Ootravaux

Bois, gaz ou éthanol : quelle cheminée choisir ?

02 août 2021
Poêles et cheminées
Sommaire

Vous souhaitez installer une cheminée dans votre pièce de vie mais ne savez pas quel modèle choisir ? Bois, gaz, éthanol : les différents modes de chauffage ont tous leurs propres spécificités, leurs avantages et leurs inconvénients. Rendement énergétique, caractéristiques, prix : Ootravaux vous livre toutes les informations à connaître pour choisir la cheminée adaptée à vos besoins et vos envies !

L'essentiel
  • Le bois est plus économique mais moins pratique que le gaz.
  • Les cheminées éthanol sont très esthétiques mais peu performantes.
  • Les foyers fermés sont plus performants que les foyers ouverts.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre cheminée

Avec les artisans Ootravaux

La cheminée à bois : traditionnelle et efficace

Odeurs, crépitements, beauté du feu… Les cheminées à bois séduisent par leur aspect traditionnel. Ce mode de chauffage écologique et performant est également économique. Cependant, il présente un certain nombre d’inconvénients. Pour vous aider dans votre projet, voici ses principales caractéristiques.

Caractéristiques d’une cheminée à bois

Une cheminée à bois constitue un véritable système de chauffage pour votre maison, à condition que son foyer ne soit pas ouvert. En effet, un foyer clos produit plus de chaleur et la diffusion de celle-ci est plus homogène. L’installation d’une cheminée à bois nécessite le raccordement à un conduit d’évacuation, existant ou à mettre en place.

Attention

En appartement, le raccordement d’une cheminée à un conduit existant ou la création d’une évacuation doit faire l’objet d’une autorisation de la copropriété. À noter également que les feux de cheminées à foyer ouvert sont interdits dans certaines communes d’Île-de-France.

Avantages

Ce mode de chauffage comporte de nombreux atouts :

  • Économique : le prix du bois est relativement bas et stable. Selon votre lieu de vie, vous pouvez même en obtenir gratuitement. Un foyer clos permet au combustible de se consumer moins rapidement.
  • Écologique : la combustion du bois de chauffe est moins polluante que l’électricité ou le fioul. De plus, l’achat de bois de chauffage labellisé assure la pérennisation des forêts puisque chaque arbre coupé est remplacé par un autre. L’impact sur le réchauffement climatique est faible, voire nul.
  • Performance élevée : le rendement en énergie des foyers fermés est compris entre 65 % et 85 %. Autrement dit, ils restituent en moyenne 75 % de la chaleur qu’ils produisent.

Inconvénients

Les cheminées à bois comportent cependant quelques désagréments :

  • Manutention : elles requièrent une attention particulière (approvisionnement, nettoyage, ramonage…). Pour moins de nettoyage, privilégiez l’usage de bûchettes compressées qui produisent peu de résidus et de sciures.
  • Encombrement : un espace de stockage sec, ventilé et suffisamment important est nécessaire pour préserver le bois.
  • Choix du combustible : la taille et le taux d’humidité des bûches utilisées ont leur importance. Le combustible doit être particulièrement sec avec un taux d’humidité inférieur à 20 %. De plus, la combustion et l’encrassement des conduits sont plus ou moins rapides selon l’essence de bois utilisée. Les feuillus durs tels que le chêne, l’érable ou le hêtre sont à privilégier.
Bon A Savoir

Il existe des appareils de chauffage de type poêles qui fonctionnent par combustion de granulés fabriqués à partir de déchets de bois. Les granulés sont plus pratiques, mais plus chers que les bûches traditionnelles.

Prix d’une cheminée à bois

Les prix moyens constatés sont les suivants (1) :

Modèle

Prix moyen (fourniture seule)

Ouvert

500 € à 2 000 €

Fermé

700 € à 5 000 €

Insert

500 € à 3 500 €

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de cheminée

Avec les artisans Ootravaux

Cheminée à gaz : design et performance

Alimentées par une source de gaz naturel (réseau de ville) ou par du gaz propane en bouteille, les cheminées à gaz reproduisent l’esthétique d’un feu traditionnel. L’intensité de la flamme est réglable afin de contrôler la chaleur émise. Ce genre de cheminées assure un confort thermique et une esthétique particulièrement design à votre intérieur.

Caractéristiques d’une cheminée à gaz

La cheminée à gaz apparaît comme l’alternative simple et efficace à la cheminée traditionnelle, tant au niveau de son installation, de son rendement que de son coût.

Avantages

Très appréciée pour sa capacité de chauffe et sa facilité d’installation, la cheminée à gaz présente de nombreux atouts :

  • utilisation : contrairement aux cheminées traditionnelles, un chauffage au gaz ne nécessite aucune manutention puisqu’il suffit de le mettre en route en actionnant le bouton d’allumage. Ni bois, ni granulés, ni autre matériau ne sont nécessaires pour allumer le feu de votre cheminée ;
  • nettoyage et entretien : aucun stock de bois, aucune suie ou poussière. De fait, le nettoyage est facilité et le ramonage des conduits n’est plus à prévoir ;
  • régulation de la température : vous pouvez régler l’intensité du feu grâce au thermostat intégré. Le rendement en énergie est égal à celui d’une cheminée traditionnelle ;
  • installation : la cheminée à gaz est raccordée à un conduit existant ou à un nouveau dispositif d’évacuation mis en place lors de sa pose. Si vous ne disposez pas d’un réseau de gaz naturel, vous pouvez opter pour un modèle fonctionnant au gaz propane (en bouteille ou en citerne).

