Ootravaux

Devis d’installation de chauffage au sol

01 septembre 2021
Chauffage au sol
Sommaire

Gagner en confort avec une chaleur homogène et réduire sa consommation d’énergie ? C’est possible avec le chauffage au sol ! Vous avez le choix entre différents chauffages au sol, du plancher électrique au plancher hydraulique. Ce choix sera notamment déterminé par le prix de l’installation, influencé par 2 paramètres : le tarif des fournitures et celui de la pose.

Ootravaux vous dévoile les différents tarifs selon la solution choisie.

L'essentiel
  • Le prix de l’équipement dépend de la technologie utilisée (entre 85 et 210 €/m²).
  • La pose coûte en moyenne entre 40 et 60 HT euros de l’heure, mais le temps de pose d’un plancher hydraulique sera plus élevé (1).
  • MaPrimeRenov’ permet de faire baisser la note de manière importante si vous optez pour des solutions qui génèrent des économies d’énergie.

Les éléments qui vont impacter le coût d’installation d’un chauffage au sol

Tous les types de plancher chauffant ne sont pas égaux en termes de tarif. Celui-ci va sensiblement varier selon différents paramètres :

  • la technologie choisie ;
  • l’installateur ;
  • la nature des travaux dans votre bien immobilier.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chauffage au sol

Avec les artisans Ootravaux

Les différentes technologies

En matière de plancher chauffant, différentes solutions vous sont proposées :

  • le plancher chauffant électrique rayonnant : il s’agit ici de placer une résistance pour produire de la chaleur ;
  • le plancher électrique à accumulation : il peut combiner planchers chauffants, radiateurs, plinthes et plafonds chauffants ;
  • le plancher hydraulique classique : ici, l’artisan n’installe pas des résistances, mais un réseau de tuyaux dans lequel va circuler de l’eau. Ce réseau est relié à une pompe à chaleur (PAC) ou une chaudière ;
  • le plancher hydraulique rafraîchissant : couplé à une PAC, il permet également de rafraîchir votre pièce en été.

Quel est le prix des différents chauffages au sol ?

Bon A Savoir

La technologie impacte à la fois le tarif des fournitures, mais aussi celui de la pose qui sera plus ou moins longue.

Un prix selon l’installateur

Lorsque vous envisagez d’installer un chauffage au sol, il est nécessaire de faire appel à un artisan. Or, selon la région et l’artisan choisi, le tarif horaire peut sensiblement varier.

Comment trouver un installateur de plancher chauffant ?

La nature des travaux

Là encore, le tarif est impacté. Dans le cadre d’une installation de votre chauffage dans une maison neuve, il est moins élevé qu’en rénovation. Cela s’explique par le fait que dans le second cas, il faut casser la dalle existante pour installer le système de plancher chauffant.

Quel prix selon la technologie choisie ?

Chauffage relié à l’électricité ou à l’eau, le prix des équipements est différent. Voici quelques tarifs (2) qui vous permettront de faire le bon choix selon votre budget.

Type de chauffage

Tarif mini TTC fournitures et pose au m²      

Tarif moyen TTC fournitures et pose au m²      

Tarif maxi TTC fournitures et pose au m²      

Plancher électrique rayonnant

50 €

100 €

150

Plancher électrique à accumulation

72 €

210 €

350

Plancher hydraulique

70 €

85 €

100

Plancher hydraulique rafraîchissant

60 €

180 €

300

Quel prix pour la pose ?

Le montant de la pose de votre chauffage dépend de l’artisan auquel vous faites appel ainsi que de la technologie utilisée. De manière générale, il facture 40 à 60 € HT (1) de l’heure. La complexité du projet va aussi influencer le tarif final pour installer votre plancher chauffant.

Pour la démolition d’une chape en béton, comptez entre 10 et 15 euros le m². À cela, il faut aussi ajouter l’enlèvement des déchets, environ 30 € par m3 (3).

Mais ce n’est pas tout. Ce tarif dépend aussi des réalisations complémentaires nécessaires à la pose du plancher chauffant.

Le prix de la pose d’un chauffage au sol électrique

Installer le système de chauffage ne suffit pas. L’artisan doit réaliser des travaux annexes (5) :

  • ragréage : en moyenne 5 € du m² ;
  • isolation du plancher : en moyenne 8,50 € du m² ;
  • primaire d’accroche : en moyenne 11 € du m² ;
  • chape au-dessus du système de chauffage : environ 20 € du m² ;
  • revêtement : le tarif est ici très variable selon le sol (carrelage, parquet, etc, Et la qualité de celui-ci).

Le prix de la pose d’un chauffage au sol hydraulique

Là encore, de nombreuses dépenses annexes sont à prévoir :

  • chape de ravoirage pour niveler le sol : en moyenne 35 € du m² (2) ;
  • chape liquide : en moyenne 42 € du m² (2) ;
  • revêtement de sol : là encore le prix est extrêmement variable selon la nature du sol et sa qualité.

