Installation plancher chauffant

Bien comprendre le prix d’un plancher chauffant hydraulique

02 novembre 2020
Plancher chauffant
Sommaire

Le plancher chauffant hydraulique présente de nombreux avantages. En effet, avec ce système de chauffage, vous avez le choix de l’énergie (bois, gaz, électricité, etc.). La chaleur qu’il diffuse dans toutes les pièces de votre maison est douce et enveloppante. Vous envisagez d’installer ce système chez vous ? Avec Ootravaux, prenez connaissance de tous les prix à prévoir et n’omettez plus aucun détail pour vos travaux.

Principe du plancher chauffant hydraulique

Le plancher chauffant hydraulique est un système de chauffage central. L’eau, qui circule dans des tubes enfouis dans le sol, n’excède jamais les 28 °C. Il s’agit donc d’un chauffage à « très basse température ». Ce type de chauffage se distingue du plancher chauffant électrique qui produit de la chaleur par l’intermédiaire de câbles électriques chauffants. Le plancher chauffant hydraulique peut être relié à n’importe quel type de chaudière (à bois, à gaz, à fioul ou électrique). Pour plus d’économies d’énergie, le chauffage au sol peut également être couplé à des panneaux solaires ou à une pompe à chaleur (PAC).

 

Astuce

Privilégiez toujours une rénovation de l’isolation de votre maison avant de remplacer votre chauffage. C’est ainsi que vous économiserez le plus d’énergie, ce qui se ressentira sur le montant de vos factures !

L’étude préalable obligatoire

Même pour un bon bricoleur, l’installation d’un plancher chauffant hydraulique est complexe. Elle nécessite l’intervention d’un professionnel qualifié, notamment pour la phase « étude » à réaliser en amont de vos travaux. Ootravaux vous recommande de choisir un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Les informations à récolter en amont des travaux sont les suivantes :

  1. L’étude thermique de votre chauffagiste, pour dimensionner la puissance de votre chauffage.
  2. Le plan à l’échelle de l’implantation du réseau hydraulique, appelé également « plan de calepinage ».
  3. Les devis, pour tous les travaux nécessaires (plancher chauffant, chape, chaudière ou pompe à chaleur, etc.).
  4. En cas de réutilisation de votre chaudière ou de votre pompe à chaleur, faites vérifier la compatibilité de votre chauffage avec le plancher chauffant hydraulique.

La préparation du sol

Il existe 2 cas de figure :

  1. Votre sol est une dalle. Celui-ci devra alors être parfaitement lisse et nettoyé de toutes poussières. Le cas échéant, un ragréage ou une chape de ravoirage (conforme aux normes DTU 52.1 P1-2) sera à faire réaliser par un chapiste. Le ravoirage consiste à niveler le sol au moyen d’une chape légère de moins de 4 cm.
  2. Votre maison est ancienne et la structure de vos planchers est en bois. Le bois est un matériau vivant. Il gonfle avec l’humidité et se rétracte avec la chaleur. Il vous faut donc prévoir une natte de désolidarisation. Cette membrane est capable d’aborder les mouvements de votre sol (effet de dilatation). Ainsi, la natte de désolidarisation assure la pérennité de votre installation et préserve votre carrelage.
Bon A Savoir

La chape en béton peut être remplacée par une chape sèche. Ainsi, le revêtement de sol est posé sur une dalle spécifique (en bois, en plaque de gypse, etc.). Cette solution convient bien en rénovation, notamment avec des planchers en bois. De plus, vous gagnez du temps, car il n’est plus nécessaire d’attendre le séchage du béton (21 jours en moyenne).

