Surélévation et rehaussement de la charpente

Guide de la surélévation et du rehaussement : pour un agrandissement par le haut

21 octobre 2020
Charpente
Sommaire

Si vous ne pouvez pas agrandir votre maison horizontalement, vous pouvez toujours opter pour une extension verticale, en ajoutant un étage, en rehaussant ou en modifiant la pente de la toiture. Vous profiterez ainsi d’un espace de vie supplémentaire qui revalorisera votre logement. Mais quels sont les paramètres à prendre en compte pour un agrandissement par le haut ? Quels sont les différentes solutions, leurs prix et les démarches nécessaires ? Ootravaux vous explique tout dans ce guide !

Quels paramètres prendre en compte pour agrandir sa maison par le haut ?

Avant de choisir la solution optimale d’agrandissement de votre maison, vous devez considérer un certain nombre de paramètres.

  • Structure de la maison : Assurez-vous que la conception de votre maison est prête à supporter le poids de l’agrandissement. En effet, surélever la toiture entraîne un poids supplémentaire pour les murs, le plancher supérieur et les fondations. Une étude de faisabilité par un architecte ou un maître d’œuvre vous permettra de connaître les solutions d’agrandissement possibles sans fragiliser la structure du bâti.
  • Pente de toit : L'inclinaison de votre toit est déterminante pour votre projet. Dans certaines régions, il n’est pas possible de la changer. Vous pouvez néanmoins opter pour une surélévation de toiture pour agrandir votre maison sans changer la pente du toit.
  • Modification de la surface habitable : Si la surface habitable de votre maison dépasse 150 m² après les travaux, vous devez faire appel à un architecte. Il est toutefois conseillé de faire appel à ce professionnel pour des projets de moindre envergure, afin d’être certain de la solidité de votre construction.
  • Matériaux : Vous avez le choix entre plusieurs matériaux pour l’agrandissement de votre maison : bois, parpaings, béton cellulaire, acier… Le choix dépendra notamment du poids que peut supporter le bâti.
  • Isolation : Vous pouvez profiter des travaux pour améliorer l’isolation de la toiture (par l’intérieur ou par l’extérieur) et ainsi réaliser des économies d’énergie.
  • Budget : Le choix des matériaux et la taille de l’agrandissement ont un impact sur votre budget. Certaines solutions, comme la surélévation en bois et partielle, sont plus économiques.

Il vous faudra par ailleurs respecter les règles d’urbanisme. Toutes les solutions d’agrandissement ne sont pas toujours possibles en raison des contraintes d’urbanisme. Consultez le PLU (plan local d’urbanisme) de votre commune pour connaître les règles concernant la hauteur, le volume de l’extension ou encore les matériaux utilisés. Dans certains lotissements, il est interdit de surélever ou de rehausser sa maison.


La surélévation de toiture

Agrandissement : en quoi consiste la surélévation de toiture ?

La surélévation de toiture consiste à ajouter un nouvel étage à votre maison. Pour cela, il faut déposer la toiture puis ajouter des murs à hauteur classique (2,20 m à 2,50 m). Une ouverture dans le plancher est ensuite réalisée pour faire passer un escalier d’accès au nouvel étage.

Attention, la création d’un étage nécessite une étude structurelle préalable pour confirmer la solidité du plancher et son aptitude à supporter de futurs aménagements. Dans certains cas, des travaux de renforcement sont à prévoir.

Reste à poser la nouvelle toiture et l’isolant avant d’installer l’escalier et d’aménager l’intérieur du nouvel étage. La surélévation de maison peut être totale ou partielle. En surélévation partielle, il est par exemple possible d'ajouter un étage sur la moitié de la surface et aménager l’autre moitié en toit-terrasse.

Les avantages et inconvénients de la surélévation

La surélévation de toiture est idéale si vous n’êtes pas autorisé à modifier l'inclinaison de votre toit et que celle-ci est inférieure ou égale à 30°. Cette solution est souvent choisie pour doubler la surface habitable des maisons de plain-pied aux combles non aménageables. Vous pouvez réaliser la surélévation en ossature bois, en métal ou en maçonnerie. La dépose totale du toit permet de poser une nouvelle couverture et une nouvelle isolation. Il s’agit de travaux assez lourds qui rendent la maison inhabitable pendant quelques semaines.

Quel est le prix d’une surélévation ?

Le prix de votre surélévation dépend de nombreux paramètres : matériaux de la structure, accès au chantier, revêtement extérieur, surface, couverture, aménagement extérieur… Le prix moyen au m² est compris entre 1 500 et 2 500 € (1) main-d'œuvre incluse pour une structure brute. Pour un aménagement total (pose de cloisons, de sanitaires, travaux d’électricité, etc.), comptez plutôt 3 000 €/m² (1).

