Devis pour la réalisation d’un bilan thermique

16 Mai 2021
Chauffage
Sommaire

Vous avez le sentiment que les performances thermiques de votre habitation ne sont pas optimales ? Peut-être vivez-vous dans l’un des 4,8 millions de logements français considérés comme des « passoires énergétiques ». Ootravaux vous conseille de demander un devis pour réaliser un bilan thermique qui déterminera les points faibles de votre logement et d’envisager des travaux ! Certes, cela génère des dépenses, mais de belles économies d’énergie vous sont promises à terme. De plus, avec notamment MaPrimeRénov, bénéficiez d’un accompagnement financier pour réaliser des optimisations.

L'essentiel

1 - Le prix moyen d’un bilan thermique est de 500 €.
2 - Le bilan thermique est plus complet que le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique).
3 - Différentes aides sont proposées pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique.

En quoi consiste un bilan thermique ? 

Il s’agit d’une étude réalisée en amont de travaux de rénovation. Un thermicien vient réaliser un diagnostic thermique pour mettre en lumière les lacunes de votre habitat et envisager les améliorations nécessaires pour augmenter votre confort et réduire vos dépenses.

Les facteurs pris en compte pour votre bilan thermique

Dans le cadre de votre bilan thermique, le spécialiste auquel vous avez fait appel va réaliser un audit très pointu en prenant en compte toutes les caractéristiques de votre maison qui peuvent avoir un impact sur votre facture, à savoir :

  • la situation géographique ;
  • l’orientation ;
  • l’isolation ;
  • la qualité des menuiseries ;
  • le type de chauffage ;
  • la production d’eau chaude ;
  • l’émission de gaz à effet de serre.

Cette étude permet d’identifier les problèmes mais va plus loin. L’entreprise qui a réalisé le bilan thermique doit vous proposer des solutions pour améliorer les performances de votre maison. Selon les lacunes constatées, elle établit une liste des rénovations prioritaires à engager.  

Quelle différence avec un DPE ? 

Le bilan thermique est souvent confondu avec le diagnostic de performances énergétiques, plus connu sous le nom de DPE. Si le principe semble assez similaire, la finalité n’est pas la même.

Le bilan thermique permet de déterminer les points faibles de votre logement et d’obtenir ainsi des conseils sur les optimisations à envisager.

Le bilan thermique DPE n’a pas la même vocation. Il est réalisé la plupart du temps dans le cadre d’une vente immobilière afin d’informer l’acheteur quant à la consommation énergétique du logement et son impact sur l’environnement. Il s’agit d’un audit qui ne propose pas de pistes d’amélioration. Toutefois, l’étude thermique peut, elle aussi, être réalisée avant une vente afin d’isoler votre bien immobilier pour le valoriser et le rendre plus attractif pour les acheteurs. 

Pourquoi faire un bilan thermique ?

Cette étude permet d’optimiser les performances de votre habitat. Vous bénéficiez d’un rapport complet qui liste les chantiers nécessaires pour rénover votre maison. L’objectif à terme : réduire ce que consomme votre logement… et réduire votre facture de chauffage ou de climatisation !

Quels travaux après une étude thermique ? 

L’expert qui a effectué le bilan thermique peut ainsi préconiser les interventions suivantes :

Grâce à l’audit thermique, vous savez comment supprimer chaque pont thermique, source de déperdition de chaleur afin de limiter votre consommation électrique, sans pour autant perdre en confort.

Bon A Savoir

Selon Engie, une toiture mal isolée est responsable de 30 % des déperditions de chaleur. Des murs mal isolés sont, quant à eux, responsables de 25 % de celles-ci(1) Réaliser un bilan énergique présente donc une véritable utilité. 

Les critères impactant un devis de réalisation d’un bilan thermique

Deux critères influent sur le montant du devis de votre bilan thermique ou DPE :

  • la surface de votre habitation ;
  • le thermicien auquel vous faites appel.

Plus la surface à analyser est importante, plus le tarif de votre bilan thermique sera élevé dans la mesure où cela impacte le temps passé par l’intervenant.

Le tarif pratiqué par les entreprises est libre. Aucune loi ne détermine le coût de cette opération. C’est pourquoi le chiffrage de votre bilan thermique dépendra largement de l’entreprise à laquelle vous faites appel. 

