Ootravaux

Chaudière murale ou chaudière au sol : comment faire le bon choix ?

16 septembre 2021
Chaudière
Sommaire

Chaudières électriques, au fioul, au bois ou à gaz, les possibilités sont nombreuses pour chauffer votre logement et pour la production de votre eau chaude sanitaire (ECS). Au moment d’acheter votre appareil de production de chaleur, il est nécessaire d’étudier également le positionnement de votre équipement.

Chaudière murale ou au sol, quelles sont les différences ? Comment bien choisir votre produit parmi les différentes chaudières proposées ? Ootravaux vous dit tout !

L'essentiel
  • La chaudière au sol est en moyenne plus chère que la chaudière murale : 6 200 euros contre 3 800 euros (1).
  • La chaudière au sol permet de chauffer des espaces plus grands avec un rendement supérieur.
  • La chaudière murale fonctionne uniquement au gaz ou à l’électricité.
  • La chaudière murale est moins durable : environ 15 ans contre 20 à 30 ans selon le modèle.
  • La chaudière murale est idéale pour les petits espaces (appartements ou petites maisons).

Quels critères prendre en compte pour bien choisir ?

Le choix de la chaudière selon le combustible

Bien choisir sa chaudière parmi les différents modèles consiste en premier lieu à étudier le type de combustible que vous allez utiliser :

  • électricité ;
  • fioul ;
  • gaz (chaudière gaz basse température, gaz à condensation, etc.) ;
  • bûches ou pellets.

Notez que la chaudière murale n’utilise que l’électricité ou le gaz pour fonctionner.

Bon A Savoir

À partir du 1er janvier 2022, il ne sera plus possible d’installer des chaudières au fioul domestique fossile dans les maisons, ce combustible étant considéré comme trop polluant en raison d’un rejet important de NOx (oxydes d’azote).

Le choix de la chaudière selon l’espace

L’achat de votre chaudière doit aussi tenir compte de votre espace. Aussi, 2 critères sont à prendre en considération :

  • le volume de votre chaudière ;
  • son positionnement (au mur ou au sol).

Les chaudières murales sont la plupart du temps moins volumineuses et s’adaptent particulièrement bien aux petits espaces.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chaudière

Avec les artisans Ootravaux

Quelle puissance pour votre chaudière ?

Votre chaudière doit être choisie selon la puissance nécessaire qui va varier d’un foyer à l’autre. Selon Atlantic, fabricant de chaudières, pour un appartement de plus de 100 m², vous devez envisager les solutions suivantes :

  • puissance de 18 à 25 kW pour alimenter uniquement le chauffage de votre logement ;
  • puissance de 25 à 35 kW pour le chauffage et la production de l’eau chaude sanitaire (ECS).

Mural ou au sol, quel que soit l’équipement choisi, vous avez la possibilité de trouver des chaudières dont la puissance atteint 35 kW. Dans les 2 cas, le prix augmentera avec la puissance choisie.

Les autres caractéristiques

Votre achat est enfin déterminé selon ces différents critères :

  • le coût de l’équipement ;
  • le coût du combustible pour réduire votre facture énergétique à terme ;
  • vos attentes sur le plan écologique (notamment concernant l’émission de NOx, c’est-à-dire les oxydes d’azote) ;
  • la marque (De Dietrich, Frisquet, etc.).

Chaudière murale : avantages, inconvénients et prix

Vous envisagez l’achat d’une chaudière murale ? C’est le moment d’étudier les avantages et les inconvénients de cette solution ainsi que son prix.

Les avantages de la chaudière murale

Cette chaudière est à considérer si vous disposez d’un petit espace. Elle présente des dimensions plus réduites que celles de la chaudière au sol et peut ainsi prendre place dans un placard, une salle de bains, une cuisine, etc. C’est l’avantage majeur de cette solution qui s’adresse à tous, que vous viviez dans un petit appartement ou une maison.

Bon A Savoir

Il est préférable d’installer votre chaudière murale dans une pièce telle que la cuisine ou la salle de bains afin d’obtenir plus rapidement de l’eau chaude et ainsi de limiter vos dépenses.

Les inconvénients de la chaudière murale

L’inconvénient majeur d’un produit installé au mur est lié à ses dimensions : il offre une puissance moindre. Il n’est ainsi pas à privilégier pour des surfaces trop importantes. Il est nécessaire de choisir un appareil capable de s’adapter à votre foyer et de l’alimenter correctement en chauffage, voire en eau chaude sanitaire (ECS).

D’autre part, la chaudière murale est plus coûteuse sur le long terme. Il est estimé qu’elle dispose en moyenne d’une longévité de 15 ans contre 20 à 30 ans pour une chaudière au sol.

Enfin, notez que la chaudière murale limite les possibilités en matière de combustibles : vous ne pourrez opter que pour une chaudière au gaz ou électrique. En revanche, vous pouvez choisir une chaudière gaz basse température ou à condensation. Elle est principalement utilisée pour les habitations raccordées au gaz de ville.