Le rehaussement de toiture

Qu’est-ce que le rehaussement de toiture ?

Le rehaussement de toiture consiste à ajouter 80 cm à 1 m de parpaings entre les murs et la charpente afin d’augmenter la hauteur sous combles. Cette solution est possible lorsque l'inclinaison du toit est inférieure ou égale à 30° et que la modification de l'inclinaison est autorisée. Il convient d'abord de procéder à la dépose de la toiture puis d'ajouter des parpaings. Une ouverture dans le plancher est ensuite réalisée pour faire passer un escalier. La nouvelle toiture ainsi que l'escalier peuvent alors être posés avant d’aménager les combles.

Quels avantages et inconvénients ?

Le rehaussement de toiture vous permet de bénéficier d’une hauteur confortable sous les combles. Comme la surélévation, cette solution est idéale pour augmenter votre surface habitable sans modifier l’emprise au sol de votre maison. Vous pouvez aussi profiter de ces travaux pour améliorer l’isolation de la toiture. Comme la surélévation, les travaux initiés dans le cadre d’un rehaussement de toiture sont assez importants et peuvent nécessiter le déménagement des habitants du foyer.

Combien coûte un rehaussement de toiture ?

Le prix dépend de votre projet : conservation de la toiture existante ou rénovation de celle-ci, accessibilité du chantier, matériaux de couverture… Comptez entre 1 000 et 2 000 €/m² (1) pour ces travaux main-d'œuvre incluse. En comptant l’aménagement total des combles, le prix est compris entre 1 500 et 2 500 €/m²(1) (main d'œuvre incluse).

Bon A Savoir

Les démarches administratives nécessaires au rehaussement et à la surélévation de toiture sont similaires. Plusieurs cas de figure sont possibles :

  • si votre maison est située dans une zone urbaine soumise à un PLU et que l’extension n’engendre pas un agrandissement supérieur à 40 m², une déclaration préalable de travaux suffit ;
  • si la surface créée par la surélévation ou le rehaussement reste inférieure à 20 m² (en zone urbaine ou rurale non soumise à un PLU), seule une déclaration de travaux est nécessaire ;
  • si la zone géographique et les dimensions de l’agrandissement n’entrent pas dans les premiers cas de figure, un permis de construire est obligatoire.

À noter que, si la maison se situe dans le périmètre d'une zone classée, l'avis des architectes des bâtiments de France est requis, et si après travaux, la surface de plancher ou d'emprise au sol totale de votre maison est supérieure à 150 m², le recours à un architecte est obligatoire. Avant toutes autres démarches, il est nécessaire de se rendre en mairie pour y consulter le POS ou le PLU.

Guide de la surélévation et du rehaussement : modifier l'inclinaison de sa toiture

Modification de pente de toiture : qu’est-ce que c’est ?

Si les règles d’urbanisme vous y autorisent, vous pouvez modifier l'inclinaison de la toiture de votre maison en modifiant la pente. Ce type de travaux d’envergure se caractérise par une modification partielle ou totale de la charpente et de la toiture afin d’augmenter la hauteur sous les combles. Cette opération n’est envisageable que si votre pente originelle est inférieure à 30°. Pensez à confier ces travaux à un professionnel confirmé.

Les avantages et inconvénients d’une modification de pente de toiture

La modification de l'inclinaison de la toiture permet d’augmenter la surface habitable de votre maison, c’est-à-dire la surface pour laquelle la hauteur sous plafond est supérieure ou égale à 1,80 m. Passer d’une inclinaison de 30° à 40° vous permet de gagner en confort. Vous bénéficiez aussi d’une nouvelle toiture avec une isolation performante. Les travaux de modification de la pente de la toiture ne sont pas aussi lourds que ceux d’un rehaussement ou d’une surélévation. La preuve : vous pouvez continuer à vivre dans votre maison pendant la durée des travaux ! L’inconvénient est que les règles d’urbanisme de votre région doivent autoriser la modification de pente.

Modification de la pente du toit : combien ça coûte ?

La modification de l'inclinaison du toit peut coûter entre 1 000 et 1 500 €/m² (1) (main-d'œuvre incluse) selon votre projet. Ce prix dépend notamment de l’aménagement des combles (installation de l’électricité, de sanitaires, de cloisons…).

Les démarches administratives nécessaires pour modifier la pente de toiture

Étant donné que le changement de l'inclinaison de la toiture modifie l’aspect extérieur de votre maison, un permis de construire est obligatoire. La société qui réalise les travaux peut s’occuper de réaliser ces formalités.

Travaux d'extension : quel est le prix d’un agrandissement de maison ?

(1) Prix observés sur les sites des professionnels.

Haut de page