Inconvénients

Les cheminées à gaz comportent tout de même quelques aspects négatifs :

  • écologique : bien que sa combustion ne produit aucune particule polluante, le gaz n’est pas une énergie renouvelable ;
  • effet : les flammes sont silencieuses et régulières, l’odeur du feu de bois est absente. Des briques en céramiques qui imitent le bois existent, mais le charme de la cheminée traditionnelle n’est pas au rendez-vous ;
  • coût : le coût d’achat et de pose est nettement plus élevé que celui d’une cheminée traditionnelle.

Prix d’une cheminée à gaz

Les tarifs observés sont les suivants (2) :

Modèle

Tarif moyen (fourniture seule)

Ouvert

2 000 € à 3 000 €

Fermé

2 000 € à 5 000 €

Cheminée éthanol : pratique et décorative

Avant tout décorative, la cheminée éthanol ne nécessite pas d’être raccordée à un conduit d’évacuation. Qu’elle soit nomade ou murale, elle est facilement transportable : pratique en cas de déménagement.

Caractéristiques d’une cheminée éthanol ou bioéthanol

Le fonctionnement de cet appareil repose sur la combustion d’un alcool pur : l’éthanol. Placé dans un réservoir, il est enflammé manuellement au niveau du brûleur de la cheminée. Le feu s’éteint lorsque le réservoir est vide ou que l’arrivée d’air est coupée. Une cheminée éthanol fonctionne sans conduit d’évacuation. Ces cheminées sont généralement dotées d’un système de sécurité qui détecte le taux de CO2 qu’elles génèrent et qui les éteint au bout de 2 ou 3 heures de fonctionnement. Leur usage étant limité à 6 heures par jour, elles ne peuvent être considérées comme un chauffage d’appoint.

Bon A Savoir

Alors que l’éthanol est un combustible issu du pétrole, le bioéthanol est fabriqué à partir de végétaux tels que la betterave ou la canne à sucre. Un modèle fonctionnant au bio éthanol est donc préférable.

Avantages

Les principaux aspects positifs des cheminées éthanol reposent sur leur praticité et leur diversité en matière de modèles :

  • installation facile et mobile : elles ne nécessitent pas de raccordement à un conduit d’évacuation. Elles peuvent se fixer à un mur ou être sur pieds ;
  • esthétique : les modèles proposés constituent de véritables éléments décoratifs pour une maison. Agrémentés de galets, revêtement miroir, en forme de cuve… de nombreux nouveaux modèles sont proposés chaque année ;
  • nettoyage et entretien : tout comme les cheminées à gaz, ni stockage ni ramonage ne sont nécessaires.

Inconvénients

Les inconvénients des appareils de chauffage fonctionnant à l’éthanol sont les suivants :

  • l’éthanol ou bioéthanol coûte cher et se consume rapidement ;
  • avec une puissance de chauffe maximale de 5 kW, ce genre de cheminée ne peut être considéré comme un véritable chauffage d’appoint. À titre de comparaison, une chaudière électrique, un poêle ou même un insert affichent une puissance pouvant atteindre 25 kW ;
  • des risques d’irritation pour les yeux ou même d’intoxication sont possibles en cas de fonctionnement prolongé dans un espace restreint et non aéré.

Prix d’une cheminée bioéthanol

Le prix d’une cheminée à l’éthanol (1) est plus intéressant que pour les autres types de cheminées et s’explique par l’absence de raccordement à un conduit d’évacuation.

Modèle

Tarif moyen (fourniture seule)

Mural

100 € à 2 200 €

Encastrable

200 € à 3 000 €

Posable

100 € à 1 300 €

Nomade

65 € à 400 €

La pose d’un modèle mural ou encastrable par un professionnel vous coûtera entre 50 € et 250 € (1).

Quelle est la meilleure cheminée ?

Design, performance, entretien : toutes les cheminées ont leurs caractéristiques.

Comparatif des différentes cheminées

Pour vous aider dans votre projet, voici un comparatif des points forts et des faiblesses de chaque appareil :

Modèle

Avantage principal

Inconvénient principal

Bois

économique

entretien et nettoyage

Gaz

fonctionnement simple

coût élevé

Bioéthanol

décoratif

efficacité thermique

Performances thermiques d’un foyer fermé

Les foyers fermés et les inserts à encastrer sont plus performants qu’un foyer ouvert. Avec un rendement énergétique moyen de 80 % contre seulement 10 à 20 % pour un foyer ouvert, les cheminées fermées restent la solution de chauffe idéale pour une maison.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de cheminée

Avec les artisans Ootravaux

Installation de votre cheminée : à quel professionnel s’adresser ?

La pose d’une cheminée peut s’avérer complexe et nécessite un savoir-faire particulier. Selon le modèle choisi, le cheministe devra effectuer le raccordement aux conduits ou créer une nouvelle évacuation en respectant les normes de sécurité en vigueur.

Quel que soit la cheminée choisie, le coût moyen d’installation par un professionnel est compris entre 500 € et 1 500 € (prix de la pose hors fourniture) si votre maison dispose déjà d’un conduit d’évacuation auquel la raccorder (1).

Le prix varie alors en fonction de :

  • la complexité de la pose ;
  • des finitions attendues (matériaux utilisés pour l’habillage, design souhaité…) ;
  • des travaux annexes à réaliser (mise en place d’un conduit d’évacuation, raccordement au gaz naturel ou création d’une citerne à gaz, etc.).

Ainsi, le prix pour l’installation d’une cheminée peut atteindre les 5 000 euros pour un modèle au gaz et le double pour la construction d’une cheminée fermée fonctionnant au bois (1).

Conseils pour un projet d’installation de cheminée

 

(1) Prix moyens issus de sites de rénovation et travaux.
(2) Prix moyens issus de sites fournisseurs.