Ootravaux

Cheminée : modèles, coûts moyens et prix d'installation

02 septembre 2021
Poêles et cheminées
Sommaire

Les travaux de toiture ou la rénovation d’une maison constituent l’occasion rêvée pour l'installation d’une cheminée. Mais avant d’entreprendre ce projet, mieux vaut connaître les prix des différentes cheminées disponibles dans le commerce ainsi que leur coût de pose.

Quelles sont les différentes options de cheminées et à quel prix ? De quoi va dépendre le montant de votre devis d'installation de cheminée ? Quel professionnel contacter ? Ootravaux répond à toutes vos questions et vous aide à bien évaluer le budget nécessaire à l'installation de votre future cheminée ! 

L'essentiel
  • Le montant de votre devis va dépendre du type de cheminée, de la complexité de la pose et des éventuels travaux annexes à réaliser.       
  • La cheminée à bois (foyer fermé ou insert) est l’option qui offre le meilleur rapport qualité-prix (dispositif et carburant compris).
  • Pour la pose, privilégiez un artisan chauffagiste ou cheministe RGE (Reconnu garant de l’environnement) qualifié selon le type de cheminée à installer.

Quels éléments vont impacter le prix d'une cheminée ?

Vous rêvez d’une cheminée, mais vous ne savez pas encore quel mode d’alimentation choisir ? Sachez qu’il existe aujourd’hui de nombreuses options au design, aux performances, aux options de combustibles et aux prix très variés.

Le coût final d’une cheminée et de sa pose dépendent de différents facteurs :

  • les dimensions ;
  • le design, l'aspect esthétique et les finitions ;
  • le type de foyer : ouvert, fermé ou à insert ;
  • le mode de fonctionnement, le combustible à utiliser ;
  • le mode d’évacuation des fumées : création ou raccordement aux conduits d’évacuation existants ;
  • les tarifs pratiqués par les professionnels de votre région pour la pose : pose simple, intégration encastrée dans un mur, etc.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre cheminée

Avec les artisans Ootravaux

Quel est le prix d’une cheminée selon son type de combustible ?

Au-delà des détails esthétiques et des dimensions, le coût final d’une cheminée va en grande partie dépendre du carburant utilisé et du type de foyer.

Pour rappel, il existe plusieurs types de foyers cheminées :

  • à foyer ouvert : elle rappelle les cheminées traditionnelles sans porte, mais offre un rendement très moyen (entre 10 et 15 %) ;
  • à foyer fermé : munie d’une porte de séparation en verre, elle offre un bon rendement (75 % et plus selon le modèle) ;
  • à insert : l’insert est la solution privilégiée en rénovation. Lorsque le particulier dispose déjà d’une cheminée à foyer ouvert, il peut se tourner vers l'installation d’un insert. Ce caisson en acier muni d’une porte en verre est installé dans le foyer et augmente le rendement de 60 à 70 %.

Quel est le prix d’une cheminée ou d’un insert à bois ?

Cette cheminée est la plus connue de toutes, car son design traditionnel a su évoluer et se moderniser au cours du temps. Cette cheminée s’alimente grâce à des bûches ou des granulés en vrac et son utilisation n’a donc aucun impact (négatif ou positif) sur votre facture d'énergie.

Pour assurer la longévité de votre cheminée, il vous faudra procéder à un entretien régulier (ramonage et nettoyage des conduits d'évacuation et du foyer) pour éviter l'accumulation de débris et les risques de combustion.

Le prix d’achat (hors pose) sera généralement compris :

Pour l’alimentation, le bois reste le moins cher de tous les combustibles avec un coût moyen de 3 à 6 centimes d’euros par kWh (jusqu’à 3 à 5 fois moins cher que l'électricité, dont le tarif varie entre 12 et 14 centimes le kWh). Il s’agit de l’option la plus économique et la plus écologique.

Quel est le prix d’une cheminée au gaz ?           

