Ootravaux

Chauffage au fioul : prix, avantages et inconvénients selon les modèles

01 septembre 2021
Chauffage au fioul
Sommaire

Vous souhaitez installer un chauffage au fioul dans votre logement ? Ootravaux vous accompagne dans votre projet. Types de chaudière, avantages, inconvénients, prix : toutes les informations à connaître pour vous aider à faire le meilleur choix se trouvent dans cet article.

L'essentiel
  • Une chaudière basse température permet de réaliser des économies d’énergie de 10 % à 15 % par rapport à une chaudière traditionnelle.
  • Une chaudière à condensation présente un rendement énergétique supérieur à 100 %.
  • Une chaudière à micro-cogénération produit également de l’électricité.

Les éléments à prendre en compte pour choisir son chauffage au fioul

Une chaudière au fioul se décline en plusieurs modèles et fonctionnements. Votre choix va donc dépendre des caractéristiques de chaque appareil, mais également du cadre légal établi par l'État à propos des équipements de chauffe des foyers français.

Comment choisir son chauffage au fioul ?

Pour déterminer l’appareil le plus adapté à votre projet et votre logement, vous pouvez comparer certains critères :

  • Le rendement énergétique : il s’agit de la performance de l’appareil concernant sa production d’énergie, exprimée en pourcentage. Plus le taux de rendement est important, plus l’appareil est efficace en matière de chauffage.
  • Les économies d’énergie : ce critère est étroitement lié au rendement énergétique. Certains modèles consomment moins d’électricité que d’autres pour fonctionner et offrent un rendement énergétique égal, voire supérieur. Le volume de combustible consommé par l’appareil est également un critère déterminant pour vous aider à choisir.
  • L’entretien : il peut être plus ou moins important selon le type de chaudière (nettoyage des éléments, contrôle du rendement, etc.).
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chauffage

Avec les artisans Ootravaux

Les autres éléments à prendre en compte

Outre les critères propres aux différents types de chauffage au fioul, des éléments généraux sont à prendre en compte pour bien choisir sa chaudière.

La puissance de l’appareil

Déterminer la bonne puissance pour votre chaudière à fioul est important afin qu’elle puisse produire la quantité d’énergie nécessaire à son utilisation. Elle est définie selon le volume de votre logement et l’usage de l’appareil.

En chauffage seul, la puissance requise est de :

  • 12 à 20 kW pour un logement de moins de 100 m2 ;
  • 18 à 25 kW pour un logement de plus de 100 m2.

Pour la production d’eau chaude sanitaire en plus, la puissance doit être de :

  • 23 à 28 kW pour un logement de moins de 100 m2 ;
  • 25 à 35 kW pour une surface de plus de 100 m2.

L’installation de l’équipement

Quel est le volume requis par l’installation de votre chaudière ? En général, tous les modèles peuvent être soit posés directement au sol, soit fixés au mur. L’installation d’une cuve à fioul et éventuellement d’un ballon d’eau chaude est également à prévoir.

Ce que dit la loi

À compter du 1er juillet 2022, les logements existants n’auront plus la possibilité de remplacer leur système de chauffage par un appareil fonctionnant au fioul. Cette décision a été prise par le ministère de la transition écologique pour lutter contre les fortes émissions polluantes et réduire ainsi l’empreinte carbone de l’ensemble des ménages français. Si vous souhaitez installer une chaudière au fioul, privilégiez alors le modèle le plus écologique et réalisez vos travaux avant la date butoir. Toutefois, des autorisations pour installer une chaudière au fioul sont prévues si l’accès aux autres sources de combustibles s’avère trop difficile (absence de distribution ou coût trop onéreux).

La chaudière à fioul standard

La chaudière à fioul traditionnelle est la moins onéreuse en raison de sa simplicité de fonctionnement. Elle offre un rendement énergétique important.

Fonctionnement

L’appareil fonctionne de manière très simple :

  1. Le combustible est directement prélevé dans la cuve à l’aide d’une pompe à fioul.
  2. Il est pulvérisé dans le foyer de l’appareil pour y être enflammé.
  3. Cette combustion chauffe la chambre qui stocke l’eau.
  4. L’eau circule dans votre système de chauffage.
  5. Une fois refroidie, l’eau retourne dans la chaudière pour un nouveau cycle de chauffage.

Avantages

La chaudière au fioul standard est particulièrement efficace comme système de chauffage puisque son rendement énergétique est de l’ordre de 90 %. Contrairement à une chaudière qui fonctionne au gaz naturel, vous n’êtes pas lié à un réseau de distribution pour la livraison de combustible. Vous pouvez donc changer de fournisseur à tout moment selon les prix proposés. Vous pouvez aussi vous procurer directement du fioul en commerce, comme pour les chaudières à gaz propane.

Inconvénients

Le prix du fioul n’est pas stable. Il varie selon le prix du pétrole. C’est pourquoi faire marcher la concurrence pour la livraison en combustible peut s’avérer bénéfique. Enfin, la chaudière traditionnelle n’est pas la plus écologique et la plus économique des modèles proposés.