L’installation de votre plancher chauffant hydraulique

L’installation d’un plancher chauffant hydraulique peut se résumer en 6 étapes :

  1. Installation du bloc collecteur, qui assure la liaison entre le plancher chauffant et la chaudière ou la pompe à chaleur (PAC). Le bloc collecteur devra toujours rester accessible, dans un garage ou au fond d’un placard avec penderie, par exemple ;
  2. Pose de l’isolant au sol et des bandes périphériques de 5 mm qui permettent de désolidariser le plancher chauffant de vos murs.
  3. Positionnement des tubes à eau (tube « PER » ou tube « multicouche ») et des raccords, conformément au plan de calepinage.
  4. Intégration de la régulation (thermostat et sonde extérieure), pour permettre un chauffage « pièce par pièce » ou par zones.
  5. Enrobage du plancher chauffant hydraulique, avec une chape liquide ou une chape sèche.
  6. Installation du revêtement de sol spécial « chauffage au sol », de type carrelage, parquet ou vinyle.

 

Bon A Savoir

Associé à une pompe à chaleur réversible, le plancher chauffant devient une source de fraîcheur appréciée en été.

 

Comment trouver un installateur de plancher chauffant ?

Prix pour un plancher chauffant hydraulique simple

Le plancher chauffant hydraulique simple n’effectue qu’une seule fonction : le chauffage. Toutefois, sa simplicité n’empêche pas sa performance. Ce type d’installation peut se combiner avec des radiateurs à eau. Par exemple, une même chaudière peut alimenter en chaleur le chauffage au sol et des radiateurs à eau à l’étage. Le plancher chauffant hydraulique simple est généralement raccordé à une chaudière de type à basse température ou à condensation, ou à une pompe à chaleur non réversible.

Il faut compter de 70 à 90 euros du m² pour un plancher chauffage hydraulique simple. Ce prix comprend le coût du kit de plancher chauffant hydraulique, le prix de la chape en béton, de la livraison et de l’installation.

Prix pour un plancher plancher chauffant hydraulique rafraîchissant

Le plancher chauffant hydraulique est associé à une pompe à chaleur (PAC) réversible de « type air-eau » ou « eau-eau ». Ainsi, le plancher rafraîchissant fait circuler de l’eau fraîche sur toute la surface de votre sol. Cette fonction, moins efficace qu’une climatisation, ne permet de réduire la température de votre pièce que de quelques degrés.

Il faut compter de 70 à 100 euros du m² pour un plancher chauffant hydraulique rafraîchissant. Ce prix comprend le coût du kit de plancher chauffant hydraulique, le prix de la chape liquide en béton, de la livraison et de l’installation.

Bon A Savoir

Le plancher chauffant hydraulique peut également être relié à une chaudière équipée d’un groupe d’eau glacée, bien que ce type d’installation soit plutôt réservé à l’habitat collectif ou au tertiaire.

Quel budget pour l’installation d’un plancher chauffant hydraulique ?

Pour vos travaux de plancher chauffant hydraulique, faites-vous accompagner par un professionnel qualifié. La conception de votre chauffage au sol doit être conforme aux normes du DTU 65.14. Le prix de l’installation dépend de la surface de votre logement, du choix des matériaux et du type de chape et de revêtement de sol.  

Des exemples de prix (installation et livraison comprises) à inclure à votre projet :

  • La chape de ravoirage pour niveler le sol, de 20 à 50 € du m² ;
  • Le kit de plancher chauffant hydraulique comprenant l’isolation et le thermostat, de 35 à 50 € du m² ;
  • La chape liquide de 35 à 50 € du m² ou la chape sèche de 40 à 50 € du m² ;
  • Le revêtement de sol, de 45 à 200 € du m².
  • Une chaudière gaz à condensation, de 4 000 à 10 000 € ;
  • Une pompe à chaleur, de 10 000 à 16 000 € ;
  • Une chaudière à bois, de 11 000 à 20 000 €.

 

Exemple

Pour une maison de 100 m², le prix d’un plancher chauffant hydraulique varie de 7 000 à 10 000 euros avec l’installation et la pose incluses (hors chape de ravoirage, prix du revêtement de sol). L’installation d’un nouveau système de chauffage n’est pas comprise dans ce tarif.

Haut de page