Prix d'une fenêtre double-vitrage

Quel est le prix d’une fenêtre double vitrage ?

26 janvier 2021
Vitrage
Sommaire

Le double vitrage s’est imposé depuis longtemps comme le choix de vitrage incontournable pour une fenêtre. Le double vitrage a en effet un très bon effet isolant, pour un tarif raisonnable. Vous êtes convaincu et souhaitez acquérir une fenêtre à double vitrage ? Ootravaux décrypte tous les critères qui font le prix d’une fenêtre à double vitrage.

Les critères définissant votre budget de fenêtre double vitrage

Comme pour tous les travaux du bâtiment, le prix d’une fenêtre double vitrage va dépendre de plusieurs facteurs :

  • les matériaux choisis ;
  • les mesures de la fenêtre ;
  • les finitions de la menuiserie ;
  • la difficulté de la pose ;
  • le type de vitrage (isolation renforcée ou anti-effraction) ;
  • le niveau de gamme des prestations choisies.
undraw_engineers_1.svg
Réalisez vos travaux de pose de fenêtres

Avec les artisans Ootravaux

Fenêtre : quel est le prix des types de double vitrage ?

Le double vitrage est appelé ainsi, car il est constitué de 2 vitres séparées par un espace rempli d’air ou de gaz. Le coût d’une fenêtre double vitrage dépend donc de l’épaisseur du vitrage, mais aussi des options choisies (double vitrage avec isolation renforcée, double vitrage anti-effraction, etc.).

Combien coûte un double vitrage classique ?

Plus performant qu’un vitrage simple, le double vitrage réduit les sensations de froid et les nuisances sonores provenant de l’extérieur. Le double vitrage pour fenêtre est aussi appelé double vitrage 4-16-4 : 4 mm correspond à l’épaisseur de chaque vitre et 16 mm à l’épaisseur de l’air emprisonné. Sachez que plus l’espace entre les deux verres est important, plus l’isolation thermique est efficace.

Le prix du double vitrage s’entend en général au m². Son tarif moyen est de 50 €/m² (1) hors pose.

Combien coûte un double vitrage renforcé ?

Une fenêtre double vitrage avec isolation renforcée (VIR) est un double vitrage composé en plus d’une fine couche d’atome d’argent. Cette couche conserve la chaleur intérieure, en l’empêchant de franchir la fenêtre, et limite le passage des bruits.

Il existe aussi des fenêtres double vitrage renforcé en lame d’argon 4-16-4. Dans ce cas, comme pour le double vitrage classique, 4 mm correspond à l’épaisseur de chaque vitre, sauf que les 16 mm d’air sont remplacés par de l’argon. L’argon est un gaz inerte, qui renforce l’isolation thermique, mais aussi l’isolation phonique.

Le prix d’un double vitrage renforcé débute à environ 70 €/m² hors pose (3).

Combien coûte un double vitrage anti-effraction ?

Une fenêtre double vitrage anti-effraction est un double vitrage constitué d’un verre feuilleté (norme européenne EN 356), permettant de solidifier le vitrage et de retarder une éventuelle effraction.

Son prix est d’environ 120 à 250 €/m² hors pose (1).

Prix d’une fenêtre en double vitrage selon le type d’ouverture

Il existe différents types d’ouvertures pour vos fenêtres double vitrage. Ces ouvertures peuvent être plus ou moins complexes, plus ou moins encombrantes, mais aussi plus ou moins sécurisées. Pour votre fenêtre double vitrage, vous avez le choix entre une ouverture :

  • coulissante : qui coûte entre 250 et 1 400 €, hors pose, selon sa taille et son nombre de panneaux coulissants et selon le matériau (1) ;
  • oscillo-battante : qui coûte entre 75 et 280 € hors pose, selon ses mesures et le matériau (1) ;
  • à la française : qui coûte entre 55 et 260 € hors pose, selon ses dimensions et le matériau (1).