La cheminée au  gaz reprend le même principe d’évacuation que les cheminées au bois (via un conduit qui évacue la fumée en toiture) et présente de nombreux avantages :

  • pratique d’utilisation : il suffit d’appuyer sur un bouton pour l’allumer et il est possible de réguler la température via une télécommande ;
  • propre : pas de bois et donc pas de cendres ;
  • performante : son rendement est égal ou supérieur à 85 % ;
  • disponible dans de nombreux design : métal, habillage imitation en pierre ou en bois, ou décorée avec de fausses bûches en céramiques, foyer ouvert, fermé, à insert, etc.

En revanche, ce type de cheminée implique une alimentation en gaz continue et un raccordement à une citerne ou au gaz de ville (et le budget mensuel que cela implique). 

Il faudra compter un prix :

Au niveau du coût du combustible, comptez 7 centimes le kWh pour du gaz naturel et 14 centimes le kWh pour du propane.

Cheminée à gaz : prix, modèles et avantages

Quel est le prix d’une cheminée à l'éthanol (ou bioéthanol) ?

Facile à installer, économique à l’achat, design (elle crée une « vraie » flamme) et simple d’entretien, la cheminée au bioéthanol présente de nombreux avantages. Il en existe plusieurs types :

  • nomade, l’appareil peut être déplacé simplement et vous accompagner dans chaque pièce de votre maison ;
  • à poser au niveau du sol (la hauteur de l'appareil est ajustable grâce à des pieds réglables) ;
  • à fixer au mur à l’aide d’un support ;
  • à encastrer dans un mur.

En revanche, il s’agit plus d’un chauffage d'appoint (voire d’une cheminée décorative) que d’un chauffage réellement performant. Son utilisation est limitée à 6 h par tranche de 24 h et il faut obligatoirement installer le dispositif dans une pièce bien ventilée pour éviter l'accumulation de monoxyde de carbone.

Pour ce genre de cheminées, comptez entre 65 et 3 000 (1) (hors pose). Cette grande différence de prix s'explique avant tout par les caractéristiques et les spécificités des différents modèles (nomade, à poser, à fixer ou à encastrer).

Le combustible est également plus cher que pour les autres options de chauffage et il faudra compter environ 30 centimes le kWh (1) pour du bioéthanol.   

Cheminée à l’éthanol : comprendre et comparer les devis

Quel est le prix d’une cheminée suspendue ?

Moderne, très esthétique et disponible dans un vaste choix de taille et de forme, la cheminée suspendue est de plus en plus prisée pour ses qualités décoratives. Elle peut fonctionner aux bûches ou aux granulés (foyer ouvert ou fermé) ou au gaz (foyer fermé) et représente une option de chauffage performante.

En revanche, cette cheminée ne peut être installée que dans une pièce disposant d’une grande hauteur sous plafond.

Pour une cheminée suspendue, prévoyez entre 500 et 8 000 € (1) (hors pose).

Récapitulatif

Le prix (1) va dépendre du type de cheminée à installer :

Modèles de cheminée ou insert (hors pose)

Prix minimum

Prix maximum

À bois

500

 5 500

Au gaz

2 000 €

7 000 €

 

Au bioéthanol

 65

3 000

Suspendue

500

 8 000 

Conseils pour un projet d’installation de cheminée

Comment installer une cheminée ?

La méthode d’installation dépend du type de cheminée et nécessite dans certains cas l’intervention d’un professionnel.

Comment installer une cheminée à bois ?

Installer ce type de cheminée requiert parfois des travaux importants :

  • créer un conduit d’arrivée d’air au travers du mur ;
  • traiter ou rénover le mur d’adossement de l'appareil, le sol et le plafond pour protéger les revêtements de la combustion ;
  • traiter les conduits d’évacuation (création, tubage ou chemisage des conduits) ;
  • installer et raccorder la cheminée au tube d'évacuation.

