Maçonnerie gros oeuvre

Comment obtenir des devis de gros œuvre au meilleur prix ?

10 septembre 2020
Maçonnerie
Sommaire

Fondations, solidité des murs, terrassement... Le gros œuvre peut représenter entre 1/3 et 2/3 du coût de la construction d’une maison. Ces travaux sont essentiels pour assurer la pérennité de son habitation. Il est donc important de bien comparer les devis des entreprises spécialisées ainsi que leurs garanties. Comment bien lire et vérifier les devis gros œuvre ? Comment alléger son prix tout en préservant la qualité ? Ootravaux vous donne toutes les réponses.

À quoi correspondent les travaux de gros œuvre ?

Lors d'une construction de maison ou d'un bâtiment, les travaux de gros œuvre sont indispensables et doivent être correctement réalisés pour garantir une base saine. L'objectif premier des travaux de gros œuvre est de mettre une maison hors d'eau et hors d'air. Il s'agit de garantir l'étanchéité de cette maison, que ce soit à l'air et à l'eau. Lors d'une construction, l'entreprise de gros œuvre se charge donc de toutes les étapes du chantier jusqu’à ce que le logement soit clos et couvert.

Concrètement, avant la maçonnerie, il faut mener des travaux de terrassement pour préparer l’assainissement, puis couler les fondations ainsi que la dalle béton. Le maître d’œuvre lance ensuite l’élévation des murs sur lesquels reposeront la charpente et la toiture. Les travaux de gros œuvre ne sont toutefois pas achevés. Il reste encore à installer les menuiseries extérieures, à savoir la porte d’entrée, les fenêtres, les portes-fenêtres et/ou les baies vitrées.

Les travaux de gros œuvre concernent donc les premières étapes de construction d’une maison.

En résumé, ils suivent l’ordre chronologique suivant :

  • le terrassement du terrain ;
  • les fondations et la dalle béton ;
  • les murs ;
  • menuiseries extérieures ;
  • toiture.
Bon A Savoir

Par opposition au gros œuvre, le second œuvre correspond aux travaux d'installation des finitions :

  • l’électricité ;
  • la plomberie ;
  • l’enduit de façade (crépi) ;
  • le revêtement de sol intérieur (carrelage, parquet…) ;
  • les cloisons et menuiseries intérieures ;
  • l’isolation (combles, murs…) ;
  • les escaliers si nécessaire ;
  • la ventilation et l’évacuation des fumées ;
  • la climatisation et le réseau domotique si souhaité.

Les éléments qui vont impacter le devis de gros œuvre

Prix du gros œuvre : quid de l’étude de sol ?

L’étude de sol est obligatoire depuis le 1er janvier 2020 dans les zones à risque (sols argileux et/ou sismiques) et doit être réalisée par le vendeur d’un terrain, qui doit joindre les résultats à la promesse de vente. Elle permet de déterminer précisément la nature du sol sur lequel la maison reposera et donc d’adapter les fondations afin d’assurer la stabilité et la pérennité de la construction. L’étude de sol représente donc un gage de sécurité essentiel, pour un coût relativement peu élevé.

Devis travaux gros œuvre : le poids de l’accessibilité au chantier

En fonction de la localisation du terrain sur lequel la construction de maison est prévue, le prix des travaux peut varier. Entre un lotissement au sein d’une grande agglomération et un terrain en restanques dans une région isolée, et uniquement accessible par une piste sinueuse, les conditions pour les entreprises ne seront pas identiques. Celles-ci adapteront leurs tarifs au temps de transport, aux contraintes techniques et éventuellement au besoin de recourir à une grue pour livrer un engin et/ou du matériel.

Coût du gros œuvre : la surface de la maison déterminante

Les prix du gros œuvre sont généralement exprimés en euros par mètre carré. Il est évident que plus la superficie du bien à construire est importante, plus le coût final sera élevé. Cependant, les tarifs des travaux de maçonnerie sont dégressifs. En clair, plus le chantier est grand, plus le prix au mètre carré baisse.

Devis gros œuvre : le choix des matériaux en question

Le coût de la main-d’œuvre n’est pas le seul à influencer votre devis gros œuvre. En effet, les matériaux que vous choisirez impacteront le prix des fournitures. C’est bien sûr le cas pour les murs. En optant pour une ossature bois par exemple, vous limiterez les frais de matériel.

Bon A Savoir

Recourir à une entreprise du bâtiment permet de bénéficier de l’assurance décennale. Un spécialiste du gros œuvre et des travaux qui touchent à la structure d’un bien immobilier doit en effet souscrire une garantie décennale qui vous couvrira pendant 10 ans.

Quel prix pour les différents travaux de gros œuvre ?

Prix de l’étude de sol

Lorsque vous vous portez acquéreur d’un terrain, vous devez savoir si une étude de sol a été réalisée. Si ce n’est pas le cas, celle-ci peut être obligatoire ou, a minima, recommandée. Pour un terrain de 400 m² sans complexité particulière, celle-ci sera facturée en moyenne 1 000 euros (1). Si votre terrain est vaste et que des analyses spéciales doivent être effectuées, le coût de l’étude peut atteindre 2 500 euros (1).

