Chauffage économies d'énergie

Quel type de chauffage choisir pour réaliser des économies d’énergie ?

30 septembre 2020
Chauffage
Sommaire

Vous souhaitez faire construire votre maison ou la rénover entièrement ? Le choix du système de chauffage central va donc faire partie de vos priorités. Quel système de chauffage faut-il choisir pour faire baisser sa facture d’énergie tout en préservant le confort thermique de votre foyer? Ootravaux vous aide à choisir le meilleur type de chauffage pour vous permettre de réaliser des économies d’énergie.

Quels sont les types de chauffage les plus économes en énergie ?

Il existe aujourd'hui une grande variété de systèmes de chauffage, c’est la raison pour laquelle il peut être difficile de faire son choix. Voici donc en détail les différents modes de chauffage que vous pouvez adopter dans votre domicile.

Le chauffage électrique

Il s’agit du mode de chauffage le plus répandu. L'installation est peu onéreuse et l’utilisation est des plus simples. Il existe un grand nombre d’appareils compatibles selon votre budget et vos besoins. Toutefois, le chauffage électrique est très énergivore, il coûte entre 20 et 25 % de plus que le gaz. Pour profiter pleinement des performances du chauffage électrique, mieux vaut l’installer dans un logement de taille moyenne (70 m²) très bien isolé. Le coût d’installation d’un chauffage central fonctionnant à l'électricité : entre 50 et plus de 2 000 euros (1) pour un radiateur seul selon sa qualité, soit en moyenne entre 3 000 et 5 000 euros (1), pose et fournitures comprises, dans toute la maison.

Le chauffage au gaz

Plus économique que l’électricité, le gaz offre un rendement très intéressant. Ce mode de chauffage se met en marche rapidement et offre une meilleure inertie que le chauffage électrique. Le coût d'installation et les travaux à prévoir varient selon le type de chaudière gaz (chaudière gaz condensation, basse température, etc.) à installer, et la proximité du logement avec un réseau de gaz de ville. Vous pouvez opter pour le gaz naturel pour bénéficier du tarif réglementé du gaz. Comptez entre 8 000 et 10 000 euros (1) pour la pose et les fournitures.

Le chauffage au fioul

Le fioul a la particularité de diffuser rapidement la chaleur, et la température reste homogène toute la journée. Il s’agit d’une alternative intéressante si vous n’êtes pas relié au gaz de ville. Le coût d'installation est toutefois important, comptez entre 1 700 et 10 000 euros (1) selon le type de chaudière fioul. À noter également que le prix du fioul augmente de façon régulière.

Bon A Savoir

Sur décision du gouvernement français, l’installation et le remplacement des chaudières à fioul seront interdits à partir du 1er janvier 2022. Néanmoins, l’utilisation du fioul comme combustible de chauffage restera, elle, autorisée. En cas de défaillance du système, le propriétaire sera contraint d’envisager un remplacement par une chaudière fonctionnant avec du biofioul (F30) ou un autre combustible.

Le chauffage au bois

Plus écologique et économique, le chauffage au bois représente une alternative intéressante en chauffage d’appoint ou en chauffage principal. Il offre un bon rendement et apporte beaucoup de charme à votre intérieur. Cheminée à insert, poêle à granulés bois, poêle bois biomasse, etc., vous avez l'embarras du choix. Comptez entre 1 000 et 10 000 euros (1), équipement et pose inclus, selon le modèle de chauffage choisi.

Type de chauffage bois

Fourchette de prix en euros (fourniture et pose) 

Cheminée à insert

entre 1 000 € et 5 000 €

Cheminée à foyer ouvert

entre 500 € et 5 000 €

Poêle à granulés bois

entre 3 000 € et 5 000 €

Chaudière bois biomasse

Entre 1 500 et 10 000 €

 

Tout savoir sur le prix de l'installation d'un poêle à bois

La pompe à chaleur (PAC)

Elle utilise le principe de la géothermie pour chauffer ou rafraîchir les pièces de la maison. Son rendement est bon, sauf lorsqu’il fait très froid. Beaucoup moins polluante que le chauffage électrique, elle permet également de réaliser des économies d'énergie sur le long terme. Comptez entre 3 000 et 8 000 euros (1) pour l’installation d’une pompe à chaleur selon le modèle (pompe à chaleur eau-eau, air-eau ou air-air).

