Pose de fenêtre

Fenêtre : quel vitrage choisir ?

22 juillet 2020
Vitrage
Sommaire

Que ce soit pendant la construction de votre maison ou lors de travaux de rénovation pour réaliser des économies d’énergie ou apporter plus de lumière, le choix du vitrage pour vos fenêtres est primordial. Sécurité, isolation thermique et acoustique… pour plus de confort, le vitrage est à adapter selon l’emplacement de vos fenêtres et selon la configuration de votre logement ! Quel vitrage de fenêtre choisir ? Ootravaux vous donne toutes les clés pour mener à bien votre projet.

Isolation et sécurité : l'importance du choix du vitrage

Pour faire le bon choix de vitrage de fenêtre pour votre projet de travaux de rénovation ou de construction, n’omettez aucun détail ! Vérifiez chacun des critères à prendre en compte présentés ci-après.

L’isolation thermique pour de meilleures performances énergétiques

Un vitrage non suffisamment isolant peut entraîner jusqu’à 15 % (1) de pertes thermiques. Choisir des vitres adaptées et performantes vous permet donc de gagner rapidement en confort, tout en conservant la chaleur de votre chauffage. Le remplacement de vos fenêtres s’avère en effet essentiel pour faire baisser au maximum votre facture énergétique et afin de réduire le plus possible votre impact sur l’environnement.

Pour optimiser l’isolation thermique de vos menuiseries extérieures, il vous faut prendre en compte tout un ensemble de paramètres. Ainsi, l’exposition de votre maison, l’emplacement de votre fenêtre et le climat de votre région sont à considérer avec la plus grande attention. Si vous vivez dans une zone où les hivers sont particulièrement rigoureux, choisissez votre vitrage en conséquence. Plus la température extérieure est basse, plus la qualité d’isolation des fenêtres sera appréciée, car elle évitera la transmission du froid, des courants d’air (convection) et la perte d’énergie.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de vos vitrages 

Avec les artisans Ootravaux

Attention

La qualité de la pose d’une fenêtre compte pour beaucoup sur la performance thermique et acoustique globale de la menuiserie. Des fenêtres en triple vitrage mal posées donneront un résultat très mitigé, et seront source de déperditions importantes de chaleur.

Bien choisir vos fenêtres pour réaliser des économies d’énergie

Une bonne isolation phonique pour plus de confort

Un vitrage avec un bon niveau d’isolation phonique permet de ne pas être dérangé par le bruit provenant de l’extérieur lorsque les vitres sont fermées. Dans certains cas, si vous habitez en ville ou au bord d’une route, ce critère de performance pour un vitrage devient presque une obligation ! Certains vitrages parviennent même à isoler complètement votre maison ou votre appartement contre la pollution sonore. Imaginez un peu ce que pourrait être votre confort de vie sans l’omniprésence de ces nuisances quotidiennes !

Des vitrages de fenêtre renforcés pour une sécurité optimale

En matière de sécurité, les fenêtres font souvent partie des points faibles d’une maison. Des fenêtres solides peuvent décourager ou même stopper une effraction. En optant pour un vitrage plus épais du côté extérieur de votre maison (en verre sécurit, par exemple), la sécurité de son logement est ainsi renforcée. Si ce point est important pour vous, sachez qu’il est désormais facile de remplacer vos anciennes fenêtres par des modèles plus résistants. Par exemple, le vitrage anti-effraction intègre un verre feuilleté plus épais, pour plus de résistance et pour dissuader les cambrioleurs.

La fenêtre en simple vitrage

Vous avez peut-être déjà ce type de vitrage chez vous si vous vivez dans un appartement ou dans une maison ancienne. Cependant, les caractéristiques des simples vitrages ne permettent pas d’assurer une bonne isolation thermique et acoustique de votre logement. Vous perdez inévitablement la chaleur de votre chauffage ! Il est donc déconseillé aujourd’hui d’installer un simple vitrage lors d’une rénovation. D’ailleurs, ce type de vitrage est totalement incompatible avec les nouvelles normes de construction de maisons.

Le simple vitrage n’est réellement intéressant que d’un point de vue financier. Il est en effet en moyenne 3 fois moins cher que le double vitrage selon les prix observés sur les sites des professionnels spécialisés. D’autre part, il n’est pas suffisamment résistant, sauf s’il s’agit de verre trempé. Ses piètres performances peuvent donc entraîner un réel inconfort et des factures d’énergie élevées.