Tout savoir pour réaliser une étude de sols

Prix des fondations

En fonction de plusieurs paramètres, l’entreprise de BTP (bâtiment et travaux publics) pourra recommander 3 types de réalisation de fondations :

  • des fondations superficielles si le terrain n’appelle aucun type de sécurisation particulière de la structure. Leur coût s’élève à environ 140 euros / m3 (1), fournitures et main-d’œuvre comprises ;
  • des fondations semi-profondes lorsque le sol, l’altitude et/ou les conditions climatiques le nécessitent, pour lesquelles il faut compter un prix d’environ 170 euros / m3 (1), fondations et main-d’œuvre comprises ;
  • des fondations profondes pour répondre notamment à des risques sismiques et naturels importants, au prix généralement situé autour de 200 euros  / m3 (1), fournitures et main-d’œuvre comprises.

Le devis de travaux consacrés aux fondations s’élèvera au prix moyen total de 15 000 euros, fournitures et main-d'œuvre comprises, pour une construction de 100 m² selon les tarifs généralement constatés sur les sites des artisans du gros œuvre (1).

Fondations d’une maison individuelle : quel type, quelle profondeur et quel prix ?

Prix de l’élévation des murs

Le deuxième chantier du gros œuvre de maison consiste à monter les murs. Les tarifs évoluent avec la complexité de l’architecture (décroché, maison en U, formes arrondies…), les dimensions des murs (épaisseur, longueur, hauteur) et les matériaux utilisés (bois, brique, parpaing, pierre).

Pour avoir un ordre d’idée, sachez que dans le cas d’une simple construction en parpaing de forme rectangulaire, le devis murs peut être limité à 40 euros / m² hors main d'œuvre (1). Selon l’entreprise sollicitée et les autres critères évoqués, l’élévation d’un mur peut atteindre un tarif de 120 euros / m² (1) hors main d'œuvre. Pour la main d'œuvre du maçon, comptez entre 40 euros et 72 euros par heure (1).

Prix de la toiture

En gros œuvre, les prix peuvent facilement s’envoler. C’est notamment vrai pour la charpente. Entre une charpente fermette et une charpente sur-mesure, les tarifs varient largement. Pour une charpente avec fermettes, comptez en moyenne 75 euros / m² pose incluse contre 100 euros / m² pose incluse pour une charpente traditionnelle (1).

Du côté des matériaux de couverture, vous pouvez compter :

  • Ardoise naturelle : 80 à 150 euros /m2 (1) ;
  • Ardoise synthétique : 50 à 80 euros /m2 (1) ;
  • Zinc : 70 à 90 euros /m2 (1) ;
  • Chaume : 120 à 150 euros /m2 (1) ;
  • Bac acier : 20 à 40 euros /m2 (1) ;
  • Tuile en terre cuite : 20 à 70 euros /m2 (1).

Tuile, bac acier, ardoise… : quel matériau choisir pour la toiture ?

Prix des menuiseries extérieures

Avant d’entamer le second œuvre, les artisans devront également installer l’intégralité des menuiseries extérieures, c’est-à-dire en façade ou sur le toit : portes donnant sur l’extérieur, fenêtres et fenêtres de toit. Ici, ce sont principalement les matériaux (PVC, alu, bois) et les dimensions des ouvertures qui feront osciller le devis menuiseries entre 500 euros et 2 000 euros par élément, pose incluse (1).

Le coût global des travaux de gros œuvre

Les artisans du bâtiment affichent des prix pour l’ensemble du gros œuvre allant de 500 euros / m² à 2 000 euros / m² avec un prix moyen qui se situe plutôt autour de 1 000 euros / m² (1). Aussi, pour une maison, le prix moyen de 100 000 euros tout compris peut constituer une référence si votre futur logement mesure 100 m².

Quelles astuces pour réduire le prix ?

La TVA appliquée est généralement de 20 %. Un niveau de TVA considérable au regard des prix des devis de gros œuvre pratiqués. Cependant, en rénovation, vous pourrez prétendre à une TVA à 10 % si les travaux sont réalisés par un professionnel et si votre logement a été construit il y a plus de 2 ans. Vous pourriez en outre profiter d’un crédit d’impôt pour travaux de rénovation énergétique (Crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE, remplacé en 2020 par MaPrimeRénov’). Autre possibilité : faire un éco-prêt à taux 0, ou éco-PTZ, auprès de votre banque. L’entrepreneur sera parfaitement en mesure de vous renseigner sur les dispositifs en vigueur.

Plus globalement, pour réduire le coût de votre construction, préférez une architecture simple et des matériaux aux prix de revient moins importants. Les mesures standards vous permettront également d’économiser sur la charpente et les menuiseries, en évitant la fabrication sur mesure.

Devis de gros œuvre : conseils pour bien les comparer

Un devis de gros œuvre regroupe par nature une multitude de travaux. Comparer les devis n’est donc pas aisé. Repérez (ou demandez) les tarifs poste par poste : fondation, menuiseries, couverture… Soyez également vigilants sur vos requêtes. Afin de confronter idéalement les devis, posez strictement les mêmes conditions d’exécution. Vous pourrez ainsi vérifier que les prix proposés par chaque entreprise sont cohérents. Ne vous contentez pas de lire le prix final sans regarder les détails et assurez-vous que l’entreprise à qui vous confierez vos travaux a souscrit à la garantie décennale. Si vous ne savez pas comment faire pour obtenir plusieurs devis de gros œuvre, n'hésitez pas à utiliser les plateformes de mise en relation entre particuliers et professionnels comme Ootravaux.

(1) Prix observés sur les sites de professionnels spécialisés.

Haut de page