Prix d'une isolation de l'intérieur

Isolation des murs par l'intérieur : prix et aides financières

08 février 2021
Isolation
Sommaire

L’isolation thermique d’une maison constitue la base pour faire des économies d’énergie. Parmi les différentes techniques d’isolation, celle par l’intérieur offre plus de facilités dans sa mise en œuvre et s’avère moins onéreuse qu’une isolation par l’extérieur. Il existe plusieurs solutions en fonction du type d’isolant choisi. Le prix du devis final peut donc varier fortement. Ootravaux vous indique les prix d’une isolation des murs par l’intérieur, et vous apporte ses conseils pour maîtriser le coût de vos travaux d’isolation.

Principe de l'isolation par l'intérieur : avantages et inconvénients

L’isolation par l’intérieur, qu’est-ce c’est ?

Isoler ses murs par l’intérieur, revient à poser l’isolant à l’intérieur de la structure qui constitue la maison. Il faut isoler les murs donnant sur l’extérieur avec davantage de soin que les cloisons de l’intérieur, car c’est par eux que le froid ou la chaleur entrent. Selon l’Ademe (Agence de la transition écologique), les murs sont responsables de 20 à 25 % des déperditions de chaleur d’une maison (1). Il est donc capital de les isoler.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'isolation

Avec les artisans Ootravaux

Avantages de l’isolation des murs par l’intérieur

L’isolation thermique d’une maison par l’intérieur s’avère plus facile à mettre en œuvre qu’une isolation par l’extérieur. Cette dernière implique en effet de toucher à la toiture, ce qui n’est pas le cas de l’isolation intérieure. Ce type d’isolation offre également un large choix dans les matériaux isolants :

  • isolant minéral : laine de verre, laine de roche, perlite, vermiculite ;
  • isolant naturel : liège, chanvre, ouate de cellulose, fibre de bois... ;
  • isolant synthétique : polystyrène, polyuréthane, mousse phénolique.

Lors de travaux de rénovation, il n’est pas nécessaire de retirer l’isolation ou l’habillage précédent. Grâce à la technique du doublage qui consiste à poser l’isolant sur les murs existants, refaire l’isolation se révèle relativement peu contraignant.

Certains matériaux révèlent également de bonnes performances en matière d’isolation acoustique. C’est notamment le cas de la laine de verre, de la laine de roche ou encore du polyuréthane (mousse composite). L’occasion d’associer isolation thermique et phonique en une seule couche de matériaux.

Panorama des différents types de laines isolantes

Y a-t-il des réserves liées à l’isolation des murs par l’intérieur ?

Avec l’isolation par l’intérieur, il faudra en revanche prendre en compte quelques inconvénients :

  • la surface à l’intérieur de la maison se trouve réduite ;
  • si l’isolation concerne toute la maison, vous pouvez difficilement y habiter pendant les travaux ;
  • il faut refaire l’habillage des murs après l’isolation : plaques de plâtre, peinture... ;
  • d’un point de vue thermique, les performances de l’isolation intérieure s’avèrent un peu en deçà de celles de l’isolation extérieure.

Quel prix au mètre carré pour l'isolation des murs ?

Le prix à prévoir en fonction des matériaux d’isolation

Le prix de l’isolation des murs par l’intérieur s’exprime au mètre carré, et dépend essentiellement des matériaux isolants choisis. En moyenne, pour votre projet, il faut compter environ (en fourniture seule) (2) :

  • de 2 à 19 euros / m2 pour de la laine de verre ;
  • de 4,5 à 26 euros/m2 pour de la laine de roche ;
  • de 4 à 25 euros/m2 pour du polystyrène extrudé ;
  • de 7 à 29 euros/m2 pour du chanvre ;
  • de 7 à 20 euros/m2 pour du liège ;
  • de 8 à 30 euros/m2 pour du polyuréthane ;
  • de 16 à 33 euros le sac de 100 L pour de la vermiculite ;
  • Environ 20 euros le sac de 100 L pour de la perlite ;
  • de 6 à 20 euros/m2 pour de la ouate de cellulose ;
  • 1,40 euros/kg pour de la fibre de bois.

