Ootravaux

Quel prix pour une cheminée à gaz ?

16 octobre 2021
Poêles et cheminées
Sommaire

Vous avez envie de retrouver les flammes dansantes d’un feu de cheminée mais sans les inconvénients d’un feu de bois traditionnel ? La cheminée à gaz ravive la flamme de votre intérieur et offre de bonnes performances énergétiques. Idéal pour passer l’hiver au chaud ! Son prix varie selon le modèle (foyer fermé ou foyer ouvert) et les raccordements nécessaires. Ootravaux vous livre les éléments indispensables pour déterminer le budget de votre future cheminée à gaz.

L'essentiel
  • Foyer fermé ou foyer ouvert, raccordement au réseau de gaz de ville, conduit d’évacuation… le prix d’une cheminée à gaz dépend de votre projet bien sûr, mais aussi des caractéristiques de votre maison.
  • Comptez entre 1 000 et 4 000 euros pour une cheminée à gaz en foyer ouvert, et entre 1 000 et 8 000 euros pour un foyer fermé.
  • Au prix de l’équipement, il vous faut ajouter celui de l’installation : prévoyez 500 euros en moyenne pour le raccordement, et entre 500 et 2 500 euros pour le conduit d’évacuation.

Quels sont les éléments qui impactent le prix d’une cheminée à gaz ?

Plusieurs facteurs impactent le coût de ce projet de chauffage intérieur : le modèle de foyer, les travaux de raccordement ou encore les aspects esthétiques et les finitions de la cheminée. 

Le type de foyer : ouvert ou fermé (insert)

Le foyer de la cheminée à gaz peut être ouvert ou fermé. Dans le cas d’un foyer fermé, on parle “d’insert”.

Le foyer ouvert

Il s’apparente le plus à un foyer de cheminée traditionnelle. Le raccordement à un conduit de cheminée équipé d’un tubage adéquat est indispensable : s’il n’existe pas, prévoyez-le dans votre budget. La chaleur d’une cheminée à gaz à foyer ouvert se diffuse à la fois :

  • par rayonnement autour du foyer ;
  • par convection grâce à la circulation de l’air autour de la flamme ;
  • ou par conduction, c'est-à-dire par le biais de la chaleur diffusée sur les parois.

Bon A Savoir

La cheminée à gaz à foyer ouvert n’est pas compatible avec une ventilation mécanique contrôlée. Si votre maison est équipée d’une VMC, préférez une cheminée à gaz à foyer fermé.

Le foyer fermé (ou insert)

La cheminée à gaz en foyer fermé offre un meilleur rendement énergétique qu’en foyer ouvert, elle est aussi plus coûteuse. Le corps de chauffe en acier ou en fonte est encastré dans une cheminée ou une cloison. La chaleur est diffusée dans la pièce par convection et par rayonnement.

Le raccordement

Naturel ou propane ? Si vous faites le choix du gaz naturel comme combustible, prévoyez le coût du raccordement par un professionnel, à condition que votre maison puisse bénéficier du gaz de ville. La cheminée à gaz propane ou biopropane (GPL) nécessite un raccordement local : le propane doit être stocké en extérieur, en bouteille ou en citerne. Des travaux adaptés sont indispensables, surtout si vous préférez une citerne enfouie. Le budget varie alors selon la nature des travaux et le tarif proposé par les professionnels. C’est l’occasion de demander plusieurs devis !

Bon A Savoir

Le gaz butane doit être conservé à une température supérieure à 0°C, ce qui exclut tout stockage en extérieur. Stocké uniquement en petit format en intérieur, il est plus adapté pour un poêle que pour une cheminée à gaz.

L’évacuation

  • Un foyer ouvert placé dans l’âtre de l’ancienne cheminée utilise le conduit existant. Sinon, il vous faut prévoir le coût de la construction d’un conduit dédié.
  • Pour un foyer fermé étanche (type C), prévoyez un conduit ventouse qui assure à la fois l’évacuation des fumées et l’arrivée de l’air extérieur.
  • Pour un foyer fermé non-étanche (type B), un tubage simple est suffisant.