En revanche, le simple vitrage peut tout à fait être utilisé à l’intérieur de la maison, pour diffuser une belle luminosité. Le simple vitrage présente en effet l’avantage de laisser passer une grande partie du rayonnement solaire. Son effet loupe peut être utilisé pour créer une serre bioclimatique exposée plein sud. Ainsi, l’espace sera rapidement chauffé par les rayons du soleil en hiver et apportera donc des calories gratuites à votre maison. À l’inverse, pensez à prévoir des fermetures (volets extérieurs ou stores) pour éviter les surchauffes en été. Une fenêtre en simple vitrage peut également être posée en extérieur, sur des façades donnant sur des pièces non chauffées telles que le garage, la cave ou une extension non habitée. Dans ce cas, il est recommandé d’opter pour du verre feuilleté, particulièrement résistant en cas d’incendie ou face à une tentative d’effraction.


La fenêtre en double vitrage

Aujourd’hui, le double vitrage est l’option la plus populaire lors de l’installation de nouvelles fenêtres ou de la rénovation des vitres d’une maison ou d’un appartement. Ce type de vitrage est généralement composé de 2 verres d’environ 4 mm chacune séparée par une lame d’air, de gaz argon ou krypton de 16 ou 20 mm. Il s’adapte à tous les types et tailles de fenêtres, y compris les portes-fenêtres, et peut s’intégrer facilement sur un châssis en bois, en PVC ou encore en aluminium. Sa performance thermique et son isolation acoustique sont bonnes, et il offre une bonne protection en matière de sécurité. Pour finir, il a un gros avantage supplémentaire : il a un très bon facteur solaire, c’est-à-dire qu’il laisse passer la chaleur du soleil à travers les vitres, et vous permet ainsi de chauffer plus facilement votre intérieur en hiver grâce aux apports solaires.

Pour obtenir des économies d’énergie significatives, vos fenêtres devront avoir un coefficient Uw (coefficient de déperdition thermique) le plus bas possible et à l’inverse un facteur Sw (facteur solaire) le plus élevé possible.

Quel est le prix d’une fenêtre double vitrage ?

Bon A Savoir

Selon vos besoins et vos objectifs, vous pouvez choisir plusieurs options vous permettant d’augmenter les performances de vos vitrages. Vous pouvez par exemple choisir des couches de verre feuilleté de plus grande épaisseur, de 6, 8 ou 10 mm, pour améliorer l’isolation thermique et acoustique. Le bruit extérieur sera ainsi fortement atténué. Vous pouvez également choisir de vous équiper d’un vitrage de fenêtre de sécurité, dans lequel sera intégré un film autocollant qui se plaquera contre le verre en cas de casse lors d’une tentative d’effraction. Si votre vitre est orientée plein sud, vous pouvez aussi intégrer au vitrage un film réfléchissant pour éviter la surchauffe de votre maison en période estivale et pour conserver la chaleur en hiver.

La fenêtre en triple vitrage

Le triple vitrage propose un niveau supérieur de qualité, de sécurité et d’isolation thermique et phonique. Il est moins répandu que le double vitrage, car plus cher. Comme son nom l’indique, il est composé de 3 vitres de verre feuilleté de 4 mm espacées par une lame de gaz neutre argon ou krypton de 16 mm. Le triple vitrage est aujourd’hui la solution avec le meilleur coefficient de déperdition thermique (Uw).

Il a cependant quelques inconvénients. Une vitre supplémentaire, c’est aussi plus de poids apporté à la fenêtre en comparaison avec un double vitrage classique. C’est pourquoi pour certains chantiers de rénovation, certains professionnels préfèrent proposer l’installation de menuiseries plus traditionnelles, en double vitrage donc ! Par ailleurs, les fenêtres en PVC ou en aluminium en triple vitrage sont aussi plus chères que celles en double vitrage. Il n’est pas rare de constater des prix de 2 à 3 fois plus élevés pour une fenêtre en triple vitrage par rapport à un vitrage double, selon les tarifs observés sur les sites des professionnels spécialisés.

Quel prix pour installer une fenêtre triple vitrage ?