Ce travail devra obligatoirement être réalisé par un artisan qualifié pour éviter tout problème d'évacuation des fumées.

Comment installer une cheminée ou un insert au gaz ?

Certaines cheminées évacuent les fumées grâce à un système « à ventouse » (un système de tuyau pour l’entrée d’air et l’évacuation qui peut s'élever à plusieurs mètres de hauteur) et ne nécessitent pas d'autres création de conduits. Il faudra “simplement” percer un trou dans le mur extérieur pour le passage du tubage.

Pour ce qui est de l’alimentation, il faudra raccorder la cheminée au réseau de gaz. Ce travail devra être réalisé par un professionnel qualifié.

Comment installer une cheminée ou un insert au bioéthanol ?

Cette cheminée est la plus simple à installer, car elle ne nécessite aucun raccordement à des conduits d’évacuation. Elle peut simplement être fixée au mur à l’aide d’un support adéquat, posée au sol ou encastrée. Dans ce dernier cas, prévoyez la réalisation d’un coffrage pour créer un encastrement sur-mesure.

Comment installer une cheminée suspendue ?

Avant d’installer la cheminée, effectuez un diagnostic préalable afin de s’assurer que le plafond puisse supporter le poids minimum de la cheminée. La cheminée devra ensuite être installée à une hauteur comprise entre 50 et 70 cm au-dessus du sol et sera fixée au plafond au moyen d’un conduit. Cette installation devra être réalisée par un professionnel qualifié afin d’assurer la stabilité de la cheminée.

Quel prix pour l'installation ?           

Le tarif pour la pose d’une cheminée (1) dépend avant tout du type de cheminée et de la complexité de l’installation des conduits.

Pose de cheminée (hors fournitures)

Prix minimum constaté

Prix maximum constaté

À bois

500 €

2 500 €

Au gaz

200

1 500 €

À l’éthanol

75

250 €

Suspendue

200

2 000 €

Si la pose de votre nouveau dispositif implique la démolition ou le démontage d’un ancien système de chauffage, il faudra également le prendre en compte au moment de l’élaboration de votre budget et de vos demandes de devis. Comptez entre 500 et 2 000 € (1) pour une démolition et 1 000 € (1) pour un simple démontage.                                     

Bon A Savoir

L’installation d’une cheminée est encadrée par un ensemble de normes de sécurité NF DTU 24.1. Ce document technique définit les clauses techniques et les normes en vigueur pour les installations de conduits de fumée et fumisterie. Seul un professionnel qualifié sera en mesure d’installer correctement votre dispositif tout en respectant ces normes qui concernent avant tout la conformité des conduits d’évacuation. Mais aussi d’autres aspects annexes : dimensions des conduits, résistance des matériaux à la chaleur, à la corrosion, à l'humidité, configuration de la ventilation, nature des revêtements de sol et de mur proches, etc...

Quel professionnel contacter pour vos demandes de devis ?     

Selon le chauffage choisi et en raison des normes en vigueur, il est indispensable de faire appel à un professionnel qualifié pour réaliser vos demandes de devis :

  • un artisans certifié Qualibois ou Qualibois Air, pour une cheminée ou un insert bois ;
  • un plombier chauffagiste qualifié Qualigaz, pour une cheminée fonctionnant au gaz ;
  • un artisan cheministe certifié RGE, pour une cheminée suspendue ou au bioéthanol à encastrer.

Passer par un professionnel RGE pour la pose de votre cheminée vous ouvre également le droit à des aides pour financer une partie de vos travaux de rénovation énergétique (TVA réduite, prime énergie, aides de l’ANAH, Eco-PTZ).

Pour faciliter vos demandes de devis et être mis gratuitement en relation avec des professionnels, remplissez le formulaire en ligne Ootravaux !    

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre cheminée

Avec les artisans Ootravaux

(1) « Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux. »