Prix

Le prix d’une chaudière à fioul traditionnelle est compris entre 1 500 et 4 500 € (fourniture seule) (1). Le prix de l’appareil varie selon sa puissance et sa disposition (mural ou au sol).

La chaudière à fioul basse température

Le rendement d’un système basse température est supérieur à une chaudière à fioul standard et permet de faire des économies d’énergie.

Fonctionnement

Ce système chauffe à une température comprise entre 40 °C et 60 °C. Il nécessite cependant plus d’entretien puisqu’il doit faire l’objet d’un ramonage 2 fois par an au minimum. La chaudière basse température permet de réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 10 % à 15 % comparée à un appareil traditionnel, tout en gagnant en rendement énergétique.

Avantages

Les avantages de cet appareil sont :

  • un rendement énergétique supérieur compris entre 92 % et 95 % ;
  • une réduction de l’empreinte carbone (émissions de CO2) par rapport à un appareil standard ;
  • un fonctionnement simple et automatisé ;
  • une consommation réduite de combustible.

Inconvénients

Les inconvénients sont les suivants :

  • le raccordement à des radiateurs adaptés basse température ou à un plancher chauffant est obligatoire pour que le système soit efficient ;
  • les prix de fourniture et pose sont plus élevés que pour un appareil traditionnel.

Prix

Le prix d’une chaudière à fioul basse température est compris entre 1 400 et 5 600 € (fourniture seule) (2).

La chaudière fioul à condensation

Ce type de chaudière à fioul permet également de faire des économies d’énergie et de combustible.

Fonctionnement

L’appareil récupère l’énergie contenue dans les fumées émises lors de la combustion du fioul. En effet, la vapeur contenue dans celles-ci se liquéfie et libère de la chaleur pour chauffer l’eau du circuit de chauffage. Les condensats sont ensuite évacués. Cette technologie permet d’obtenir un rendement énergétique et de faire d’importantes économies.

Avantages

Cet appareil comporte plusieurs avantages :

  • un rendement énergétique supérieur à 100 % ;
  • une consommation d’énergie réduite de 15 à 20 % par rapport  à un système traditionnel ;
  • un usage moins polluant.

Inconvénients

Il présente cependant quelques inconvénients :

  • l’installation d’un conduit d’évacuation des eaux est nécessaire ;
  • un coût assez élevé.

Prix

Le coût de cette chaudière est compris entre 2 000 € et 8 000 € (hors pose) (2).

Bon A Savoir

Un système d’évacuation par ventouse ou « à flux forcés » peut être ajouté sur une chaudière à basse température ou à condensation. Il permet d’évacuer les fumées générées par l’appareil à l’extérieur de la maison et d’y prélever l’air nécessaire à la combustion. Il représente une économie d’énergie supplémentaire de l’ordre de 5 %.

La chaudière fioul à micro-cogénération

La micro-cogénération est une technologie encore peu exploitée en France qui permet de chauffer et de produire de l’électricité en simultané. Le combustible le plus répandu pour ce type de chaudière est le gaz (naturel ou propane), mais les modèles au fioul sont de plus en plus disponibles.

Fonctionnement

Il s’agit d’une chaudière à condensation reliée à un moteur à combustion externe qui produit de l'électricité en faisant tourner son alternateur. La chaudière micro-cogénération, ou électrogène, peut également fonctionner avec des piles à combustible. L’électricité est alors produite à partir de la réaction entre l’hydrogène et l’oxygène.

Avantages

Ce système présente 2 avantages majeurs :

  • l’autoconsommation et l’indépendance vis à vis des fournisseurs d’énergie grâce à la production d’électricité en simultanée ;
  • le rendement énergétique est compris entre 80 % et 90 % pour le chauffage et entre 10 et 20 % pour l’électricité (couvre en moyenne entre 50 % et 80 % des besoins du logement).

Inconvénients

Il faut cependant connaître quelques aspects négatifs :

  • l’installation est plus complexe (raccordement au réseau de chauffage central, au réseau électrique et au compteur d’électricité) ;
  • son prix est encore très élevé.

Prix

Le coût pour une chaudière à micro-cogénération est compris entre 10 000 et 20 000 € hors pose (1).

Remplacement d’un chauffage au fioul : alternatives et aides disponibles

Les différents types de chaudières à fioul : tableau récapitulatif

Pour vous aider à choisir parmi les appareils proposés, voici un tableau récapitulatif de leurs caractéristiques et de leurs prix.

Modèle

Rendement énergétique

Économies d’énergie

Prix (hors pose)

Standard

90 %

 

1 500 à 4 500 €

Basse température

92 à 95 %

10 à 15%

1 400 à 5 600 €

Condensation

> 100  %

15 à 20 %

2 000 à 8 000 €

Micro-cogénération

80 à 90 % (chauffage)

10 à 20 % (électricité)

 

10 000 à 20 000 €

Pour l’installation d’une chaudière à fioul par un chauffagiste professionnel, comptez entre 1 000 et 2 000 €. Ce tarif comprend la pose et le raccordement du matériel (hors prix fourniture) (1).

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Les éléments indispensables d'un bon devis
New call-to-action

(1) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.
(2) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs professionnels.