Le prix d’une chaudière posée au mur

Le prix de votre chaudière murale va sensiblement varier selon différents critères :

  • la marque ;
  • la puissance ;
  • le type de combustible.

Pour cet équipement qui fonctionne uniquement au gaz ou à l’électricité, comptez entre 1 000 et 9 000 € TTC (1) (hors pose).

Chaudière au sol : avantages, inconvénients et prix

Vous souhaitez vous orienter vers une chaudière au sol ? Découvrez les raisons d’opter pour cette solution, mais aussi les contraintes d’un équipement de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire (ECS) au sol.

Les avantages de la chaudière au sol

Cette installation est à privilégier si vous devez chauffer et alimenter en eau chaude de grands espaces, puisque sa puissance peut atteindre 35 kW.

Vous n’avez pas de cheminée ou de poêle à bois et devez chauffer toute votre maison avec votre chaudière ? Vous envisagez de chauffer l’eau de votre ballon ? C’est possible avec une chaudière au sol. C’est un véritable avantage à prendre en considération si vous habitez dans un vaste logement et si de nombreuses personnes l’occupent. Le fonctionnement est identique à celui de la chaudière murale. Mais cette chaudière offre un rendement plus important.

Autre atout de cette chaudière : sa capacité à s’adapter à tous les combustibles. Bûches ou pellets, électricité, fioul ou gaz, le choix est bien plus large. Plus puissante, elle est également plus robuste et propose une durée de vie supérieure à sa concurrente.

Les inconvénients de la chaudière au sol

La chaudière au sol présente aussi des limites. Son prix peut-être un frein, il peut atteindre 25 000 € pour une chaudière à granulés (2).

Autre contrainte avec cette solution : elle est particulièrement encombrante, et ce d’autant plus si ce produit est couplé avec un ballon. Vous devez choisir avec soin le lieu d’installation. Impossible de placer votre chaudière dans une pièce principale ou dans un placard ! Vous devez lui dédier une pièce ou bien disposer d’un garage pour la stocker, d’autant qu’elle peut être accompagnée d’un ballon pour la production d’eau chaude sanitaire (ECS).

Le prix d’une chaudière posée au sol

Le coût de la chaudière dépend de la marque, de la puissance, du fonctionnement (condensation, basse température, etc.) et de l’énergie utilisée. De Dietrich, Frisquet, Saunier Duval, Atlantic, Bosch Condens et bien d’autres marques fabriquent des chaudières à poser au sol.

Comptez, toutes marques, puissances et combustibles confondus entre 1 000 et 25 000 € (1) pour votre chaudière au sol.

Remplacement d'une chaudière : à quel prix s’attendre  ?

Tableau récapitulatif pour le choix de votre chaudière

Pour vous aider dans l’achat d’une chaudière murale ou au sol, découvrez un tableau complet pour déterminer comment faire le meilleur choix selon les modèles de chaudières.

Type de combustible

Chaudière murale

Chaudière au sol

Gaz à condensation

Entre 1 200 et 5 100 € (3)

Entre 2 500 et 5 200 € (3)

Fioul

x

Entre 1 000 et 7 100 € (2)

Électrique

Entre 900 et 8 700 € (2)

Entre 1 300 et 2 700 € (2)

Bois bûches

x

Entre 1 500 et 12 000 € (2)

Bois pellets

x

Entre 3 500 et 25 000 € (2)

Caractéristiques

 

 

Puissance

++

+++

Choix des combustibles

++

+++

Durabilité

++

+++

Encombrement

+++

+

 

Quelles aides pour l'installation d'une chaudière ?

Chaudière au sol ou murale : quid de l’entretien ?

C’est souvent un facteur important au moment de l’achat d’une chaudière. Pour augmenter sa durée de vie, elle nécessite d’être entretenue régulièrement. Sachez qu’il n’existe ici aucune différence. Murale ou au sol, votre chaudière (qu’elle soit au gaz à condensation, basse température, au fioul, etc.) devra être entretenue par un professionnel pour vous assurer de son bon fonctionnement et bénéficier du meilleur rendement (et ainsi faire des économies à l’usage).

La nature de l’entretien est déterminée par l’énergie utilisée, l’installation elle-même (avec éventuelle évacuation des fumées comme pour un conduit de cheminée, couplée à une installation solaire, etc.) et non par le positionnement de votre chaudière. Par exemple, chaque année comptez en moyenne 100 € pour l’entretien de votre chaudière au gaz contre 150 € pour une chaudière au fioul (4).

Bon A Savoir

Au moment de l’achat de votre chaudière, quelle que soit l’énergie choisie, vous pouvez souscrire un contrat d’entretien annuel pour votre équipement.

undraw_engineers_1.svg
Réalisez l'installation de votre chaudière

Avec les artisans Ootravaux

(1) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs professionnels.
(2) Prix moyens issus du site https://www.esc-grossiste.fr

(3) Prix moyens issus du site https://www.leroymerlin.fr
(4) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.