Prix d’une fenêtre en double vitrage selon le matériau

Prix d’une fenêtre double vitrage en bois

Fenêtre traditionnelle par excellence, la fenêtre double vitrage en bois commence à se faire détrôner par les fenêtres double vitrage en PVC et en aluminium. Une fenêtre double vitrage en bois allie esthétisme et bonne isolation. Ce matériau demande néanmoins beaucoup d’entretien.

Le prix d’une fenêtre double vitrage en bois oscille entre 70 et 500 € (1), hors pose selon sa taille et son essence (pin, chêne, etc.).

Ce que vous devez savoir sur le prix d’une fenêtre en bois

Prix d’une fenêtre double vitrage en PVC

Les fenêtres double vitrage en PVC sont très présentes sur le marché des fenêtres, car elles proposent un bon rapport qualité/prix, ainsi qu’une très bonne isolation.

Le coût d’une fenêtre double vitrage PVC, en dimension standard, est en moyenne entre 60 et 480 € (1) hors pose selon sa taille.

Prix pour le remplacement d’une fenêtre en PVC

Prix d’une fenêtre double vitrage en alu

Les fenêtres double vitrage en aluminium ont, malgré leur prix, de plus en plus la faveur des acheteurs. Les fenêtres double vitrage en alu sont esthétiques, et apportent un côté contemporain à votre maison. Leurs menuiseries, plus fines que celles en bois ou en PVC, laissent pénétrer 15 % de luminosité en plus.

Le prix d’une fenêtre double vitrage en alu varie de 200 à 850 € hors pose, selon sa taille (1).

Quel est le prix d’une fenêtre en aluminium ?

Prix d’une fenêtre double vitrage : dimensions standard vs sur-mesure

Une fenêtre standard est fabriquée en série et elle est disponible très rapidement, car elle est généralement en stock. Si vous préférez une fenêtre double vitrage atypique, plus originale ou si vous ne souhaitez pas modifier le bâti existant, vous devrez vous orienter vers du sur-mesure. Vous avez le choix entre les mêmes matériaux que pour les fenêtres double vitrage standard. La différence notable est qu’il vous faudra patienter pendant plusieurs semaines pour posséder votre fenêtre. Cela dépendra de la complexité du modèle que vous avez choisi.

Le prix d’une fenêtre double vitrage sur-mesure peut varier en moyenne de 150 à 1 000 € hors pose, selon les modèles et les dimensions (2). Mais attention, comme il n’y a aucune limite de forme et de finitions avec cette solution, votre budget de travaux peut rapidement s’envoler pour des demandes très particulières.

Prix de la pose d’une fenêtre double vitrage

Pour respecter les normes et assurer sa pérennité, une fenêtre double vitrage doit être installée par un professionnel qualifié. Une pose de votre fenêtre double vitrage de mauvaise qualité entraîne inévitablement des problèmes d’isolation. N’hésitez pas à faire réaliser plusieurs devis par différentes entreprises, pour optimiser votre budget au mieux. Ootravaux met par exemple à votre disposition sa plateforme de mise en relation entre installateurs et particuliers.

Le prix de la main-d’œuvre pour l’installation d’une fenêtre double vitrage peut varier de 100 à 1 000 € selon les dimensions, le modèle, et le type de pose en construction neuve ou dans le cadre d’une rénovation (2). Vérifiez bien que votre devis détaille précisément les prestations, pour ne pas avoir de mauvaise surprise : prix des fournitures et de la pose, avec et sans TVA, etc.

Si vous décidez de remplacer une fenêtre existante, le prix sera légèrement plus élevé que de la pose simple, car le devis prendra également en compte la dépose de la fenêtre initiale. Le coût des travaux de démontage d’une fenêtre est généralement compris entre 90 et 180 €, selon la complexité de l’opération (2).

Comment trouver le meilleur pro pour poser vos fenêtres ?

Quelles aides pour l’installation d’une fenêtre double vitrage ?

Pour la pose de vos fenêtres par un artisan Reconnu garant de l’environnement (RGE), vous pouvez bénéficier d’aides financières intéressantes. Il est important de noter que toutes ces aides comportent des conditions à respecter, propres à chaque programme. Dans tous les cas, votre habitation (maison ou appartement) doit avoir plus de 2 ans d’ancienneté pour que vos travaux soient considérés comme de la rénovation.