Le prix indiqué par le devis peut légèrement augmenter si vous optez pour un isolant conditionné en panneaux rigides plutôt qu’en rouleaux souples. Il dépendra également de l’épaisseur choisie.

Le coût pour l’habillage des murs

Pour un devis d’isolation, il faut ajouter, au prix de l’isolation proprement dite, le prix de l’habillage des murs afin que la pièce soit habitable. Les plaques de plâtres peuvent également jouer un rôle dans l’isolation des murs par l’intérieur lorsqu’elles font l’objet d’un renforcement thermique. Selon le type de placo choisi, le prix d’achat (2) s’élève à environ :

  • 3 euros/m2 pour des plaques de plâtre classiques ;
  • 6 euros/m2 pour des plaques de plâtre renforcées (thermique, acoustique).

Pour la peinture, ajoutez au coût de votre projet 5 à 40 euros/l (2) en fonction du type de peinture choisi : lessivable, monocouche, résistante, standard, écologique...

Quel prix pour la réalisation de l'isolation par un pro ?

Pour une isolation vraiment performante, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Ce dernier prend en effet soin de :

  • choisir un isolant adapté au type de pièce : sèche ou humide ;
  • choisir la bonne épaisseur d’isolant pour optimiser le rapport entre coût, perte de surface dans la pièce et efficacité thermique ;
  • croiser les couches d’isolant pour limiter la présence de ponts thermiques (rupture dans l’uniformité de l’isolation thermique des murs).

Pour une isolation de vos murs par l’intérieur, comptez entre 40 et 100 euros (3) si elle est réalisée par un professionnel de l’isolation, fourniture et main d’œuvre comprises. Il faut ajouter à ce coût celui de la pose des plaques de plâtre, entre 15 et 60 euros/m2 (3), et de la peinture, environ 28 euros/m2 (3).

undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux d'isolation

Avec les artisans Ootravaux

Les aides pour diminuer le prix de l’isolation par l’intérieur de vos murs

Le prix de l’isolation des murs par l’intérieur peut être partiellement financé par diverses aides. En effet, l’isolation thermique contribue à l’amélioration énergétique d’une maison. Sa pose en intérieur s’avère donc soutenue par le gouvernement. Vous pouvez prétendre à ces aides si :

  • le professionnel qui pose l’isolation achète aussi les isolants ;
  • le professionnel est certifié RGE (reconnu garant de l’environnement) ;
  • les travaux concernent votre résidence principale ;
  • votre maison a plus de 2 ans (les aides ne concernent donc que les travaux de rénovation).

Vous remplissez toutes ces conditions ? Vous pouvez alors prétendre aux aides suivantes :

  • MaPrimeRénov’ : attribuée à tous les ménages, son montant dépend des revenus du foyer ;
  • l’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) : un prêt sans intérêt qui s’élève à 30 000 euros maximum si l’isolation compte parmi d’autres travaux de rénovation ;
  • les aides du programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) : les aides sont comprises entre 1 600 et 2 000 euros selon les revenus du foyer, et le logement doit avoir plus de 15 ans ;
  • la prime Coup de pouce isolation : versée par les fournisseurs d’énergie, elle dépend des ressources du foyer ;
  • le chèque énergie : réservé aux foyers modestes, cette aide, comprise entre 48 et 277 euros, peut payer une partie des travaux d’isolation, et les factures d’énergie.

Isolation des murs par l’intérieur : techniques, avantages et prix

(1) Source issue de l’Ademe : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-isoler-sa-maison.pdf (page 3)
(2) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs d’équipement de travaux et bricolage
(3) Prix moyens observés sur les sites de travaux et de construction.

 

Haut de page