Conseils et astuces pour trouver le meilleur installateur de pompe à chaleur

Chauffage solaire et autres

Énergie gratuite, renouvelable et propre, le chauffage solaire est très en vogue. Son installation reste toutefois coûteuse : entre 15 000 et 25 000 euros (1) en moyenne (fourniture et pose), mais l'investissement est rentabilisé en 10 ans en moyenne. La biomasse, le chauffage par plinthe, le plafond chauffant sont d’autres modes de chauffages alternatifs qui peuvent également être envisagés.

Quelles sont les sources d'énergie les plus économiques

Les sources d’énergie les plus économiques sont donc le bois, le gaz et le solaire. En ce qui concerne le solaire et la géothermie, l’énergie est gratuite, mais les coûts d’installation et d’entretien restent plus élevés que pour un système de chauffage au gaz par exemple. Le prix du fioul est, quant à lui, en constante augmentation, et l'électricité peut revenir onéreuse, notamment si le logement est mal isolé.

Pour faire baisser encore plus votre facture d’énergie, vous pouvez également envisager des travaux de rénovation énergétique pour renforcer l'isolation de votre logement et de vos ouvertures (fenêtres, portes). L'entretien régulier de vos appareils de chauffage est également nécessaire pour optimiser leurs performances et donc éviter une surconsommation. Enfin, pour vos travaux de rénovation énergétique et d’installation de système de chauffage, vous pouvez bénéficier des aides : l’éco-prêt à taux zéro, le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) remplacé par MaPrimeRénov’ en 2021, la prime énergie, ou encore des aides locales pour les personnes en situation de précarité énergétique.

Quelle énergie choisir pour votre chauffage ?

Récapitulatif : quel système de chauffage est le plus économique ?

Voici un récapitulatif des prix des différents systèmes de chauffage (1).

Chauffage

Prix achat + installation

Coût moyen d'utilisation/an pour une maison de 100 m²

Poêle à bois

1 000 à 10 000 €

800 €

Pompe à chaleur

3 000 à 8 000 €

900 €

Radiateur électrique

3 000 à 5 000 €

1 500 €

Chaudière gaz à condensation

3 000 à 10 000 €

1 300 €

Chaudière fioul

1 700 à 10 000 €

1 700 €

Solaire

7000 à 9000 €

700 €

Plancher chauffant

2800 et 8400 €

1200 €

 

Remplacement d'une chaudière : à quel prix s’attendre pour les devis ?

Comment bien choisir son système de chauffage ?

Le choix du système de chauffage s’appuie sur plusieurs critères, comme notamment vos envies en matière d’énergie écologique ou non, ou encore la surface à chauffer. Entrent également en ligne de compte :

  • L'efficacité souhaitée : le chauffage électrique a l'avantage de se mettre en route très rapidement. Toutefois, les appareils électriques stockent moins la chaleur que les systèmes de chauffage au gaz, au fioul ou au bois qui restituent plus facilement la chaleur tout au long de la journée. Vous pouvez également choisir un chauffage électrique au sol pour plus de confort, des radiateurs à chaleur douce, ou encore un thermostat ambiance programmable selon vos besoins.
  • L’installation : selon le mode de chauffage choisi, les travaux d’installation seront différents. Par exemple, un chauffage électrique offre une installation très simple, il suffit de le brancher sur le secteur. En revanche, un chauffage au gaz, au bois ou au fioul va nécessiter l'installation d’une chaudière avec un système de conduits et de canalisations. Un système de chauffage solaire, biomasse, ou une pompe à chaleur engagent également des travaux coûteux, car il s’agit d’appareils à la technologie plus complexe.
  • La facilité d’utilisation : vous pouvez également choisir votre mode de chauffage en fonction de sa facilité d'utilisation. Un radiateur électrique sera par exemple plus simple d'utilisation qu’un poêle biomasse.
  • L’espace nécessaire : le chauffage électrique, solaire, à gaz, ou encore la pompe à chaleur ne nécessitent pas d’espace de stockage, contrairement au chauffage biomasse, à bois ou au fioul (citerne, stock de bois, de granulés, etc.). Les premiers sont donc à privilégier dans les petits logements tels que les appartements en ville.

(1) Prix observés sur les sites des professionnels.

Haut de page