Et ce n’est pas tout : ce chauffage au sol est relié à un équipement de production de chaleur. Voici quelques tarifs fourniture et pose incluses :

undraw_engineers_1.svg
Réalisez la pose de votre chauffage au sol 

Avec les artisans Ootravaux

Devis d’installation de chauffage au sol : quelles informations doivent apparaître ?

Ce document est extrêmement important. En effet, il doit être suffisamment détaillé pour que vous puissiez comprendre les différents postes. Il indique le tarif des différentes fournitures ainsi que le tarif de la main-d’œuvre.

N’hésitez pas également à demander le montant dédié à l’entretien de votre système de chauffage. Cela vous permet de mieux appréhender le coût global de l’intervention de l’artisan en tenant compte des dépenses annuelles.

Enfin, ce document doit comporter des informations légales, comme l’identification du professionnel, les différentes taxes, les conditions de paiement etc.

Embedded script : [OoTravaux] CTA Checklist - Les éléments indispensables d'un bon devis
New call-to-action

Quelles astuces pour réduire la note ?

Installer un chauffage au sol reste une démarche particulièrement onéreuse, surtout dans l’ancien. Par exemple, pour une solution hydraulique classique, vous devez compter environ 85 € du m² pour le système + 77 € m² pour les chapes. Pour une pièce de 50 m², le prix atteint donc 8 100 €, auquel il faut ajouter un équipement de production de chaleur si vous n’en avez pas encore...

Pour réduire la note, 3 solutions :

  • comparer les prix des artisans ;
  • comparer les solutions ;
  • obtenir des aides de l’État.

Comparer les prix pour payer moins cher

Pour installer votre chauffage dans une ou plusieurs pièces de votre maison, n’hésitez pas à faire plusieurs demandes de tarifs. Parmi les solutions pour obtenir des tarifs :

  • passer par Ootravaux qui vous met en relation avec des professionnels de votre région ;
  • contacter des artisans proches de chez vous que vous trouverez sur les Pages Jaunes ou Internet ;
  • vos proches ont déjà installé des planchers chauffants dans différentes pièces de leur logement ? Demandez-leur le nom de leur artisan.

Comparer permet de trouver la solution de chauffage au meilleur prix. Chaque professionnel est totalement libre de fixer ses tarifs, il est possible de faire baisser la note en jouant sur la concurrence.

Comparer les solutions

Vous avez pu le constater : tous les chauffages ne sont pas proposés au même prix. Vous devez donc étudier les tarifs des différentes solutions en tenant compte du coût de l’entretien. Songez également aux économies d’énergie que vous pouvez espérer générer ensuite en réduisant votre consommation d’électricité en kWh, de gaz ou de bois. Un tel projet doit être étudié dans sa globalité pour être certain de faire le bon choix.

Demandez une aide de l’État

Si vous réalisez des rénovations qui permettent de réduire votre facture énergétique en améliorant la performance thermique de votre logement, il est possible d’obtenir des avantages financiers. 

MaPrimeRenov’ est l’aide la plus connue. Elle remplace le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et permet de faire baisser très sensiblement le coût de votre chauffage. Elle propose un forfait attractif pour l’isolation de votre logement ou l’installation d’équipements à haut rendement réduisant l’impact de votre maison sur l’environnement.

Pour l’installation d’un plancher chauffant composé de tuyaux d’eau, il est nécessaire d’alimenter votre plancher avec un appareil de production de chaleur. Voici quelques aides auxquelles vous pouvez prétendre selon vos revenus et le type d’équipement à installer (4) :

  • PAC géothermique : 10 000 € ;
  • PAC air-eau : 4 000 € ;
  • chaudières à bûches : 8 000 € ;
  • chaudières à granulés : 10 000 €.

À cette aide, vous pouvez ajouter selon les conditions d’éligibilité les CEE (certificats d’économie d’énergie). Pour ces équipements, son montant s’élève à 4 364 € (4).

La prime énergie permet quant à elle d’obtenir une aide pour un plancher chauffant à eau basse température. Le sol atteint en surface une température maximale de 28°. Vous gagnez en confort et baissez votre consommation d’énergie.

Bon A Savoir

L’obtention de subventions est conditionnée à l’intervention d’un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement). Vous ne pouvez pas réaliser vous-même la rénovation de votre chauffage et obtenir des aides financières.

undraw_calculator_1.svg
Estimez le montant de votre Prime Coup de Pouce gratuitement

(1) Prix issu du site https://prix-de-pose.fr/chauffage/sol/
(2) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.
(
3) Prix issus du site https://www.demolitionavenue.com/demolition/prix-demolition-chape-et-carrelage/

(4) Chiffres issus du site https://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/plan-de-relance/Guidemaprimerenov012021.pdf

(5) Prix issus du site https://constructeurtravaux.fr/prix-pose-plancher-chauffant-electrique/