Attention

Si vous souhaitez construire une maison passive ou un habitat bénéficiant du label BBC (Bâtiment Basse Consommation en énergie), faire le choix du triple vitrage peut être une bonne option, surtout pour les fenêtres orientées au nord et à l’est. Si votre maison est très fortement isolée, le triple vitrage contribuera en effet à faire baisser la consommation énergétique de votre logement.

Quel prix prévoir selon le type de vitrage ?

Pour choisir un vitrage de fenêtre vous offrant le juste compromis entre lumière optimisée, bonne isolation thermique et acoustique et sécurité renforcée, mieux vaut bien analyser chaque option présentée dans votre devis !

Les tarifs des fenêtres varient selon l’épaisseur de chaque vitre et de la lame de gaz (argon), selon le matériau constituant le châssis de la menuiserie (PVC, bois, aluminium…), la présence et l’épaisseur d’un verre feuilleté, etc. D’autre part, il n’est pas toujours possible de commander vos fenêtres en standard, selon les dimensions de vos ouvertures, vous êtes parfois obligé de faire fabriquer vos menuiseries en sur-mesure. C’est pourquoi d’un devis de professionnel à un autre, de gros écarts de prix peuvent être constatés ! Heureusement, il existe des aides financières pour réduire le coût de vos travaux de fenêtres.

Pour avoir une estimation précise du prix de l’installation d’une nouvelle fenêtre chez vous et bien choisir votre vitrage, l’idéal est de faire réaliser plusieurs devis par des professionnels. Vous pourrez ensuite choisir le devis le plus adapté à vos travaux de rénovation selon vos besoins de confort et de performance énergétique. Les sites internet des professionnels spécialisés indiquent les fourchettes de prix suivantes :

  • Simple vitrage : le prix moyen au mètre carré oscille entre 26 et 60 €.
  • Double vitrage : son prix est compris entre 50 et 150 € par mètre carré en moyenne.
  • Triple vitrage : il vous faudra prévoir un budget compris entre 140 et 300 € pour un mètre carré (2).

Quel budget et quelles aides pour remplacer vos fenêtres ?

Les aides financières pour rénover vos fenêtres

Si vous vivez dans un logement de plus 2 ans d’ancienneté et qu’il s’agit de votre résidence principale, vous pouvez certainement bénéficier d’aides pour financer partiellement vos travaux de rénovation. Pour les obtenir, vous devrez quasiment toujours choisir un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Zoom sur les aides disponibles pour le remplacement de vos fenêtres avec Ootravaux :

  1. Les aides du programme « Habiter Mieux » de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), avec de 35 à 50 % de subventions selon vos revenus + une prime de 10 % sur le montant total de vos devis. Cette aide s’adresse uniquement aux propriétaires modestes dont les travaux permettent de réaliser une économie d’énergie d’au moins 35 %. D’autre part, votre logement doit être construit depuis plus de 15 ans. Ainsi, les propriétaires modestes recevront jusqu’à 12 500 € d’aides et jusqu’à 18 000 € pour les propriétaires très modestes pour 30 000 € maximum de travaux (montant plafonné).

  2. MaPrimeRénov’, qui vous offre une prime de 40 à 100 € par fenêtre à condition que vous remplaciez des fenêtres à simple vitrage. Tout le monde ou presque peut en bénéficier (sauf les ménages aux « revenus supérieurs », selon le barème de l’Anah).

  3. L’éco-PTZ, qui est un prêt de 7 000 € maximum à taux zéro à demander à votre banque. Attention, vous devez remplacer plus de la moitié de vos fenêtres pour être éligible.

  4. Les Certificats d’économies d’énergie (CEE), un fournisseur ou un distributeur de votre choix vous propose une prime, une réduction de prix, des bons d’achat, un prêt ou encore des conseils gratuits si vous faites poser vos fenêtres par un professionnel.

  5. La TVA à 5,5 %, sur le montant de la pose et du matériel.

Bon A Savoir

Plus vous réalisez de travaux, plus vous recevez de subventions ! Il existe des bonus spécifiques cumulables avec les aides de MaPrimeRénov’ ou du programme Habiter Mieux. Par ailleurs, certaines communes, mutuelles, associations ou certains organismes de retraite peuvent également vous octroyez des aides supplémentaires !

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de vos vitrages

Avec les artisans Ootravaux

(1) Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie)
(2) Prix observés sur les sites de fournisseurs professionnels.