Astuce

Si votre maison est équipée d’une hotte ou d’une VMC, privilégiez plutôt un foyer fermé étanche (type C). Il utilise une arrivée d’air indépendante depuis l’extérieur et n’interfère pas avec l’air intérieur.

L’aspect esthétique et les finitions

Le design, l’aspect esthétique de votre cheminée à gaz ainsi que les finitions impactent aussi votre budget final. Une réalisation sur-mesure est plus coûteuse qu’un modèle d’usine.

Quel est le prix selon le modèle de cheminée à gaz ?

Le coût dépend en premier lieu du type de foyer. Il faut aussi prendre en compte le design et la finition.

Cheminée à gaz à foyer ouvert

Vous pouvez prévoir entre 1 000 et 4 000 euros (1) pour un foyer ouvert, hors pose. Le prix varie selon :

  • le design : un modèle suspendu est plus cher qu’un appareil monobloc ou carré ;
  • les matériaux (la fonte est plus coûteuse que l’acier) ;
  • l’ajout ou non d’un habillage (acier, bois…) ;
  • les dimensions : un modèle XXL ou sur-mesure affiche un prix plus élevé.

Cheminée à gaz à foyer fermé

Les inserts sont recherchés pour leur performance énergétique : leur rendement peut atteindre 85 %. Mais également pour leur facilité d’utilisation (réglage de la combustion avec une télécommande par exemple), et pour le grand choix des modèles, du plus classique à l’esthétique contemporaine. Autant d’avantages qui expliquent la large fourchette des prix pratiqués : de 1 000 à 8 000 euros (1), hors pose.

Les prix des inserts diffèrent selon les finitions proposées. En voici des exemples pour affiner votre choix (1) :

  • entre 1 000 et 7 000 euros pour un insert frontal avec une disposition horizontale ou verticale ;
  • entre 1 000 et 5 500 euros pour un insert d’angle (deux faces vitrées) ;
  • entre 1 500 et 7 000 euros pour un insert en épi, triple-face ou trois faces ;
  • entre 2 500 et 8 000 euros pour un insert tunnel, traversant ou double-face.

Bon A Savoir

Vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduit à 10 % pour l’achat et l’installation d’une cheminée à gaz (source Impôts.gouv.fr). L’appareil doit être facturé par le professionnel qui s’occupe de son installation, dans le cadre de la rénovation d’une maison de plus de deux ans.

Quel est le coût de l’installation d’une cheminée à gaz ?

Si vous optez pour une cheminée à gaz en foyer fermé avec un conduit déjà existant, la facture sera moins lourde. Mais il faut quand même prévoir le raccordement au réseau de gaz ou, à défaut, à la citerne ou au stockage des bonbonnes.

Voici la liste des travaux à prévoir en fonction des caractéristiques de votre logement.

  • Raccordement au réseau de gaz de ville ou à la citerne extérieure : comptez 500 euros en moyenne, fourniture des matériaux comprise (2).
  • Mise en place d’un système d’évacuation : entre 500 et 2 500 euros (2), fourniture des matériaux comprise.
  • Travaux de menuiserie pour une cheminée à gaz en foyer fermé : entre 1 500 et 4 000 euros (1) en fonction de l’habillage et des matériaux.

Cheminée à gaz : le point sur les normes, règles et obligations

Le certificat de conformité

Le certificat de conformité est requis pour toute installation d’un système de chauffage au gaz dans un logement : chaudières, cheminées ou poêles. Il est indispensable de faire appel à un professionnel certifié Qualigaz. Et c’est également l’assurance du respect des normes de sécurité lors de l’installation.

Les éventuelles règles de copropriété

Si vous résidez en appartement, tenez également compte des restrictions imposées par la copropriété. Les cheminées à gaz ne sont pas toujours autorisées dans les foyers par la « copro » !

L’entretien

Pour une utilisation régulière comme pour une utilisation occasionnelle, un entretien annuel des appareils est indispensable. Il comprend, entre autres services, le ramonage du conduit. Vous pouvez le confier au professionnel du gaz ou au cheministe qui a installé votre appareil, ou faire appel aux services d’une plateforme comme Ootravaux pour trouver un autre artisan près de chez vous. N’hésitez pas à demander plusieurs devis.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre cheminée

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs professionnels de cheminées à gaz.
(2) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.