda, par surélévation de la toiture ou par toute solution proposée dans cet article, c’est éviter de nombreuses dépenses liées à l’achat d’un bien et au déménagement : frais de notaire, location d’un camion... Quel que soit le type d’extension choisi, vous profitez, en plus, d’un agrandissement de maison plus rapide que lors d’un déménagement (recherche du bien, formalités administratives, délais de transaction, etc.). Cet argument est encore plus valable si vous souhaitez acheter le bien dans lequel déménager. Enfin, tout travail d’agrandissement de la maison participe à valoriser votre bien avec, à la clé, une plus-value immobilière significative.

(1) Prix observés sur les sites de professionnels spécialisés.