Le prix d’un bilan thermique

Ootravaux vous propose un tour d’horizon des tarifs pratiqués pour vous fournir une moyenne du marché. Vous allez le constater, le tarif de cette étude peut être important. Il reste toujours conseillé de comparer les tarifs et de comprendre ce qui peut justifier une telle différence entre les entreprises.

Astuce

N’allez pas systématiquement vers l’entreprise qui propose le devis le plus bas. En effet, vous risquez d’obtenir un bilan énergétique qui ne sera pas assez abouti. Vous ne pourrez alors pas bénéficier des meilleurs conseils pour contacter des artisans et effectuer la rénovation nécessaire à la réduction de vos dépenses à moyen et long terme. Parfois, dépenser plus en amont s’impose comme un véritable investissement pour améliorer votre isolation et gagner en confort. 

Tableau des prix d’un bilan thermique

Le tarif (2) du bilan thermique dépend en grande partie du professionnel choisi.

Tarif minimal     

Tarif moyen     

Tarif maximal     

150 €

500 €

1 000 €

Tableau des prix d’un DPE

Le diagnostic de performances énergétiques est moins coûteux. Cela s’explique simplement : l’intervenant réalise uniquement un audit sans proposer d’axes d’amélioration. Si vous êtes contraint de réaliser un DPE dans le cadre de la vente de votre bien, voici ce que cela vous coûtera en moyenne (2).

Studio     

Appartement 2 pièces     

Appartement 4 pièces     

Maison 3 pièces     

95 €

130 €

120 €

130 €

Les aides pour rénover votre habitation

Pour les particuliers, il n’existe pas d’accompagnement financier pour réaliser un bilan thermique. Toutefois, vous pouvez obtenir un accompagnement pour vos travaux de rénovation dans le cadre de l’amélioration de la performance thermique de votre maison.

Voici ce à quoi vous pouvez prétendre :

  • MaPrimeRénov’ : cette prime permet de réduire votre facture électrique et d’améliorer le confort de votre habitat. Elle est versée dès la fin du chantier contrairement au CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) qui était versé l’année suivant l’achèvement de votre rénovation. L’intervention d’une entreprise certifiée RGE (Reconnu garant de l’environnement) est obligatoire pour bénéficier de MaPrimeRénov. Le montant attribué dépend du montant dépensé. Pour en bénéficier, vous devez respecter un plafond de ressources ;
  • le programme « Habiter Mieux » de l’Anah : lui aussi est soumis à conditions de ressources. Il concerne les logements de plus de 15 ans qui n’ont pas fait l’objet d’un PTZ (prêt à taux zéro) au cours des 5 dernières années. Il permet de financer jusqu’à 50 % des dépenses avec un plafond de 15 000 €. L’économie promise est particulièrement intéressante pour les ménages modestes qui vivent dans des lieux très mal isolés ;
  • l’accompagnement financier des fournisseurs d’énergie : vous pouvez obtenir un crédit à taux bonifié, une prime pour l’installation d’équipements performants ou pour la rénovation du bâti permettant de réduire la consommation d’énergie ;
  • l’éco-prêt à taux zéro : il permet de financer sans intérêts vos dépenses pour l’amélioration de la performance énergétique de votre maison ou de votre investissement locatif. 

Qui contacter pour réaliser un bilan thermique ?

Vous devez vous orienter vers une société d’audit thermique, un bureau d’études ou un thermicien qualifié. Le professionnel doit utiliser une méthode de calcul spécifique certifiée par le centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). 

Notez que le DPE est établi par un spécialiste indépendant qui doit être accrédité par le Comité français d’accréditation (COFRAC), ce qui n’est pas le cas du thermicien qui effectue votre bilan. 

L’entreprise intervient chez vous pour effectuer un diagnostic thermique en réalisant les actions suivantes :

  • recueil d’informations quant à l’âge du bâtiment, la facture électrique, les matériaux utilisés, le mode de chauffage, de production d’eau chaude, etc. ;
  • vérifications visuelles pour détecter les zones les plus énergivores à l’image de la toiture ;
  • utilisation d’une caméra thermique pour mettre en lumière les différents ponts thermiques du logement. 
Bon A Savoir

Cette entreprise peut aussi vous guider vers les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour réaliser votre projet.
 

(1) https://particuliers.engie.fr/economies-energie/conseils-economies-energie/conseils-normes-energetiques/diagnostic-thermique.html
(2) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux

Haut de page