L’aide de MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov' est un dispositif de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) qui remplace depuis le 1er janvier 2011 le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Cette aide n’est pas soumise à des conditions de ressources, toutefois pour certains travaux les ménages « aux revenus supérieurs » (selon le barème de l’Anah) ne sont pas éligibles. C’est le cas justement pour le remplacement de vos menuiseries extérieures ou de votre chauffage. D’autre part, la valeur des primes est plus élevée pour les propriétaires les plus modestes.

Ainsi, le montant de la prime varie de 40 à 100 euros par fenêtre posée. Attention, si vous disposez déjà de menuiseries en double vitrage, vous ne pourrez pas demander l’aide de MaPrimeRénov’. Seul le changement de fenêtres en simple vitrage est en effet autorisé.

Bon A Savoir

MaPrimeRénov’ regroupe plus de 20 possibilités de primes pour tous vos travaux à économies d’énergie. De plus, vous pouvez également obtenir des bonus de 150 à 7 000 € si vous vous lancez dans une rénovation complète de votre maison ou de votre appartement.

Le programme Habiter Mieux

Dans le cadre de son programme Habiter Mieux, l’Anah (Agence nationale de l’habitat) délivre des subventions aux propriétaires modestes pour rénover leur habitation. Toutefois, ce programme se prédestine plutôt à récompenser les projets d’envergure, le simple remplacement de fenêtres ne suffit pas à atteindre l’objectif demandé. En effet, avec l’aide d’un technicien-conseil de l’Anah, vous devez parvenir à réduire votre consommation énergétique d’au moins 35 %, ce qui implique nécessairement l’ajout d’autres actions (isolation, chauffe-eau solaire, etc.).

D’autres critères d’éligibilité sont également requis :

  • Vous devez être soit « propriétaire modeste », soit « très modeste », selon le barème de l’Anah ;
  • Votre logement doit être construit depuis plus de 15 ans ;
  • Vous ne devez pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro pour l’achat de votre maison (ou appartement) dans les 5 dernières années précédant votre demande ;
  • Le montant minimum de votre projet est de 1 500 €.

Ainsi, vous pouvez espérer récupérer des subventions allant de 35 à plus de 50 % du coût total de vos devis (plafonnée à 30 000 € de coût de travaux maximum). Le montant exact de l’aide varie selon vos revenus, soit un maximum de 12 500 euros pour les propriétaires modestes et de 18 000 euros pour les propriétaires très modestes. Par ailleurs, comme pour MaPrimeRénov’ vous pouvez également collecter des bonus complémentaires (de 1 500 € chacun).

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ (prêt à taux zéro) peut servir à financer vos fenêtres, à condition que vous remplaciez plus de la moitié de la surface vitrée totale. Le montant maximal du prêt est plafonné à 7 000 euros pour cette opération, mais peut monter à 30 000 euros si vous engagez plus de travaux. L’emprunt se fait directement auprès de votre banque et doit être remboursé en 15 ans maximum.

Les autres aides potentielles

Et ce n’est pas tout ! Pour le remplacement d’une fenêtre par un modèle très isolant, vous pouvez également bénéficier de :

  • La prime énergie, versée par les fournisseurs d’énergie dans le cadre des CEE (Certificats d’économies d’énergie) dont la valeur est fixée librement par le fournisseur d’énergie ;
  • La TVA à 5,5 %, au lieu de 20 % pour un projet de rénovation. La TVA réduite s’applique aussi bien sur l’achat de matériel que sur la pose ;
  • Les aides locales (des collectivités) et d’autres organismes (caisses de retraite, mutuelles, associations, etc.).

Quelles aides pour remplacer ses fenêtres ?

(1) Prix moyens issus de différents sites de fournisseurs de vitrages et fenêtres double vitrage professionnels.
(2) Prix moyens issus de différents sites de construction et travaux.
(3) Prix issus du site https://www.rueduverre.com/double-vitrage-isolation-phonique-et-thermique-sur-mesure.html